BRIBES EN LIGNE
les grands       baie preambule – ut pictura  née à in the country la galerie chave qui ecrire les couleurs du monde a toi le don des cris qui  “ce travail qui le "patriote", able comme capable de donner l’éclair me dure, où l’on revient la pureté de la survie. nul       je pour alain borer le 26 antoine simon 10 religion de josué il       longte autres litanies du saint nom suite du blasphème de je meurs de soif       pourqu les petites fleurs des (elle entretenait f qu’il vienne, le feu c’est une sorte de       grappe le 26 août 1887, depuis raphaël journée de il ne reste plus que le antoine simon 19 tu le sais bien. luc ne edmond, sa grande " je suis un écorché vif. madame porte à     [1]  et  riche de mes "l’art est-il violette cachéeton       devant deuxième essai effleurer le ciel du bout des    seule au pour max charvolen 1) ce qu’un paysage peut titrer "claude viallat, (ma gorge est une pas une année sans évoquer le ciel de ce pays est tout bien sûrla il existe au moins deux alocco en patchworck ©       dans ce dernier vers aoi   le temps passe dans la       dans hans freibach : le corps encaisse comme il je serai toujours attentif à carles respunt :       b&acir vous avez livre grand format en trois  pour jean le f le feu est venu,ardeur des dans les écroulements s’ouvre la station 7 : as-tu vu judas se les amants se je suis occupé ces       le     l’é ouverture de l’espace « pouvez-vous 1) la plupart de ces torna a sorrento ulisse torna réponse de michel dernier vers aoi ecrire sur madame a des odeurs sauvages dans un coin de nice, i en voyant la masse aux antoine simon 26       é je ne saurais dire avec assez dont les secrets… à quoi       l̵ imagine que, dans la nous serons toujours ces       le equitable un besoin sonnerait le lourd travail des meules ici. les oiseaux y ont fait    si tout au long de la à propos des grands antoine simon 12 la musique est le parfum de      &       la rien n’est   un vendredi démodocos... Ça a bien un de pa(i)smeisuns en est venuz toi, mésange à un verre de vin pour tacher n’ayant pas l’impossible peinture de rimes. le texte       sur       avant laure et pétrarque comme pour maxime godard 1 haute il n’y a pas de plus       d&eacu le coquillage contre  les œuvres de autre petite voix pour robert       une       la la poésie, à la     pluie du je m’étonne toujours de la je n’hésiterai pour helmut   est-ce que         &n 0 false 21 18 s’égarer on merci à la toile de antoine simon 30 ce texte m’a été       au la chaude caresse de       le dernier vers aoi dernier vers aoi station 4 : judas  rm : d’accord sur fin première f les rêves de viallat © le château de deuxième approche de la fonction, pour michèle aueret toute une faune timide veille histoire de signes .       dans un homme dans la rue se prend rm : nous sommes en li emperere s’est accoucher baragouiner normalement, la rubrique       l̵ a claude b.   comme juste un  les premières portrait. 1255 : ce qui fascine chez poussées par les vagues     son     chambre douze (se fait terre se “dans le dessin à 13) polynésie apaches : station 5 : comment li quens oger cuardise deux ce travail vous est    au balcon       je me 0 false 21 18 ma voix n’est plus que       sabots       la a propos d’une tout le problème mon cher pétrarque, tout mon petit univers en Éléments - deux nouveauté, temps de pierres       glouss un tunnel sans fin et, à eurydice toujours nue à libre de lever la tête (À l’église les durand : une  la toile couvre les       voyage fontelucco, 6 juillet 2000 pour mes enfants laure et la mort d’un oiseau.       p&eacu (en regardant un dessin de   anatomie du m et leonardo rosa le ciel est clair au travers sous la pression des       dans 1254 : naissance de l’heure de la il avait accepté  dernières mises la question du récit macles et roulis photo 4 pour angelo       tourne de profondes glaouis le temps passe si vite,   le 10 décembre rien n’est plus ardu   au milieu de pour nicolas lavarenne ma si grant dol ai que ne       bien de pareïs li seit la générations       droite dans ce périlleux giovanni rubino dit d’abord l’échange des passet li jurz, si turnet a À peine jetés dans le glaciation entre dernier vers aoi tout en vérifiant bien sûr, il y eut à la mémoire de  pour de pour le prochain basilic, (la vous n’avez       " zacinto dove giacque il mio À perte de vue, la houle des merci au printemps des et nous n’avons rien tandis que dans la grande l’art c’est la quand vous serez tout un nouvel espace est ouvert la terre nous j’ai longtemps       allong       pav&ea dernier vers aoi le tissu d’acier   encore une ( ce texte a sequence 6   le les dernières a grant dulur tendrai puis       vaches       object       vu       &agrav   on n’est la vie humble chez les Ç’avait été la il ne sait rien qui ne va i.- avaler l’art par les avenues de ce pays deuxième apparition la littérature de     rien station 1 : judas       neige       le       soleil merci à marc alpozzo sixième pierre ciel je déambule et suis intendo... intendo ! f tous les feux se sont       neige le recueil de textes pour marcel ensevelie de silence,   nous sommes       sur et que dire de la grâce polenta       et tu   l’oeuvre vit son antoine simon 29       l̵ i mes doigts se sont ouverts    de femme liseuse     nous antoine simon 11 janvier 2002 .traverse cette machine entre mes mise en ligne macles et roulis photo 1       dans c’est vrai douce est la terre aux yeux       la pie c’est la chair pourtant       enfant       ...mai pour andrée pour       au montagnesde a la femme au ne pas négocier ne guetter cette chose il tente de déchiffrer, le coeur du  dernier salut au la route de la soie, à pied, moi cocon moi momie fuseau antoine simon 31 comme une suite de pour martine, coline et laure   j’ai souvent       fleur vos estes proz e vostre   si vous souhaitez ne faut-il pas vivre comme le galop du poème me la mort, l’ultime port, quai des chargeurs de la communication est béatrice machet vient de       rampan lentement, josué     m2 &nbs dernier vers aoi et ces présentation du pour martine se reprendre. creuser son toulon, samedi 9 l’une des dernières g. duchêne, écriture le et combien il semble possible ouverture d’une quatrième essai de antoine simon 18 cliquetis obscène des       quand antoine simon 15 de mes deux mains       en certains prétendent marcel alocco a difficile alliage de mesdames, messieurs, veuillez   pour le prochain       "       m̵ je désire un grant est la plaigne e large       jonath l’impression la plus       au la vie est dans la vie. se       ton ses mains aussi étaient accorde ton désir à ta       le mon travail est une madame est toute dans ma gorge pour anne slacik ecrire est si j’avais de son       aujour macao grise       en un       retour la terre a souvent tremblé je découvre avant toi jusqu’à il y a essai de nécrologie,   saint paul trois vue à la villa tamaris dernier vers aoi       object la tentation du survol, à entr’els nen at ne pui il faut laisser venir madame la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Colmagro

Colmagro

Dernière publication : 19 juillet 2008.
Les 3 derniers articles : Peindre .
Les 3 articles les plus lus : Peindre .

  • Peindre

    Première publication : mai 2000 / présentation d’exposition
    A Christiane Colmagro Peindre. Construire, si construire pouvait être à la fois donner soins aux éboulis du monde, suspendre l’agitation, faire pause dans le cours impertubable des choses et se (...)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette