BRIBES EN LIGNE
      longte       voyage que reste-t-il de la face aux bronzes de miodrag de mes deux mains nous dirons donc dorothée vint au monde dans le train premier régine robin,       nuage genre des motsmauvais genre f le feu s’est et si au premier jour il nous viendrons nous masser attelage ii est une œuvre les parents, l’ultime     du faucon tandis que dans la grande un soir à paris au un verre de vin pour tacher       midi pour jacqueline moretti, macles et roulis photo 7   3   

les se reprendre. creuser son  les éditions de du fond des cours et des       dans "l’art est-il le lourd travail des meules À peine jetés dans le le grand combat : autre citation difficile alliage de il était question non   si vous souhaitez jamais je n’aurais       fleure       pav&ea ils s’étaient les cuivres de la symphonie       je pour mon épouse nicole     son       au dernier vers aoi     le cygne sur   je n’ai jamais       sur    courant granz fut li colps, li dux en voudrais je vous       &n le 23 février 1988, il       ma     nous   voici donc la       bonhe tendresses ô mes envols dernier vers aoi       deux ma mémoire ne peut me         &n madame des forêts de cyclades, iii° je n’hésiterai il en est des meurtrières.       "       il douce est la terre aux yeux il pleut. j’ai vu la portrait. 1255 : en cet anniversaire, ce qui janvier 2002 .traverse les premières alocco en patchworck © le coquillage contre le soleil n’est pas moisissures mousses lichens    tu sais tout en travaillant sur les les enseignants :   marcel  référencem pour marcel approche d’une à la bonne  c’était       cette pour jean-marie simon et sa pluies et bruines, les dieux s’effacent la prédication faite la bouche pure souffrance   la baie des anges  il y a le comme un préliminaire la torna a sorrento ulisse torna rita est trois fois humble.     une abeille de le lent déferlement au matin du carles respunt : madame chrysalide fileuse       la vous avez les avenues de ce pays   le 10 décembre je ne saurais dire avec assez pour m.b. quand je me heurte     &nbs       sous avant dernier vers aoi les plus vieilles dernier vers doel i avrat, vous êtes préparation des       d&eacu toutefois je m’estimais pur ceste espee ai dulor e avec marc, nous avons grant est la plaigne e large  pour de les routes de ce pays sont fragilité humaine. dans le pays dont je vous une fois entré dans la mes pensées restent pour daniel farioli poussant quelques autres dernier vers aoi attention beau   on n’est si tu es étudiant en quelque temps plus tard, de couleur qui ne masque pas     au couchant sixième raphaël je meurs de soif  dernières mises       aujour       entre dernier vers aoi “le pinceau glisse sur       le       la sixième bel équilibre et sa inoubliables, les     faisant la   au milieu de quel étonnant       avant encore une citation“tu pour martine antoine simon 28 bientôt, aucune amarre       ce     cet arbre que       au     quand la vie est dans la vie. se       apr&eg       dans dans les horizons de boue, de il avait accepté le ciel de ce pays est tout dans ce périlleux quand nous rejoignons, en       &n un trait gris sur la   maille 1 :que ce jour-là il lui de pa(i)smeisuns en est venuz       (       un       dans dernier vers aoi       devant dernier vers aoi    seule au a l’aube des apaches, certains prétendent madame a des odeurs sauvages ainsi alfred… polenta noble folie de josué, À max charvolen et martin temps de bitume en fusion sur apaches :       cerisi       &ccedi   pour le prochain       deux poème pour essai de nécrologie, pierre ciel iloec endreit remeint li os la fonction, intendo... intendo !       la       voyage jusqu’à il y a ce qu’un paysage peut f tous les feux se sont en 1958 ben ouvre à il arriva que m1       un nouvel espace est ouvert antoine simon 23 temps de pierres nous avancions en bas de d’un côté l’existence n’est     oued coulant   la production  de même que les macao grise aux george(s) (s est la thème principal : macles et roulis photo 4 mouans sartoux. traverse de les dernières       su       au je suis celle qui trompe la liberté de l’être "tu sais ce que c’est le passé n’est 1) notre-dame au mur violet bien sûrla       neige li emperere par sa grant le temps passe si vite, deuxième suite comme ce mur blanc je suis occupé ces       glouss o tendresses ô mes je n’ai pas dit que le envoi du bulletin de bribes antoine simon 31 je suis  improbable visage pendu dernier vers aoi "la musique, c’est le   (à pour angelo dans un coin de nice, montagnesde     depuis       &n 1257 cleimet sa culpe, si       dans quelques textes 1 au retour au moment 1) la plupart de ces samuelchapitre 16, versets 1 traquer       arauca       crabe- arbre épanoui au ciel c’est vrai ouverture de l’espace quai des chargeurs de raphaËl  dans toutes les rues des voiles de longs cheveux   un   pour adèle et mi viene in mentemi leonardo rosa       b&acir la réserve des bribes 1 la confusion des ensevelie de silence, merci à marc alpozzo  tu ne renonceras pas. deux ce travail vous est (ô fleur de courge... la musique est le parfum de dernier vers aoi  epître aux je serai toujours attentif à madame déchirée       pass&e la bouche pleine de bulles tout est possible pour qui       je me des voix percent, racontent toute trace fait sens. que ma voix n’est plus que   l’oeuvre vit son       force dernier vers que mort antoine simon 9 rimbaud a donc petites proses sur terre       le sculpter l’air :       droite mult ben i fierent franceis e la galerie chave qui dernier vers aoi ici, les choses les plus       le bribes en ligne a pour egidio fiorin des mots premier vers aoi dernier 7) porte-fenêtre dernier vers aoi   quelque chose la terre a souvent tremblé ils avaient si longtemps, si       la seins isabelle boizard 2005       reine le 2 juillet epuisement de la salle, pour maxime godard 1 haute les durand : une "si elle est antoine simon 18 on dit qu’agathe ajout de fichiers sons dans       quinze d’abord l’échange des troisième essai dans ma gorge rare moment de bonheur, macles et roulis photo  dernier salut au antoine simon 13       vu lorsqu’on connaît une     rien la rencontre d’une je m’étonne toujours de la pour jean marie       sur vous avez errer est notre lot, madame, je sais, un monde se le temps passe dans la un temps hors du et que vous dire des bernadette griot vient de peinture de rimes. le texte  un livre écrit la langue est intarissable le 19 novembre 2013, à la a la libération, les l’éclair me dure, trois (mon souffle au matin premier essai c’est il ne sait rien qui ne va       dans  les œuvres de       le ce paysage que tu contemplais "mais qui lit encore le l’impression la plus ce monde est semé c’est une sorte de morz est rollant, deus en ad       s̵       la sous l’occupation dernier vers aoi  “comment in the country antoine simon 16 "le renard connaît pour andrée raphaël a la fin il ne resta que quatrième essai rares bernard dejonghe... depuis       le a propos d’une dans les hautes herbes       montag lu le choeur des femmes de de prime abord, il s’ouvre la   est-ce que le galop du poème me   ciel !!!!     pluie du       les     tout autour la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Arman

Arman

Dernière publication : 26 mai 2010.
Les 3 derniers articles : Arman, la traversée des objets , Une vie de château .
Les 3 articles les plus lus : Arman, la traversée des objets , Une vie de château .

info portfolio

Arman, 1967
  • MARCEL ALOCCO

    Une vie de château

    Arman, César, un air de famille

    D’un côté le Marseillais César, (qui se flattait d’avoir été à Paris le plus ancien étudiant des Beaux-Arts, pour profiter du Resto. U’ : misère ! lui qui plus tard se piquerait de faire bonne cuisine (...)
    Clefs : Arman , César , Alocco

  • MARCEL ALOCCO

    Arman, la traversée des objets

    au Château de Villeneuve, Vence

    Date de rédaction : octobre 2000
    J’arrivais dans les lieux prévenu, alerté par un bouche à oreille négatif. Et confirmé par l’un de nos amis qui comme moi connaît et suit le travail depuis les premières expositions, lequel, bien que (...)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette