BRIBES EN LIGNE
      apr&eg et c’était dans   si vous souhaitez f les rêves de madame, vous débusquez dans le pain brisé son aucun hasard si se    il   adagio   je pur ceste espee ai dulor e       force cyclades, iii° attention beau livre grand format en trois présentation du       que pour m.b. quand je me heurte       en  tu vois im font chier pour pierre theunissen la heureuse ruine, pensait a grant dulur tendrai puis coupé le sonà       pav&ea       au     de rigoles en la chaude caresse de la danse de f qu’il vienne, le feu       & jouer sur tous les tableaux 1.- les rêves de il s’appelait dernier vers doel i avrat, beaucoup de merveilles pour mon épouse nicole et si tu dois apprendre à À la loupe, il observa l’évidence genre des motsmauvais genre       aujour dernier vers aoi a ma mère, femme parmi traquer la force du corps, quelques autres la mort, l’ultime port, folie de josuétout est pierre ciel antoine simon 15 et  riche de mes seul dans la rue je ris la   un vendredi       sur que d’heures in the country les durand : une preambule – ut pictura madame déchirée que reste-t-il de la quando me ne so itu pe  le livre, avec le "patriote", archipel shopping, la       un sous l’occupation ma voix n’est plus que       la       ( dernier vers aoi   saint paul trois   j’ai souvent temps où le sang se       deux références : xavier chaque jour est un appel, une       vu frères et le temps passe si vite, n’ayant pas dorothée vint au monde     cet arbre que j’ai parlé les doigts d’ombre de neige dernier vers aoi ils avaient si longtemps, si r.m.a toi le don des cris qui le glacis de la mort l’impossible bruno mendonça       l̵       apparu la route de la soie, à pied, j’écoute vos cinquième essai tout prenez vos casseroles et une errance de outre la poursuite de la mise buttati ! guarda&nbs       bonhe       la tendresses ô mes envols l’instant criblé quelques textes assise par accroc au bord de très malheureux... le travail de bernard la prédication faite  de la trajectoire de ce zacinto dove giacque il mio bernadette griot vient de   au milieu de dernier vers aoi i en voyant la masse aux (josué avait lentement hans freibach : le soleil n’est pas    si tout au long diaphane est le allons fouiller ce triangle  mise en ligne du texte       apr&eg   entrons art jonction semble enfin       la       va pour helmut ouverture de l’espace de soie les draps, de soie       object chaises, tables, verres, pour jean gautheronle cosmos rare moment de bonheur, recleimet deu mult granz est li calz, si se  le "musée 1-nous sommes dehors. se placer sous le signe de on préparait ce les premières carcassonne, le 06 napolì napolì pour mes enfants laure et       &agrav antoine simon 7  pour le dernier jour ouverture d’une       sur dernier vers aoi soudain un blanc fauche le dimanche 18 avril 2010 nous si tu es étudiant en c’est parfois un pays la tentation du survol, à avez-vous vu       "       &n normalement, la rubrique       pass&e deux ajouts ces derniers     le cygne sur premier essai c’est       sur clers fut li jurz e li …presque vingt ans plus le coeur du    au balcon     extraire le pendu     faisant la       ce   (dans le sur la toile de renoir, les montagnesde régine robin, dentelle : il avait pour mireille et philippe       enfant la liberté s’imprime à écrirecomme on se  l’écriture les avenues de ce pays dernier vers aoi pour egidio fiorin des mots       su macles et roulis photo 3 a propos d’une en 1958 ben ouvre à jamais si entêtanteeurydice (dans mon ventre pousse une petit matin frais. je te       é       l̵ eurydice toujours nue à ecrire les couleurs du monde il n’est pire enfer que       le dans les carnets "si elle est quand sur vos visages les paien sunt morz, alquant  la lancinante on cheval autre citation   se dans un coin de nice,   la production       il       vaches  dans toutes les rues d’ eurydice ou bien de       la polenta cinquième citationne première non... non... je vous assure, chercher une sorte de religion de josué il       l̵ vertige. une distance madame est une torche. elle       reine la fraîcheur et la  “ne pas l’attente, le fruit       s̵ 1. il se trouve que je suis suite de  “la signification tout est possible pour qui   voici donc la pour nicolas lavarenne ma sa langue se cabre devant le pour martine quatrième essai de       voyage dans le monde de cette pas même dans ce pays ma mère fragilité humaine.  ce qui importe pour pour maxime godard 1 haute       sur À peine jetés dans le       ce nice, le 8 octobre mi viene in mentemi         or les amants se  si, du nouveau       (À l’église les lettres ou les chiffres   je ne comprends plus iloec endreit remeint li os       les pour qui veut se faire une       jardin pour andré villers 1) franchement, pensait le chef,       crabe- je crie la rue mue douleur même si       la cet article est paru a claude b.   comme derniers vers sun destre quand c’est le vent qui ma mémoire ne peut me pour marcel lentement, josué a christiane pour jean marie Éléments -  zones gardées de la deuxième édition du et tout avait béatrice machet vient de bal kanique c’est   jn 2,1-12 : o tendresses ô mes merci à la toile de Ç’avait été la voudrais je vous avant propos la peinture est         &n la terre a souvent tremblé j’ai longtemps       le "pour tes       grimpa une autre approche de       ( raphaël autres litanies du saint nom après la lecture de dernier vers aoi histoire de signes . macles et roulis photo 4 je dors d’un sommeil de   né le 7 et il parlait ainsi dans la j’ai relu daniel biga, le tissu d’acier je t’ai admiré, les petites fleurs des comment entrer dans une le 19 novembre 2013, à la  les trois ensembles abu zayd me déplait. pas       assis edmond, sa grande station 5 : comment "mais qui lit encore le merci au printemps des rossignolet tu la antoine simon 29 la réserve des bribes c’est seulement au ainsi fut pétrarque dans des voiles de longs cheveux       au dernier vers aoi je m’étonne toujours de la c’est vrai       le ki mult est las, il se dort ce n’est pas aux choses c’est la peur qui fait je découvre avant toi  dernières mises     nous station 3 encore il parle  de même que les je ne saurais dire avec assez a supposer quece monde tienne       deux  “comment quatre si la mer s’est       fourr&  dernier salut au     le       je me      & aux barrières des octrois station 4 : judas  quelque temps plus tard, de est-ce parce que, petit, on dessiner les choses banales quant carles oït la il faut laisser venir madame toute trace fait sens. que       montag toutes sortes de papiers, sur onzième "nice, nouvel éloge de la antoine simon 24 dans ma gorge tout est prêt en moi pour nu(e), comme son nom dernier vers aoi « h&eacu   l’oeuvre vit son à propos “la l’impression la plus l’homme est dans le pays dont je vous ce pays que je dis est le texte qui suit est, bien un tunnel sans fin et, à lancinant ô lancinant la fonction, toujours les lettres :       entre "et bien, voilà..." dit je ne peins pas avec quoi, dans les carnets       &agrav cinq madame aux yeux martin miguel art et       dans     tout autour       midi moisissures mousses lichens vous n’avez à propos des grands dernier vers aoi s’ouvre la able comme capable de donner sauvage et fuyant comme il arriva que la parol

Accueil > Mots-clés > Rédacteurs du site > Bablon

Bablon



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette