BRIBES EN LIGNE
      en       assis "l’art est-il pour andré  pour de       sous un tunnel sans fin et, à la bouche pure souffrance sous l’occupation     chant de       sur        “... parler une   j’ai souvent bribes en ligne a nous lirons deux extraits de ce qui fait tableau : ce deuxième suite     un mois sans ma mémoire ne peut me       bien  référencem et c’était dans a grant dulur tendrai puis    au balcon que d’heures pour andrée le vieux qui derniers printemps breton, printemps et te voici humanité comme ce mur blanc il est le jongleur de lui       sur  tous ces chardonnerets encore une citation“tu  zones gardées de       je       d&eacu vi.- les amicales aventures pour ma l’ami michel comment entrer dans une je ne peins pas avec quoi,     surgi f le feu s’est dans les carnets histoire de signes . nous dirons donc réponse de michel   pour adèle et glaciation entre il tente de déchiffrer, bien sûrla antoine simon 6 a la libération, les       le  improbable visage pendu       le les routes de ce pays sont halt sunt li pui e mult halt la poésie, à la passent .x. portes, je rêve aux gorges le proche et le lointain       " le géographe sait tout antoine simon 19       dans   que signifie j’ai en réserve   on n’est en introduction à antoine simon 29       nuage siglent a fort e nagent e  les œuvres de       avant       le la prédication faite les grands à dix l’espace ouvert au station 7 : as-tu vu judas se le 26 août 1887, depuis j’ai ajouté une fois entré dans la temps de pierres dernier vers aoi la langue est intarissable       une avec marc, nous avons seul dans la rue je ris la   je n’ai jamais les dieux s’effacent       descen l’illusion d’une pas de pluie pour venir dernier vers que mort je ne sais pas si le 26 août 1887, depuis pas sur coussin d’air mais de prime abord, il   marcel antoine simon 25 dans les rêves de la soudain un blanc fauche le cliquetis obscène des   iv    vers merle noir  pour       apr&eg inoubliables, les vos estes proz e vostre       je franchement, pensait le chef, ainsi alfred… il n’était qu’un décembre 2001. antoine simon 32 (dans mon ventre pousse une il semble possible       dans patrick joquel vient de la mort d’un oiseau. la tentation du survol, à les avenues de ce pays ma voix n’est plus que chaque automne les diaphane est le ecrire sur il existe deux saints portant dernier vers doel i avrat, vous êtes rien n’est envoi du bulletin de bribes c’est la peur qui fait       aujour lu le choeur des femmes de   maille 1 :que antoine simon 23 moisissures mousses lichens dernier vers aoi sixième laure et pétrarque comme un homme dans la rue se prend religion de josué il deuxième essai "la musique, c’est le "si elle est clere est la noit e la le 23 février 1988, il madame des forêts de cet article est paru c’est ici, me    regardant un nouvel espace est ouvert  un livre écrit travail de tissage, dans le lourd travail des meules je n’ai pas dit que le       parfoi accoucher baragouiner il en est des noms comme du bien sûr, il y eut       fleur  dernières mises "ah ! mon doux pays,       sur 1254 : naissance de   jn 2,1-12 : g. duchêne, écriture le traquer il faut aller voir       il dans l’effilé de « h&eacu madame est une torche. elle pure forme, belle muette, deuxième     le deuxième apparition de       coude       neige       &n “le pinceau glisse sur hans freibach : juste un mot pour annoncer "mais qui lit encore le c’est vrai j’entends sonner les   saint paul trois       dans   un  ce mois ci : sub ouverture d’une   3   

les  “comment  les éditions de       p&eacu c’est la chair pourtant titrer "claude viallat,       au a ma mère, femme parmi    nous charogne sur le seuilce qui un verre de vin pour tacher tu le sais bien. luc ne pour pierre theunissen la mouans sartoux. traverse de voici des œuvres qui, le le pendu temps de bitume en fusion sur       &agrav du fond des cours et des antoine simon 33 grande lune pourpre dont les tout est possible pour qui vous deux, c’est joie et       voyage      & dans ce périlleux       je me  hier, 17 normalement, la rubrique ki mult est las, il se dort le ciel de ce pays est tout madame, on ne la voit jamais temps où les coeurs       sur       le et voici maintenant quelques       les je dors d’un sommeil de fragilité humaine. d’ eurydice ou bien de premier essai c’est en 1958 ben ouvre à la mort, l’ultime port,       tourne  marcel migozzi vient de  “ne pas antoine simon 21       gentil carmelo arden quin est une je t’enlace gargouille ce in the country pour maguy giraud et jamais je n’aurais dernier vers aoi face aux bronzes de miodrag onze sous les cercles       l̵  pour jean le     à       bonhe f tous les feux se sont trois (mon souffle au matin lancinant ô lancinant je m’étonne toujours de la 1 la confusion des coupé le sonà dernier vers aoi clers est li jurz et li carissimo ulisse,torna a   la baie des anges       soleil rien n’est plus ardu cher bernard la fraîcheur et la       le à propos des grands antoine simon 9 allons fouiller ce triangle premier vers aoi dernier temps où le sang se    de femme liseuse s’égarer on la lecture de sainte  “ce travail qui 7) porte-fenêtre     ton  dans le livre, le peinture de rimes. le texte marché ou souk ou montagnesde   ces sec erv vre ile       apr&eg si, il y a longtemps, les clers fut li jurz e li dans un coin de nice, quatrième essai de pour robert   d’un coté, …presque vingt ans plus       un écrirecomme on se  il y a le pour philippe j’écoute vos al matin, quant primes pert tromper le néant       je me madame chrysalide fileuse il faut laisser venir madame       embarq ce va et vient entre mise en ligne d’un macles et roulis photo 1 macles et roulis photo 3 sainte marie,  je signerai mon       ruelle  mise en ligne du texte   ces notes les amants se j’ai travaillé le geste de l’ancienne, (la numérotation des       b&acir les dessins de martine orsoni Être tout entier la flamme       et   (à les étourneaux ! quand c’est le vent qui    7 artistes et 1 au seuil de l’atelier raphaël à cri et à noble folie de josué, rita est trois fois humble. les durand : une paroles de chamantu tous feux éteints. des       apparu madame, vous débusquez pour martin d’un bout à  epître aux genre des motsmauvais genre écoute, josué,  de la trajectoire de ce  “s’ouvre       &agrav granz est li calz, si se en ceste tere ad estet ja apaches : je me souviens de       " "et bien, voilà..." dit antoine simon 11 il ne reste plus que le la question du récit madame aux rumeurs poussées par les vagues       les polenta c’est le grand i en voyant la masse aux cyclades, iii° le bulletin de "bribes autre citation"voui (elle entretenait ma voix n’est plus que       au dans le respect du cahier des mais jamais on ne reflets et echosla salle sculpter l’air : le recueil de textes errer est notre lot, madame, le texte qui suit est, bien       l̵ antoine simon 2       six ce jour là, je pouvais deuxième apparition iloec endreit remeint li os macles et roulis photo 6 derniers vers sun destre il n’y a pas de plus li emperere par sa grant il y a dans ce pays des voies a la fin il ne resta que vertige. une distance   pour théa et ses pur ceste espee ai dulor e livre grand format en trois madame, c’est notre nécrologie sauvage et fuyant comme c’est un peu comme si, la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Borghesi

Borghesi

Dernière publication : 16 février 2009.
Les 3 derniers articles : I) Le thème égyptien dans "Transit" de Michel Butor .
Les 3 articles les plus lus : I) Le thème égyptien dans "Transit" de Michel Butor .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette