BRIBES EN LIGNE
la question du récit me       aujour le 2 juillet bel équilibre et sa nous avons affaire à de     les provisions écrirecomme on se violette cachéeton il ne sait rien qui ne va non... non... je vous assure, et  riche de mes apaches : issent de mer, venent as la musique est le parfum de       la       l̵       la pour helmut il tente de déchiffrer,     pourquoi     le abstraction voir figuration  les œuvres de  “comment  on peut passer une vie       dans       ton la vie humble chez les       dans le proche et le lointain ce qui fait tableau : ce "la musique, c’est le fontelucco, 6 juillet 2000       et tu d’un côté   pour théa et ses  dernières mises carissimo ulisse,torna a ce va et vient entre         &n f le feu est venu,ardeur des a propos d’une deux mille ans nous deux nouveauté,   (dans le que d’heures   dits de "ah ! mon doux pays,    7 artistes et 1 difficile alliage de on a cru à de proche en proche tous       en       "       nuage depuis le 20 juillet, bribes Être tout entier la flamme après la lecture de  tous ces chardonnerets dans les horizons de boue, de l’instant criblé le 28 novembre, mise en ligne cette machine entre mes les avenues de ce pays démodocos... Ça a bien un a christiane dernier vers aoi  un livre écrit quand vous serez tout  les premières tu le saiset je le vois j’arrivais dans les j’ai travaillé sa langue se cabre devant le dans les carnets       en cet univers sans       dans       l̵ antoine simon 21 dorothée vint au monde j’écoute vos temps de pierres pour michèle gazier 1) antoine simon 33 très saintes litanies ce paysage que tu contemplais     ton des conserves !       &agrav  hier, 17 paysage de ta tombe  et       reine     rien ainsi va le travail de qui aux george(s) (s est la l’art n’existe quando me ne so itu pe f le feu s’est chercher une sorte de « pouvez-vous mult est vassal carles de quelque temps plus tard, de pour michèle gazier 1 je suis o tendresses ô mes nous savons tous, ici, que le 23 février 1988, il les doigts d’ombre de neige ce n’est pas aux choses sur la toile de renoir, les sous la pression des jouer sur tous les tableaux on cheval   pour adèle et cinquième essai tout    de femme liseuse merci à la toile de les routes de ce pays sont seins isabelle boizard 2005 j’entends sonner les       le tromper le néant       sur tendresses ô mes envols dernier vers aoi  jésus agnus dei qui tollis peccata troisième essai et m1       (la numérotation des  pour jean le     de rigoles en dernier vers aoi un soir à paris au       &n toute trace fait sens. que af : j’entends où l’on revient f j’ai voulu me pencher quel ennui, mortel pour j’ai donc dernier vers aoi exode, 16, 1-5 toute aux barrières des octrois       allong fin première et la peur, présente petites proses sur terre moi cocon moi momie fuseau   le 10 décembre premier vers aoi dernier mille fardeaux, mille 1- c’est dans dimanche 18 avril 2010 nous l’appel tonitruant du       la pour martine "l’art est-il normal 0 21 false fal madame, c’est notre la littérature de       vu ici. les oiseaux y ont fait   se et voici maintenant quelques       pass&e "si elle est         or antoine simon 14  il est des objets sur pour pierre theunissen la       au l’impossible c’est extrêmement     une abeille de il y a dans ce pays des voies rm : d’accord sur       magnol là, c’est le sable et       glouss le galop du poème me les premières       descen ouverture d’une       voyage de sorte que bientôt dernier vers aoi une errance de autre essai d’un encore une citation“tu journée de       st marché ou souk ou mise en ligne 1-nous sommes dehors.     "       au des voix percent, racontent de prime abord, il les étourneaux ! ce qui aide à pénétrer le pour ma madame des forêts de nos voix madame est la reine des       que n’ayant pas   encore une libre de lever la tête pour lee dernier vers que mort pour jacky coville guetteurs il existe deux saints portant     chambre religion de josué il lorsqu’on connaît une carmelo arden quin est une etudiant à de l’autre le grand combat :   ciel !!!! a la fin il ne resta que station 3 encore il parle les oiseaux s’ouvrent madame, vous débusquez au matin du bribes en ligne a rien n’est plus ardu li emperere par sa grant     longtemps sur       crabe- se reprendre. creuser son sous l’occupation si tu es étudiant en au programme des actions clers fut li jurz e li       d&eacu dieu faisait silence, mais     oued coulant derniers vers sun destre       au rêves de josué, pour angelo       baie nice, le 8 octobre pour jean-louis cantin 1.- une il faut dire les monde imaginal, pour m.b. quand je me heurte dans l’innocence des le vieux qui beaucoup de merveilles buttati ! guarda&nbs bruno mendonça dernier vers aoi la communication est les plus vieilles       fleure vous êtes ma chair n’est je ne saurais dire avec assez macles et roulis photo 6 je déambule et suis       sur le d’ eurydice ou bien de elle disposait d’une gardien de phare à vie, au À max charvolen et martin  dans le livre, le quand c’est le vent qui a dix sept ans, je ne savais     après dans les carnets torna a sorrento ulisse torna ce pays que je dis est de tantes herbes el pre  ce mois ci : sub s’ouvre la dans ce pays ma mère temps de pierres dans la portrait. 1255 :     surgi antoine simon 32   je n’ai jamais f toutes mes       gentil et c’était dans je rêve aux gorges al matin, quant primes pert       à je t’enlace gargouille       sur vedo la luna vedo le j’ai changé le nous viendrons nous masser       allong on peut croire que martine dernier vers aoi tous ces charlatans qui   adagio   je nice, le 30 juin 2000 tes chaussures au bas de equitable un besoin sonnerait     m2 &nbs       enfant toulon, samedi 9 0 false 21 18       le (ma gorge est une des quatre archanges que dernier vers aoi i mes doigts se sont ouverts f les feux m’ont   tout est toujours en       dans   un vendredi rare moment de bonheur,       pour       journ& les dessins de martine orsoni   si vous souhaitez antoine simon 26 antoine simon 12 les petites fleurs des six de l’espace urbain, avec marc, nous avons fragilité humaine.       sur mougins. décembre       bonheu il était question non le lent déferlement de la les lettres ou les chiffres à sylvie dernier vers aoi il n’y a pas de plus il s’appelait glaciation entre deuxième apparition       mouett si j’avais de son 5) triptyque marocain pour frédéric granz est li calz, si se f les rêves de s’égarer on très malheureux... grande lune pourpre dont les dernier vers aoi tendresse du mondesi peu de quatrième essai rares et combien  il y a le dans le pays dont je vous archipel shopping, la passet li jurz, si turnet a ( ce texte a madame est toute rimbaud a donc avant propos la peinture est pour julius baltazar 1 le       les chaque automne les pour andré villers 1) trois tentatives desesperees    tu sais une autre approche de  avec « a la     pluie du nouvelles mises en       reine dire que le livre est une pierre ciel (josué avait lentement la gaucherie à vivre, jusqu’à il y a   en grec, morías madame déchirée clquez sur nous avancions en bas de       la cet article est paru dans le c’est la distance entre "mais qui lit encore le pour marcel elle réalise des il en est des meurtrières. ] heureux l’homme souvent je ne sais rien de       la moisissures mousses lichens la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Caminiti

Caminiti



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette