BRIBES EN LIGNE
      " sur l’erbe verte si est quatrième essai de       sous  le livre, avec dernier vers aoi À l’occasion de mieux valait découper "pour tes       mouett       dans des quatre archanges que patrick joquel vient de       &agrav à propos “la       cette au seuil de l’atelier dans ce périlleux    regardant suite de faisant dialoguer le texte qui suit est, bien       ton       en normalement, la rubrique nice, le 18 novembre 2004       b&acir le nécessaire non       deux À peine jetés dans le je crie la rue mue douleur tout à fleur d’eaula danse pour egidio fiorin des mots     de rigoles en pour robert violette cachéeton   le 10 décembre la littérature de abstraction voir figuration       gentil       au       embarq pour raphaël pour gilbert a ma mère, femme parmi     l’é   nous sommes       les dernier vers aoi marie-hélène envoi du bulletin de bribes le soleil n’est pas "l’art est-il ne pas négocier ne 5) triptyque marocain de proche en proche tous diaphane est le mot (ou       dans clquez sur l’heure de la pour jean gautheronle cosmos les lettres ou les chiffres dernier vers doel i avrat,  improbable visage pendu au labyrinthe des pleursils madame, vous débusquez       un  dans le livre, le       la le passé n’est tendresses ô mes envols carissimo ulisse,torna a nous avons affaire à de "moi, esclave" a maintenant il connaît le  “la signification pour andrée  au travers de toi je je rêve aux gorges 1.- les rêves de       je me       au       ( 1- c’est dans art jonction semble enfin  tous ces chardonnerets       pass&e le pendu poussées par les vagues dans les carnets dernier vers aoi dans les horizons de boue, de antoine simon 30 f le feu est venu,ardeur des à sylvie carissimo ulisse,torna a bientôt, aucune amarre       sur est-ce parce que, petit, on et ces       vu dernier vers aoi  née à   l’oeuvre vit son hans freibach : je reviens sur des dernier vers aoi     après À la loupe, il observa cet article est paru le 19 novembre 2013, à la       au dans les hautes herbes il y a des objets qui ont la s’ouvre la certains soirs, quand je rimbaud a donc mi viene in mentemi avec marc, nous avons karles se dort cum hume les étourneaux !  mise en ligne du texte pour jean marie       j̵ jouer sur tous les tableaux ouverture d’une sur la toile de renoir, les       magnol bel équilibre et sa     double dans l’effilé de assise par accroc au bord de     au couchant a propos de quatre oeuvres de     une abeille de écrirecomme on se troisième essai et     ton antoine simon 3   pour olivier face aux bronzes de miodrag titrer "claude viallat, seul dans la rue je ris la c’est la chair pourtant merle noir  pour dans le patriote du 16 mars pas facile d’ajuster le les textes mis en ligne alocco en patchworck © les premières langues de plomba la le grand combat : dernier vers que mort sables mes parolesvous rita est trois fois humble. mesdames, messieurs, veuillez couleur qui ne masque pas mougins. décembre station 5 : comment       au se reprendre. creuser son pour michèle aueret autres litanies du saint nom il s’appelait l’instant criblé les parents, l’ultime     nous 10 vers la laisse ccxxxii la prédication faite "ces deux là se       je pour martine À max charvolen et nécrologie le corps encaisse comme il se placer sous le signe de       voyage sauvage et fuyant comme 0 false 21 18  référencem pour maguy giraud et 1254 : naissance de il n’est pire enfer que pas une année sans évoquer       p&eacu granz est li calz, si se     dans la ruela       la dernier vers aoi difficile alliage de       les chaque automne les pour le prochain basilic, (la toute une faune timide veille mult ben i fierent franceis e une errance de       six quelque chose la langue est intarissable  tu vois im font chier     sur la pente       je me quand les mots “dans le dessin i en voyant la masse aux et si au premier jour il "je me tais. pour taire. autre petite voix lentement, josué essai de nécrologie, madame déchirée       ce       qui dernier vers aoi       " journée de    seule au bruno mendonça aucun hasard si se c’est la peur qui fait paroles de chamantu si tu es étudiant en ço dist li reis : comme c’est la liberté s’imprime à quatre si la mer s’est   ciel !!!! la fraîcheur et la  de la trajectoire de ce sous la pression des de mes deux mains dernier vers aoi bien sûrla       la pie à cri et à       au cette machine entre mes dans le pays dont je vous madame est toute même si que reste-t-il de la seins isabelle boizard 2005 de pa(i)smeisuns en est venuz       deux deux nouveauté,       l̵ madame chrysalide fileuse station 4 : judas  paien sunt morz, alquant coupé le sonà la bouche pure souffrance sors de mon territoire. fais pur ceste espee ai dulor e 1 au retour au moment quatrième essai rares bien sûr, il y eut de pareïs li seit la   d’un coté, (vois-tu, sancho, je suis ecrire sur nous viendrons nous masser dernier vers aoi       crabe-       sabots marcel alocco a ils sortent voudrais je vous j’ai travaillé mon travail est une in the country (de)lecta lucta         &n       enfant       entre     rien douce est la terre aux yeux ] heureux l’homme       ( rien n’est plus ardu    de femme liseuse s’égarer on       jonath torna a sorrento ulisse torna à la bonne n’ayant pas     son       la       sur gardien de phare à vie, au       devant j’ai en réserve la terre nous dimanche 18 avril 2010 nous pour angelo       le « h&eacu f tous les feux se sont       assis et te voici humanité apaches : présentation du la deuxième édition du       dans archipel shopping, la morz est rollant, deus en ad pour jean-marie simon et sa 0 false 21 18 la rencontre d’une  zones gardées de vous avez il existe deux saints portant ce jour-là il lui       pour ensevelie de silence, j’ai ajouté la communication est des voix percent, racontent temps de pierres dans la quant carles oït la 1) la plupart de ces pour max charvolen 1) cher bernard dernier vers aoi il faut aller voir tendresse du mondesi peu de       montag ce jour là, je pouvais madame est une torche. elle  de même que les rêve, cauchemar, les doigts d’ombre de neige pour martin il y a tant de saints sur       quinze antoine simon 28       au       ma  les œuvres de livre grand format en trois sainte marie, toulon, samedi 9     extraire pour jean-louis cantin 1.- c’est le grand tes chaussures au bas de du bibelot au babilencore une zacinto dove giacque il mio nouvelles mises en préparation des ...et poème pour       la   je ne comprends plus     pluie du si, il y a longtemps, les       le     &nbs f toutes mes ils avaient si longtemps, si martin miguel art et derniers vers sun destre je déambule et suis je suis occupé ces (À l’église inoubliables, les ainsi fut pétrarque dans     quand autre citation madame, on ne la voit jamais et  riche de mes  hier, 17 des quatre archanges que madame porte à v.- les amicales aventures du       rampan   pour le prochain peinture de rimes. le texte petit matin frais. je te des conserves ! le scribe ne retient ce monde est semé tout mon petit univers en       chaque régine robin, travail de tissage, dans etait-ce le souvenir moi cocon moi momie fuseau a la femme au Être tout entier la flamme et il fallait aller debout a propos d’une       force m1       la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Cartereau

Cartereau

Dernière publication : 17 décembre 2008.
Les 3 derniers articles : La fantaisie de la Mangrove .
Les 3 articles les plus lus : La fantaisie de la Mangrove .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette