BRIBES EN LIGNE
      la       entre paroles de chamantu peinture de rimes. le texte vous deux, c’est joie et       l̵       m̵ madame dans l’ombre des m1       dernier vers aoi comme c’est si elle est belle ? je pour andré villers 1) très saintes litanies       voyage         grappe polenta   au milieu de de toutes les       dans imagine que, dans la antoine simon 10 max charvolen, martin miguel sa langue se cabre devant le pas une année sans évoquer histoire de signes . dans les écroulements       " si grant dol ai que ne faisant dialoguer       aujour   marcel beaucoup de merveilles deuxième apparition de eurydice toujours nue à montagnesde       allong       six mais jamais on ne "la musique, c’est le dans la caverne primordiale c’est la distance entre dernier vers aoi j’écoute vos  monde rassemblé “dans le dessin ce qui importe pour "moi, esclave" a je me souviens de     vers le soir       sur titrer "claude viallat, attendre. mot terrible. attendre. mot terrible. bal kanique c’est madame a des odeurs sauvages carissimo ulisse,torna a autres litanies du saint nom     sur la il tente de déchiffrer, f tous les feux se sont le corps encaisse comme il elle disposait d’une       &eacut "mais qui lit encore le ce paysage que tu contemplais je reviens sur des le "patriote", pour marcel halt sunt li pui e mult halt cliquetis obscène des ….omme virginia par la zacinto dove giacque il mio       ( tendresses ô mes envols trois tentatives desesperees ecrire sur nous avons affaire à de torna a sorrento ulisse torna genre des motsmauvais genre première qu’est-ce qui est en quelques textes mais non, mais non, tu       allong pluies et bruines, quelque chose le 23 février 1988, il       " sixième chaises, tables, verres, janvier 2002 .traverse le samedi 26 mars, à 15 epuisement de la salle, la route de la soie, à pied, macles et roulis photo percey priest lakesur les mult ben i fierent franceis e       " les installations souvent, la langue est intarissable a supposer quece monde tienne 7) porte-fenêtre quand nous rejoignons, en pour daniel farioli poussant jusqu’à il y a À l’occasion de  il y a le ses mains aussi étaient merci à marc alpozzo le ciel de ce pays est tout prenez vos casseroles et il est le jongleur de lui bien sûr, il y eut il en est des noms comme du tandis que dans la grande vue à la villa tamaris et voici maintenant quelques face aux bronzes de miodrag on peut croire que martine et si au premier jour il marie-hélène le temps passe si vite, vedo la luna vedo le dans les horizons de boue, de       au tendresse du mondesi peu de       je pour jean marie pour angelo   ciel !!!! a la fin il ne resta que       le quelques autres coupé en deux quand et que dire de la grâce dernier vers aoi     de rigoles en nous savons tous, ici, que un nouvel espace est ouvert dix l’espace ouvert au il n’y a pas de plus la mort d’un oiseau. cet article est paru dans le lorsqu’on connaît une dans les rêves de la la lecture de sainte et te voici humanité nous avancions en bas de       é le bulletin de "bribes régine robin, (josué avait lentement temps de bitume en fusion sur dernier vers aoi dernier vers aoi dernier vers aoi toulon, samedi 9 noble folie de josué, il existe deux saints portant macles et roulis photo 4       les granz fut li colps, li dux en       vu af : j’entends       &n dernier vers aoi pour andré je m’étonne toujours de la dernier vers aoi   se pur ceste espee ai dulor e le scribe ne retient         or (À l’église archipel shopping, la si, il y a longtemps, les abstraction voir figuration       sur       une neuf j’implore en vain recleimet deu mult et ces sauvage et fuyant comme tu le saiset je le vois nous viendrons nous masser       deux cet univers sans       neige onze sous les cercles "tu sais ce que c’est je crie la rue mue douleur 1. il se trouve que je suis certains soirs, quand je mult est vassal carles de n’ayant pas les plus vieilles   encore une ainsi fut pétrarque dans a la libération, les   (à madame chrysalide fileuse  la toile couvre les       jonath pour martin pour jacky coville guetteurs (ma gorge est une station 5 : comment  marcel migozzi vient de vi.- les amicales aventures immense est le théâtre et antoine simon 15 Ç’avait été la   entrons pourquoi yves klein a-t-il troisième essai et charogne sur le seuilce qui j’entends sonner les   le 10 décembre  l’exposition  à attelage ii est une œuvre me "ah ! mon doux pays, antoine simon 17 accoucher baragouiner       la f qu’il vienne, le feu exode, 16, 1-5 toute marcel alocco a madame, c’est notre références : xavier       ce ki mult est las, il se dort       cerisi dernier vers aoi tous feux éteints. des       sur       bruyan le soleil n’est pas quand il voit s’ouvrir, mieux valait découper sixième la vie est dans la vie. se aux george(s) (s est la je n’ai pas dit que le premier essai c’est À max charvolen et martin       dans alocco en patchworck ©   saint paul trois j’ai travaillé   si vous souhaitez agnus dei qui tollis peccata       coude diaphane est le     pluie du je désire un       je       ( et la peur, présente décembre 2001.       les entr’els nen at ne pui pour anne slacik ecrire est morz est rollant, deus en ad coupé le sonà tout est prêt en moi pour tout est possible pour qui       d&eacu l’erbe del camp, ki  jésus le lent tricotage du paysage constellations et à bernadette       le au lecteur voici le premier madame est une       voyage f le feu s’est pour maguy giraud et rm : nous sommes en tes chaussures au bas de  si, du nouveau la brume. nuages raphaël rien n’est plus ardu générations grande lune pourpre dont les       &agrav dans le pain brisé son rimbaud a donc  le grand brassage des dernier vers aoi et il parlait ainsi dans la nu(e), comme son nom la force du corps, la pureté de la survie. nul je suis occupé ces bernadette griot vient de antoine simon 7 antoine simon 16 « e ! malvais pour raphaël       sur errer est notre lot, madame, jouer sur tous les tableaux « voici écoute, josué,     longtemps sur     oued coulant c’est ici, me six de l’espace urbain,       il le lent déferlement bien sûrla       le ajout de fichiers sons dans dernier vers aoi 1) la plupart de ces madame, vous débusquez    regardant    7 artistes et 1 suite de d’un bout à       parfoi pour jean-louis cantin 1.- À perte de vue, la houle des macles et roulis photo 7 moi cocon moi momie fuseau  mise en ligne du texte   maille 1 :que madame des forêts de nécrologie l’heure de la       la dernier vers aoi    il mise en ligne d’un couleur qui ne masque pas c’est seulement au en ceste tere ad estet ja assise par accroc au bord de       apr&eg dans le respect du cahier des      & introibo ad altare (ô fleur de courge...       quand       assis un tunnel sans fin et, à avant propos la peinture est temps où les coeurs a christiane       au reflets et echosla salle une errance de mon cher pétrarque, je ne peins pas avec quoi, encore une citation“tu       arauca pour michèle gazier 1 je ne saurais dire avec assez en cet anniversaire, ce qui le 26 août 1887, depuis dans les carnets inoubliables, les quai des chargeurs de le géographe sait tout au rayon des surgelés siglent a fort e nagent e macles et roulis photo 3    de femme liseuse       pour ce 28 février 2002. les grands libre de lever la tête et tout avait    seule au pour max charvolen 1)  l’écriture       &agrav le 15 mai, à reprise du site avec la     nous tromper le néant  référencem ma voix n’est plus que       le       la la terre nous i mes doigts se sont ouverts la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Christo

Christo



info portfolio

Christo, 1962 Christo, 1962 Christo, 1962 Christo, 1968
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette