BRIBES EN LIGNE
voile de nuità la cinquième essai tout madame est toute dire que le livre est une que reste-t-il de la la pureté de la survie. nul       pass&e comme ce mur blanc dans le monde de cette epuisement de la salle, bruno mendonça prenez vos casseroles et  on peut passer une vie préparation des       sur le       deux       la chercher une sorte de   j’ai souvent couleur qui ne masque pas ce qui aide à pénétrer le il arriva que le scribe ne retient     longtemps sur un homme dans la rue se prend "tu sais ce que c’est pas facile d’ajuster le       le cinquième citationne inoubliables, les dernier vers aoi         fourmi   (à "ah ! mon doux pays, 1 au retour au moment « 8° de       assis rien n’est la bouche pure souffrance ce monde est semé franchement, pensait le chef, j’ai donné, au mois une il faut dire les dernier vers aoi   le nécessaire non       un je t’enlace gargouille quai des chargeurs de le 2 juillet je t’ai admiré, rien n’est plus ardu 1254 : naissance de       st je crie la rue mue douleur antoine simon 19 halt sunt li pui e mult halt madame chrysalide fileuse toujours les lettres : fragilité humaine. non, björg, titrer "claude viallat, dernier vers aoi       quand allons fouiller ce triangle       dans madame, vous débusquez arbre épanoui au ciel     chant de       voyage dont les secrets… à quoi dimanche 18 avril 2010 nous pour philippe  il est des objets sur on croit souvent que le but       pass&e le coquillage contre lorsqu’on connaît une f le feu m’a le passé n’est janvier 2002 .traverse cet article est paru les premières quand les mots mes pensées restent       sur dans le pain brisé son     pourquoi et je vois dans vos    si tout au long f le feu s’est mult est vassal carles de dans le pays dont je vous passet li jurz, la noit est tout est possible pour qui heureuse ruine, pensait       sur   entrons jamais je n’aurais j’arrivais dans les  née à  l’exposition        la deuxième apparition de (la numérotation des bernard dejonghe... depuis antoine simon 3 1- c’est dans les avenues de ce pays « pouvez-vous j’ai longtemps madame déchirée pour andrée journée de 7) porte-fenêtre on préparait la lecture de sainte dernier vers que mort on a cru à il n’était qu’un est-ce parce que, petit, on quelques autres les parents, l’ultime la vie humble chez les     faisant la   le texte suivant a carmelo arden quin est une c’est parfois un pays         or c’est la chair pourtant le lourd travail des meules ce paysage que tu contemplais       "  monde rassemblé Être tout entier la flamme j’écoute vos   iv    vers       b&acir spectacle de josué dit antoine simon 18 d’un côté ainsi va le travail de qui a la fin il ne resta que     sur la pente       voyage générations la tentation du survol, à s’égarer on       la l’une des dernières able comme capable de donner       qui les enseignants : li emperere par sa grant le bulletin de "bribes   maille 1 :que le glacis de la mort première 1-nous sommes dehors.       la comme un préliminaire la       m&eacu le "patriote", un nouvel espace est ouvert   est-ce que iv.- du livre d’artiste       é     chambre       deux ajouts ces derniers macles et roulis photo 3 laure et pétrarque comme station 3 encore il parle merci à la toile de le ciel est clair au travers la terre nous beaucoup de merveilles  tous ces chardonnerets les cuivres de la symphonie il pleut. j’ai vu la ouverture de l’espace au programme des actions  dans toutes les rues le soleil n’est pas       coude       la le tissu d’acier       bonhe       object     les provisions si j’avais de son pour marcel dernier vers aoi toute une faune timide veille dans les carnets introibo ad altare de pa(i)smeisuns en est venuz la force du corps, dernier vers aoi temps de pierres dans la je n’hésiterai bribes en ligne a temps de pierres je découvre avant toi l’appel tonitruant du le galop du poème me d’abord l’échange des       en       retour dix l’espace ouvert au "ces deux là se vous deux, c’est joie et passet li jurz, si turnet a attendre. mot terrible.       ton   pour olivier nos voix ecrire sur    au balcon 0 false 21 18 bel équilibre et sa et voici maintenant quelques 1) notre-dame au mur violet nice, le 8 octobre       nuage pour mon épouse nicole à bernadette cette machine entre mes il en est des noms comme du je sais, un monde se si tu es étudiant en siglent a fort e nagent e la mort, l’ultime port, antoine simon 10 la fonction, ce va et vient entre mon cher pétrarque, antoine simon 24       sabots aucun hasard si se portrait. 1255 :       fourr&       les grands à trois tentatives desesperees "moi, esclave" a ce qui fascine chez       magnol i.- avaler l’art par  le livre, avec jouer sur tous les tableaux etait-ce le souvenir peinture de rimes. le texte de prime abord, il si j’étais un granz fut li colps, li dux en antoine simon 11 n’ayant pas assise par accroc au bord de soudain un blanc fauche le       &agrav les textes mis en ligne le 26 août 1887, depuis ...et poème pour f le feu est venu,ardeur des     nous le ciel de ce pays est tout   né le 7 tant pis pour eux. normal 0 21 false fal antoine simon 9 des conserves ! jamais si entêtanteeurydice     [1]        le accorde ton désir à ta   je n’ai jamais carcassonne, le 06 pluies et bruines, ma chair n’est (dans mon ventre pousse une le vieux qui pour anne slacik ecrire est le numéro exceptionnel de du fond des cours et des sa langue se cabre devant le le 19 novembre 2013, à la       dans et si au premier jour il (vois-tu, sancho, je suis dans un coin de nice,       la glaciation entre       dans bien sûr, il y eut  un livre écrit il ne s’agit pas de raphaël le temps passe dans la     m2 &nbs       l̵ archipel shopping, la premier vers aoi dernier       &agrav  la toile couvre les fin première       aujour deuxième clers fut li jurz e li   pour adèle et deux ce travail vous est j’ai changé le tout en vérifiant À la loupe, il observa écrirecomme on se 1. il se trouve que je suis       il madame, on ne la voit jamais au labyrinthe des pleursils 0 false 21 18 le coeur du “le pinceau glisse sur (josué avait       l̵ les routes de ce pays sont l’homme est   adagio   je ne pas négocier ne       et tu folie de josuétout est       je me sur l’erbe verte si est un titre : il infuse sa le geste de l’ancienne, la danse de À l’occasion de carissimo ulisse,torna a et il fallait aller debout deuxième essai le       bruyan tes chaussures au bas de antoine simon 29 v.- les amicales aventures du au lecteur voici le premier quatre si la mer s’est certains prétendent je t’enfourche ma dernier vers aoi c’est la peur qui fait nous savons tous, ici, que grande lune pourpre dont les de la branches lianes ronces je suis bien dans pour yves et pierre poher et genre des motsmauvais genre marcel alocco a   l’oeuvre vit son effleurer le ciel du bout des "et bien, voilà..." dit       pav&ea nous lirons deux extraits de       jonath  c’était       parfoi  au travers de toi je       apr&eg j’ai relu daniel biga, juste un mot pour annoncer vous êtes nous avons affaire à de quelques textes       soleil de l’autre vue à la villa tamaris c’est le grand nous avancions en bas de     à lorsque martine orsoni reflets et echosla salle cinq madame aux yeux dernier vers aoi quand sur vos visages les  “ce travail qui dernier vers aoi iloec endreit remeint li os et nous n’avons rien   pour théa et ses     l’é autre petite voix 13) polynésie f tous les feux se sont  le "musée la parol

Accueil > Mots-clés > Approches des oeuvres > oeuvres croisées

oeuvres croisées

Dernière publication : 24 avril 2010.
Les 3 derniers articles : Moi, Esclave , Dormeuse , Amphisbène .
Les 3 articles les plus lus : Vienne le bleu dans l’orage , VI , Macles et roulis 5 .

Oeuvres croisées est le terme qu’emploie parfois Michel Butor pour désigner les oeuvres de ses amis artistes dans lesquelles il intervient comme poète. Je lui emprunte le terme qui me paraît très pertinent.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette