BRIBES EN LIGNE
voudrais je vous le 2 juillet tu le saiset je le vois je n’ai pas dit que le rêves de josué,       &n (josué avait lentement issent de mer, venent as macles et roulis photo 4   3   

les et combien     un mois sans décembre 2001.       ce chaque automne les  improbable visage pendu       deux elle ose à peine       pav&ea bel équilibre et sa la terre nous       retour       voyage pour andré « pouvez-vous cher bernard rien n’est     faisant la pour helmut preambule – ut pictura travail de tissage, dans la vie est ce bruissement dix l’espace ouvert au pour egidio fiorin des mots pour michèle « voici pour maguy giraud et à cri et à  référencem livre grand format en trois     tout autour   se a l’aube des apaches, villa arson, nice, du 17 ma voix n’est plus que dimanche 18 avril 2010 nous sept (forces cachées qui voile de nuità la cette machine entre mes     "       sur les dernières sculpter l’air : (elle entretenait à depuis le 20 juillet, bribes       m&eacu   je ne comprends plus (ma gorge est une       la vi.- les amicales aventures ce texte se présente du bibelot au babilencore une 5) triptyque marocain l’instant criblé apaches : au labyrinthe des pleursils af : j’entends raphaël    7 artistes et 1 quand il voit s’ouvrir,       fourr&   j’ai souvent quel étonnant des quatre archanges que dernier vers aoi une il faut dire les   d’un coté,  on peut passer une vie printemps breton, printemps ce jour là, je pouvais       maquis ce qu’un paysage peut le "patriote",       pav&ea bernard dejonghe... depuis i en voyant la masse aux       glouss quand vous serez tout       allong la légende fleurie est vue à la villa tamaris ma chair n’est « e ! malvais   né le 7 on trouvera la video f le feu s’est tous feux éteints. des d’un côté un tunnel sans fin et, à  la toile couvre les l’illusion d’une je ne peins pas avec quoi, un trait gris sur la dernier vers aoi assise par accroc au bord de hans freibach : les parents, l’ultime dernier vers aoi antoine simon 23 mi viene in mentemi  il est des objets sur       apr&eg se reprendre. creuser son pour gilbert rm : d’accord sur thème principal : des voix percent, racontent pour pierre theunissen la on peut croire que martine     le       sur attention beau     sur la   pour adèle et histoire de signes . vos estes proz e vostre       la j’aime chez pierre etait-ce le souvenir       &n janvier 2002 .traverse       vu dernier vers aoi il est le jongleur de lui à la bonne temps où les coeurs toute trace fait sens. que sixième    de femme liseuse       le quelque chose       aujour  “comment approche d’une     au couchant madame est la reine des dans ce pays ma mère "je me tais. pour taire. saluer d’abord les plus un jour, vous m’avez si, il y a longtemps, les pour andré la galerie chave qui          nous carmelo arden quin est une       aux il faut aller voir equitable un besoin sonnerait dernier vers aoi effleurer le ciel du bout des      &       s̵ souvent je ne sais rien de antoine simon 3 ] heureux l’homme fragilité humaine. carissimo ulisse,torna a très saintes litanies       les dans le pays dont je vous quand les mots       entre  de même que les 1 la confusion des 13) polynésie nice, le 8 octobre la lecture de sainte pour le prochain basilic, (la paroles de chamantu pour jean-marie simon et sa raphaËl antoine simon 21       & avant propos la peinture est la vie est dans la vie. se cinquième essai tout madame déchirée je crie la rue mue douleur dentelle : il avait madame, on ne la voit jamais …presque vingt ans plus un homme dans la rue se prend       sur alocco en patchworck ©       "    au balcon ce poème est tiré du       midi lancinant ô lancinant comme ce mur blanc       avant « amis rollant, de       pourqu tant pis pour eux. le temps passe si vite, moisissures mousses lichens merle noir  pour pour jean marie intendo... intendo ! monde imaginal, pas même pour jacky coville guetteurs l’existence n’est agnus dei qui tollis peccata la gaucherie à vivre, normal 0 21 false fal dans le respect du cahier des abu zayd me déplait. pas       la pour raphaël pour martin paien sunt morz, alquant couleur qui ne masque pas  epître aux pas de pluie pour venir neuf j’implore en vain le vieux qui dans l’effilé de la fonction, comme un préliminaire la ce n’est pas aux choses       sous se placer sous le signe de dans ma gorge douze (se fait terre se samuelchapitre 16, versets 1 pour michèle gazier 1 avant dernier vers aoi au lecteur voici le premier rien n’est plus ardu montagnesde g. duchêne, écriture le sa langue se cabre devant le l’impossible 0 false 21 18 " je suis un écorché vif. l’heure de la ce jour-là il lui de proche en proche tous la rencontre d’une antoine simon 15       ton dernier vers aoi v.- les amicales aventures du a dix sept ans, je ne savais antoine simon 28  jésus il faut laisser venir madame dernier vers aoi       m̵       vaches envoi du bulletin de bribes dans un coin de nice, dernier vers aoi       reine rare moment de bonheur, quand c’est le vent qui vous n’avez pour jacqueline moretti, antoine simon 2 et il parlait ainsi dans la le 28 novembre, mise en ligne que d’heures vous avez       l̵ morz est rollant, deus en ad       " de mes deux mains  le grand brassage des       la pie       crabe- attendre. mot terrible. j’ai en réserve les dessins de martine orsoni       ( antoine simon 27 toulon, samedi 9 pour mireille et philippe je reviens sur des  l’exposition  les routes de ce pays sont pour daniel farioli poussant clers est li jurz et li le tissu d’acier tout à fleur d’eaula danse il y a des objets qui ont la la poésie, à la écrirecomme on se abstraction voir figuration       le je dors d’un sommeil de il ne sait rien qui ne va temps de pierres présentation du       apparu les lettres ou les chiffres f dans le sourd chatoiement je serai toujours attentif à granz fut li colps, li dux en   jn 2,1-12 :       entre les durand : une dernier vers aoi dieu faisait silence, mais la mort d’un oiseau. le corps encaisse comme il a propos d’une       sur le bientôt, aucune amarre macles et roulis photo 3 c’est extrêmement il avait accepté béatrice machet vient de la route de la soie, à pied, là, c’est le sable et madame est une mais jamais on ne     m2 &nbs       je     pourquoi traquer je n’hésiterai dans le pain brisé son chercher une sorte de   que signifie la liberté de l’être temps de pierres dans la j’ai donné, au mois     les provisions       bonhe ils sortent       jonath pour m.b. quand je me heurte     de rigoles en du fond des cours et des une errance de références : xavier (vois-tu, sancho, je suis (ô fleur de courge... huit c’est encore à    courant c’est la peur qui fait pour michèle aueret un jour nous avons madame a des odeurs sauvages     &nbs  c’était ...et poème pour pour       le       dans marie-hélène derniers vers sun destre a la fin il ne resta que  “s’ouvre  monde rassemblé reflets et echosla salle clers fut li jurz e li sables mes parolesvous la fraîcheur et la       en nice, le 30 juin 2000 préparation des quatrième essai de macles et roulis photo 7 antoine simon 33 quelques textes siglent a fort e nagent e madame porte à 1. il se trouve que je suis mise en ligne d’un dernier vers aoi pour alain borer le 26 ouverture d’une le geste de l’ancienne, tendresse du mondesi peu de  hier, 17         or       une genre des motsmauvais genre station 4 : judas    la baie des anges iloec endreit remeint li os la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Dubreuil

Dubreuil

Dernière publication : 7 octobre 2009.
Les 3 derniers articles : Jean-François Dubreuil .
Les 3 articles les plus lus : Jean-François Dubreuil .

info portfolio

Jean-François Dubreuil et Martin Miguel

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette