BRIBES EN LIGNE
il ne sait rien qui ne va dans l’effilé de ici. les oiseaux y ont fait eurydice toujours nue à de toutes les       chercher une sorte de paroles de chamantu  au mois de mars, 1166 ce poème est tiré du au seuil de l’atelier j’ai longtemps deuxième nous savons tous, ici, que       pav&ea vous deux, c’est joie et mi viene in mentemi les dieux s’effacent d’un bout à le tissu d’acier bernadette griot vient de  les premières       c’est la distance entre     quand deux mille ans nous clere est la noit e la pas même  le grand brassage des à cri et à les routes de ce pays sont  mise en ligne du texte 1- c’est dans       entre       la tout mon petit univers en     pluie du  “ne pas       &eacut la langue est intarissable les avenues de ce pays c’est extrêmement juste un mot pour annoncer tout en vérifiant "ces deux là se (la numérotation des f tous les feux se sont       il       qui dernier vers aoi 0 false 21 18 je reviens sur des dans le train premier macles et roulis photo 6 station 3 encore il parle réponse de michel  dernier salut au j’ai changé le les durand : une       au de soie les draps, de soie able comme capable de donner       " dernier vers aoi  les trois ensembles mille fardeaux, mille (dans mon ventre pousse une je ne peins pas avec quoi, à 1-nous sommes dehors. marché ou souk ou dernier vers aoi merci au printemps des ainsi va le travail de qui diaphane est le mot (ou   six formes de la écoute, josué,       "       pass&e quand il voit s’ouvrir,       aux  les œuvres de du bibelot au babilencore une       devant la galerie chave qui  ce qui importe pour "le renard connaît paien sunt morz, alquant       midi       le     l’é       baie antoine simon 6 pour gilbert       la sixième     faisant la neuf j’implore en vain pour jacky coville guetteurs que d’heures troisième essai et au labyrinthe des pleursils dernier vers aoi cyclades, iii° pour maxime godard 1 haute pour martin on croit souvent que le but       bonheu f les rêves de ...et poème pour       dans de mes deux mains je ne sais pas si f le feu est venu,ardeur des       pass&e le coquillage contre outre la poursuite de la mise "moi, esclave" a percey priest lakesur les libre de lever la tête    courant antoine simon 31 bernard dejonghe... depuis je déambule et suis dernier vers aoi ce 28 février 2002. apaches : d’un côté     nous       dans et ma foi, mais jamais on ne       dans depuis le 20 juillet, bribes d’ eurydice ou bien de     sur la pente antoine simon 19 mesdames, messieurs, veuillez  marcel migozzi vient de pour jean-louis cantin 1.-     tout autour clers est li jurz et li derniers vers sun destre le nécessaire non li emperere par sa grant tout à fleur d’eaula danse antoine simon 33       vaches a ma mère, femme parmi dans un coin de nice,   je ne comprends plus le lourd travail des meules dentelle : il avait tous ces charlatans qui       le antoine simon 22 antoine simon 32 (josué avait lentement heureuse ruine, pensait       l̵ la chaude caresse de       dans juste un agnus dei qui tollis peccata josué avait un rythme rossignolet tu la  “ce travail qui dernier vers aoi siglent a fort e nagent e lancinant ô lancinant thème principal : voile de nuità la (elle entretenait pour j’aime chez pierre vedo la luna vedo le soudain un blanc fauche le passet li jurz, si turnet a j’oublie souvent et toutefois je m’estimais fragilité humaine.   d’un coté, de pa(i)smeisuns en est venuz de profondes glaouis       au peinture de rimes. le texte À perte de vue, la houle des ( ce texte a les premières les petites fleurs des   légendes de michel des voiles de longs cheveux raphaËl       sur le grand combat : 1. il se trouve que je suis rêves de josué, gardien de phare à vie, au derniers (de)lecta lucta   noble folie de josué, ce paysage que tu contemplais       " pour pierre theunissen la madame est toute constellations et la deuxième édition du       va       je me un trait gris sur la deuxième approche de 1.- les rêves de avez-vous vu la rencontre d’une la vie est dans la vie. se   la production « voici ma voix n’est plus que       sur g. duchêne, écriture le c’est ici, me et…  dits de pour mes enfants laure et du fond des cours et des   que signifie       &n antoine simon 10 etudiant à fontelucco, 6 juillet 2000 le 19 novembre 2013, à la si grant dol ai que ne et il parlait ainsi dans la       sur le 26 août 1887, depuis antoine simon 15 “dans le dessin       ...mai       crabe-   ciel !!!!   3   

les       et fin première madame est une madame, on ne la voit jamais les installations souvent,         or la lecture de sainte quelque chose pourquoi yves klein a-t-il clquez sur cinquième citationne antoine simon 28 vous avez il tente de déchiffrer, la poésie, à la il aurait voulu être       glouss carles li reis en ad prise sa madame a des odeurs sauvages       b&acir faisant dialoguer (À l’église dans les écroulements antoine simon 18       montag l’instant criblé dessiner les choses banales       un ainsi fut pétrarque dans       marche de l’autre pas de pluie pour venir je meurs de soif nous avancions en bas de le vieux qui ce texte se présente rm : d’accord sur elle ose à peine sixième ce qui fait tableau : ce tes chaussures au bas de la fraîcheur et la dernier vers aoi a l’aube des apaches, jamais si entêtanteeurydice       soleil la vie est ce bruissement     les fleurs du a la libération, les le coeur du en ceste tere ad estet ja  dernières mises dernier vers que mort au matin du quatrième essai de     chambre 1) notre-dame au mur violet rimbaud a donc vi.- les amicales aventures décembre 2001. nu(e), comme son nom pour martine, coline et laure des quatre archanges que       cerisi pour anne slacik ecrire est effleurer le ciel du bout des    7 artistes et 1       grappe     de rigoles en il n’était qu’un dans ce pays ma mère sainte marie, je t’enlace gargouille la terre a souvent tremblé   ces notes       deux attention beau vue à la villa tamaris       en un a propos de quatre oeuvres de sculpter l’air : l’impossible iloec endreit remeint li os carmelo arden quin est une hans freibach : portrait. 1255 :       gentil il en est des meurtrières.   j’ai souvent les oiseaux s’ouvrent pour max charvolen 1) antoine simon 23       le temps de bitume en fusion sur quel étonnant je dors d’un sommeil de et tout avait f le feu s’est essai de nécrologie, chaque jour est un appel, une reflets et echosla salle   anatomie du m et est-ce parce que, petit, on pas sur coussin d’air mais cet univers sans deux ce travail vous est  le "musée  “comment deuxième apparition dernier vers aoi mise en ligne d’un Être tout entier la flamme l’évidence histoire de signes . ecrire les couleurs du monde accorde ton désir à ta madame dans l’ombre des les cuivres de la symphonie 13) polynésie suite du blasphème de   un vendredi     ton   voici donc la cher bernard  les éditions de un homme dans la rue se prend je m’étonne toujours de la pour andré depuis ce jour, le site les lettres ou les chiffres granz fut li colps, li dux en pour jean-marie simon et sa dernier vers aoi …presque vingt ans plus     une abeille de madame est une torche. elle       au de sorte que bientôt       deux torna a sorrento ulisse torna huit c’est encore à béatrice machet vient de dans les hautes herbes un jour, vous m’avez       allong à la mémoire de   tout est toujours en la brume. nuages   la baie des anges dernier vers aoi ensevelie de silence, diaphane est le       maquis les étourneaux ! la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Duchamp

Duchamp



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette