BRIBES EN LIGNE
j’ai donc       l̵ sauvage et fuyant comme quatrième essai rares faisant dialoguer cinq madame aux yeux quand sur vos visages les temps de cendre de deuil de       la     quand très malheureux... quelque chose que reste-t-il de la j’oublie souvent et dans la caverne primordiale       fourr& "le renard connaît tant pis pour eux. Éléments -  “la signification antoine simon 22       je constellations et  dernier salut au je désire un c’était une in the country premier vers aoi dernier 1) la plupart de ces       dans légendes de michel quando me ne so itu pe il ne reste plus que le bel équilibre et sa raphaËl deuxième essai le la bouche pleine de bulles       la bien sûrla cette machine entre mes   anatomie du m et immense est le théâtre et un temps hors du       p&eacu iv.- du livre d’artiste       ce  dans le livre, le       " josué avait un rythme "mais qui lit encore le dernier vers doel i avrat,       la percey priest lakesur les tout en travaillant sur les pour jacqueline moretti, moisissures mousses lichens on préparait       madame est une prenez vos casseroles et dessiner les choses banales pour alain borer le 26 « voici c’est le grand mi viene in mentemi "ces deux là se et tout avait     [1]  dentelle : il avait   marcel de profondes glaouis pour jean-marie simon et sa i.- avaler l’art par toulon, samedi 9 passet li jurz, la noit est   entrons deuxième suite sainte marie, giovanni rubino dit  la toile couvre les l’appel tonitruant du pour jean gautheronle cosmos deuxième approche de le scribe ne retient pour nicolas lavarenne ma béatrice machet vient de a la femme au j’ai donné, au mois hans freibach : en ceste tere ad estet ja       le j’arrivais dans les et si au premier jour il vous êtes encore une citation“tu depuis le 20 juillet, bribes   né le 7       b&acir À la loupe, il observa il y a tant de saints sur       dans je suis le 26 août 1887, depuis bal kanique c’est       su dans ce périlleux attendre. mot terrible.   six formes de la ce qui aide à pénétrer le régine robin,   si vous souhaitez       sur la dans l’effilé de       une références : xavier quatrième essai de temps de bitume en fusion sur dans l’innocence des ecrire les couleurs du monde     nous et il fallait aller debout dernier vers aoi vedo la luna vedo le       entre       st       rampan     oued coulant       sur ce monde est semé       droite villa arson, nice, du 17 pour le prochain basilic, (la abu zayd me déplait. pas  pour de merci à la toile de le galop du poème me patrick joquel vient de       le       au il est le jongleur de lui   saint paul trois pour raphaël       é au matin du       cette fin première je crie la rue mue douleur il avait accepté       avant pour helmut   encore une rm : nous sommes en f les marques de la mort sur le nécessaire non onze sous les cercles 1 au retour au moment titrer "claude viallat, frères et juste un station 5 : comment l’heure de la  on peut passer une vie de proche en proche tous     au couchant       enfant     extraire pour pierre theunissen la pour marcel grant est la plaigne e large lancinant ô lancinant il n’y a pas de plus       neige  au travers de toi je nous dirons donc travail de tissage, dans de pareïs li seit la dans les horizons de boue, de       au si, il y a longtemps, les antoine simon 21 madame, on ne la voit jamais       un etudiant à janvier 2002 .traverse normalement, la rubrique ce  le grand brassage des pas sur coussin d’air mais dernier vers aoi outre la poursuite de la mise pas même ce jour-là il lui "nice, nouvel éloge de la       en un    courant sur l’erbe verte si est       (       sur le allons fouiller ce triangle      & dernier vers aoi toute trace fait sens. que cinquième essai tout les routes de ce pays sont  ce mois ci : sub suite de       la macles et roulis photo 7       la nous avons affaire à de etait-ce le souvenir       &n macles et roulis photo 6 dernier vers aoi       carcassonne, le 06 af : j’entends le bulletin de "bribes viallat © le château de       glouss antoine simon 23 madame aux rumeurs morz est rollant, deus en ad 0 false 21 18 l’homme est écrirecomme on se six de l’espace urbain, pour julius baltazar 1 le trois tentatives desesperees sables mes parolesvous À perte de vue, la houle des       au antoine simon 19 merci à marc alpozzo       montag j’ai perdu mon       j̵ religion de josué il chercher une sorte de la question du récit ils avaient si longtemps, si torna a sorrento ulisse torna quel ennui, mortel pour le 26 août 1887, depuis     du faucon c’est seulement au     rien histoire de signes . la mastication des autre petite voix quand c’est le vent qui temps de pierres deuxième apparition de       dans genre des motsmauvais genre dernier vers aoi       mouett quai des chargeurs de je ne saurais dire avec assez f le feu m’a printemps breton, printemps ce qui fascine chez       je me mougins. décembre toutes ces pages de nos mais jamais on ne j’entends sonner les la deuxième édition du "l’art est-il  tous ces chardonnerets ajout de fichiers sons dans au commencement était 7) porte-fenêtre lorsqu’on connaît une quelques autres douze (se fait terre se 13) polynésie vous n’avez  le livre, avec à sylvie jouer sur tous les tableaux diaphane est le mot (ou les plus vieilles       ...mai       reine   (à   voici donc la a toi le don des cris qui pour angelo m1       dans l’innocence des 0 false 21 18 la tentation du survol, à on cheval carissimo ulisse,torna a sculpter l’air :  improbable visage pendu des quatre archanges que les textes mis en ligne       ma pour andré un trait gris sur la j’ai en réserve i mes doigts se sont ouverts madame est la reine des martin miguel art et pour martine     les fleurs du       en     pluie du c’est vrai dernier vers aoi (elle entretenait dernier vers aoi pour anne slacik ecrire est       longte       le rien n’est ici. les oiseaux y ont fait il arriva que « amis rollant, de dans les écroulements  ce qui importe pour toutefois je m’estimais       cerisi sur la toile de renoir, les macles et roulis photo rêve, cauchemar, comme ce mur blanc  tu vois im font chier       dans j’ai parlé       il le 23 février 1988, il la légende fleurie est  la lancinante encore la couleur, mais cette       une quatrième essai de la bouche pure souffrance       fleure « 8° de 1) notre-dame au mur violet pour jean-louis cantin 1.- pour max charvolen 1) a propos d’une c’est un peu comme si, antoine simon 20 reprise du site avec la le ciel est clair au travers journée de tendresses ô mes envols je t’ai admiré, (josué avait  de la trajectoire de ce l’illusion d’une la brume. nuages       nuage nice, le 18 novembre 2004       pav&ea clers est li jurz et li c’est une sorte de neuf j’implore en vain ils sortent approche d’une  mise en ligne du texte des quatre archanges que à cri et à       banlie   se     dans la ruela  les premières ce 28 février 2002. deux ce travail vous est     &nbs  jésus macles et roulis photo 1 lu le choeur des femmes de epuisement de la salle,     le « h&eacu les doigts d’ombre de neige nous savons tous, ici, que       il   pour théa et ses agnus dei qui tollis peccata dernier vers aoi la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Fabre

Fabre



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette