BRIBES EN LIGNE
dans les horizons de boue, de       jardin glaciation entre la vie est dans la vie. se l’appel tonitruant du que reste-t-il de la les amants se à la mémoire de folie de josuétout est on cheval de sorte que bientôt "tu sais ce que c’est toujours les lettres :       " nos voix       ce       en un       deux sainte marie, (josué avait lentement la danse de jamais si entêtanteeurydice       su toute trace fait sens. que on peut croire que martine j’ai en réserve pour gilbert  les trois ensembles de pa(i)smeisuns en est venuz       voyage temps de cendre de deuil de   je n’ai jamais un soir à paris au ne pas négocier ne   entrons tous ces charlatans qui       l̵ « h&eacu  un livre écrit       sur onze sous les cercles cinq madame aux yeux vous dites : "un quatrième essai de       s̵ autres litanies du saint nom dernier vers aoi dernier vers aoi nous serons toujours ces ce qui fait tableau : ce  “s’ouvre     hélas, antoine simon 32 1257 cleimet sa culpe, si je déambule et suis madame dans l’ombre des       l̵ etait-ce le souvenir 1.- les rêves de neuf j’implore en vain mesdames, messieurs, veuillez       pourqu   dits de les étourneaux ! même si     après lu le choeur des femmes de       six  “ne pas pour qui veut se faire une deuxième suite depuis ce jour, le site pure forme, belle muette, ce n’est pas aux choses pour marcel       journ& dans les hautes herbes nous lirons deux extraits de ce poème est tiré du et  riche de mes buttati ! guarda&nbs très malheureux... sous l’occupation vos estes proz e vostre j’ai relu daniel biga, en introduction à il existe au moins deux démodocos... Ça a bien un 0 false 21 18 derniers vers sun destre       bien aucun hasard si se dans le respect du cahier des raphaël descendre à pigalle, se de tantes herbes el pre     tout autour i mes doigts se sont ouverts difficile alliage de cette machine entre mes       allong constellations et       au l’impossible deuxième apparition sauvage et fuyant comme dernier vers que mort lancinant ô lancinant  epître aux en cet anniversaire, ce qui       parfoi dernier vers aoi pour nicolas lavarenne ma immense est le théâtre et c’était une un jour nous avons l’une des dernières (elle entretenait a toi le don des cris qui À perte de vue, la houle des       juin c’est ici, me coupé en deux quand  de la trajectoire de ce je suis bien dans et encore  dits pour michèle gazier 1       &ccedi       ( quand vous serez tout c’est un peu comme si,       la mes pensées restent       le le bulletin de "bribes dernier vers aoi essai de nécrologie, iloec endreit remeint li os il ne s’agit pas de allons fouiller ce triangle   six formes de la torna a sorrento ulisse torna d’ eurydice ou bien de       &n (la numérotation des ce jour là, je pouvais et je vois dans vos les textes mis en ligne non, björg,       je me sculpter l’air : attelage ii est une œuvre i.- avaler l’art par     &nbs       dans présentation du samuelchapitre 16, versets 1 antoine simon 3 en 1958 ben ouvre à antoine simon 15 on trouvera la video   d’un coté, avec marc, nous avons seul dans la rue je ris la j’oublie souvent et je découvre avant toi suite du blasphème de       montag antoine simon 14 elle réalise des   pour théa et ses pour jacky coville guetteurs franchement, pensait le chef, carles respunt : macles et roulis photo 3 clers fut li jurz e li les parents, l’ultime f les feux m’ont deuxième apparition de       deux j’ai changé le     m2 &nbs  “comment li emperere par sa grant et si au premier jour il cet article est paru souvent je ne sais rien de deuxième essai le   (dans le       droite  martin miguel vient quant carles oït la quatre si la mer s’est ils avaient si longtemps, si attention beau     double ma chair n’est     à l’existence n’est mon cher pétrarque, 1254 : naissance de le plus insupportable chez       mouett       voyage grant est la plaigne e large je crie la rue mue douleur les oiseaux s’ouvrent       la       la "nice, nouvel éloge de la chaises, tables, verres, il faut aller voir   pour le prochain dans le pain brisé son c’est la chair pourtant       dans rare moment de bonheur, deuxième approche de fin première le passé n’est  référencem comme une suite de attendre. mot terrible. les doigts d’ombre de neige  hors du corps pas chaque jour est un appel, une   (à juste un il avait accepté     " li emperere s’est le scribe ne retient c’est la distance entre karles se dort cum hume jusqu’à il y a etudiant à sors de mon territoire. fais     oued coulant "si elle est  dernières mises mult est vassal carles de       vu le travail de bernard   la production pour jean-marie simon et sa carissimo ulisse,torna a (dans mon ventre pousse une dernier vers aoi la tentation du survol, à       &       l̵ dernier vers aoi histoire de signes . carcassonne, le 06 pour michèle aueret la cité de la musique       tourne       un       voyage    regardant     un mois sans       p&eacu autre essai d’un    au balcon non... non... je vous assure,       alla rien n’est plus ardu       au antoine simon 9       baie gardien de phare à vie, au je ne saurais dire avec assez  les premières al matin, quant primes pert vue à la villa tamaris   en grec, morías       fourr& ici. les oiseaux y ont fait encore une citation“tu       sous       dans tout en vérifiant rm : nous sommes en pur ceste espee ai dulor e dernier vers aoi    nous derniers  il est des objets sur madame a des odeurs sauvages au labyrinthe des pleursils (À l’église dans un coin de nice, travail de tissage, dans macles et roulis photo 4 dernier vers aoi une fois entré dans la on croit souvent que le but le vieux qui l’art n’existe rossignolet tu la   maille 1 :que       va madame, on ne la voit jamais       dans guetter cette chose       sur mult ben i fierent franceis e pas même  si, du nouveau    courant       je  improbable visage pendu générations genre des motsmauvais genre si j’avais de son de proche en proche tous       dans af : j’entends janvier 2002 .traverse seins isabelle boizard 2005       le dernier vers aoi   raphaël antoine simon 2       la « voici me (ma gorge est une spectacle de josué dit encore la couleur, mais cette villa arson, nice, du 17 vous êtes il ne reste plus que le pour maguy giraud et jouer sur tous les tableaux sixième   pour olivier à propos “la dernier vers aoi quai des chargeurs de ainsi alfred… branches lianes ronces quelques autres comme ce mur blanc       sabots       reine troisième essai et d’un bout à a grant dulur tendrai puis bien sûrla c’est une sorte de f qu’il vienne, le feu madame, c’est notre       soleil la musique est le parfum de  tu vois im font chier le proche et le lointain       un       dans au lecteur voici le premier pour mon épouse nicole et il parlait ainsi dans la       dans marché ou souk ou       &n effleurer le ciel du bout des pour egidio fiorin des mots le tissu d’acier l’heure de la dans le monde de cette petites proses sur terre polenta j’ai parlé cinquième citationne se placer sous le signe de du bibelot au babilencore une j’écoute vos ensevelie de silence, douze (se fait terre se pour angelo   le 10 décembre la liberté s’imprime à deux mille ans nous       en la chaude caresse de      & et ma foi, mouans sartoux. traverse de le galop du poème me j’ai perdu mon     chambre religion de josué il normalement, la rubrique f le feu m’a passent .x. portes, entr’els nen at ne pui la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Faniest

Faniest



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette