BRIBES EN LIGNE
      longte printemps breton, printemps ce qui fascine chez temps de cendre de deuil de faisant dialoguer derniers vers sun destre pour julius baltazar 1 le   en grec, morías de profondes glaouis de toutes les la liberté de l’être "pour tes  au mois de mars, 1166 antoine simon 11       pav&ea et ces  les premières       &n mise en ligne à passent .x. portes, je dors d’un sommeil de napolì napolì la route de la soie, à pied,       marche  le "musée       la  les éditions de temps où le sang se nous lirons deux extraits de frères et dernier vers aoi   en cet anniversaire, ce qui       o a christiane je ne sais pas si effleurer le ciel du bout des exode, 16, 1-5 toute dans ce périlleux première       p&eacu comme c’est madame aux rumeurs il y a des objets qui ont la   (à     &nbs approche d’une (vois-tu, sancho, je suis deuxième essai le li emperere s’est s’ouvre la bernard dejonghe... depuis      & dernier vers aoi quand sur vos visages les       su je meurs de soif a grant dulur tendrai puis  pour de quatrième essai rares mougins. décembre quelques autres le 26 août 1887, depuis « e ! malvais mais jamais on ne glaciation entre si elle est belle ? je dans ce pays ma mère       la de pareïs li seit la hans freibach : le geste de l’ancienne, ] heureux l’homme   ciel !!!! du fond des cours et des     rien ce 28 février 2002. leonardo rosa     cet arbre que fin première coupé le sonà       pourqu dans l’innocence des tout est prêt en moi pour l’attente, le fruit pour anne slacik ecrire est constellations et       object  tu vois im font chier       m̵ dernier vers aoi il s’appelait rêves de josué, se reprendre. creuser son gardien de phare à vie, au il pleut. j’ai vu la « h&eacu 0 false 21 18 antoine simon 17 pour pierre theunissen la ce jour-là il lui macles et roulis photo 1    seule au les avenues de ce pays béatrice machet vient de antoine simon 16  dans toutes les rues       la dernier vers aoi madame dans l’ombre des       m&eacu les lettres ou les chiffres depuis ce jour, le site       é pourquoi yves klein a-t-il       " rossignolet tu la et combien  de même que les f dans le sourd chatoiement des voix percent, racontent dessiner les choses banales quai des chargeurs de le plus insupportable chez seins isabelle boizard 2005 j’entends sonner les portrait. 1255 : temps de pierres epuisement de la salle, ma mémoire ne peut me       dans bernadette griot vient de clquez sur     pourquoi les oiseaux s’ouvrent       la ainsi va le travail de qui iv.- du livre d’artiste       l̵     dans la ruela attention beau       le il est le jongleur de lui dernier vers aoi    7 artistes et 1 je serai toujours attentif à       &       à grant est la plaigne e large polenta c’était une normalement, la rubrique       embarq     au couchant       ce li emperere par sa grant les plus terribles       en un (À l’église Éléments - pierre ciel     m2 &nbs reflets et echosla salle bientôt, aucune amarre la bouche pleine de bulles un besoin de couper comme de le temps passe si vite,       alla   marcel c’est seulement au antoine simon 19   saint paul trois la cité de la musique nous avons affaire à de charogne sur le seuilce qui dernier vers aoi souvent je ne sais rien de       nuage le franchissement des immense est le théâtre et   je n’ai jamais et que dire de la grâce livre grand format en trois il existe au moins deux   si vous souhaitez quel étonnant i mes doigts se sont ouverts   six formes de la dans la caverne primordiale f les rêves de j’ai parlé et te voici humanité montagnesde préparation des je n’hésiterai le 23 février 1988, il chaque jour est un appel, une       pour l’impossible le 2 juillet toi, mésange à il y a tant de saints sur un titre : il infuse sa il ne s’agit pas de antoine simon 5 dernier vers aoi et nous n’avons rien toutefois je m’estimais me vous avez nice, le 18 novembre 2004       bruyan imagine que, dans la f les feux m’ont       j̵   pour théa et ses si j’étais un les installations souvent, c’est le grand vous deux, c’est joie et madame, on ne la voit jamais     sur la pente lancinant ô lancinant c’est pour moi le premier tu le saiset je le vois j’ai donné, au mois  “ce travail qui des quatre archanges que introibo ad altare   au milieu de sa langue se cabre devant le religion de josué il dont les secrets… à quoi le tissu d’acier descendre à pigalle, se  avec « a la    si tout au long pas sur coussin d’air mais     surgi nécrologie dans le pays dont je vous macles et roulis photo 4 dernier vers aoi  les trois ensembles       que  hors du corps pas j’arrivais dans les pour maguy giraud et fontelucco, 6 juillet 2000 j’ai changé le cette machine entre mes aucun hasard si se       entre le vieux qui   que signifie f les marques de la mort sur d’ eurydice ou bien de on cheval elle ose à peine       neige       au  improbable visage pendu sixième       fourr& la vie est ce bruissement le recueil de textes en 1958 ben ouvre à en introduction à couleur qui ne masque pas       banlie ce la gaucherie à vivre, a claude b.   comme elle disposait d’une v.- les amicales aventures du accoucher baragouiner       l̵ il y a dans ce pays des voies mouans sartoux. traverse de       au r.m.a toi le don des cris qui la mastication des    courant       vaches  zones gardées de   encore une pour robert pure forme, belle muette,       bien  epître aux  la lancinante       au   adagio   je quand vous serez tout les parents, l’ultime  référencem tendresses ô mes envols peinture de rimes. le texte juste un mot pour annoncer « 8° de dernier vers aoi  l’écriture cinquième citationne folie de josuétout est       fourr& n’ayant pas       la c’est extrêmement ecrire sur  ce mois ci : sub madame est toute et tout avait une fois entré dans la dernier vers aoi sous la pression des la communication est sept (forces cachées qui ma voix n’est plus que une autre approche de       " on a cru à       l̵ au rayon des surgelés pour michèle gazier 1) et la peur, présente       &agrav i en voyant la masse aux pour andré troisième essai et À perte de vue, la houle des       sur ils sortent quand c’est le vent qui un soir à paris au able comme capable de donner il ne sait rien qui ne va la deuxième édition du tout le problème josué avait un rythme m1       onze sous les cercles j’ai perdu mon pas une année sans évoquer       sur après la lecture de c’est un peu comme si, il semble possible       longte paien sunt morz, alquant janvier 2002 .traverse un temps hors du (josué avait lentement clers fut li jurz e li carissimo ulisse,torna a au labyrinthe des pleursils archipel shopping, la histoire de signes . diaphane est le rien n’est de pa(i)smeisuns en est venuz       s̵ le travail de bernard       arauca       je bien sûrla       et mise en ligne d’un     "       devant certains soirs, quand je temps où les coeurs l’éclair me dure, mi viene in mentemi s’égarer on prenez vos casseroles et granz est li calz, si se douce est la terre aux yeux d’un bout à       le "le renard connaît       jardin (dans mon ventre pousse une a l’aube des apaches, pour martin 1257 cleimet sa culpe, si poussées par les vagues antoine simon 18 maintenant il connaît le       apparu j’ai travaillé jamais je n’aurais macles et roulis photo 6 o tendresses ô mes la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Gilli

Gilli



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette