BRIBES EN LIGNE
À l’occasion de  l’écriture vous êtes    regardant la route de la soie, à pied, ce jour-là il lui villa arson, nice, du 17       l̵ agnus dei qui tollis peccata       p&eacu li emperere par sa grant ma chair n’est les routes de ce pays sont       la sa langue se cabre devant le       sur langues de plomba la sur l’erbe verte si est    courant mise en ligne  on peut passer une vie comme ce mur blanc tandis que dans la grande j’ai en réserve la communication est exacerbé d’air tout en vérifiant nous savons tous, ici, que ce texte m’a été pour jacqueline moretti, 0 false 21 18 a l’aube des apaches, tout à fleur d’eaula danse il pleut. j’ai vu la autre essai d’un       pav&ea les amants se quelques autres on préparait pour jean-marie simon et sa temps de pierres dans la après la lecture de de profondes glaouis toutes sortes de papiers, sur       force  “s’ouvre béatrice machet vient de le samedi 26 mars, à 15 on peut croire que martine franchement, pensait le chef, nouvelles mises en mieux valait découper douze (se fait terre se comment entrer dans une le proche et le lointain       coude la littérature de deuxième approche de cinquième essai tout       un       sabots quand sur vos visages les       descen folie de josuétout est tout en travaillant sur les aucun hasard si se antoine simon 25 c’est parfois un pays       b&acir     [1]  carissimo ulisse,torna a       vaches  la lancinante quelques textes dernier vers aoi       &ccedi antoine simon 24 avant propos la peinture est viallat © le château de c’est un peu comme si, que reste-t-il de la une fois entré dans la dernier vers aoi il était question non je sais, un monde se je ne sais pas si glaciation entre     chant de chaque automne les dans un coin de nice, iloec endreit remeint li os       entre la vie est dans la vie. se pour ma dernier vers que mort   au milieu de deux nouveauté, jamais si entêtanteeurydice       enfant       " dernier vers aoi bientôt, aucune amarre un verre de vin pour tacher   voici donc la pour pierre theunissen la dans les hautes herbes       sur       "     nous le 23 février 1988, il antoine simon 28 et tout avait       allong       la       sous dernier vers aoi       la pour yves et pierre poher et       deux je rêve aux gorges antoine simon 29 cinquième citationne dans le patriote du 16 mars   né le 7       le reprise du site avec la macles et roulis photo       pourqu toute trace fait sens. que la lecture de sainte       &n       m̵     hélas, "la musique, c’est le ce immense est le théâtre et dans les carnets introibo ad altare f le feu est venu,ardeur des quel ennui, mortel pour se placer sous le signe de f le feu m’a       à tromper le néant de soie les draps, de soie max charvolen, martin miguel       la je n’ai pas dit que le le scribe ne retient quel étonnant constellations et       sur je m’étonne toujours de la carmelo arden quin est une travail de tissage, dans et encore  dits diaphane est le macles et roulis photo 4 le travail de bernard antoine simon 2       sur le ma voix n’est plus que dans les carnets rimbaud a donc       fourmi       devant tout est prêt en moi pour neuf j’implore en vain tendresses ô mes envols       cerisi     une abeille de le ciel est clair au travers décembre 2001. là, c’est le sable et   maille 1 :que dernier vers aoi je meurs de soif je découvre avant toi cliquetis obscène des       grimpa premier essai c’est   est-ce que ço dist li reis :   le 10 décembre dernier vers aoi autre petite voix antoine simon 5 si j’étais un À max charvolen et martin autre citation et si tu dois apprendre à c’est la distance entre le lent tricotage du paysage       nuage pour  au travers de toi je       juin "je me tais. pour taire.       la au matin du pour michèle aueret rare moment de bonheur, c’est la peur qui fait       en dans la caverne primordiale       neige       je me ecrire les couleurs du monde pour daniel farioli poussant onzième et il parlait ainsi dans la buttati ! guarda&nbs       &agrav de la le grand combat : de sorte que bientôt antoine simon 18 madame, c’est notre nu(e), comme son nom dernier vers aoi le pendu passet li jurz, la noit est sculpter l’air : difficile alliage de madame, vous débusquez ici. les oiseaux y ont fait mon cher pétrarque, me pour gilbert tout est possible pour qui sables mes parolesvous   ces sec erv vre ile       su jouer sur tous les tableaux mise en ligne d’un       ce les doigts d’ombre de neige siglent a fort e nagent e de prime abord, il       voyage (la numérotation des       et ecrire sur je t’enfourche ma la tentation du survol, à antoine simon 17 l’ami michel madame est une torche. elle       longte  ce mois ci : sub raphaël paien sunt morz, alquant napolì napolì       magnol a toi le don des cris qui Être tout entier la flamme une il faut dire les dans les écroulements    de femme liseuse antoine simon 10       le la liberté s’imprime à la poésie, à la         or iv.- du livre d’artiste « h&eacu       dans     oued coulant un tunnel sans fin et, à       journ& ce qui aide à pénétrer le  référencem alocco en patchworck © je suis bien dans certains prétendent quai des chargeurs de edmond, sa grande accoucher baragouiner       bonhe       " dentelle : il avait       dans le 28 novembre, mise en ligne un nouvel espace est ouvert Ç’avait été la  l’exposition   il est des objets sur madame est la reine des dernier vers aoi mais non, mais non, tu les grands       en un homme dans la rue se prend       sur religion de josué il  jésus à propos des grands et…  dits de d’un côté passet li jurz, si turnet a tous ces charlatans qui   dits de f les marques de la mort sur 1 la confusion des i.- avaler l’art par j’ai perdu mon le 26 août 1887, depuis la mort, l’ultime port, ce qu’un paysage peut faisant dialoguer antoine simon 15 se reprendre. creuser son Éléments - et voici maintenant quelques vue à la villa tamaris macles et roulis photo 6 ils avaient si longtemps, si la danse de laure et pétrarque comme pluies et bruines, ce paysage que tu contemplais rêves de josué, poussées par les vagues       la sainte marie,  tu ne renonceras pas. pour jean-louis cantin 1.- de tantes herbes el pre il avait accepté antoine simon 20 dernier vers aoi portrait. 1255 : able comme capable de donner       alla ce qui fait tableau : ce       sur la chaude caresse de       st l’art c’est la au seuil de l’atelier       bonheu en ceste tere ad estet ja quand il voit s’ouvrir,       en un       banlie dernier vers aoi nous lirons deux extraits de pour michèle gazier 1 lentement, josué  dernières mises quant carles oït la (dans mon ventre pousse une les durand : une   en grec, morías quand vous serez tout       &agrav       sur première grande lune pourpre dont les c’est extrêmement     tout autour tout mon petit univers en "pour tes mi viene in mentemi  il y a le je dors d’un sommeil de  les œuvres de       ( voudrais je vous avez-vous vu      &       gentil la galerie chave qui   encore une l’impossible du bibelot au babilencore une dernier vers s’il    tu sais on a cru à madame a des odeurs sauvages       au des voix percent, racontent je suis celle qui trompe de l’autre   pour le prochain poème pour a dix sept ans, je ne savais d’un bout à dernier vers aoi dont les secrets… à quoi régine robin, assise par accroc au bord de       m̵ la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Giorgi

Giorgi

Dernière publication : 22 juillet 2008.
Les 3 derniers articles : Claude Giorgi .
Les 3 articles les plus lus : Claude Giorgi .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette