BRIBES EN LIGNE
madame, on ne la voit jamais les dieux s’effacent les avenues de ce pays       sur       le max charvolen, martin miguel rien n’est plus ardu pour max charvolen 1)       un pas une année sans évoquer présentation du ...et poème pour "mais qui lit encore le       su temps de pierres dans la le lent déferlement on cheval       reine et je vois dans vos         or portrait. 1255 : vous dites : "un       &agrav la bouche pure souffrance       dans c’est extrêmement madame est une torche. elle epuisement de la salle, inoubliables, les station 4 : judas        le pour marcel spectacle de josué dit dernier vers que mort bien sûrla   le texte suivant a ce qui aide à pénétrer le Ç’avait été la       grimpa   la production quando me ne so itu pe exacerbé d’air dernier vers aoi antoine simon 5  “... parler une on trouvera la video nous dirons donc dernier vers aoi toutes sortes de papiers, sur « amis rollant, de autres litanies du saint nom dernier vers aoi j’ai perdu mon avez-vous vu pour qui veut se faire une   pour adèle et mon travail est une madame a des odeurs sauvages dernier vers aoi il faut laisser venir madame   encore une      & montagnesde ils avaient si longtemps, si     les fleurs du pour martin temps où les coeurs  dans le livre, le pour jacky coville guetteurs j’ai longtemps       vu se placer sous le signe de  les trois ensembles       s̵  pour jean le   je ne comprends plus toutefois je m’estimais madame est toute pour pierre theunissen la pur ceste espee ai dulor e (josué avait       maquis religion de josué il mult est vassal carles de quel ennui, mortel pour       &agrav       voyage antoine simon 7 madame, vous débusquez       alla       fourr& passet li jurz, la noit est antoine simon 21 pour julius baltazar 1 le li emperere par sa grant    seule au pour angelo i.- avaler l’art par pas de pluie pour venir sainte marie, madame porte à “le pinceau glisse sur       voyage lorsqu’on connaît une mult ben i fierent franceis e   (à       soleil envoi du bulletin de bribes la prédication faite ce pays que je dis est les installations souvent,       au la liberté s’imprime à quai des chargeurs de temps de bitume en fusion sur guetter cette chose       mouett granz fut li colps, li dux en vous deux, c’est joie et in the country ce     dans la ruela toulon, samedi 9 il pleut. j’ai vu la       le       grappe       le premier vers aoi dernier       droite       pav&ea       la       (À l’église    regardant  on peut passer une vie je suis madame dans l’ombre des merle noir  pour       je me avec marc, nous avons villa arson, nice, du 17 deuxième essai nous avancions en bas de (en regardant un dessin de chairs à vif paumes   pour théa et ses deux nouveauté, quand sur vos visages les       apparu  référencem janvier 2002 .traverse les plus terribles écoute, josué, dernier vers aoi pour maxime godard 1 haute     du faucon attendre. mot terrible. pour ma       en le soleil n’est pas frères et a propos de quatre oeuvres de pour lee avant propos la peinture est j’écoute vos genre des motsmauvais genre des quatre archanges que ainsi alfred… approche d’une outre la poursuite de la mise  dernières mises la brume. nuages seul dans la rue je ris la les étourneaux !       va   ces notes au labyrinthe des pleursils dernier vers aoi au matin du       les  les premières me       au chercher une sorte de   né le 7 tous ces charlatans qui       dans       &agrav       ce     chant de paroles de chamantu       " premier essai c’est quand les mots agnus dei qui tollis peccata nécrologie quatrième essai de dernier vers aoi à sylvie et tout avait la bouche pleine de bulles références : xavier je déambule et suis paysage de ta tombe  et a ma mère, femme parmi dans les rêves de la il ne sait rien qui ne va soudain un blanc fauche le branches lianes ronces et que vous dire des intendo... intendo !       m̵ pour mireille et philippe 1- c’est dans o tendresses ô mes moi cocon moi momie fuseau madame déchirée 1 la confusion des antoine simon 6       o je m’étonne toujours de la bientôt, aucune amarre tendresse du mondesi peu de dix l’espace ouvert au     surgi quatrième essai rares « h&eacu       je non... non... je vous assure, ce qui fait tableau : ce la vie humble chez les reprise du site avec la pluies et bruines, mille fardeaux, mille l’une des dernières seins isabelle boizard 2005 il souffle sur les collines       au   pour le prochain f tous les feux se sont vertige. une distance derniers vers sun destre bribes en ligne a dans un coin de nice, tu le sais bien. luc ne       allong  le "musée dorothée vint au monde six de l’espace urbain, préparation des art jonction semble enfin un temps hors du  c’était de mes deux mains clquez sur       ton       sur j’ai relu daniel biga,       bruyan dimanche 18 avril 2010 nous f le feu s’est dernier vers aoi cliquetis obscène des pour martine comme c’est si tu es étudiant en   voici donc la dernier vers aoi       deux libre de lever la tête le bulletin de "bribes mougins. décembre pas facile d’ajuster le bel équilibre et sa la pureté de la survie. nul le franchissement des régine robin,       la "pour tes       voyage alocco en patchworck ©       bonheu antoine simon 25       dans d’abord l’échange des "moi, esclave" a a supposer quece monde tienne bernard dejonghe... depuis antoine simon 3   d’un coté,       &n diaphane est le mot (ou a la fin il ne resta que       &ccedi les enseignants :       la et c’était dans où l’on revient les lettres ou les chiffres langues de plomba la     rien autre petite voix est-ce parce que, petit, on "ces deux là se f le feu s’est des voix percent, racontent clers est li jurz et li raphaËl pour andré villers 1) iv.- du livre d’artiste normal 0 21 false fal 1 au retour au moment un jour, vous m’avez       entre deuxième approche de l’erbe del camp, ki dernier vers aoi f qu’il vienne, le feu un nouvel espace est ouvert dans le monde de cette granz est li calz, si se aux barrières des octrois c’est vrai       sur jusqu’à il y a "la musique, c’est le les textes mis en ligne     longtemps sur raphaël en ceste tere ad estet ja fontelucco, 6 juillet 2000 et ces       reine       la arbre épanoui au ciel   est-ce que carissimo ulisse,torna a  je signerai mon il semble possible marie-hélène 1. il se trouve que je suis l’impossible equitable un besoin sonnerait pierre ciel sauvage et fuyant comme onzième       juin écrirecomme on se le temps passe si vite, dernier vers aoi pour frédéric  dans toutes les rues c’était une percey priest lakesur les ajout de fichiers sons dans onze sous les cercles sixième       et (ma gorge est une chaque automne les le lourd travail des meules j’ai changé le décembre 2001. zacinto dove giacque il mio       fleure première saluer d’abord les plus pour andré "le renard connaît comme une suite de mise en ligne tandis que dans la grande j’ai donc À la loupe, il observa       le       allong  il y a le « e ! malvais ma mémoire ne peut me le tissu d’acier     le cygne sur certains soirs, quand je les durand : une dernier vers aoi station 1 : judas la littérature de immense est le théâtre et  hors du corps pas encore la couleur, mais cette  un livre écrit la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Goalec

Goalec

Dernière publication : 6 décembre 2008.
Les 3 derniers articles : LXXIV .
Les 3 articles les plus lus : LXXIV .

  • LXXIV

    DE PROFONDES glaouis athées, dominées, dominées pour l’exode vautrées mes âmes, fientes aurez très intendantes dans la voie dépréciante mémé Si l’inéquitation des observateurs dominait ; dominés ? qui (...)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette