BRIBES EN LIGNE
      le epuisement de la salle, suite de     une abeille de josué avait un rythme ne pas négocier ne pour michèle       arauca difficile alliage de       avant vous n’avez dernier vers aoi rien n’est plus ardu je découvre avant toi       &ccedi "mais qui lit encore le le géographe sait tout un soir à paris au et nous n’avons rien       l̵   ciel !!!!     dans la ruela toute une faune timide veille après la lecture de encore une citation“tu pour julius baltazar 1 le sous l’occupation toutefois je m’estimais    au balcon ils sortent de soie les draps, de soie couleur qui ne masque pas ce monde est semé antoine simon 28 de pa(i)smeisuns en est venuz       la tendresse du mondesi peu de antoine simon 17 l’homme est 0 false 21 18 sors de mon territoire. fais dans les hautes herbes lorsqu’on connaît une préparation des accorde ton désir à ta bernard dejonghe... depuis  le "musée bien sûr, il y eut ma voix n’est plus que 1) la plupart de ces l’instant criblé violette cachéeton     [1]  nos voix    de femme liseuse (ô fleur de courge... ce qui aide à pénétrer le       ce       voyage le recueil de textes o tendresses ô mes petites proses sur terre carles li reis en ad prise sa macles et roulis photo 4    tu sais       nuage le temps passe dans la martin miguel art et le plus insupportable chez archipel shopping, la écrirecomme on se on peut croire que martine la légende fleurie est le glacis de la mort       sous glaciation entre la gaucherie à vivre, pour angelo       la       je me patrick joquel vient de essai de nécrologie,       dans c’est la peur qui fait ce n’est pas aux choses carmelo arden quin est une je ne peins pas avec quoi, un temps hors du   se clquez sur et  riche de mes       retour maintenant il connaît le v.- les amicales aventures du vedo la luna vedo le temps de cendre de deuil de je rêve aux gorges tandis que dans la grande je n’hésiterai       object chaises, tables, verres, il avait accepté   j’ai souvent       sur temps où les coeurs merci à marc alpozzo antoine simon 6 tout le problème je désire un       ( ouverture d’une ecrire sur     hélas, dieu faisait silence, mais       &n j’ai longtemps Être tout entier la flamme la réserve des bribes se reprendre. creuser son au rayon des surgelés dernier vers aoi tout en vérifiant pour daniel farioli poussant antoine simon 21 al matin, quant primes pert  l’écriture sauvage et fuyant comme       à le "patriote", dernier vers aoi mon travail est une     les provisions deuxième apparition rien n’est cinquième citationne  née à       fourr& est-ce parce que, petit, on avant dernier vers aoi dans le monde de cette a ma mère, femme parmi abstraction voir figuration la tentation du survol, à antoine simon 20 avant propos la peinture est f les marques de la mort sur dernier vers aoi antoine simon 31       une les enseignants : quand il voit s’ouvrir, il n’y a pas de plus antoine simon 19 nous savons tous, ici, que giovanni rubino dit de pareïs li seit la la pureté de la survie. nul    si tout au long       cette madame chrysalide fileuse l’appel tonitruant du j’ai parlé antoine simon 13  la toile couvre les la cité de la musique dans ce pays ma mère       la dans le patriote du 16 mars c’est extrêmement f le feu s’est  les trois ensembles pour mon épouse nicole la mort d’un oiseau. ce qui importe pour pour andré villers 1) lu le choeur des femmes de ce va et vient entre références : xavier ce poème est tiré du travail de tissage, dans en cet anniversaire, ce qui clers est li jurz et li dernier vers aoi madame, on ne la voit jamais très saintes litanies certains prétendent aucun hasard si se in the country       aux bien sûrla se placer sous le signe de nous lirons deux extraits de  au travers de toi je mesdames, messieurs, veuillez le tissu d’acier les installations souvent, de proche en proche tous printemps breton, printemps derniers vers sun destre et combien sixième démodocos... Ça a bien un antoine simon 15       pass&e j’ai perdu mon  c’était non... non... je vous assure, dernier vers aoi les cuivres de la symphonie       la et ces dernier vers aoi   pour adèle et station 7 : as-tu vu judas se antoine simon 10 les plus terribles mouans sartoux. traverse de introibo ad altare    nous       dans il existe au moins deux       le tromper le néant   (à huit c’est encore à la vie humble chez les ensevelie de silence,       " et que vous dire des générations c’était une dernier vers aoi sept (forces cachées qui       quinze  le livre, avec       bonhe pour alain borer le 26 pour mes enfants laure et il souffle sur les collines ainsi va le travail de qui j’ai ajouté   d’un coté, assise par accroc au bord de ce qu’un paysage peut       les il y a dans ce pays des voies spectacle de josué dit station 3 encore il parle pour philippe il n’était qu’un       la pie il faut laisser venir madame    seule au  improbable visage pendu la vie est ce bruissement tout est possible pour qui a la femme au folie de josuétout est       le       l̵ À max charvolen et martin j’ai donné, au mois       longte le lourd travail des meules       dans       alla     faisant la     surgi cette machine entre mes deuxième approche de  tu vois im font chier i mes doigts se sont ouverts     oued coulant (la numérotation des "tu sais ce que c’est   entrons décembre 2001. antoine simon 23 polenta       sur je sais, un monde se du fond des cours et des       l̵ de mes deux mains le 26 août 1887, depuis antoine simon 16     pourquoi le 2 juillet macles et roulis photo 6       au       parfoi souvent je ne sais rien de 0 false 21 18  il est des objets sur la lecture de sainte un homme dans la rue se prend       entre antoine simon 7 face aux bronzes de miodrag noble folie de josué, les lettres ou les chiffres buttati ! guarda&nbs tes chaussures au bas de “dans le dessin deux ce travail vous est l’illusion d’une j’entends sonner les a propos d’une dessiner les choses banales six de l’espace urbain,       je me si j’avais de son troisième essai gardien de phare à vie, au   anatomie du m et un titre : il infuse sa quand sur vos visages les edmond, sa grande       une pour maguy giraud et       le de sorte que bientôt station 4 : judas  « 8° de même si autre citation"voui   je n’ai jamais       p&eacu apaches : dernier vers aoi   ces sec erv vre ile       jonath très malheureux... quant carles oït la madame, vous débusquez nous dirons donc       dans dans les rêves de la 1- c’est dans issent de mer, venent as       d&eacu       l̵       et tu le sais bien. luc ne bernadette griot vient de ce jour-là il lui les dessins de martine orsoni pour helmut (dans mon ventre pousse une au lecteur voici le premier « h&eacu reflets et echosla salle  “ne pas avec marc, nous avons       m̵ dernier vers aoi si, il y a longtemps, les je suis celle qui trompe zacinto dove giacque il mio toutes ces pages de nos de profondes glaouis       sur je reviens sur des ce jour là, je pouvais nice, le 30 juin 2000 ….omme virginia par la de prime abord, il première       un c’est une sorte de viallat © le château de etudiant à si grant dol ai que ne s’ouvre la       sur recleimet deu mult cet univers sans 1 la confusion des la chaude caresse de le scribe ne retient quai des chargeurs de pas même torna a sorrento ulisse torna       banlie madame dans l’ombre des comme une suite de       o la liberté s’imprime à neuf j’implore en vain 5) triptyque marocain       st       soleil af : j’entends a grant dulur tendrai puis la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Hains

Hains



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette