BRIBES EN LIGNE
dernier vers aoi À perte de vue, la houle des attention beau dernier vers aoi       "     chambre la fraîcheur et la    tu sais       en le ciel de ce pays est tout reprise du site avec la printemps breton, printemps       le       le pourquoi yves klein a-t-il 1.- les rêves de (dans mon ventre pousse une       sur       ruelle comme ce mur blanc s’ouvre la   on n’est présentation du juste un soudain un blanc fauche le pour helmut       les lorsque martine orsoni ajout de fichiers sons dans peinture de rimes. le texte pas de pluie pour venir rien n’est dans un coin de nice, quatre si la mer s’est quai des chargeurs de 5) triptyque marocain   né le 7 poème pour archipel shopping, la       et tu faisant dialoguer de la après la lecture de antoine simon 16 antoine simon 31 la communication est un homme dans la rue se prend  la lancinante derniers si j’avais de son       embarq on préparait sept (forces cachées qui       dans     &nbs bernard dejonghe... depuis   nous sommes  epître aux     dans la ruela dernier vers aoi agnus dei qui tollis peccata dix l’espace ouvert au l’heure de la le temps passe dans la f le feu m’a noble folie de josué, dernier vers s’il pour robert du bibelot au babilencore une toutefois je m’estimais clers fut li jurz e li prenez vos casseroles et lancinant ô lancinant chaises, tables, verres,  dans le livre, le   pour théa et ses       montag  pour jean le cet article est paru       devant     hélas, pour gilbert attendre. mot terrible.       sur " je suis un écorché vif. antoine simon 3 ce pays que je dis est  “comment 1) notre-dame au mur violet   pour adèle et les lettres ou les chiffres       &ccedi À l’occasion de samuelchapitre 16, versets 1   (à merci au printemps des le coquillage contre ce n’est pas aux choses huit c’est encore à diaphane est le mot (ou   la production       le intendo... intendo ! madame, vous débusquez sous l’occupation    si tout au long c’était une dans les carnets une fois entré dans la cliquetis obscène des ils s’étaient maintenant il connaît le il avait accepté il arriva que    au balcon   j’ai souvent villa arson, nice, du 17     le cygne sur branches lianes ronces ecrire sur attelage ii est une œuvre il ne s’agit pas de halt sunt li pui e mult halt l’instant criblé       longte les cuivres de la symphonie si grant dol ai que ne       voyage reflets et echosla salle libre de lever la tête fontelucco, 6 juillet 2000 madame, on ne la voit jamais       dans heureuse ruine, pensait dernier vers aoi  tous ces chardonnerets les dieux s’effacent pour jean marie la lecture de sainte ce monde est semé les plus terribles       arauca un tunnel sans fin et, à pour jacqueline moretti, une il faut dire les       ( en ceste tere ad estet ja dans le respect du cahier des ouverture de l’espace rêves de josué, tandis que dans la grande c’est la distance entre qu’est-ce qui est en station 3 encore il parle       b&acir       il "ah ! mon doux pays,       je etudiant à dans le patriote du 16 mars li emperere s’est la gaucherie à vivre, comme un préliminaire la journée de   si vous souhaitez et…  dits de un verre de vin pour tacher    seule au il tente de déchiffrer, "et bien, voilà..." dit tendresses ô mes envols       magnol et je vois dans vos « 8° de       douze (se fait terre se dans ce pays ma mère je t’ai admiré, la langue est intarissable       tourne c’est parfois un pays aux barrières des octrois la poésie, à la voile de nuità la « e ! malvais ce qui aide à pénétrer le a la fin il ne resta que      & antoine simon 22 folie de josuétout est     [1]  madame a des odeurs sauvages d’un bout à quel étonnant troisième essai  les œuvres de la vie est ce bruissement nous dirons donc toutes ces pages de nos que d’heures rossignolet tu la napolì napolì fin première cinq madame aux yeux dorothée vint au monde tes chaussures au bas de et il fallait aller debout coupé en deux quand la bouche pure souffrance je sais, un monde se ma voix n’est plus que quatrième essai de pour maguy giraud et   que signifie       &n       droite       au (en regardant un dessin de station 7 : as-tu vu judas se issent de mer, venent as antoine simon 6       dans je t’enfourche ma au programme des actions aucun hasard si se     depuis il y a dans ce pays des voies saluer d’abord les plus       les     nous       m̵ sequence 6   le pour michèle gazier 1)  dernier salut au       maquis       au madame, c’est notre       reine et tout avait (ma gorge est une r.m.a toi le don des cris qui  si, du nouveau vous êtes antoine simon 21 lentement, josué si j’étais un  l’exposition  elle réalise des pour angelo trois tentatives desesperees même si nouvelles mises en  hier, 17 démodocos... Ça a bien un   tout est toujours en depuis ce jour, le site  c’était la liberté s’imprime à il s’appelait     une abeille de       &eacut toute une faune timide veille écrirecomme on se 0 false 21 18 l’art n’existe   ces sec erv vre ile les avenues de ce pays       l̵ madame déchirée sur la toile de renoir, les       "       vu mais non, mais non, tu comme une suite de  dernières mises je rêve aux gorges encore la couleur, mais cette       crabe- les oiseaux s’ouvrent vos estes proz e vostre    il deux nouveauté, les parents, l’ultime tout le problème j’ai parlé on cheval franchement, pensait le chef,       l̵ d’abord l’échange des dernier vers aoi  pour le dernier jour à cri et à deuxième apparition de régine robin, le 26 août 1887, depuis quand vous serez tout quelques textes madame aux rumeurs grande lune pourpre dont les et que vous dire des  au mois de mars, 1166 pour michèle aueret nécrologie suite de       avant       je       retour morz est rollant, deus en ad       au       aujour       enfant j’entends sonner les clers est li jurz et li pluies et bruines, dernier vers aoi (josué avait moisissures mousses lichens nos voix la route de la soie, à pied,       dans       bonheu il en est des meurtrières.  je signerai mon   maille 1 :que nous avons affaire à de travail de tissage, dans     (dans le thème principal : la rencontre d’une je me souviens de je suis occupé ces ce qu’un paysage peut la terre nous       sous  improbable visage pendu a la libération, les sur l’erbe verte si est antoine simon 15 le corps encaisse comme il mise en ligne       une j’ai ajouté       grimpa pour m.b. quand je me heurte torna a sorrento ulisse torna merci à marc alpozzo neuf j’implore en vain le "patriote", raphaËl comment entrer dans une   jn 2,1-12 :       dans  les premières décembre 2001.       au dernier vers aoi sa langue se cabre devant le le lent tricotage du paysage f j’ai voulu me pencher imagine que, dans la de tantes herbes el pre bel équilibre et sa errer est notre lot, madame, livre grand format en trois la galerie chave qui   pour le prochain       un       je me   saint paul trois  tu vois im font chier et nous n’avons rien       la 1-nous sommes dehors. dernier vers aoi antoine simon 33 pour martine ne faut-il pas vivre comme   en grec, morías il faut aller voir       sur le 15 mai, à les dernières est-ce parce que, petit, on portrait. 1255 : mi viene in mentemi       fleure       pourqu c’est la peur qui fait       banlie abstraction voir figuration antoine simon 9 souvent je ne sais rien de la parol

Actualité du site| Carnets intermittents | Agenda | Errance ...

Site de Raphaël Monticelli. Textes sur l’art, littérature, informations. La navigation s’effectue soit de façon aléatoire (choisir l’errance) soit par les rubriques ci-dessous et l’utilisation de mots clefs. Site définitivement en construction.

Sites de ses principaux éditeurs :
http://www.amourier.com
http://www.lapasseduvent.com
http://www.galerie-quadrige.com/

"Bribes en ligne"... informations complémentaires sur le site

Les Bribes : un assemblage de textes, divers dans leurs thématiques et leurs genres. 4 volumes parus aux Editions de l’Amourier (©, tous droits réservés). Un volume a été manuscrit sur des dessins numériques de Max Charvolen.

Approches de l’art : préfaces, articles, collaborations avec des artistes...

Textes de R. Monticelli qui ne s’inscrivent ni dans les "Bribes", ni dans les "Rossignols"

Des espaces ouverts à des amis, écrivains, poètes, artistes...

Ecrivains et artistes de différentes disciplines qui apparaissent dans ces "Bribes en ligne"...

Référencement de sites. Accès à des documents sonores et/ou visuels.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
Les textes ne portant pas de mention d'auteur sont de Raphaël Monticelli ©
Conception du site : R & M