BRIBES EN LIGNE
la musique est le parfum de       pav&ea       &agrav et il fallait aller debout       en         or halt sunt li pui e mult halt a toi le don des cris qui   adagio   je 13) polynésie les petites fleurs des et si tu dois apprendre à la liberté de l’être la galerie chave qui 1-nous sommes dehors. quand vous serez tout pour mes enfants laure et dans les horizons de boue, de       la le franchissement des       parfoi       le  pour le dernier jour arbre épanoui au ciel je dors d’un sommeil de écoute, josué, avant dernier vers aoi autres litanies du saint nom       object pour pierre theunissen la     nous intendo... intendo ! ajout de fichiers sons dans au matin du pour daniel farioli poussant paien sunt morz, alquant onzième   entrons       neige mi viene in mentemi toutes ces pages de nos  hors du corps pas et te voici humanité antoine simon 12 a propos de quatre oeuvres de max charvolen, martin miguel f le feu s’est       au       la       entre       sur le deuxième essai le premier vers aoi dernier le temps passe dans la le 26 août 1887, depuis nous viendrons nous masser je rêve aux gorges ( ce texte a dimanche 18 avril 2010 nous la fraîcheur et la charogne sur le seuilce qui       assis nous serons toujours ces la lecture de sainte pure forme, belle muette, c’est la chair pourtant bernadette griot vient de le "patriote", (elle entretenait  dans toutes les rues       &agrav ce 28 février 2002. la deuxième édition du     chambre une il faut dire les très saintes litanies  zones gardées de dans le pays dont je vous  avec « a la générations   se il existe deux saints portant en introduction à j’ai ajouté elle disposait d’une  au travers de toi je pluies et bruines, laure et pétrarque comme       voyage dans l’effilé de ce n’est pas aux choses des voiles de longs cheveux antoine simon 10 …presque vingt ans plus dernier vers aoi le galop du poème me     après    tu sais toujours les lettres : g. duchêne, écriture le juste un mot pour annoncer je suis celle qui trompe l’une des dernières       pass&e pour martine       l̵ madame est une torche. elle nu(e), comme son nom je crie la rue mue douleur o tendresses ô mes      &  on peut passer une vie libre de lever la tête cette machine entre mes pour max charvolen 1)       le       allong       reine       p&eacu       object noble folie de josué, ecrire sur 1257 cleimet sa culpe, si dernier vers aoi  monde rassemblé sous la pression des dans un coin de nice, les grands la prédication faite dans ce pays ma mère  les éditions de dans le train premier     le cygne sur le géographe sait tout samuelchapitre 16, versets 1 je t’enlace gargouille il ne reste plus que le 1 la confusion des pas de pluie pour venir je ne peins pas avec quoi, dernier vers aoi il pleut. j’ai vu la nice, le 8 octobre   la baie des anges madame est une et que vous dire des présentation du       nuage  les trois ensembles et il parlait ainsi dans la À perte de vue, la houle des granz fut li colps, li dux en ici, les choses les plus j’ai relu daniel biga,  de la trajectoire de ce que reste-t-il de la dernier vers aoi ce jour-là il lui la mort, l’ultime port, dernier vers aoi         " face aux bronzes de miodrag       tourne chairs à vif paumes (dans mon ventre pousse une madame est la reine des rita est trois fois humble. la vie humble chez les       au antoine simon 9       macles et roulis photo 3 normalement, la rubrique j’entends sonner les 7) porte-fenêtre montagnesde deux mille ans nous ce texte m’a été À peine jetés dans le temps où les coeurs       le l’attente, le fruit ici. les oiseaux y ont fait deux ce travail vous est   né le 7 a la libération, les   d’un coté,       voyage a claude b.   comme « h&eacu "le renard connaît  marcel migozzi vient de dernier vers aoi       nuage je t’enfourche ma envoi du bulletin de bribes exacerbé d’air       &n un trait gris sur la la littérature de l’heure de la antoine simon 19       que  ce mois ci : sub (josué avait       fleure sauvage et fuyant comme quant carles oït la glaciation entre branches lianes ronces "mais qui lit encore le       sur elle ose à peine soudain un blanc fauche le si j’avais de son dans ma gorge    en quand les mots s’égarer on mille fardeaux, mille premier essai c’est douce est la terre aux yeux le recueil de textes au seuil de l’atelier       sur       pass&e  de même que les la langue est intarissable       crabe-       ma grande lune pourpre dont les carles respunt :       ( i.- avaler l’art par les dieux s’effacent       une tous feux éteints. des quelques textes       s̵ j’oublie souvent et tout est possible pour qui       la       deux  tu ne renonceras pas. antoine simon 20     de rigoles en dernier vers aoi       deux livre grand format en trois je suis pour andré    nous les enseignants : le 28 novembre, mise en ligne références : xavier pour frédéric le bulletin de "bribes quand c’est le vent qui bal kanique c’est comment entrer dans une douze (se fait terre se c’est le grand trois tentatives desesperees sa langue se cabre devant le jusqu’à il y a pas même  pour jean le (la numérotation des c’est vrai que d’heures       aujour  au mois de mars, 1166 ço dist li reis : jamais si entêtanteeurydice nice, le 18 novembre 2004 mon cher pétrarque, l’impression la plus dernier vers aoi qu’est-ce qui est en aux barrières des octrois 1. il se trouve que je suis monde imaginal, souvent je ne sais rien de     sur la       dans       deux pour robert       la dernier vers doel i avrat,       magnol tes chaussures au bas de couleur qui ne masque pas à sylvie béatrice machet vient de et ma foi,       m̵ dix l’espace ouvert au ma mémoire ne peut me raphaËl       allong station 4 : judas  fragilité humaine. aucun hasard si se  dernier salut au dernier vers s’il nous avancions en bas de ce monde est semé f les marques de la mort sur de mes deux mains  la toile couvre les cet article est paru       bien       montag       avant       ruelle ce qui fait tableau : ce les amants se marie-hélène li emperere s’est la fraîcheur et la attendre. mot terrible.       voyage  “comment     tout autour "pour tes la brume. nuages il s’appelait       une       o  ce qui importe pour quelques autres   pour le prochain   en grec, morías carissimo ulisse,torna a clers fut li jurz e li       maquis le temps passe si vite,       je me  “ne pas       &n raphaël       vu je découvre avant toi pour qui veut se faire une on croit souvent que le but cet article est paru dans le j’ai longtemps sous l’occupation mise en ligne portrait. 1255 :    regardant       le a propos d’une (de)lecta lucta   le 2 juillet       retour   un       li emperere par sa grant     le introibo ad altare pour philippe     son 10 vers la laisse ccxxxii       au comme c’est       force bruno mendonça dans les carnets clere est la noit e la l’existence n’est guetter cette chose constellations et il n’est pire enfer que preambule – ut pictura tout à fleur d’eaula danse descendre à pigalle, se ce qu’un paysage peut     faisant la       il       le la réserve des bribes à bernadette un temps hors du temps où le sang se les parents, l’ultime reprise du site avec la a ma mère, femme parmi pour anne slacik ecrire est la parol

Actualité du site| Carnets intermittents | Agenda | Errance ...

Site de Raphaël Monticelli. Textes sur l’art, littérature, informations. La navigation s’effectue soit de façon aléatoire (choisir l’errance) soit par les rubriques ci-dessous et l’utilisation de mots clefs. Site définitivement en construction.

Sites de ses principaux éditeurs :
http://www.amourier.com
http://www.lapasseduvent.com
http://www.galerie-quadrige.com/

"Bribes en ligne"... informations complémentaires sur le site

Les Bribes : un assemblage de textes, divers dans leurs thématiques et leurs genres. 4 volumes parus aux Editions de l’Amourier (©, tous droits réservés). Un volume a été manuscrit sur des dessins numériques de Max Charvolen.

Approches de l’art : préfaces, articles, collaborations avec des artistes...

Textes de R. Monticelli qui ne s’inscrivent ni dans les "Bribes", ni dans les "Rossignols"

Des espaces ouverts à des amis, écrivains, poètes, artistes...

Ecrivains et artistes de différentes disciplines qui apparaissent dans ces "Bribes en ligne"...

Référencement de sites. Accès à des documents sonores et/ou visuels.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
Les textes ne portant pas de mention d'auteur sont de Raphaël Monticelli ©
Conception du site : Raphaël et Marc Monticelli