BRIBES EN LIGNE
      au j’ai relu daniel biga, bien sûrla granz est li calz, si se     cet arbre que pour jean-louis cantin 1.-     dans la ruela     après dimanche 18 avril 2010 nous ensevelie de silence, un besoin de couper comme de       m̵ carissimo ulisse,torna a normal 0 21 false fal pour le prochain basilic, (la       la pie ce poème est tiré du a christiane très malheureux...     chant de références : xavier poème pour diaphane est le mot (ou ils avaient si longtemps, si attelage ii est une œuvre quand c’est le vent qui si tu es étudiant en les enseignants : sors de mon territoire. fais c’est extrêmement antoine simon 30     le cygne sur   se de l’autre À max charvolen et martin cette machine entre mes ( ce texte a se placer sous le signe de n’ayant pas de prime abord, il   j’ai souvent carles respunt :       maquis       allong livre grand format en trois je reviens sur des "mais qui lit encore le dans un coin de nice, 13) polynésie Être tout entier la flamme pas même macles et roulis photo 4       &n le ciel de ce pays est tout je meurs de soif 1-nous sommes dehors. dernier vers aoi    en       sur leonardo rosa       la printemps breton, printemps       la antoine simon 18 cinq madame aux yeux j’écoute vos       o le recueil de textes       pluies et bruines, elle disposait d’une il y a des objets qui ont la       d&eacu un nouvel espace est ouvert bribes en ligne a les installations souvent, mais jamais on ne où l’on revient  les éditions de moisissures mousses lichens antoine simon 27 a supposer quece monde tienne rm : d’accord sur la liberté de l’être vi.- les amicales aventures  pour jean le       mouett       ruelle si grant dol ai que ne il avait accepté       sur le d’un bout à chaises, tables, verres, grant est la plaigne e large a dix sept ans, je ne savais       pass&e de tantes herbes el pre la force du corps, temps de pierres dans la       aujour abstraction voir figuration la terre nous "l’art est-il les routes de ce pays sont trois (mon souffle au matin soudain un blanc fauche le pour jacky coville guetteurs       pav&ea deuxième apparition de       un c’est une sorte de vous n’avez on croit souvent que le but chairs à vif paumes       à station 4 : judas    la baie des anges madame, vous débusquez la cité de la musique    courant ce           quand       sur le une errance de jamais je n’aurais je déambule et suis       l̵       quinze envoi du bulletin de bribes       je       un au labyrinthe des pleursils       grimpa       une tout mon petit univers en nous lirons deux extraits de ainsi fut pétrarque dans temps de bitume en fusion sur sainte marie, c’est vrai       nuage deuxième apparition temps de pierres       entre       &n ce qui fait tableau : ce madame dans l’ombre des   le texte suivant a neuf j’implore en vain à la bonne dernier vers aoi recleimet deu mult bel équilibre et sa "le renard connaît (elle entretenait       voyage je ne saurais dire avec assez  née à de toutes les       m&eacu accoucher baragouiner percey priest lakesur les béatrice machet vient de le 2 juillet il arriva que frères et       dans madame est une pour michèle aueret le bulletin de "bribes iv.- du livre d’artiste ce qu’un paysage peut "tu sais ce que c’est onze sous les cercles o tendresses ô mes       juin   difficile alliage de       au   saint paul trois   anatomie du m et vos estes proz e vostre   adagio   je descendre à pigalle, se bernadette griot vient de dernier vers aoi   vous avez pour yves et pierre poher et quand les mots   je n’ai jamais      &       sous pour egidio fiorin des mots     double me thème principal :     m2 &nbs dernier vers aoi     un mois sans dans les rêves de la à bernadette au commencement était polenta monde imaginal, madame est toute légendes de michel les doigts d’ombre de neige autre essai d’un c’est la distance entre       sur cet univers sans       pav&ea le passé n’est dernier vers aoi mi viene in mentemi "ces deux là se je t’enfourche ma de profondes glaouis 1) la plupart de ces         &n grande lune pourpre dont les   1) cette nice, le 8 octobre merci à marc alpozzo       force comme un préliminaire la       apparu  un livre écrit décembre 2001. premier essai c’est pour mes enfants laure et et encore  dits le travail de bernard j’aime chez pierre deux ce travail vous est marcel alocco a dans le train premier       cerisi heureuse ruine, pensait       le je découvre avant toi juste un "et bien, voilà..." dit tendresses ô mes envols hans freibach : 1257 cleimet sa culpe, si etudiant à   on n’est       le je suis celle qui trompe ce paysage que tu contemplais "pour tes dernier vers aoi   au milieu de (de)lecta lucta   je m’étonne toujours de la de proche en proche tous autres litanies du saint nom  si, du nouveau f le feu s’est essai de nécrologie, cinquième citationne dernier vers aoi la chaude caresse de quand les eaux et les terres       chaque dernier vers que mort eurydice toujours nue à carissimo ulisse,torna a 10 vers la laisse ccxxxii "si elle est g. duchêne, écriture le pas une année sans évoquer       dans « amis rollant, de       dans       neige dernier vers aoi moi cocon moi momie fuseau une fois entré dans la montagnesde c’est ici, me tendresse du mondesi peu de 1 au retour au moment antoine simon 12 station 5 : comment comme ce mur blanc les amants se « h&eacu ainsi alfred… Ç’avait été la       je dernier vers aoi       nuage et combien a toi le don des cris qui ce va et vient entre       pour  epître aux epuisement de la salle,       l̵ souvent je ne sais rien de       &agrav toute trace fait sens. que bientôt, aucune amarre assise par accroc au bord de l’homme est le texte qui suit est, bien la vie est ce bruissement le géographe sait tout si j’avais de son branches lianes ronces  tu vois im font chier 1.- les rêves de j’ai travaillé       alla       que j’oublie souvent et       entre ici. les oiseaux y ont fait la communication est ...et poème pour   ces sec erv vre ile et  riche de mes station 1 : judas franchement, pensait le chef, pur ceste espee ai dulor e j’ai donc       banlie     de rigoles en à la mémoire de les plus vieilles dernier vers aoi a claude b.   comme       les un verre de vin pour tacher antoine simon 13       le     [1]  glaciation entre il existe deux saints portant l’illusion d’une derniers tous feux éteints. des il ne sait rien qui ne va li quens oger cuardise je sais, un monde se       apr&eg       le pour martine  mise en ligne du texte       st d’ eurydice ou bien de dans le pain brisé son ki mult est las, il se dort       qui le lourd travail des meules       six cinquième essai tout l’impression la plus pure forme, belle muette, bien sûr, il y eut certains prétendent fragilité humaine. la mort d’un oiseau. antoine simon 9 il existe au moins deux       marche dernier vers aoi lancinant ô lancinant toujours les lettres : à propos “la       s̵ clers fut li jurz e li pour martine, coline et laure il est le jongleur de lui "moi, esclave" a je suis       et je serai toujours attentif à et nous n’avons rien li emperere s’est rossignolet tu la     tout autour deuxième essai le bal kanique c’est dans l’innocence des       &eacut       (       dans que d’heures les dernières  dans toutes les rues la parol

Actualité du site| Carnets intermittents | Agenda | Errance ...

Site de Raphaël Monticelli. Textes sur l’art, littérature, informations. La navigation s’effectue soit de façon aléatoire (choisir l’errance) soit par les rubriques ci-dessous et l’utilisation de mots clefs. Site définitivement en construction.

Sites de ses principaux éditeurs :
http://www.amourier.com
http://www.lapasseduvent.com
http://www.galerie-quadrige.com/

"Bribes en ligne"... informations complémentaires sur le site

Les Bribes : un assemblage de textes, divers dans leurs thématiques et leurs genres. 4 volumes parus aux Editions de l’Amourier (©, tous droits réservés). Un volume a été manuscrit sur des dessins numériques de Max Charvolen.

Approches de l’art : préfaces, articles, collaborations avec des artistes...

Textes de R. Monticelli qui ne s’inscrivent ni dans les "Bribes", ni dans les "Rossignols"

Des espaces ouverts à des amis, écrivains, poètes, artistes...

Ecrivains et artistes de différentes disciplines qui apparaissent dans ces "Bribes en ligne"...

Référencement de sites. Accès à des documents sonores et/ou visuels.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
Les textes ne portant pas de mention d'auteur sont de Raphaël Monticelli ©
Conception du site : R & M