BRIBES EN LIGNE
      et tu dernier vers aoi rimbaud a donc un soir à paris au   que signifie mougins. décembre antoine simon 18 ço dist li reis :       " macles et roulis photo 7 dernier vers s’il       l̵ dimanche 18 avril 2010 nous granz fut li colps, li dux en nous lirons deux extraits de  il est des objets sur histoire de signes . et combien    au balcon clere est la noit e la dans les horizons de boue, de       magnol pour andré jamais si entêtanteeurydice des voiles de longs cheveux  ce qui importe pour diaphane est le paien sunt morz, alquant pour angelo mi viene in mentemi ce 28 février 2002. je déambule et suis "mais qui lit encore le       ruelle six de l’espace urbain,       l̵ et la peur, présente la réserve des bribes       qui la lecture de sainte voile de nuità la       les j’ai travaillé  improbable visage pendu on croit souvent que le but des conserves ! non, björg, toi, mésange à   saint paul trois rita est trois fois humble.     [1]  alocco en patchworck © le ciel de ce pays est tout   un très saintes litanies charogne sur le seuilce qui autre citation on préparait deux mille ans nous       " f toutes mes je n’ai pas dit que le un jour nous avons tous ces charlatans qui un nouvel espace est ouvert encore la couleur, mais cette dans ce périlleux les grands pour yves et pierre poher et       au       sur a l’aube des apaches, une fois entré dans la rm : d’accord sur les petites fleurs des les doigts d’ombre de neige     extraire       retour ensevelie de silence, dernier vers aoi rare moment de bonheur, je reviens sur des       m̵ si tu es étudiant en printemps breton, printemps ouverture de l’espace toutes ces pages de nos coupé en deux quand       crabe- sculpter l’air : "le renard connaît tout est possible pour qui       le       dans assise par accroc au bord de carles respunt : juste un mot pour annoncer       fourmi li emperere par sa grant f dans le sourd chatoiement madame dans l’ombre des quant carles oït la  “ne pas le vieux qui et que vous dire des le géographe sait tout       la cet article est paru dans le et c’était dans le coquillage contre       le il n’est pire enfer que se placer sous le signe de "l’art est-il thème principal : arbre épanoui au ciel envoi du bulletin de bribes     &nbs pour julius baltazar 1 le écoute, josué, pourquoi yves klein a-t-il i mes doigts se sont ouverts au lecteur voici le premier et ma foi, deuxième suite       sur       bruyan antoine simon 30 d’abord l’échange des vous dites : "un le 23 février 1988, il un homme dans la rue se prend huit c’est encore à il n’y a pas de plus tandis que dans la grande reflets et echosla salle       o antoine simon 6 dernier vers aoi  pour le dernier jour ce va et vient entre toute une faune timide veille  tu ne renonceras pas. les installations souvent, petit matin frais. je te       la l’éclair me dure,       la dernier vers que mort  née à     après a ma mère, femme parmi  avec « a la la vie humble chez les bribes en ligne a madame chrysalide fileuse couleur qui ne masque pas « pouvez-vous       " station 7 : as-tu vu judas se sixième ...et poème pour       ma       rampan cinquième citationne vue à la villa tamaris sainte marie,       " livre grand format en trois       " une errance de après la lecture de       la       enfant pour daniel farioli poussant (elle entretenait       le si j’avais de son aux george(s) (s est la       que de soie les draps, de soie dans l’innocence des       é j’ai ajouté deuxième apparition   au milieu de       sur le 26 août 1887, depuis madame a des odeurs sauvages       coude       s̵       la bribes en ligne a       je (de)lecta lucta   antoine simon 29 nécrologie souvent je ne sais rien de       mouett macles et roulis photo 4       journ&       nuage si grant dol ai que ne montagnesde rossignolet tu la rêve, cauchemar,     chant de   l’oeuvre vit son sixième       arauca       deux   la production le bulletin de "bribes f les marques de la mort sur pluies et bruines, le temps passe dans la a propos d’une       apr&eg dernier vers aoi       la le glacis de la mort temps de bitume en fusion sur de pa(i)smeisuns en est venuz       pourqu pour mireille et philippe on peut croire que martine descendre à pigalle, se la terre nous quatrième essai de quand sur vos visages les un verre de vin pour tacher dont les secrets… à quoi elle disposait d’une et te voici humanité       le morz est rollant, deus en ad station 1 : judas       fleure madame déchirée       cette       " et si tu dois apprendre à       il af : j’entends       descen       le le lent tricotage du paysage dans un coin de nice, trois (mon souffle au matin a supposer quece monde tienne il tente de déchiffrer, de l’autre avant dernier vers aoi nu(e), comme son nom le texte qui suit est, bien les dieux s’effacent       vaches 0 false 21 18 pour pierre theunissen la je sais, un monde se       sous la rencontre d’une je suis bien dans démodocos... Ça a bien un     le ils s’étaient       pass&e antoine simon 31 nouvelles mises en pour gilbert issent de mer, venent as       la il n’était qu’un pure forme, belle muette,       sur       deux grant est la plaigne e large ce qui aide à pénétrer le       l̵ “dans le dessin       j̵       ton derniers vers sun destre 7) porte-fenêtre marie-hélène la route de la soie, à pied, pour andré villers 1) mise en ligne       entre chaises, tables, verres, raphaËl       voyage c’est une sorte de c’est extrêmement f les rêves de "moi, esclave" a    nous       object       l̵ cet univers sans dernier vers aoi c’est la peur qui fait le franchissement des bel équilibre et sa    il le tissu d’acier travail de tissage, dans le travail de bernard bernard dejonghe... depuis neuf j’implore en vain pas sur coussin d’air mais on cheval 1257 cleimet sa culpe, si "et bien, voilà..." dit la danse de li emperere s’est antoine simon 5 1 au retour au moment deuxième approche de de mes deux mains antoine simon 13 sors de mon territoire. fais cliquetis obscène des religion de josué il se reprendre. creuser son et voici maintenant quelques f le feu m’a certains soirs, quand je si, il y a longtemps, les a toi le don des cris qui       baie pour maxime godard 1 haute j’aime chez pierre  on peut passer une vie franchement, pensait le chef, deuxième essai les cuivres de la symphonie le proche et le lointain comme un préliminaire la à la bonne       dans mon cher pétrarque, lorsque martine orsoni       les rêves de josué, temps de pierres dans la station 4 : judas  cyclades, iii° raphaël       le mesdames, messieurs, veuillez villa arson, nice, du 17 dernier vers aoi de pareïs li seit la       je me       maquis quand vous serez tout dernier vers aoi       en ainsi va le travail de qui bal kanique c’est autre petite voix pour michèle je serai toujours attentif à dans le pays dont je vous       allong    7 artistes et 1  l’exposition    je ne comprends plus normal 0 21 false fal bien sûrla   le 10 décembre il existe deux saints portant     pluie du ne faut-il pas vivre comme ce paysage que tu contemplais …presque vingt ans plus (ma gorge est une     hélas, jamais je n’aurais   adagio   je ce texte m’a été       au il était question non ( ce texte a titrer "claude viallat,   entrons   pour théa et ses pour qui veut se faire une ma mémoire ne peut me deux nouveauté, « 8° de le lourd travail des meules dernier vers aoi la parol

Accueil > Personnalités > Gilli

Gilli


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette