BRIBES EN LIGNE
      une       bonheu       &agrav mon travail est une       dans ...et poème pour       st     oued coulant       ( onzième madame, vous débusquez bribes en ligne a au commencement était livre grand format en trois "nice, nouvel éloge de la je t’enfourche ma l’existence n’est macles et roulis photo 1 il faut aller voir     l’é pour martin   pour théa et ses si j’avais de son   le 10 décembre cinq madame aux yeux de mes deux mains ainsi fut pétrarque dans (dans mon ventre pousse une li quens oger cuardise sequence 6   le voudrais je vous       alla antoine simon 14 j’ai longtemps   au milieu de et la peur, présente ( ce texte a dernier vers aoi qu’est-ce qui est en tout le problème petites proses sur terre pas facile d’ajuster le deuxième la deuxième édition du un besoin de couper comme de ils s’étaient pour rimbaud a donc    de femme liseuse dont les secrets… à quoi dernier vers aoi lentement, josué on préparait carles respunt : ce qui importe pour ] heureux l’homme c’est parfois un pays deuxième essai antoine simon 15       jonath   voici donc la  tu vois im font chier apaches : beaucoup de merveilles journée de pour nicolas lavarenne ma max charvolen, martin miguel     longtemps sur quando me ne so itu pe ecrire sur ici, les choses les plus deuxième suite pierre ciel       les   tout est toujours en       l̵  l’écriture       dans       sur voile de nuità la c’est une sorte de antoine simon 30  les premières       entre jamais je n’aurais du fond des cours et des  le livre, avec la tentation du survol, à de tantes herbes el pre       force À max charvolen et bruno mendonça à cri et à la vie est ce bruissement pour helmut il souffle sur les collines percey priest lakesur les pour m.b. quand je me heurte pour andré     surgi un trait gris sur la pour max charvolen 1) madame, c’est notre       & moi cocon moi momie fuseau le ciel de ce pays est tout madame chrysalide fileuse quand vous serez tout  l’exposition  que d’heures aux george(s) (s est la bientôt, aucune amarre dieu faisait silence, mais le geste de l’ancienne, les durand : une religion de josué il rita est trois fois humble.       la       fleure sous l’occupation les enseignants :       à     du faucon       fourr& macles et roulis photo 4 f le feu m’a       " pour maguy giraud et 1-nous sommes dehors. poème pour dernier vers aoi avez-vous vu pour ma dernier vers aoi     extraire       avant carmelo arden quin est une un titre : il infuse sa " je suis un écorché vif. sauvage et fuyant comme quelques textes toulon, samedi 9 de pareïs li seit la rossignolet tu la des voix percent, racontent non... non... je vous assure,       &agrav       ruelle       l̵ pour mon épouse nicole le proche et le lointain j’ai changé le sors de mon territoire. fais l’instant criblé ne faut-il pas vivre comme carcassonne, le 06 et tout avait pour jean-marie simon et sa  pour le dernier jour exacerbé d’air toutes sortes de papiers, sur fragilité humaine. il s’appelait a supposer quece monde tienne         &n saluer d’abord les plus  tous ces chardonnerets  la toile couvre les       crabe- et si au premier jour il pas de pluie pour venir le 19 novembre 2013, à la immense est le théâtre et  “comment       la dernier vers aoi   (à et ces  avec « a la pour jacqueline moretti,  zones gardées de attendre. mot terrible. générations toute trace fait sens. que imagine que, dans la dernier vers aoi antoine simon 21 ils sortent pour philippe tu le sais bien. luc ne heureuse ruine, pensait neuf j’implore en vain  jésus les amants se    nous       p&eacu clquez sur il semble possible et il fallait aller debout aucun hasard si se errer est notre lot, madame, antoine simon 22 dans ma gorge vos estes proz e vostre non, björg, le "patriote", les dernières temps de pierres dans la l’impression la plus       dans quatre si la mer s’est rêves de josué, pour maxime godard 1 haute       baie       le un temps hors du siglent a fort e nagent e ma voix n’est plus que les plus terribles       bonhe reflets et echosla salle je suis occupé ces dans ce périlleux pour michèle       neige avant propos la peinture est ouverture d’une "pour tes l’attente, le fruit toute une faune timide veille je suis bien dans 0 false 21 18       " dans le patriote du 16 mars le plus insupportable chez j’ai parlé merle noir  pour sept (forces cachées qui nous avons affaire à de autre petite voix       jardin       sur 13) polynésie vous deux, c’est joie et un verre de vin pour tacher je suis celle qui trompe       la       vu       d&eacu       enfant pour angelo la fraîcheur et la viallat © le château de franchement, pensait le chef, vertige. une distance le numéro exceptionnel de jusqu’à il y a dans les écroulements  le grand brassage des très saintes litanies et si tu dois apprendre à premier essai c’est est-ce parce que, petit, on preambule – ut pictura       l̵ paroles de chamantu  ce qui importe pour violette cachéeton       la genre des motsmauvais genre même si spectacle de josué dit il avait accepté mult ben i fierent franceis e able comme capable de donner polenta exode, 16, 1-5 toute en 1958 ben ouvre à   adagio   je       et tu   d’un coté,  “... parler une   j’ai souvent pour andrée (josué avait lentement   entrons             ce un soir à paris au il existe au moins deux     dans la ruela a christiane  un livre écrit de soie les draps, de soie   se   pour le prochain pour daniel farioli poussant langues de plomba la tes chaussures au bas de des conserves ! il existe deux saints portant juste un         la  référencem antoine simon 2 folie de josuétout est s’égarer on antoine simon 10 le tissu d’acier ki mult est las, il se dort écoute, josué,       sur antoine simon 16 cet univers sans  il est des objets sur les plus vieilles     les fleurs du dans l’innocence des à la mémoire de le franchissement des g. duchêne, écriture le pour michèle aueret       que nice, le 8 octobre       un pour le prochain basilic, (la   ces sec erv vre ile equitable un besoin sonnerait       le si tu es étudiant en pour yves et pierre poher et       cerisi la lecture de sainte la mastication des paysage de ta tombe  et  de même que les       " accoucher baragouiner certains prétendent fin première il ne reste plus que le encore la couleur, mais cette       en toutes ces pages de nos le lourd travail des meules       aux       ce pays que je dis est af : j’entends « h&eacu (la numérotation des sous la pression des deuxième apparition de 1. il se trouve que je suis ce monde est semé nécrologie    seule au entr’els nen at ne pui       les i mes doigts se sont ouverts c’est un peu comme si,  marcel migozzi vient de       fourr& j’arrivais dans les passent .x. portes, dernier vers aoi je n’hésiterai constellations et je m’étonne toujours de la toujours les lettres : n’ayant pas f le feu s’est station 7 : as-tu vu judas se au labyrinthe des pleursils       apr&eg la rencontre d’une       m&eacu r.m.a toi le don des cris qui antoine simon 31 il y a tant de saints sur approche d’une la musique est le parfum de a l’aube des apaches, marie-hélène madame est toute À peine jetés dans le       dans couleur qui ne masque pas dire que le livre est une   la baie des anges la parol

Accueil > Personnalités > Goalec

Goalec


  • LXXIV

    DE PROFONDES glaouis athées, dominées, dominées pour l’exode vautrées mes âmes, fientes aurez très intendantes dans la voie dépréciante mémé Si l’inéquitation des observateurs dominait ; dominés ? qui (...)
Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette