BRIBES EN LIGNE
je m’étonne toujours de la       en antoine simon 28 nous lirons deux extraits de  “la signification    courant soudain un blanc fauche le j’oublie souvent et m1       dernier vers aoi comment entrer dans une dans l’innocence des edmond, sa grande       sabots 0 false 21 18 pour maxime godard 1 haute il faut laisser venir madame     l’é (dans mon ventre pousse une les doigts d’ombre de neige  mise en ligne du texte voici des œuvres qui, le antoine simon 15 0 false 21 18 dernier vers aoi   dernier vers s’il la légende fleurie est       quand quand les eaux et les terres tout est prêt en moi pour tandis que dans la grande pas facile d’ajuster le       ce si grant dol ai que ne sculpter l’air : l’appel tonitruant du macles et roulis photo 7       é "le renard connaît pas sur coussin d’air mais le plus insupportable chez réponse de michel       bonhe nous avons affaire à de       d&eacu       &agrav   la baie des anges dans la caverne primordiale rm : d’accord sur ma mémoire ne peut me dans ce pays ma mère et que dire de la grâce halt sunt li pui e mult halt je dors d’un sommeil de à propos “la dans le pays dont je vous temps de cendre de deuil de d’abord l’échange des reflets et echosla salle fin première ses mains aussi étaient pour raphaël et ces au lecteur voici le premier de sorte que bientôt la question du récit la route de la soie, à pied, branches lianes ronces     &nbs   ces notes quant carles oït la     [1]  et nous n’avons rien spectacle de josué dit     quand religion de josué il carles li reis en ad prise sa    7 artistes et 1 madame, c’est notre madame est toute       ruelle         &n       vu « 8° de pour daniel farioli poussant pluies et bruines, se reprendre. creuser son c’est seulement au 7) porte-fenêtre     le il souffle sur les collines dorothée vint au monde  au travers de toi je pour martin       voyage la bouche pleine de bulles madame aux rumeurs   le texte suivant a       le saluer d’abord les plus la deuxième édition du l’attente, le fruit       vaches       dans dernier vers aoi a la fin il ne resta que en 1958 ben ouvre à dans le respect du cahier des       pass&e       je l’ami michel  née à "nice, nouvel éloge de la le passé n’est dans le monde de cette deuxième approche de antoine simon 22 pour andré générations l’art c’est la troisième essai seins isabelle boizard 2005 elle disposait d’une la force du corps, samuelchapitre 16, versets 1 pas même ce texte m’a été temps de bitume en fusion sur jamais je n’aurais démodocos... Ça a bien un franchement, pensait le chef, le tissu d’acier antoine simon 12 dernier vers aoi les amants se pour m.b. quand je me heurte mi viene in mentemi   que signifie    nous « amis rollant, de merle noir  pour     faisant la sixième sous l’occupation     pourquoi       sous macles et roulis photo 3 en cet anniversaire, ce qui     ton   (à poème pour recleimet deu mult f les feux m’ont dessiner les choses banales d’ eurydice ou bien de très malheureux... ne pas négocier ne au labyrinthe des pleursils la fraîcheur et la la fraîcheur et la je sais, un monde se       pav&ea  ce qui importe pour la brume. nuages       au       le  on peut passer une vie     de rigoles en ecrire sur laure et pétrarque comme mult est vassal carles de       enfant le lent tricotage du paysage mult ben i fierent franceis e       pour antoine simon 25       parfoi je découvre avant toi       su j’ai donc ce poème est tiré du bribes en ligne a       un on dit qu’agathe j’ai en réserve       le antoine simon 33   est-ce que f le feu m’a   voici donc la très saintes litanies agnus dei qui tollis peccata ecrire les couleurs du monde  la lancinante je me souviens de       "   d’un coté, c’est une sorte de antoine simon 30 j’entends sonner les    seule au mon cher pétrarque, on a cru à dernier vers aoi carissimo ulisse,torna a la communication est lancinant ô lancinant là, c’est le sable et de toutes les       il passet li jurz, si turnet a quatrième essai de la réserve des bribes ils s’étaient karles se dort cum hume une il faut dire les  martin miguel vient       sur     " toutes ces pages de nos le 26 août 1887, depuis si j’avais de son ce qui aide à pénétrer le pour marcel       " i en voyant la masse aux heureuse ruine, pensait vous avez       montag in the country neuf j’implore en vain intendo... intendo ! charogne sur le seuilce qui ici. les oiseaux y ont fait       le       maquis ce jour là, je pouvais du fond des cours et des noble folie de josué, ainsi fut pétrarque dans carles respunt : macao grise       grimpa   jn 2,1-12 :       deux pierre ciel       les dernier vers aoi antoine simon 13 la terre a souvent tremblé       jonath   si vous souhaitez aucun hasard si se le ciel est clair au travers il pleut. j’ai vu la À perte de vue, la houle des       dans       dans       la attendre. mot terrible. ce qui fascine chez  les éditions de       ma la fonction, encore une citation“tu imagine que, dans la       aux je rêve aux gorges raphaël la poésie, à la beaucoup de merveilles le "patriote", un trait gris sur la frères et   tout est toujours en béatrice machet vient de dans les écroulements le geste de l’ancienne,       rampan je t’enlace gargouille couleur qui ne masque pas antoine simon 5 ma voix n’est plus que et si au premier jour il pour michèle aueret pas une année sans évoquer antoine simon 20       sur nice, le 30 juin 2000 sables mes parolesvous le grand combat : 1. il se trouve que je suis ce jour-là il lui les parents, l’ultime       apr&eg nous dirons donc     extraire le glacis de la mort je suis occupé ces même si à la mémoire de la vie humble chez les ils sortent les dessins de martine orsoni buttati ! guarda&nbs       la dieu faisait silence, mais 1257 cleimet sa culpe, si       je me dans les carnets antoine simon 31       au la lecture de sainte le texte qui suit est, bien 13) polynésie et la peur, présente présentation du toi, mésange à       fourr&       st dernier vers doel i avrat, ki mult est las, il se dort       la     m2 &nbs le soleil n’est pas un jour nous avons et…  dits de       le       l̵ viallat © le château de antoine simon 18  il est des objets sur a la femme au     rien mouans sartoux. traverse de station 7 : as-tu vu judas se a l’aube des apaches, l’éclair me dure,       que ce va et vient entre       (       fleure genre des motsmauvais genre arbre épanoui au ciel a supposer quece monde tienne l’une des dernières deuxième essai envoi du bulletin de bribes pour mon épouse nicole    de femme liseuse ce n’est pas aux choses madame est une guetter cette chose     au couchant et il parlait ainsi dans la       nuage       &agrav moi cocon moi momie fuseau af : j’entends able comme capable de donner passet li jurz, la noit est  tous ces chardonnerets       s̵ (josué avait       arauca     tout autour l’homme est avant dernier vers aoi  epître aux     chant de de pa(i)smeisuns en est venuz madame a des odeurs sauvages f le feu s’est s’égarer on dernier vers aoi tout mon petit univers en pour andré deuxième essai le troisième essai et       une ce qui fait tableau : ce il ne s’agit pas de       sur (josué avait lentement juste un dernier vers aoi quand nous rejoignons, en rita est trois fois humble.       reine je serai toujours attentif à la parol

Accueil > Personnalités > Goalec

Goalec


  • LXXIV

    DE PROFONDES glaouis athées, dominées, dominées pour l’exode vautrées mes âmes, fientes aurez très intendantes dans la voie dépréciante mémé Si l’inéquitation des observateurs dominait ; dominés ? qui (...)
Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette