BRIBES EN LIGNE
      &n diaphane est le mot (ou  de même que les deuxième giovanni rubino dit mais jamais on ne  tu ne renonceras pas. un homme dans la rue se prend       ce vos estes proz e vostre bribes en ligne a ce texte se présente rimbaud a donc les amants se autre petite voix cinq madame aux yeux antoine simon 26 et il parlait ainsi dans la "si elle est pour ma la terre a souvent tremblé temps de pierres madame est toute des conserves ! clere est la noit e la  on peut passer une vie madame porte à f le feu est venu,ardeur des station 4 : judas  et nous n’avons rien janvier 2002 .traverse poème pour je t’ai admiré,       sur  au travers de toi je       bonhe nous dirons donc elle ose à peine ….omme virginia par la ses mains aussi étaient les plus vieilles les dernières là, c’est le sable et napolì napolì juste un à propos “la douze (se fait terre se dans un coin de nice, accoucher baragouiner dernier vers aoi dernier vers aoi  hors du corps pas pour alain borer le 26       bien       glouss le 26 août 1887, depuis je meurs de soif à sylvie "ces deux là se constellations et nous serons toujours ces       la pie ce qu’un paysage peut un trait gris sur la       dans pur ceste espee ai dulor e       juin attendre. mot terrible. et je vois dans vos pour marcel       reine       la station 7 : as-tu vu judas se       dans le coquillage contre       m&eacu errer est notre lot, madame, "la musique, c’est le le vieux qui quatrième essai rares       quinze       le    il r.m.a toi le don des cris qui a la femme au souvent je ne sais rien de       &eacut et que dire de la grâce     sur la accorde ton désir à ta madame, on ne la voit jamais deux mille ans nous j’ai donné, au mois et la peur, présente j’ai parlé merci à la toile de       je pour frédéric se reprendre. creuser son antoine simon 14       jonath 5) triptyque marocain       allong la question du récit passent .x. portes, préparation des       mouett temps où les coeurs a supposer quece monde tienne       je me Ç’avait été la       antoine simon 21 c’est un peu comme si, un besoin de couper comme de     hélas, macles et roulis photo 4 à cri et à a dix sept ans, je ne savais rêves de josué, la pureté de la survie. nul portrait. 1255 : face aux bronzes de miodrag dimanche 18 avril 2010 nous comment entrer dans une clers fut li jurz e li 1 au retour au moment chercher une sorte de printemps breton, printemps je sais, un monde se le samedi 26 mars, à 15 je me souviens de       object dans les horizons de boue, de chaises, tables, verres,       le       journ& macles et roulis photo ce jour là, je pouvais   dits de il souffle sur les collines       les tout en travaillant sur les il ne sait rien qui ne va li emperere par sa grant quatrième essai de la brume. nuages nous avancions en bas de karles se dort cum hume           pluie du la vie est dans la vie. se macles et roulis photo 6 « amis rollant, de   encore une antoine simon 9 douce est la terre aux yeux (en regardant un dessin de       &ccedi la gaucherie à vivre,  “comment beaucoup de merveilles o tendresses ô mes il est le jongleur de lui le texte qui suit est, bien       dans il y a dans ce pays des voies vous avez (ma gorge est une j’écoute vos antoine simon 3 troisième essai et antoine simon 7 en ceste tere ad estet ja dans les hautes herbes a christiane dernier vers aoi le 15 mai, à je n’ai pas dit que le       sur le   nous sommes le temps passe dans la       m̵    tu sais    seule au un nouvel espace est ouvert     extraire dans les carnets       pav&ea a propos de quatre oeuvres de la rencontre d’une max charvolen, martin miguel       " "ah ! mon doux pays,   pour olivier si tu es étudiant en dernier vers aoi       allong 1) la plupart de ces       bruyan       dans antoine simon 24 1 la confusion des a ma mère, femme parmi pour robert le ciel est clair au travers madame des forêts de après la lecture de la force du corps,   né le 7 les enseignants : toute trace fait sens. que « 8° de la lecture de sainte « e ! malvais il était question non       dans le "patriote", pour egidio fiorin des mots mi viene in mentemi af : j’entends si, il y a longtemps, les quel étonnant je n’hésiterai traquer a l’aube des apaches, seins isabelle boizard 2005 Éléments - rêve, cauchemar,   en grec, morías etudiant à antoine simon 11 passet li jurz, la noit est merci au printemps des   pour le prochain non, björg,       &agrav       pour bribes en ligne a antoine simon 20 dieu faisait silence, mais la liberté s’imprime à  il y a le f les feux m’ont fontelucco, 6 juillet 2000 mon cher pétrarque, j’ai en réserve nice, le 8 octobre dans la caverne primordiale il en est des meurtrières. À l’occasion de       l̵ deuxième essai le   saint paul trois certains prétendent toutes ces pages de nos       vaches trois (mon souffle au matin ils avaient si longtemps, si une fois entré dans la   marcel vous n’avez la fraîcheur et la vi.- les amicales aventures attention beau j’ai longtemps mais non, mais non, tu antoine simon 18 fin première au seuil de l’atelier       longte     le cygne sur    de femme liseuse percey priest lakesur les edmond, sa grande       quand dans le pays dont je vous livre grand format en trois cliquetis obscène des comme ce mur blanc les durand : une la littérature de   (à tout le problème granz est li calz, si se sculpter l’air : agnus dei qui tollis peccata       voyage  “... parler une et c’était dans chaque automne les v.- les amicales aventures du vous dites : "un dernier vers aoi antoine simon 27 ce qui aide à pénétrer le sors de mon territoire. fais       sur le antoine simon 10 j’ai perdu mon j’entends sonner les il semble possible quand c’est le vent qui le corps encaisse comme il   voici donc la l’appel tonitruant du       fourr& je reviens sur des f les rêves de     une abeille de fragilité humaine.     surgi le numéro exceptionnel de tant pis pour eux.       au la danse de ce poème est tiré du       je  ce mois ci : sub un temps hors du buttati ! guarda&nbs pierre ciel (josué avait       cette       toutes sortes de papiers, sur pour andré villers 1) temps de cendre de deuil de       la       la       au toute une faune timide veille elle disposait d’une       ( quand sur vos visages les  “ne pas et voici maintenant quelques un titre : il infuse sa la liberté de l’être je ne peins pas avec quoi, le franchissement des     au couchant de mes deux mains       arauca     du faucon depuis le 20 juillet, bribes   est-ce que histoire de signes . jouer sur tous les tableaux pour maxime godard 1 haute i en voyant la masse aux       aujour dans les rêves de la il s’appelait     un mois sans attendre. mot terrible. à paysage de ta tombe  et station 5 : comment de toutes les l’art c’est la       la       au vue à la villa tamaris       deux       &agrav merci à marc alpozzo  les trois ensembles pas sur coussin d’air mais   maille 1 :que       en gardien de phare à vie, au les grands       p&eacu   tout est toujours en des quatre archanges que    en de pareïs li seit la       " je ne saurais dire avec assez mes pensées restent antoine simon 23 (vois-tu, sancho, je suis tu le saiset je le vois un jour, vous m’avez temps où le sang se un jour nous avons et  riche de mes avec marc, nous avons     [1]  deuxième apparition la parol

Accueil > Personnalités > Hains

Hains


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette