BRIBES EN LIGNE
dans l’innocence des la poésie, à la i.- avaler l’art par   1) cette     dans la ruela j’ai travaillé in the country je m’étonne toujours de la les petites fleurs des halt sunt li pui e mult halt la force du corps, pour michèle aueret comme ce mur blanc pour angelo ma chair n’est pour jean gautheronle cosmos       " archipel shopping, la station 5 : comment dernier vers aoi   la brume. nuages       la  référencem  le grand brassage des “le pinceau glisse sur  la toile couvre les quand c’est le vent qui six de l’espace urbain, 1) la plupart de ces merci à marc alpozzo « h&eacu       l̵ a dix sept ans, je ne savais  “la signification mougins. décembre       dans       m̵ le glacis de la mort si, il y a longtemps, les       glouss il faut laisser venir madame mise en ligne  jésus tendresses ô mes envols ...et poème pour le galop du poème me       crabe- c’est parfois un pays derniers  “ce travail qui       il et combien la mastication des pour andré villers 1)       rampan       dans c’est seulement au  tu vois im font chier ce poème est tiré du madame porte à la liberté de l’être       les   pour olivier le lent déferlement et tout avait branches lianes ronces       sur le dentelle : il avait apaches : pour helmut       un dernier vers aoi madame est toute       en un   dits de nous savons tous, ici, que       je a christiane     le cygne sur journée de     les provisions       pav&ea raphaËl antoine simon 12 edmond, sa grande       le iv.- du livre d’artiste moi cocon moi momie fuseau exacerbé d’air dernier vers aoi juste un mot pour annoncer temps où le sang se 1.- les rêves de entr’els nen at ne pui temps de pierres dans la À peine jetés dans le très malheureux... ajout de fichiers sons dans  “s’ouvre tous ces charlatans qui certains soirs, quand je peinture de rimes. le texte si j’étais un madame, vous débusquez il y a des objets qui ont la       au l’existence n’est "ces deux là se       sur le tissu d’acier     surgi on dit qu’agathe du fond des cours et des bernadette griot vient de temps de cendre de deuil de       b&acir ils avaient si longtemps, si j’ai longtemps bientôt, aucune amarre sors de mon territoire. fais ainsi va le travail de qui       la pie "l’art est-il pour philippe pour robert l’ami michel dans les horizons de boue, de il semble possible voici des œuvres qui, le pour mes enfants laure et sequence 6   le       avant autre citation quand il voit s’ouvrir,       la cet univers sans al matin, quant primes pert a grant dulur tendrai puis un homme dans la rue se prend       juin       et tu pour yves et pierre poher et madame a des odeurs sauvages aucun hasard si se madame dans l’ombre des sept (forces cachées qui montagnesde le ciel de ce pays est tout       six antoine simon 9 macles et roulis photo si tu es étudiant en ma voix n’est plus que antoine simon 16 quand les eaux et les terres cinquième citationne les enseignants : antoine simon 13   maille 1 :que “dans le dessin zacinto dove giacque il mio monde imaginal, nice, le 8 octobre le nécessaire non passet li jurz, si turnet a ce qui fascine chez grande lune pourpre dont les     &nbs (dans mon ventre pousse une premier vers aoi dernier       que gardien de phare à vie, au madame aux rumeurs "mais qui lit encore le       jonath antoine simon 15 giovanni rubino dit de tantes herbes el pre allons fouiller ce triangle       au  hier, 17 pour andré le travail de bernard autre citation"voui deuxième approche de   que signifie beaucoup de merveilles diaphane est le torna a sorrento ulisse torna dernier vers aoi    au balcon 10 vers la laisse ccxxxii pour m.b. quand je me heurte dernier vers aoi "je me tais. pour taire.  dans le livre, le     à à tout est prêt en moi pour     double antoine simon 14 l’attente, le fruit a la femme au 0 false 21 18 lancinant ô lancinant les premières neuf j’implore en vain on préparait d’un bout à     une abeille de antoine simon 11 il avait accepté       " nouvelles mises en rien n’est plus ardu À max charvolen et ce paysage que tu contemplais il est le jongleur de lui       le   (à pour egidio fiorin des mots je n’hésiterai       cette tout le problème       ...mai   ciel !!!! depuis ce jour, le site  pour de il aurait voulu être ici, les choses les plus (À l’église  il y a le max charvolen, martin miguel       ruelle antoine simon 26 "moi, esclave" a 13) polynésie la bouche pure souffrance a toi le don des cris qui dans ce périlleux pour jean-louis cantin 1.- "et bien, voilà..." dit     sur la pente equitable un besoin sonnerait       allong inoubliables, les       le passet li jurz, la noit est bruno mendonça       sur l’erbe verte si est   on n’est "pour tes je déambule et suis je suis    il outre la poursuite de la mise       vu il souffle sur les collines  “ne pas  l’écriture un verre de vin pour tacher c’est pour moi le premier rita est trois fois humble. les étourneaux ! j’oublie souvent et aux george(s) (s est la les dieux s’effacent       dans la route de la soie, à pied, antoine simon 27 rm : d’accord sur la communication est   adagio   je       &n j’arrivais dans les     les fleurs du josué avait un rythme g. duchêne, écriture le cinquième essai tout   est-ce que clere est la noit e la       je me il en est des meurtrières. madame est une nice, le 18 novembre 2004 f dans le sourd chatoiement et voici maintenant quelques « e ! malvais la rencontre d’une       il       Ç’avait été la il pleut. j’ai vu la le géographe sait tout dernier vers doel i avrat, là, c’est le sable et       vu comme un préliminaire la sauvage et fuyant comme genre des motsmauvais genre       la je suis occupé ces       au raphaël   ces notes       l̵ nice, le 30 juin 2000 1- c’est dans     quand décembre 2001. les amants se de soie les draps, de soie de l’autre "si elle est il en est des noms comme du mult est vassal carles de souvent je ne sais rien de il n’y a pas de plus dernier vers aoi chaque automne les pour jacqueline moretti, ses mains aussi étaient   tout est toujours en pas même  dernier salut au       bruyan la cité de la musique sainte marie,       la le geste de l’ancienne, temps de bitume en fusion sur  mise en ligne du texte il y a dans ce pays des voies granz est li calz, si se s’ouvre la       & toutes sortes de papiers, sur difficile alliage de une il faut dire les je n’ai pas dit que le non, björg,   anatomie du m et   l’oeuvre vit son chairs à vif paumes 1) notre-dame au mur violet cette machine entre mes dix l’espace ouvert au "ah ! mon doux pays, l’art n’existe suite du blasphème de première je t’enlace gargouille c’est le grand   nous sommes     [1]  au matin du guetter cette chose lorsque martine orsoni deuxième essai le toutefois je m’estimais       &n et encore  dits nous avons affaire à de d’un côté ce qu’un paysage peut       et       pass&e voile de nuità la  pour jean le pour martine, coline et laure rêve, cauchemar, karles se dort cum hume    de femme liseuse la terre a souvent tremblé et c’était dans la vie est ce bruissement quelque temps plus tard, de j’ai donc rm : nous sommes en c’est extrêmement quatrième essai de pour martin le 26 août 1887, depuis références : xavier certains prétendent ne pas négocier ne       " pure forme, belle muette, on a cru à dernier vers aoi de proche en proche tous dans le patriote du 16 mars pas facile d’ajuster le antoine simon 6 epuisement de la salle, toulon, samedi 9 la parol

Accueil > Personnalités > Honnegger

Honnegger


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette