BRIBES EN LIGNE
      sur faisant dialoguer lancinant ô lancinant branches lianes ronces dernier vers aoi de pa(i)smeisuns en est venuz   un       enfant       &agrav       au deuxième essai le le tissu d’acier coupé en deux quand assise par accroc au bord de       va quel ennui, mortel pour dans les horizons de boue, de le coquillage contre À peine jetés dans le de soie les draps, de soie normalement, la rubrique si j’étais un  dans toutes les rues c’est la distance entre pas même       deux 1 au retour au moment n’ayant pas  au travers de toi je la communication est       au et te voici humanité     à l’ami michel et si au premier jour il       allong ma mémoire ne peut me ce qui importe pour   pour adèle et il ne s’agit pas de six de l’espace urbain, temps où les coeurs (de)lecta lucta   écrirecomme on se se placer sous le signe de 1-nous sommes dehors. chairs à vif paumes moi cocon moi momie fuseau entr’els nen at ne pui quelques textes dernier vers aoi si, il y a longtemps, les     dans la ruela       &eacut  on peut passer une vie       m̵ de l’autre  née à   adagio   je et que vous dire des dans le train premier chercher une sorte de la mort d’un oiseau.       le ço dist li reis : …presque vingt ans plus où l’on revient     du faucon d’un côté soudain un blanc fauche le dernier vers aoi napolì napolì comme c’est et la peur, présente       un  tu ne renonceras pas.  improbable visage pendu   iv    vers tendresse du mondesi peu de pas de pluie pour venir toi, mésange à du fond des cours et des       en arbre épanoui au ciel    tu sais traquer j’ai parlé  “ne pas le géographe sait tout mouans sartoux. traverse de la galerie chave qui il n’est pire enfer que j’ai donc du bibelot au babilencore une à propos “la station 3 encore il parle  il est des objets sur le temps passe dans la       su       devant autre essai d’un dans ma gorge       allong       " tous ces charlatans qui 0 false 21 18 dernier vers aoi       et je sais, un monde se depuis le 20 juillet, bribes samuelchapitre 16, versets 1       reine et nous n’avons rien   je n’ai jamais       marche siglent a fort e nagent e       object   saint paul trois paroles de chamantu   le texte suivant a pour michèle gazier 1) attendre. mot terrible.       sur " je suis un écorché vif. on trouvera la video introibo ad altare       longte  les premières diaphane est le mot (ou c’est la peur qui fait nous dirons donc       object au lecteur voici le premier le lent tricotage du paysage f le feu s’est jamais si entêtanteeurydice j’ai changé le       un ce texte m’a été je meurs de soif gardien de phare à vie, au       sur       pourqu tendresses ô mes envols antoine simon 16 dernier vers aoi       au  si, du nouveau c’est ici, me madame, vous débusquez certains soirs, quand je etait-ce le souvenir       un   voici donc la       nuage accoucher baragouiner       au petit matin frais. je te le glacis de la mort archipel shopping, la dernier vers aoi il existe au moins deux       é f qu’il vienne, le feu able comme capable de donner     chambre    il antoine simon 2 sur l’erbe verte si est ils s’étaient   pour jacky coville guetteurs fin première   encore une antoine simon 32 un tunnel sans fin et, à deux ce travail vous est dernier vers aoi       &n "nice, nouvel éloge de la marché ou souk ou noble folie de josué, dont les secrets… à quoi deuxième essai clquez sur  les trois ensembles reflets et echosla salle face aux bronzes de miodrag je suis bien dans antoine simon 29       o toujours les lettres : mais non, mais non, tu v.- les amicales aventures du sa langue se cabre devant le dans ce périlleux Ç’avait été la       magnol montagnesde       je me 0 false 21 18 quelque chose un jour, vous m’avez le corps encaisse comme il on croit souvent que le but     surgi   dits de dernier vers aoi il était question non dernier vers aoi couleur qui ne masque pas ma voix n’est plus que cyclades, iii° 5) triptyque marocain paien sunt morz, alquant   pour le prochain madame, on ne la voit jamais dans les écroulements dernier vers aoi       la "mais qui lit encore le suite du blasphème de légendes de michel       tourne iv.- du livre d’artiste il est le jongleur de lui quatrième essai rares cinquième essai tout sculpter l’air : quatrième essai de la bouche pure souffrance les parents, l’ultime       pour le 2 juillet je crie la rue mue douleur des voix percent, racontent       au à bernadette le scribe ne retient pas sur coussin d’air mais       sur quand il voit s’ouvrir,     quand de la jouer sur tous les tableaux pour maguy giraud et "si elle est un titre : il infuse sa les étourneaux ! à sylvie autres litanies du saint nom       la neuf j’implore en vain pure forme, belle muette,       m&eacu à la mémoire de paysage de ta tombe  et sequence 6   le       voyage il existe deux saints portant l’existence n’est dimanche 18 avril 2010 nous pour andrée f j’ai voulu me pencher ki mult est las, il se dort mise en ligne pour robert pour alain borer le 26 ( ce texte a bien sûr, il y eut       " tes chaussures au bas de antoine simon 30 très saintes litanies vous n’avez ce va et vient entre je ne saurais dire avec assez mise en ligne d’un       embarq 1254 : naissance de ce jour là, je pouvais c’est le grand et voici maintenant quelques       reine       au       et tu sainte marie, g. duchêne, écriture le f dans le sourd chatoiement       quand       st ainsi fut pétrarque dans pour helmut       aux ouverture d’une bernard dejonghe... depuis equitable un besoin sonnerait dans l’innocence des vous avez       sur glaciation entre   on n’est de tantes herbes el pre le 26 août 1887, depuis c’est seulement au la fraîcheur et la nice, le 8 octobre béatrice machet vient de j’ai travaillé la chaude caresse de preambule – ut pictura pour michèle macles et roulis photo 4       dans       les derniers vers sun destre   pour olivier       chaque guetter cette chose       fourr&       banlie la pureté de la survie. nul d’abord l’échange des 1- c’est dans dessiner les choses banales       pav&ea diaphane est le troisième essai et (À l’église mille fardeaux, mille       dans grande lune pourpre dont les cinquième citationne titrer "claude viallat,   maille 1 :que rm : d’accord sur       il aux george(s) (s est la grant est la plaigne e large cet univers sans       dans il pleut. j’ai vu la intendo... intendo ! ses mains aussi étaient les lettres ou les chiffres abu zayd me déplait. pas (josué avait spectacle de josué dit sables mes parolesvous 13) polynésie    seule au temps de cendre de deuil de vi.- les amicales aventures sors de mon territoire. fais carcassonne, le 06 dernier vers aoi   antoine simon 9 Être tout entier la flamme  martin miguel vient quel étonnant la mastication des f le feu s’est j’ai relu daniel biga,       ton jusqu’à il y a toutes ces pages de nos c’est pour moi le premier toutefois je m’estimais une fois entré dans la       le macao grise     vers le soir     "     faisant la ce monde est semé normal 0 21 false fal sous la pression des madame est la reine des merle noir  pour dernier vers aoi pluies et bruines, pour jean-marie simon et sa dernier vers s’il       le     au couchant quelques autres langues de plomba la le 23 février 1988, il et c’était dans quatrième essai de       mouett la parol

Accueil > Personnalités > Lavarenne

Lavarenne


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette