BRIBES EN LIGNE
station 3 encore il parle l’illusion d’une recleimet deu mult pour jean-louis cantin 1.- et ma foi,         or toute une faune timide veille pas une année sans évoquer       midi j’ai parlé l’impression la plus  au mois de mars, 1166 le pendu le 26 août 1887, depuis aucun hasard si se quai des chargeurs de       sur pour martine, coline et laure préparation des deux ce travail vous est  pour le dernier jour 0 false 21 18 ce pays que je dis est   1) cette j’aime chez pierre lorsqu’on connaît une       neige la poésie, à la f le feu m’a       longte la langue est intarissable dans l’innocence des       rimbaud a donc il y a des objets qui ont la arbre épanoui au ciel dans ce pays ma mère le géographe sait tout ce texte se présente troisième essai la tentation du survol, à il n’est pire enfer que  un livre écrit les installations souvent, antoine simon 17  l’écriture temps de pierres « 8° de       pav&ea "l’art est-il i mes doigts se sont ouverts bientôt, aucune amarre       pav&ea       marche       une 13) polynésie   ciel !!!! le lent déferlement f le feu est venu,ardeur des comment entrer dans une   tout est toujours en la musique est le parfum de le grand combat : douze (se fait terre se       l̵       que  on peut passer une vie si grant dol ai que ne que d’heures deuxième essai     m2 &nbs       entre       le       le clere est la noit e la       droite     de rigoles en chaises, tables, verres, toi, mésange à m1             &n immense est le théâtre et       aux       crabe-   jn 2,1-12 : tu le saiset je le vois     dans la ruela se reprendre. creuser son ils avaient si longtemps, si hans freibach : ecrire les couleurs du monde    nous 1-nous sommes dehors. 1.- les rêves de dernier vers aoi antoine simon 26 essai de nécrologie, quatrième essai de après la lecture de en 1958 ben ouvre à envoi du bulletin de bribes on a cru à pour michèle mise en ligne dimanche 18 avril 2010 nous       chaque samuelchapitre 16, versets 1 ce jour-là il lui ce qui importe pour du bibelot au babilencore une et la peur, présente       " dernier vers aoi c’est la chair pourtant j’ai en réserve deuxième apparition de  l’exposition  madame est toute la cité de la musique ce monde est semé merle noir  pour si elle est belle ? je lu le choeur des femmes de tendresse du mondesi peu de antoine simon 33 (josué avait 0 false 21 18       juin       au     sur la c’était une     depuis (ô fleur de courge...       il       dans lentement, josué il s’appelait faisant dialoguer   six formes de la deux mille ans nous ce poème est tiré du deuxième de profondes glaouis o tendresses ô mes       m&eacu       au il souffle sur les collines     &nbs de l’autre d’ eurydice ou bien de       alla face aux bronzes de miodrag à sylvie pourquoi yves klein a-t-il tout en vérifiant non, björg, dans les carnets le travail de bernard 1) la plupart de ces un tunnel sans fin et, à fontelucco, 6 juillet 2000 sors de mon territoire. fais       deux je découvre avant toi ecrire sur 1257 cleimet sa culpe, si antoine simon 21       voyage au lecteur voici le premier dans le patriote du 16 mars je suis occupé ces (elle entretenait   se les dessins de martine orsoni  les trois ensembles il faut aller voir pour ma les grands       quinze moisissures mousses lichens ...et poème pour pas sur coussin d’air mais bel équilibre et sa pas facile d’ajuster le  pour jean le d’un bout à jouer sur tous les tableaux dans le monde de cette tout mon petit univers en pour marcel jamais je n’aurais avant propos la peinture est  marcel migozzi vient de     faisant la suite du blasphème de je t’enlace gargouille   pour adèle et toutes sortes de papiers, sur un titre : il infuse sa vous êtes "si elle est petit matin frais. je te       rampan peinture de rimes. le texte (josué avait lentement nécrologie v.- les amicales aventures du et  riche de mes       grappe mult ben i fierent franceis e « h&eacu         &n             quand madame, on ne la voit jamais max charvolen, martin miguel       devant a la femme au vos estes proz e vostre tous ces charlatans qui tandis que dans la grande       dans       deux vous deux, c’est joie et  les éditions de       et       bonhe     extraire tout est possible pour qui able comme capable de donner clers fut li jurz e li mouans sartoux. traverse de paysage de ta tombe  et dans ce périlleux     &nbs       sur pas de pluie pour venir i en voyant la masse aux r.m.a toi le don des cris qui lorsque martine orsoni une fois entré dans la normalement, la rubrique la bouche pleine de bulles       à c’est extrêmement la vie humble chez les j’écoute vos   saint paul trois elle réalise des       dans  née à toujours les lettres : à propos “la n’ayant pas les dernières f qu’il vienne, le feu le temps passe dans la c’est pour moi le premier l’art c’est la 1 au retour au moment   on n’est mais jamais on ne antoine simon 23 nos voix       pass&e ici. les oiseaux y ont fait     rien quand vous serez tout dernier vers aoi     un mois sans       dans la liberté de l’être je suis celle qui trompe décembre 2001. mult est vassal carles de   ces notes   je n’ai jamais       &n toulon, samedi 9       o c’est le grand deuxième apparition dans les carnets huit c’est encore à       d&eacu rêve, cauchemar, la mastication des       coude ce qui fascine chez       qui     double nous avancions en bas de si j’avais de son       "       avant       b&acir l’évidence dernier vers aoi pour martine antoine simon 14 histoire de signes . tout en travaillant sur les l’art n’existe       longte attendre. mot terrible. dessiner les choses banales a la fin il ne resta que vedo la luna vedo le antoine simon 7 j’ai changé le derniers       p&eacu les premières les plus vieilles je n’hésiterai la deuxième édition du vi.- les amicales aventures d’un côté ma voix n’est plus que   la baie des anges de toutes les pas même les amants se       l̵ fin première le plus insupportable chez       cerisi titrer "claude viallat,     hélas, les parents, l’ultime madame, vous débusquez  hors du corps pas   je ne comprends plus dernier vers aoi premier vers aoi dernier on cheval josué avait un rythme temps de cendre de deuil de pur ceste espee ai dulor e les textes mis en ligne j’oublie souvent et juste un mot pour annoncer macles et roulis photo 1 le lent tricotage du paysage dix l’espace ouvert au cyclades, iii° l’attente, le fruit   nous sommes madame porte à       la  monde rassemblé ainsi alfred… ce qu’un paysage peut montagnesde autre essai d’un  “la signification   (dans le la fraîcheur et la marché ou souk ou antoine simon 28 et te voici humanité carles respunt : sauvage et fuyant comme écoute, josué, religion de josué il 1254 : naissance de sa langue se cabre devant le       ce       (    seule au       l̵ pour mes enfants laure et macles et roulis photo 3       je l’existence n’est deuxième approche de       au nous serons toujours ces cher bernard antoine simon 20       dans       " dernier vers aoi pour lee vous dites : "un je t’ai admiré, qu’est-ce qui est en l’éclair me dure,  référencem       sur le macles et roulis photo 4 de mes deux mains seul dans la rue je ris la la parol

Accueil > Personnalités > Léger F

Léger F


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette