BRIBES EN LIGNE
 née à sixième encore la couleur, mais cette nous lirons deux extraits de « h&eacu antoine simon 21       reine attendre. mot terrible. si tu es étudiant en    au balcon       un       que c’est le grand i mes doigts se sont ouverts ma voix n’est plus que       chaque de prime abord, il       l̵  les éditions de le galop du poème me la question du récit  marcel migozzi vient de  pour de grande lune pourpre dont les raphaËl f tous les feux se sont       jonath antoine simon 29 madame, c’est notre dernier vers aoi       pav&ea agnus dei qui tollis peccata seul dans la rue je ris la rimbaud a donc nous serons toujours ces       apr&eg       dans       coude un nouvel espace est ouvert les durand : une       retour pour michèle on préparait ici. les oiseaux y ont fait je reviens sur des  zones gardées de qu’est-ce qui est en dernier vers aoi et que dire de la grâce  il y a le buttati ! guarda&nbs pour pierre theunissen la (ô fleur de courge... pour andrée       pav&ea jusqu’à il y a me j’ai longtemps dernier vers aoi madame déchirée non, björg, je déambule et suis hans freibach : pluies et bruines, madame est une torche. elle de tantes herbes el pre ma voix n’est plus que pour anne slacik ecrire est mise en ligne antoine simon 27     faisant la       midi (en regardant un dessin de       le lentement, josué douce est la terre aux yeux à la bonne  martin miguel vient dernier vers aoi   le geste de l’ancienne,       nuage rossignolet tu la le vieux qui l’une des dernières immense est le théâtre et les dernières en cet anniversaire, ce qui bel équilibre et sa f toutes mes il ne s’agit pas de (josué avait giovanni rubino dit de profondes glaouis mieux valait découper pour philippe sa langue se cabre devant le  jésus       " temps de cendre de deuil de     nous la fonction,  pour jean le quel ennui, mortel pour  référencem madame porte à il y a dans ce pays des voies essai de nécrologie, démodocos... Ça a bien un       au       la pie    si tout au long issent de mer, venent as maintenant il connaît le a ma mère, femme parmi   est-ce que       ruelle antoine simon 19 avec marc, nous avons       s̵ quatrième essai de dernier vers aoi pour marcel chaises, tables, verres, si j’avais de son deux ce travail vous est comme c’est clers est li jurz et li       sur elle disposait d’une   la production je dors d’un sommeil de etudiant à       l̵ il s’appelait 1) la plupart de ces f le feu s’est       sur le   pour théa et ses     oued coulant halt sunt li pui e mult halt       en un il faut aller voir il existe au moins deux cinq madame aux yeux   je ne comprends plus nous savons tous, ici, que    7 artistes et 1 je n’ai pas dit que le dernier vers que mort non... non... je vous assure, au labyrinthe des pleursils ce 28 février 2002.       m&eacu antoine simon 10 napolì napolì ce       &n j’ai ajouté a claude b.   comme les parents, l’ultime mi viene in mentemi ils s’étaient les premières premier vers aoi dernier 1. il se trouve que je suis morz est rollant, deus en ad   on n’est attelage ii est une œuvre l’existence n’est À peine jetés dans le noble folie de josué, de mes deux mains "tu sais ce que c’est  tous ces chardonnerets écoute, josué, ce qui aide à pénétrer le première journée de errer est notre lot, madame,     un mois sans  il est des objets sur les dessins de martine orsoni ce qui fascine chez on trouvera la video   j’ai souvent dernier vers aoi elle réalise des pierre ciel       &agrav       &n       grappe et te voici humanité       bruyan les textes mis en ligne paien sunt morz, alquant allons fouiller ce triangle dernier vers aoi       la difficile alliage de etait-ce le souvenir   entrons le coeur du    courant dernier vers aoi   1) cette ce n’est pas aux choses   saint paul trois viallat © le château de ki mult est las, il se dort a la libération, les     depuis       bonhe toutes sortes de papiers, sur au commencement était antoine simon 26 bien sûrla merci à la toile de vue à la villa tamaris       entre jouer sur tous les tableaux       dans dans les carnets la vie est ce bruissement   si vous souhaitez de pa(i)smeisuns en est venuz tout le problème     l’é c’est ici, me       dans sculpter l’air :         &n les plus terribles antoine simon 20 dernier vers aoi merci au printemps des et ces       l̵ a dix sept ans, je ne savais       " macles et roulis photo 3 antoine simon 30       " vertige. une distance les lettres ou les chiffres je désire un on croit souvent que le but       ...mai   voici donc la chaque jour est un appel, une carles respunt : ...et poème pour dernier vers aoi       au tout à fleur d’eaula danse mes pensées restent « e ! malvais       neige vous dites : "un elle ose à peine pour ma mouans sartoux. traverse de ce jour-là il lui   ciel !!!!       sur ensevelie de silence, antoine simon 5 le recueil de textes iloec endreit remeint li os il souffle sur les collines si elle est belle ? je au programme des actions les routes de ce pays sont un trait gris sur la le ciel de ce pays est tout voudrais je vous   ces sec erv vre ile jamais si entêtanteeurydice li emperere s’est pour lee toute trace fait sens. que    tu sais preambule – ut pictura       ( rm : nous sommes en cet article est paru dans le rien n’est plus ardu et il parlait ainsi dans la pour jean gautheronle cosmos ici, les choses les plus j’oublie souvent et heureuse ruine, pensait dernier vers aoi  le grand brassage des a supposer quece monde tienne equitable un besoin sonnerait merle noir  pour ce texte se présente antoine simon 16 où l’on revient villa arson, nice, du 17       fleure       apr&eg tout en vérifiant nice, le 8 octobre (À l’église ( ce texte a ils avaient si longtemps, si pour gilbert À la loupe, il observa dernier vers aoi dont les secrets… à quoi       la 5) triptyque marocain marcel alocco a    seule au macao grise au lecteur voici le premier ma mémoire ne peut me   marcel toujours les lettres : dessiner les choses banales la rencontre d’une vous avez que d’heures  la lancinante       dans les carnets lorsque martine orsoni     double   pour adèle et dans ce périlleux polenta dorothée vint au monde et tout avait leonardo rosa       enfant inoubliables, les f dans le sourd chatoiement macles et roulis photo 4 il aurait voulu être pour mon épouse nicole la terre a souvent tremblé chercher une sorte de bernard dejonghe... depuis un jour, vous m’avez li emperere par sa grant       bonheu madame est la reine des "moi, esclave" a  si, du nouveau rm : d’accord sur 1-nous sommes dehors. une fois entré dans la       il       glouss c’est une sorte de je t’enlace gargouille   le 10 décembre assise par accroc au bord de  la toile couvre les   en grec, morías       le et encore  dits pour alain borer le 26 karles se dort cum hume suite du blasphème de on peut croire que martine que reste-t-il de la l’heure de la 1 la confusion des vous n’avez pur ceste espee ai dulor e martin miguel art et       object une errance de pour le prochain basilic, (la  au mois de mars, 1166 "le renard connaît 10 vers la laisse ccxxxii o tendresses ô mes       longte je suis       "         or ecrire sur 1 au retour au moment sequence 6   le à propos des grands temps où le sang se  hors du corps pas dans les écroulements "l’art est-il ce va et vient entre sainte marie, antoine simon 7 la parol

Accueil > Personnalités > Léger F

Léger F


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette