BRIBES EN LIGNE
générations alocco en patchworck © je me souviens de en cet anniversaire, ce qui toutes ces pages de nos       les  l’exposition        et tu rm : nous sommes en douze (se fait terre se sculpter l’air : “le pinceau glisse sur ce paysage que tu contemplais dernier vers aoi dentelle : il avait et la peur, présente si j’étais un nice, le 18 novembre 2004 un temps hors du   l’oeuvre vit son       ce la galerie chave qui       " tandis que dans la grande quatrième essai de juste un on cheval       sous iv.- du livre d’artiste cliquetis obscène des       journ& "et bien, voilà..." dit les grands     tout autour antoine simon 28       devant suite de je suis celle qui trompe archipel shopping, la       la pie et que vous dire des mise en ligne d’un       pour    tu sais ainsi va le travail de qui une il faut dire les branches lianes ronces antoine simon 17 ensevelie de silence, ce texte m’a été antoine simon 25 le corps encaisse comme il lentement, josué   pour théa et ses    regardant coupé le sonà et  riche de mes pour jacqueline moretti, "moi, esclave" a (josué avait villa arson, nice, du 17 deux mille ans nous intendo... intendo ! le bulletin de "bribes ce pays que je dis est À l’occasion de       grappe "ces deux là se  si, du nouveau       sur       &agrav du fond des cours et des j’entends sonner les o tendresses ô mes 0 false 21 18 folie de josuétout est la bouche pleine de bulles dans les hautes herbes "la musique, c’est le aux barrières des octrois la route de la soie, à pied, du bibelot au babilencore une mon travail est une       midi dans l’effilé de viallat © le château de un jour, vous m’avez les lettres ou les chiffres   est-ce que et ces       sur       allong abu zayd me déplait. pas     " grande lune pourpre dont les pour qui veut se faire une le coquillage contre   3   

les le numéro exceptionnel de je déambule et suis “dans le dessin ici, les choses les plus la terre a souvent tremblé d’un côté les plus vieilles premier essai c’est autre citation"voui dans l’innocence des fin première le 26 août 1887, depuis maintenant il connaît le  pour de       ...mai       &agrav à bernadette je découvre avant toi 1-nous sommes dehors.       bonheu   né le 7 antoine simon 21 pour martine       dans le 19 novembre 2013, à la pour marcel encore une citation“tu et si au premier jour il       é       au       &agrav a supposer quece monde tienne il ne sait rien qui ne va dernier vers aoi       l̵ ils avaient si longtemps, si antoine simon 13  marcel migozzi vient de dernier vers aoi       assis me dernier vers aoi antoine simon 27 onze sous les cercles ajout de fichiers sons dans heureuse ruine, pensait   j’ai souvent       longte etudiant à         or macles et roulis photo 4  “... parler une f le feu s’est « voici elle réalise des ma voix n’est plus que       une merci à marc alpozzo tout mon petit univers en 1 la confusion des       vaches sixième mes pensées restent       dans       glouss antoine simon 5       le    seule au       fourr& nous avancions en bas de là, c’est le sable et pour angelo la mort d’un oiseau. dernier vers aoi pour jean-marie simon et sa accorde ton désir à ta toutefois je m’estimais f tous les feux se sont « amis rollant, de antoine simon 11       &eacut antoine simon 12 avez-vous vu "tu sais ce que c’est       les le scribe ne retient de soie les draps, de soie       bien ce qui importe pour   se  tu ne renonceras pas. petit matin frais. je te       m&eacu quand les mots ki mult est las, il se dort madame est la reine des ecrire les couleurs du monde rm : d’accord sur l’ami michel dernier vers aoi le 23 février 1988, il       en il tente de déchiffrer, sixième s’égarer on autre petite voix la danse de   adagio   je             deux mougins. décembre à la mémoire de je crie la rue mue douleur 1. il se trouve que je suis (elle entretenait dernier vers aoi       m2 &nbs   en grec, morías  hors du corps pas (de)lecta lucta   pour maguy giraud et des voix percent, racontent de mes deux mains approche d’une etait-ce le souvenir 1- c’est dans c’est vrai       force (vois-tu, sancho, je suis dernier vers aoi quai des chargeurs de     oued coulant gardien de phare à vie, au pour lee station 3 encore il parle       le       neige c’était une pas même       les li quens oger cuardise errer est notre lot, madame,       grimpa       maquis portrait. 1255 : al matin, quant primes pert que d’heures       s̵ encore la couleur, mais cette bribes en ligne a       je une fois entré dans la normalement, la rubrique travail de tissage, dans jouer sur tous les tableaux i.- avaler l’art par dernier vers aoi pour philippe la fraîcheur et la il y a tant de saints sur preambule – ut pictura ma voix n’est plus que je sais, un monde se  tu vois im font chier la rencontre d’une vous avez       au de prime abord, il dernier vers aoi des conserves ! de la vi.- les amicales aventures " je suis un écorché vif. j’oublie souvent et sept (forces cachées qui tout le problème mille fardeaux, mille essai de nécrologie,       fleur madame des forêts de       au en ceste tere ad estet ja       magnol       voyage vous deux, c’est joie et s’ouvre la première l’illusion d’une       object reflets et echosla salle   voici donc la si, il y a longtemps, les tout en vérifiant  de même que les il avait accepté a propos d’une a l’aube des apaches, l’une des dernières n’ayant pas prenez vos casseroles et la tentation du survol, à tes chaussures au bas de     &nbs et te voici humanité bien sûrla pluies et bruines, et encore  dits carles li reis en ad prise sa après la lecture de     longtemps sur difficile alliage de pour daniel farioli poussant cet article est paru comme un préliminaire la le samedi 26 mars, à 15 entr’els nen at ne pui       entre       sur   je n’ai jamais « h&eacu c’est une sorte de pour max charvolen 1) à sylvie les dernières l’attente, le fruit au matin du   un vendredi       dans quant carles oït la ma chair n’est quand nous rejoignons, en vertige. une distance de toutes les descendre à pigalle, se c’est pour moi le premier       dans       je quelque temps plus tard, de       reine       le josué avait un rythme       rampan j’ai relu daniel biga,       dans dernier vers aoi madame déchirée  ce mois ci : sub pour pierre theunissen la le geste de l’ancienne, antoine simon 3 se reprendre. creuser son mult ben i fierent franceis e à propos des grands deux nouveauté, la prédication faite cinq madame aux yeux la mort, l’ultime port, ouverture d’une 0 false 21 18 f le feu m’a effleurer le ciel du bout des le proche et le lointain f les feux m’ont la bouche pure souffrance spectacle de josué dit antoine simon 33  le livre, avec printemps breton, printemps lu le choeur des femmes de pour helmut       au la fonction,       " dans l’innocence des       l̵ l’évidence    7 artistes et 1 la vie est ce bruissement       aux a la fin il ne resta que quand les eaux et les terres       bonhe paien sunt morz, alquant thème principal : l’éclair me dure, allons fouiller ce triangle rimbaud a donc       la les amants se le pendu macao grise a toi le don des cris qui la parol

Accueil > Personnalités > Léger N

Léger N


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette