BRIBES EN LIGNE
dans le patriote du 16 mars la rencontre d’une j’aime chez pierre      & li emperere s’est attendre. mot terrible. sept (forces cachées qui pour martin le 28 novembre, mise en ligne vous dites : "un saluer d’abord les plus antoine simon 20 le temps passe si vite, tout mon petit univers en       la dire que le livre est une mult est vassal carles de douze (se fait terre se les routes de ce pays sont dernier vers aoi 1. il se trouve que je suis si grant dol ai que ne  “ce travail qui       allong clquez sur ajout de fichiers sons dans antoine simon 16 dernier vers aoi     sur la dernier vers aoi madame, c’est notre ce   pour olivier       en un rêve, cauchemar, pour andré un besoin de couper comme de la galerie chave qui un soir à paris au poussées par les vagues le temps passe dans la si elle est belle ? je cyclades, iii° la bouche pleine de bulles guetter cette chose pour jean gautheronle cosmos à un titre : il infuse sa merci à la toile de nécrologie       pav&ea dernier vers aoi  la toile couvre les art jonction semble enfin   je ne comprends plus cet article est paru dans le tous feux éteints. des       en       le       dans pour lee le 19 novembre 2013, à la     les provisions 1254 : naissance de       &agrav       baie elle réalise des       & li quens oger cuardise       rampan ce texte se présente dernier vers aoi   marché ou souk ou polenta "tu sais ce que c’est vertige. une distance tant pis pour eux.       neige et que vous dire des fin première vous n’avez       deux       apr&eg passent .x. portes, marcel alocco a   (à il est le jongleur de lui ma chair n’est paien sunt morz, alquant  “s’ouvre c’est extrêmement giovanni rubino dit immense est le théâtre et   un vendredi bel équilibre et sa       ce il existe au moins deux je n’ai pas dit que le jamais je n’aurais entr’els nen at ne pui dont les secrets… à quoi je déambule et suis ce n’est pas aux choses station 1 : judas le texte qui suit est, bien la pureté de la survie. nul pour jacky coville guetteurs noble folie de josué, si j’avais de son moisissures mousses lichens 1.- les rêves de deuxième apparition de l’erbe del camp, ki       dans le "patriote", du fond des cours et des     &nbs et nous n’avons rien pour helmut   iv    vers  jésus errer est notre lot, madame, rimbaud a donc je t’ai admiré, je ne saurais dire avec assez       au able comme capable de donner       object vous deux, c’est joie et tendresses ô mes envols       dans il n’était qu’un       " 0 false 21 18       sur et ma foi,   encore une   dits de fontelucco, 6 juillet 2000 de sorte que bientôt c’est pour moi le premier pourquoi yves klein a-t-il la fraîcheur et la rien n’est béatrice machet vient de   né le 7       &agrav Ç’avait été la neuf j’implore en vain me le franchissement des       grappe f les feux m’ont   six formes de la  le grand brassage des toi, mésange à tout est prêt en moi pour exacerbé d’air antoine simon 3 etait-ce le souvenir mesdames, messieurs, veuillez       ...mai     le       la dans le pain brisé son dernier vers aoi chaises, tables, verres, je dors d’un sommeil de de la quatrième essai de quand nous rejoignons, en a l’aube des apaches, le ciel de ce pays est tout dernier vers aoi       la les avenues de ce pays temps de cendre de deuil de       une temps de pierres dans la merci à marc alpozzo   la production ma voix n’est plus que sors de mon territoire. fais je suis occupé ces mult ben i fierent franceis e pas même avez-vous vu a la femme au    en dernier vers aoi pour pierre theunissen la pour michèle j’arrivais dans les non... non... je vous assure, j’ai donné, au mois       devant lorsqu’on connaît une  au mois de mars, 1166 je suis celle qui trompe dernier vers aoi arbre épanoui au ciel envoi du bulletin de bribes     du faucon antoine simon 26 À max charvolen et    nous la force du corps,       et ainsi alfred…  les premières et si tu dois apprendre à pour andré samuelchapitre 16, versets 1 ensevelie de silence,       (       &agrav abstraction voir figuration bruno mendonça il n’est pire enfer que approche d’une je t’enlace gargouille antoine simon 15   ces sec erv vre ile     chant de m1             bruyan "et bien, voilà..." dit  au travers de toi je       midi il y a tant de saints sur       bonhe dans le pays dont je vous il ne s’agit pas de nice, le 30 juin 2000 rêves de josué, chercher une sorte de alocco en patchworck © au matin du f toutes mes  il est des objets sur le pendu martin miguel art et certains prétendent  “ne pas   en grec, morías onze sous les cercles pour yves et pierre poher et 1 la confusion des     chambre diaphane est le chaque automne les   le texte suivant a quand c’est le vent qui  dernier salut au ce monde est semé  pour le dernier jour (josué avait normalement, la rubrique jamais si entêtanteeurydice   pour le prochain  tu ne renonceras pas. on peut croire que martine normal 0 21 false fal       o f dans le sourd chatoiement le bulletin de "bribes le geste de l’ancienne, se reprendre. creuser son       quinze printemps breton, printemps passet li jurz, si turnet a bientôt, aucune amarre       gentil outre la poursuite de la mise la terre a souvent tremblé comme une suite de       vaches ….omme virginia par la       glouss la réserve des bribes       force       fourr& janvier 2002 .traverse iloec endreit remeint li os frères et mon cher pétrarque, dans le train premier décembre 2001.       sur   que signifie lu le choeur des femmes de       l̵ le coeur du       la nous serons toujours ces       pourqu antoine simon 27 pour maguy giraud et grant est la plaigne e large la liberté de l’être pour martine cinq madame aux yeux pour jean marie après la lecture de     longtemps sur (dans mon ventre pousse une ...et poème pour ne pas négocier ne les plus vieilles je rêve aux gorges deuxième où l’on revient madame chrysalide fileuse (À l’église chaque jour est un appel, une       sur morz est rollant, deus en ad c’est le grand “dans le dessin pour martine, coline et laure dernier vers aoi maintenant il connaît le sous l’occupation en cet anniversaire, ce qui  référencem " je suis un écorché vif. pas une année sans évoquer pour raphaël il faut laisser venir madame dernier vers aoi       tourne le vieux qui ce texte m’a été i mes doigts se sont ouverts même si et te voici humanité et voici maintenant quelques     une abeille de viallat © le château de  mise en ligne du texte écrirecomme on se j’entends sonner les dieu faisait silence, mais pour andrée etudiant à dans les écroulements livre grand format en trois       les epuisement de la salle, l’éclair me dure, paroles de chamantu ses mains aussi étaient 13) polynésie les plus terribles couleur qui ne masque pas il existe deux saints portant       cette       dans je crie la rue mue douleur coupé le sonà toulon, samedi 9 quand les eaux et les terres       montag merle noir  pour Être tout entier la flamme       dans reprise du site avec la madame est la reine des juste un dans l’innocence des comment entrer dans une et tout avait       pav&ea   pour théa et ses lorsque martine orsoni à bernadette aucun hasard si se effleurer le ciel du bout des dernier vers aoi   3   

les la deuxième édition du  je signerai mon       magnol 1- c’est dans le travail de bernard antoine simon 22 à propos des grands pour jean-marie simon et sa journée de antoine simon 18 pure forme, belle muette, exode, 16, 1-5 toute  avec « a la temps de bitume en fusion sur la parol

Accueil > Personnalités > Léger N

Léger N


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette