BRIBES EN LIGNE
antoine simon 22 faisant dialoguer m1               or mes pensées restent   se 13) polynésie     &nbs       au  improbable visage pendu mult est vassal carles de pour mon épouse nicole nécrologie toutes sortes de papiers, sur     l’é nice, le 18 novembre 2004 comme c’est pour pierre theunissen la du bibelot au babilencore une se placer sous le signe de introibo ad altare karles se dort cum hume dans les hautes herbes et combien quand les mots l’art c’est la quand il voit s’ouvrir,       marche f les rêves de (josué avait lentement on a cru à  le grand brassage des grant est la plaigne e large des voiles de longs cheveux toi, mésange à est-ce parce que, petit, on antoine simon 6 en cet anniversaire, ce qui polenta giovanni rubino dit première sors de mon territoire. fais quai des chargeurs de dix l’espace ouvert au       la       la accorde ton désir à ta vous avez le lourd travail des meules cinq madame aux yeux non, björg,  les œuvres de  marcel migozzi vient de       au je meurs de soif les plus terribles bruno mendonça       quand       dans dernier vers aoi les lettres ou les chiffres journée de l’appel tonitruant du "l’art est-il madame, c’est notre       avant encore la couleur, mais cette moisissures mousses lichens 0 false 21 18 la rencontre d’une lancinant ô lancinant       en       au (elle entretenait       la "la musique, c’est le macao grise à propos “la  hors du corps pas       " couleur qui ne masque pas       apparu deuxième approche de temps où le sang se je ne saurais dire avec assez ecrire les couleurs du monde c’est vrai jamais je n’aurais aux barrières des octrois pour m.b. quand je me heurte approche d’une pour maguy giraud et quelque temps plus tard, de la cité de la musique  l’écriture ma mémoire ne peut me (de)lecta lucta   lu le choeur des femmes de pour jean marie ce va et vient entre attention beau       reine c’est seulement au     nous quatre si la mer s’est     surgi dernier vers aoi langues de plomba la dernier vers aoi "tu sais ce que c’est carmelo arden quin est une madame a des odeurs sauvages       la paysage de ta tombe  et pour nicolas lavarenne ma       un frères et  la toile couvre les  avec « a la       sur le       &eacut chaque automne les   maille 1 :que me l’homme est  pour le dernier jour       juin tout est prêt en moi pour nice, le 30 juin 2000 quel étonnant   un "ces deux là se autres litanies du saint nom les dessins de martine orsoni onzième       assis dans les carnets générations juste un mot pour annoncer clers est li jurz et li ici. les oiseaux y ont fait antoine simon 7 dernier vers s’il j’écoute vos chairs à vif paumes dernier vers aoi comme un préliminaire la il semble possible       soleil       ton À max charvolen et ma voix n’est plus que avant propos la peinture est un besoin de couper comme de  les éditions de souvent je ne sais rien de       sur le pour martin bel équilibre et sa 1.- les rêves de       grappe       entre seins isabelle boizard 2005       alla madame aux rumeurs la musique est le parfum de "je me tais. pour taire. dernier vers aoi trois (mon souffle au matin a toi le don des cris qui …presque vingt ans plus  référencem dans un coin de nice,       &n comme une suite de carles li reis en ad prise sa et ma foi, une il faut dire les petit matin frais. je te max charvolen, martin miguel napolì napolì tout le problème deuxième essai       dans un verre de vin pour tacher       je le nécessaire non       à À la loupe, il observa       enfant abu zayd me déplait. pas ce jour-là il lui       voyage dernier vers aoi nous dirons donc       l̵       j̵     faisant la encore une citation“tu antoine simon 32 c’est la chair pourtant depuis ce jour, le site pluies et bruines, ouverture de l’espace fragilité humaine.       st le 26 août 1887, depuis seul dans la rue je ris la rien n’est       je avec marc, nous avons 1- c’est dans les routes de ce pays sont décembre 2001. là, c’est le sable et la route de la soie, à pied, leonardo rosa pas sur coussin d’air mais passent .x. portes, dieu faisait silence, mais pour le prochain basilic, (la portrait. 1255 : dire que le livre est une c’est la peur qui fait     sur la soudain un blanc fauche le je suis celle qui trompe attendre. mot terrible. la chaude caresse de sixième « 8° de ma voix n’est plus que       le régine robin, vue à la villa tamaris je t’enfourche ma antoine simon 23       &agrav etudiant à       devant de proche en proche tous    courant la deuxième édition du coupé le sonà deuxième       les       vu le geste de l’ancienne,  ce qui importe pour ] heureux l’homme béatrice machet vient de     longtemps sur       (       apr&eg lorsqu’on connaît une       fourr&      & siglent a fort e nagent e       pass&e bribes en ligne a       force       sur tant pis pour eux.       le et encore  dits antoine simon 25       le derniers vers sun destre "ah ! mon doux pays, pour angelo edmond, sa grande toujours les lettres : rare moment de bonheur, dans les écroulements pour michèle dernier vers aoi 1 au retour au moment je me souviens de f le feu s’est a la libération, les dernier vers aoi “dans le dessin la réserve des bribes     après un jour, vous m’avez pour frédéric quand c’est le vent qui ma chair n’est l’attente, le fruit le 28 novembre, mise en ligne les petites fleurs des histoire de signes . cet article est paru antoine simon 2   marcel « voici un nouvel espace est ouvert a l’aube des apaches, il avait accepté       baie une fois entré dans la    de femme liseuse dont les secrets… à quoi « pouvez-vous sa langue se cabre devant le normalement, la rubrique l’impression la plus       au pour qui veut se faire une dans ce périlleux de toutes les à propos des grands  “ce travail qui c’est extrêmement     de rigoles en les premières se reprendre. creuser son un temps hors du il tente de déchiffrer, et tout avait jamais si entêtanteeurydice dans la caverne primordiale   adagio   je inoubliables, les descendre à pigalle, se Être tout entier la flamme     " le scribe ne retient dernier vers aoi libre de lever la tête il n’était qu’un des voix percent, racontent i en voyant la masse aux     vers le soir       gentil  tu ne renonceras pas. f qu’il vienne, le feu temps de bitume en fusion sur je suis bien dans       je me sous l’occupation "moi, esclave" a (en regardant un dessin de l’heure de la « e ! malvais antoine simon 13       jardin dernier vers aoi   si vous souhaitez deuxième apparition       m̵ j’entends sonner les       qui j’oublie souvent et et c’était dans tout en travaillant sur les       dans il y a des objets qui ont la constellations et halt sunt li pui e mult halt sur la toile de renoir, les     &nbs folie de josuétout est antoine simon 12 madame, vous débusquez poussées par les vagues le numéro exceptionnel de  c’était dernier vers aoi il ne sait rien qui ne va       soleil temps de pierres si elle est belle ? je ce monde est semé temps de pierres dans la       bien monde imaginal, le vieux qui huit c’est encore à station 5 : comment     rien la fraîcheur et la  dernier salut au    si tout au long dans le pays dont je vous josué avait un rythme     le mise en ligne d’un       bonhe je ne sais pas si il en est des noms comme du marie-hélène       o la parol

Accueil > Personnalités > Li Mir

Li Mir


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette