BRIBES EN LIGNE
dans les horizons de boue, de bernadette griot vient de deuxième approche de       longte dernier vers aoi       dans buttati ! guarda&nbs antoine simon 18    il antoine simon 6 le "patriote",       les si j’étais un       montag au lecteur voici le premier       jonath martin miguel art et journée de       deux il en est des noms comme du passent .x. portes, diaphane est le mot (ou derniers vers sun destre je déambule et suis     &nbs clers fut li jurz e li  les premières    courant pour jacqueline moretti, max charvolen, martin miguel antoine simon 24       nuage  “la signification autre petite voix       l̵ f toutes mes l’impossible « pouvez-vous temps de pierres dans la       gentil madame, c’est notre lorsque martine orsoni       alla etait-ce le souvenir       en dans les carnets la chaude caresse de légendes de michel       reine elle réalise des il y a tant de saints sur moi cocon moi momie fuseau j’entends sonner les cher bernard ma chair n’est au seuil de l’atelier pas même sept (forces cachées qui je m’étonne toujours de la   iv    vers je suis bien dans quatre si la mer s’est je désire un on croit souvent que le but gardien de phare à vie, au madame a des odeurs sauvages       le en cet anniversaire, ce qui  ce mois ci : sub il en est des meurtrières. madame des forêts de     cet arbre que se reprendre. creuser son genre des motsmauvais genre antoine simon 5 où l’on revient un jour nous avons       sur     "  avec « a la madame est une on trouvera la video et si au premier jour il macles et roulis photo 4 à la mémoire de nice, le 8 octobre s’ouvre la que reste-t-il de la         &n   en grec, morías trois tentatives desesperees pas facile d’ajuster le pour andré antoine simon 25 béatrice machet vient de je découvre avant toi chairs à vif paumes     le ma mémoire ne peut me tu le saiset je le vois guetter cette chose on cheval la langue est intarissable nous viendrons nous masser edmond, sa grande   pour olivier       le mouans sartoux. traverse de pour anne slacik ecrire est tout est possible pour qui madame est la reine des a claude b.   comme a l’aube des apaches, "moi, esclave" a halt sunt li pui e mult halt       il pour raphaël       allong l’appel tonitruant du  “ce travail qui marie-hélène pour angelo       enfant thème principal : autre essai d’un faisant dialoguer       la       dans tout en travaillant sur les    regardant antoine simon 3   tout est toujours en       "       m&eacu quand vous serez tout antoine simon 2 monde imaginal, j’ai en réserve abstraction voir figuration le temps passe si vite, la prédication faite dernier vers aoi       ruelle   ciel !!!!   j’ai souvent accorde ton désir à ta un nouvel espace est ouvert antoine simon 19 À l’occasion de dernier vers aoi pour jean-marie simon et sa avant dernier vers aoi     sur la pente cyclades, iii° noble folie de josué, aucun hasard si se    si tout au long il souffle sur les collines je n’hésiterai si j’avais de son "mais qui lit encore le violette cachéeton       il dernier vers aoi mon travail est une il n’est pire enfer que f les rêves de au rayon des surgelés la littérature de voile de nuità la quand les mots le travail de bernard antoine simon 10 sous l’occupation dans les carnets     dans la ruela d’ eurydice ou bien de cinq madame aux yeux j’ai relu daniel biga, il y a des objets qui ont la f qu’il vienne, le feu si grant dol ai que ne attendre. mot terrible. pour pierre theunissen la toulon, samedi 9 le 15 mai, à ainsi va le travail de qui       &eacut   je ne comprends plus fin première       le   anatomie du m et  “comment la mastication des pour le prochain basilic, (la       en un ensevelie de silence, dernier vers aoi       rampan tu le sais bien. luc ne voici des œuvres qui, le envoi du bulletin de bribes    au balcon le corps encaisse comme il dieu faisait silence, mais     de rigoles en sables mes parolesvous   saint paul trois tes chaussures au bas de ce qui aide à pénétrer le j’arrivais dans les ...et poème pour quand les eaux et les terres       dans  le grand brassage des       &agrav   encore une zacinto dove giacque il mio madame est une torche. elle antoine simon 26   est-ce que et ma foi, le bulletin de "bribes deux mille ans nous al matin, quant primes pert ] heureux l’homme effleurer le ciel du bout des station 4 : judas        le   un vendredi le passé n’est  tous ces chardonnerets samuelchapitre 16, versets 1       o       sur vue à la villa tamaris patrick joquel vient de       une rm : d’accord sur antoine simon 16       un eurydice toujours nue à abu zayd me déplait. pas on dit qu’agathe f le feu est venu,ardeur des rêve, cauchemar, comme une suite de très saintes litanies  “s’ouvre dernier vers aoi ici. les oiseaux y ont fait le pendu titrer "claude viallat, je meurs de soif d’abord l’échange des       qui quand c’est le vent qui dans les écroulements exacerbé d’air pour alain borer le 26  epître aux dans l’effilé de normalement, la rubrique se placer sous le signe de       &n dernier vers aoi quand nous rejoignons, en le ciel est clair au travers vos estes proz e vostre coupé le sonà ne pas négocier ne laure et pétrarque comme l’heure de la le geste de l’ancienne,       au toujours les lettres : pour mon épouse nicole seul dans la rue je ris la dans le patriote du 16 mars recleimet deu mult mult ben i fierent franceis e madame chrysalide fileuse temps de cendre de deuil de     tout autour je reviens sur des outre la poursuite de la mise de soie les draps, de soie       au la poésie, à la accoucher baragouiner able comme capable de donner       la     m2 &nbs non... non... je vous assure, antoine simon 30 pour robert les routes de ce pays sont carles li reis en ad prise sa rossignolet tu la de proche en proche tous la fonction, les étourneaux ! ecrire sur     les provisions ce le coeur du       la     double jamais je n’aurais je serai toujours attentif à     les fleurs du les installations souvent, là, c’est le sable et       &n il faut laisser venir madame li emperere par sa grant avant propos la peinture est       sous la communication est       je chaque automne les       une dernier vers s’il    tu sais l’art c’est la j’ai donc station 5 : comment sous la pression des au labyrinthe des pleursils le samedi 26 mars, à 15 ce paysage que tu contemplais  le livre, avec  marcel migozzi vient de       juin un trait gris sur la iloec endreit remeint li os jamais si entêtanteeurydice   (dans le li quens oger cuardise la bouche pleine de bulles tout en vérifiant marché ou souk ou vous n’avez au commencement était       apr&eg le galop du poème me   je n’ai jamais       sur vous avez 13) polynésie bribes en ligne a pour maxime godard 1 haute dernier vers aoi f le feu s’est       va       la  au travers de toi je     son passet li jurz, la noit est à la bonne antoine simon 27 temps de pierres immense est le théâtre et ouverture d’une ce texte se présente agnus dei qui tollis peccata la vie est dans la vie. se       " références : xavier le franchissement des       que pour maguy giraud et (vois-tu, sancho, je suis la vie humble chez les rien n’est ce qui importe pour morz est rollant, deus en ad vi.- les amicales aventures a la libération, les a supposer quece monde tienne dernier vers doel i avrat, sixième dernier vers aoi religion de josué il À max charvolen et martin le glacis de la mort       m̵     l’é antoine simon 15 autres litanies du saint nom pour andrée       embarq la parol

Accueil > Personnalités > Maccheroni

Maccheroni


0 | 10 | 20

Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette