BRIBES EN LIGNE
5) triptyque marocain lorsque martine orsoni       la pie sous l’occupation dernier vers aoi je n’hésiterai dieu faisait silence, mais normal 0 21 false fal de prime abord, il la vie humble chez les   la production pour ma       je ce jour-là il lui marie-hélène nu(e), comme son nom toujours les lettres : folie de josuétout est ….omme virginia par la pour egidio fiorin des mots laure et pétrarque comme ainsi alfred…       su    de femme liseuse à propos “la chaises, tables, verres, antoine simon 23 le corps encaisse comme il il y a dans ce pays des voies toutes sortes de papiers, sur on croit souvent que le but mi viene in mentemi lentement, josué d’ eurydice ou bien de       ton la gaucherie à vivre, clquez sur 1-nous sommes dehors. en 1958 ben ouvre à sables mes parolesvous  martin miguel vient       dans douze (se fait terre se       jardin temps de pierres et combien quelque temps plus tard, de f les marques de la mort sur ço dist li reis :  “la signification thème principal : la tentation du survol, à autres litanies du saint nom peinture de rimes. le texte rita est trois fois humble. antoine simon 3 napolì napolì attendre. mot terrible.       le       le au commencement était     &nbs       le   dits de       maquis les enseignants : la liberté de l’être je t’enlace gargouille  au travers de toi je toi, mésange à attendre. mot terrible. "si elle est charogne sur le seuilce qui  “... parler une imagine que, dans la normalement, la rubrique       dans petit matin frais. je te comment entrer dans une villa arson, nice, du 17 au rayon des surgelés       en un je suis bien dans on peut croire que martine pour philippe j’ai longtemps la langue est intarissable  l’exposition  ( ce texte a     vers le soir envoi du bulletin de bribes       gentil dernier vers aoi approche d’une a propos d’une un trait gris sur la pour marcel     les fleurs du l’impression la plus ce n’est pas aux choses cinquième citationne marché ou souk ou on trouvera la video la réserve des bribes     tout autour    7 artistes et 1 le numéro exceptionnel de deuxième essai le li emperere s’est     oued coulant dernier vers aoi         la la musique est le parfum de       dans macles et roulis photo il n’y a pas de plus glaciation entre présentation du station 7 : as-tu vu judas se       longte pour alain borer le 26 "le renard connaît zacinto dove giacque il mio pour daniel farioli poussant bernadette griot vient de et si au premier jour il       l̵ f les feux m’ont         &n ce dernier vers aoi je suis celle qui trompe rm : d’accord sur  dernières mises equitable un besoin sonnerait viallat © le château de       l̵ moisissures mousses lichens mise en ligne d’un       é l’heure de la À la loupe, il observa mesdames, messieurs, veuillez antoine simon 25 madame des forêts de siglent a fort e nagent e « voici  au mois de mars, 1166 préparation des j’ai parlé et il parlait ainsi dans la     un mois sans tout est prêt en moi pour dans l’effilé de merci au printemps des i mes doigts se sont ouverts dernier vers aoi       l̵   si vous souhaitez       sur raphaël quand nous rejoignons, en       &agrav dernier vers aoi à bernadette pour yves et pierre poher et paien sunt morz, alquant là, c’est le sable et j’écoute vos carles respunt : le grand combat : pour michèle aueret a grant dulur tendrai puis ils s’étaient la deuxième édition du le 23 février 1988, il chaque jour est un appel, une je dors d’un sommeil de     une abeille de arbre épanoui au ciel quelques autres   le 10 décembre un temps hors du et tout avait     cet arbre que     faisant la et te voici humanité   adagio   je eurydice toujours nue à quatrième essai de le nécessaire non « amis rollant, de       ma station 3 encore il parle 1) la plupart de ces premier essai c’est ma mémoire ne peut me mes pensées restent       la de profondes glaouis dans le pays dont je vous pas même pourquoi yves klein a-t-il  c’était li quens oger cuardise et nous n’avons rien madame aux rumeurs       sur je me souviens de la mastication des soudain un blanc fauche le       un on dit qu’agathe les avenues de ce pays  la toile couvre les a propos de quatre oeuvres de       object fin première deux ajouts ces derniers de mes deux mains pluies et bruines, si grant dol ai que ne je ne peins pas avec quoi,     pourquoi max charvolen, martin miguel     son deuxième suite il avait accepté ma chair n’est       apparu temps où les coeurs quand il voit s’ouvrir, l’une des dernières       sur v.- les amicales aventures du reflets et echosla salle derniers       franchement, pensait le chef, je meurs de soif quatre si la mer s’est "ces deux là se a ma mère, femme parmi  “comment sept (forces cachées qui carles li reis en ad prise sa elle réalise des c’est la chair pourtant dernier vers aoi iloec endreit remeint li os       crabe- de toutes les …presque vingt ans plus   ces sec erv vre ile pour andrée macles et roulis photo 1 huit c’est encore à la fraîcheur et la ensevelie de silence, petites proses sur terre "moi, esclave" a " je suis un écorché vif. antoine simon 33       soleil dernier vers aoi    tu sais mon cher pétrarque, dernier vers aoi (josué avait janvier 2002 .traverse 13) polynésie mougins. décembre temps où le sang se pour jacqueline moretti, après la lecture de       juin s’égarer on merci à la toile de la brume. nuages c’est un peu comme si,       " un soir à paris au depuis ce jour, le site inoubliables, les les plus terribles  le livre, avec c’est la distance entre 10 vers la laisse ccxxxii   1) cette quand les eaux et les terres je suis occupé ces macles et roulis photo 3 le temps passe dans la percey priest lakesur les la galerie chave qui passent .x. portes, a la fin il ne resta que       jonath pour martine al matin, quant primes pert antoine simon 5 les amants se       " à a la femme au pour julius baltazar 1 le face aux bronzes de miodrag       m̵ trois (mon souffle au matin ce texte se présente cinq madame aux yeux   la baie des anges c’est extrêmement onzième       sur raphaËl les cuivres de la symphonie il y a tant de saints sur deux mille ans nous je rêve aux gorges       pass&e madame, vous débusquez journée de mais non, mais non, tu dans les rêves de la certains soirs, quand je le "patriote", l’évidence halt sunt li pui e mult halt sur la toile de renoir, les au lecteur voici le premier c’est le grand     &nbs comme une suite de mult ben i fierent franceis e je ne saurais dire avec assez 7) porte-fenêtre    nous       neige j’ai donné, au mois tout en vérifiant madame porte à de pareïs li seit la (vois-tu, sancho, je suis dans le respect du cahier des À max charvolen et martin je n’ai pas dit que le alocco en patchworck ©       fleure encore une citation“tu de sorte que bientôt polenta allons fouiller ce triangle ma voix n’est plus que la vie est dans la vie. se bien sûr, il y eut l’illusion d’une       que bribes en ligne a 1) notre-dame au mur violet dans les hautes herbes dans les écroulements mise en ligne deuxième essai f dans le sourd chatoiement faisant dialoguer (elle entretenait ce monde est semé sainte marie,   entrons a dix sept ans, je ne savais   ciel !!!! accoucher baragouiner paysage de ta tombe  et o tendresses ô mes dimanche 18 avril 2010 nous antoine simon 2 josué avait un rythme station 5 : comment clers est li jurz et li douce est la terre aux yeux     sur la pas une année sans évoquer       le pour michèle il était question non "et bien, voilà..." dit j’ai ajouté quelques textes     nous       parfoi la parol

Accueil > Personnalités > Mazeaufroid

Mazeaufroid


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette