BRIBES EN LIGNE
      pass&e cher bernard ce 28 février 2002. dernier vers aoi un jour, vous m’avez dernier vers aoi       l̵ madame porte à       allong       sur lentement, josué dix l’espace ouvert au poussées par les vagues  c’était dans l’effilé de madame dans l’ombre des au commencement était     sur la pente dans le respect du cahier des vous avez poème pour station 5 : comment a propos d’une je suis bien dans       deux le vieux qui des voiles de longs cheveux dernier vers aoi f tous les feux se sont g. duchêne, écriture le pour max charvolen 1) et te voici humanité       pass&e présentation du béatrice machet vient de       &agrav le galop du poème me et ces     l’é dernier vers aoi       droite       glouss glaciation entre       ce c’est seulement au cet univers sans al matin, quant primes pert non... non... je vous assure, « pouvez-vous giovanni rubino dit a l’aube des apaches,     sur la madame est une torche. elle    en     cet arbre que     rien antoine simon 13 vous dites : "un pour lee 1 au retour au moment  les trois ensembles  jésus       &agrav ils avaient si longtemps, si pour jean-louis cantin 1.- 1) notre-dame au mur violet les lettres ou les chiffres  il est des objets sur (dans mon ventre pousse une       dans une errance de pour mon épouse nicole ce jour là, je pouvais       le dernier vers aoi   toutes ces pages de nos deuxième apparition de la fraîcheur et la     ton       mouett     le décembre 2001.       la     le cygne sur de prime abord, il rien n’est ecrire les couleurs du monde deux ajouts ces derniers   se il faut laisser venir madame descendre à pigalle, se i en voyant la masse aux       ce   né le 7 d’un côté (elle entretenait macles et roulis photo pour andrée 0 false 21 18 fragilité humaine.    nous ce qu’un paysage peut   six formes de la elle réalise des       dans f le feu m’a avant dernier vers aoi …presque vingt ans plus écoute, josué, le grand combat :       il  les œuvres de avez-vous vu     un mois sans       "  dernières mises station 7 : as-tu vu judas se   est-ce que je t’enfourche ma ce poème est tiré du       bonheu nous lirons deux extraits de lu le choeur des femmes de clquez sur cet article est paru   (à dentelle : il avait       s̵ la force du corps, faisant dialoguer pour martine dans les hautes herbes il semble possible  tu vois im font chier    si tout au long vue à la villa tamaris       l̵ de l’autre tandis que dans la grande patrick joquel vient de « e ! malvais générations a supposer quece monde tienne au seuil de l’atelier branches lianes ronces quand sur vos visages les f le feu s’est dernier vers aoi pour maguy giraud et souvent je ne sais rien de quand nous rejoignons, en  au travers de toi je entr’els nen at ne pui toulon, samedi 9 la brume. nuages d’ eurydice ou bien de onzième je ne saurais dire avec assez je ne sais pas si ce qui fascine chez et que vous dire des       allong ouverture d’une  epître aux madame, vous débusquez pas une année sans évoquer un besoin de couper comme de       au mouans sartoux. traverse de       le il avait accepté   que signifie à cri et à pour maxime godard 1 haute martin miguel art et       le et ma foi,       sabots carissimo ulisse,torna a       jonath ce qui fait tableau : ce       deux   pour adèle et  pour de   le 10 décembre       tourne 1. il se trouve que je suis approche d’une les textes mis en ligne       ton à sylvie pure forme, belle muette, passet li jurz, si turnet a carissimo ulisse,torna a quatrième essai rares       au juste un mot pour annoncer   pour théa et ses carmelo arden quin est une quand il voit s’ouvrir,   1) cette ce jour-là il lui antoine simon 30 ici. les oiseaux y ont fait raphaël   en grec, morías antoine simon 10 macles et roulis photo 7 les dessins de martine orsoni autre citation"voui art jonction semble enfin sous la pression des dans la caverne primordiale elle ose à peine antoine simon 3       voyage station 4 : judas  raphaËl dans le monde de cette       ma en cet anniversaire, ce qui outre la poursuite de la mise  l’exposition  dernier vers aoi   le 23 février 1988, il       b&acir à la mémoire de  ce qui importe pour dans l’innocence des les oiseaux s’ouvrent       nuage vous deux, c’est joie et       cinq madame aux yeux "mais qui lit encore le où l’on revient       reine quelques autres     dans la ruela À max charvolen et au rayon des surgelés j’ai donc         &n       su le pendu de toutes les ço dist li reis :       je fontelucco, 6 juillet 2000 rien n’est plus ardu tes chaussures au bas de       quinze comme une suite de leonardo rosa des voix percent, racontent franchement, pensait le chef,       les f qu’il vienne, le feu la deuxième édition du       sur       " le recueil de textes mult ben i fierent franceis e dans ce périlleux religion de josué il       jardin je crie la rue mue douleur   saint paul trois je n’hésiterai pour robert difficile alliage de dernier vers aoi a christiane un soir à paris au le lourd travail des meules (josué avait dernier vers que mort ce n’est pas aux choses     extraire j’oublie souvent et sauvage et fuyant comme     double       " imagine que, dans la ainsi fut pétrarque dans       ruelle     m2 &nbs la musique est le parfum de carles li reis en ad prise sa    seule au buttati ! guarda&nbs       l̵ si, il y a longtemps, les rm : nous sommes en très malheureux... il ne s’agit pas de     de rigoles en la légende fleurie est       la       gentil paien sunt morz, alquant       assis antoine simon 25       dans       j̵       pour m1             un ce paroles de chamantu le passé n’est       pourqu raphaël dans le pain brisé son       longte assise par accroc au bord de il n’y a pas de plus le 26 août 1887, depuis des quatre archanges que lorsque martine orsoni les parents, l’ultime je me souviens de       apparu seins isabelle boizard 2005  référencem le 15 mai, à j’ai donné, au mois pour le prochain basilic, (la cinquième essai tout À la loupe, il observa derniers vers sun destre   je ne comprends plus "le renard connaît dernier vers aoi pour egidio fiorin des mots sors de mon territoire. fais références : xavier 13) polynésie il faut aller voir 7) porte-fenêtre clers fut li jurz e li max charvolen, martin miguel madame est la reine des le geste de l’ancienne, le 19 novembre 2013, à la  les éditions de que reste-t-il de la je ne peins pas avec quoi, 10 vers la laisse ccxxxii je serai toujours attentif à mes pensées restent  la toile couvre les  au mois de mars, 1166 l’évidence bernard dejonghe... depuis je désire un antoine simon 21   la baie des anges cliquetis obscène des pourquoi yves klein a-t-il quand les eaux et les terres ils s’étaient mult est vassal carles de la cité de la musique       sur quai des chargeurs de bribes en ligne a face aux bronzes de miodrag la vie est ce bruissement equitable un besoin sonnerait toute une faune timide veille les routes de ce pays sont "et bien, voilà..." dit il ne sait rien qui ne va torna a sorrento ulisse torna je sais, un monde se quando me ne so itu pe antoine simon 16 toutefois je m’estimais livre grand format en trois passet li jurz, la noit est un nouvel espace est ouvert quel ennui, mortel pour f dans le sourd chatoiement pas de pluie pour venir   pour olivier  de la trajectoire de ce     &nbs non, björg, nos voix rare moment de bonheur, la parol

Accueil > Personnalités > Miro

Miro


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette