BRIBES EN LIGNE
      le josué avait un rythme au seuil de l’atelier il n’est pire enfer que à sylvie       le nous avancions en bas de    regardant   pour adèle et dans un coin de nice, à la mémoire de sequence 6   le des quatre archanges que dans les hautes herbes       rampan c’est ici, me le texte qui suit est, bien le nécessaire non approche d’une la lecture de sainte pour 0 false 21 18 pas facile d’ajuster le pour martin les durand : une 1-nous sommes dehors. pur ceste espee ai dulor e l’instant criblé cette machine entre mes et te voici humanité       une je suis celle qui trompe  monde rassemblé cinquième essai tout 1. il se trouve que je suis pas une année sans évoquer       p&eacu ce normalement, la rubrique il existe au moins deux station 5 : comment   maille 1 :que antoine simon 11  “ne pas   rêve, cauchemar, elle réalise des martin miguel art et ce n’est pas aux choses       quinze dernier vers aoi c’est la distance entre       sur 0 false 21 18  on peut passer une vie c’est la chair pourtant saluer d’abord les plus    si tout au long       vu toi, mésange à rossignolet tu la       fleur petit matin frais. je te ço dist li reis :             banlie reflets et echosla salle il faut aller voir       les le travail de bernard le soleil n’est pas le lourd travail des meules       fleure  l’écriture dans l’innocence des       avant clquez sur       juin elle ose à peine les étourneaux ! karles se dort cum hume  c’était quai des chargeurs de chairs à vif paumes  dernières mises       embarq j’aime chez pierre       longte       ...mai      &       tourne   marcel le 26 août 1887, depuis       d&eacu 1.- les rêves de les avenues de ce pays 13) polynésie pour jacqueline moretti, monde imaginal,       le       soleil       object       &agrav le ciel de ce pays est tout le franchissement des morz est rollant, deus en ad       va le grand combat :     l’é suite de       voyage (dans mon ventre pousse une       l̵ là, c’est le sable et       fourr& fin première si tu es étudiant en deux nouveauté, apaches : le 19 novembre 2013, à la une fois entré dans la au matin du grant est la plaigne e large toutes ces pages de nos langues de plomba la       il madame est une imagine que, dans la antoine simon 27 janvier 2002 .traverse cinq madame aux yeux  je signerai mon station 3 encore il parle dans le pays dont je vous c’est extrêmement il s’appelait       dans ma voix n’est plus que archipel shopping, la il tente de déchiffrer, “dans le dessin mieux valait découper dernier vers aoi quand les mots il ne s’agit pas de et nous n’avons rien pour jean marie    nous gardien de phare à vie, au de profondes glaouis       &n (josué avait vous êtes je suis     sur la « h&eacu rm : d’accord sur eurydice toujours nue à  les éditions de à propos “la   pour le prochain ce texte se présente al matin, quant primes pert tout mon petit univers en macles et roulis photo 7 il semble possible   tout est toujours en     à attelage ii est une œuvre il existe deux saints portant vous avez station 4 : judas  la terre a souvent tremblé       il antoine simon 21 avec marc, nous avons rimbaud a donc       à dans le train premier deuxième suite mouans sartoux. traverse de de l’autre       pass&e pour max charvolen 1) sous l’occupation deuxième d’un bout à       neige  “comment exode, 16, 1-5 toute       ( j’ai changé le aux barrières des octrois       jonath antoine simon 30 un titre : il infuse sa carles li reis en ad prise sa Éléments - je déambule et suis la tentation du survol, à bien sûr, il y eut tous feux éteints. des dernier vers aoi       le antoine simon 20     chambre (elle entretenait tout en travaillant sur les ses mains aussi étaient  les trois ensembles dernier vers aoi violette cachéeton et voici maintenant quelques  dans le livre, le madame chrysalide fileuse cet univers sans antoine simon 17 dernier vers aoi a dix sept ans, je ne savais toujours les lettres : normal 0 21 false fal       &agrav nous lirons deux extraits de il en est des meurtrières.   né le 7       le encore une citation“tu et  riche de mes  pour de dentelle : il avait l’attente, le fruit dernier vers aoi a ma mère, femme parmi mais jamais on ne       crabe- pierre ciel l’heure de la les amants se portrait. 1255 : les dieux s’effacent il avait accepté dont les secrets… à quoi dernier vers aoi       object       "     " quand les eaux et les terres en cet anniversaire, ce qui c’était une  jésus chaque automne les la légende fleurie est comme une suite de nice, le 8 octobre errer est notre lot, madame, le 26 août 1887, depuis       bonhe   ces notes macles et roulis photo 1 r.m.a toi le don des cris qui la brume. nuages et que vous dire des chaises, tables, verres, antoine simon 12 couleur qui ne masque pas branches lianes ronces a l’aube des apaches,       je me temps de bitume en fusion sur       pour     vers le soir ce pays que je dis est au labyrinthe des pleursils agnus dei qui tollis peccata quand il voit s’ouvrir, marcel alocco a     depuis démodocos... Ça a bien un neuf j’implore en vain pour mes enfants laure et certains prétendent rm : nous sommes en     après tes chaussures au bas de 1257 cleimet sa culpe, si dans les carnets       retour la langue est intarissable       au à carmelo arden quin est une un jour, vous m’avez intendo... intendo !       enfant       sur arbre épanoui au ciel       entre s’égarer on equitable un besoin sonnerait la bouche pleine de bulles la cité de la musique issent de mer, venent as f le feu m’a   (dans le mi viene in mentemi troisième essai et       dans       sur le     extraire       bruyan mise en ligne quand sur vos visages les j’arrivais dans les d’un côté prenez vos casseroles et "ah ! mon doux pays,       grappe       les abstraction voir figuration       m̵ ajout de fichiers sons dans  la lancinante sixième   on n’est il ne sait rien qui ne va     longtemps sur genre des motsmauvais genre le temps passe dans la ma voix n’est plus que       le la prédication faite pour lee nous savons tous, ici, que attendre. mot terrible.   je n’ai jamais carcassonne, le 06 ils avaient si longtemps, si       l̵ d’ eurydice ou bien de       cerisi du bibelot au babilencore une     dans la ruela première       fourmi les lettres ou les chiffres       magnol avez-vous vu tout à fleur d’eaula danse       & vue à la villa tamaris trois (mon souffle au matin       reine moisissures mousses lichens seins isabelle boizard 2005 ma mémoire ne peut me c’est parfois un pays     une abeille de tout en vérifiant jouer sur tous les tableaux en ceste tere ad estet ja pour angelo raphaël douze (se fait terre se quando me ne so itu pe il n’y a pas de plus dans la caverne primordiale traquer     [1]        la pie pour marcel nice, le 30 juin 2000       su l’illusion d’une lu le choeur des femmes de dans le patriote du 16 mars   un vendredi       " onze sous les cercles autre essai d’un sous la pression des m1       avant propos la peinture est le 28 novembre, mise en ligne dernier vers aoi quatrième essai de dans ma gorge viallat © le château de béatrice machet vient de noble folie de josué,       pav&ea la parol

Accueil > Personnalités > Rodriguez

Rodriguez


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette