BRIBES EN LIGNE
tout est prêt en moi pour et te voici humanité       un le travail de bernard le coquillage contre onze sous les cercles 1) notre-dame au mur violet pluies et bruines, cette machine entre mes il aurait voulu être des quatre archanges que       je ….omme virginia par la le vieux qui depuis le 20 juillet, bribes de pareïs li seit la     pourquoi dernier vers aoi quatre si la mer s’est       &eacut i.- avaler l’art par quatrième essai rares iloec endreit remeint li os fontelucco, 6 juillet 2000 il n’était qu’un       sur paysage de ta tombe  et de profondes glaouis langues de plomba la la danse de se reprendre. creuser son cet univers sans madame est toute les premières quand les eaux et les terres les oiseaux s’ouvrent station 3 encore il parle et si tu dois apprendre à       soleil   iv    vers       descen granz fut li colps, li dux en passet li jurz, si turnet a       sur dernier vers doel i avrat, je crie la rue mue douleur mieux valait découper ce jour là, je pouvais générations       montag rita est trois fois humble.  pour jean le  les premières pour le prochain basilic, (la       devant  ce qui importe pour béatrice machet vient de r.m.a toi le don des cris qui je meurs de soif   l’oeuvre vit son l’instant criblé là, c’est le sable et constellations et ...et poème pour on dit qu’agathe on préparait       voyage antoine simon 5 laure et pétrarque comme glaciation entre   pour adèle et je t’enlace gargouille je ne peins pas avec quoi, ecrire sur la réserve des bribes       s̵       apr&eg 5) triptyque marocain     faisant la       dans la légende fleurie est le 19 novembre 2013, à la un besoin de couper comme de j’oublie souvent et un verre de vin pour tacher toutes ces pages de nos il n’y a pas de plus nous serons toujours ces marie-hélène franchement, pensait le chef, branches lianes ronces   six formes de la de prime abord, il antoine simon 31 dans l’effilé de   le texte suivant a       "       su pour mon épouse nicole entr’els nen at ne pui (vois-tu, sancho, je suis station 5 : comment       &n       jardin pas de pluie pour venir 1257 cleimet sa culpe, si attention beau régine robin, sequence 6   le préparation des nous avancions en bas de temps de cendre de deuil de       l̵ l’art c’est la le lent tricotage du paysage       sur  je signerai mon les dieux s’effacent normalement, la rubrique temps de bitume en fusion sur la vie est dans la vie. se à bernadette madame a des odeurs sauvages et nous n’avons rien     double   je n’ai jamais cet article est paru quand vous serez tout avez-vous vu  les œuvres de   dits de  “la signification dans les carnets  l’écriture cinquième citationne qu’est-ce qui est en dernier vers aoi   il ne sait rien qui ne va mes pensées restent    en       les       le si, il y a longtemps, les deuxième madame, vous débusquez le pendu À la loupe, il observa vue à la villa tamaris    seule au jamais si entêtanteeurydice je découvre avant toi marché ou souk ou       la antoine simon 21 c’est une sorte de mesdames, messieurs, veuillez vous avez       six dernier vers aoi lancinant ô lancinant arbre épanoui au ciel la communication est max charvolen, martin miguel ici, les choses les plus antoine simon 32 et je vois dans vos     surgi  l’exposition  Éléments - "l’art est-il dans les horizons de boue, de quand sur vos visages les       longte     oued coulant       gentil pour andré antoine simon 13 démodocos... Ça a bien un les dessins de martine orsoni la fonction, à antoine simon 7 de toutes les dernier vers aoi  pour de dix l’espace ouvert au beaucoup de merveilles       juin au labyrinthe des pleursils       maquis mouans sartoux. traverse de nu(e), comme son nom       le descendre à pigalle, se tous feux éteints. des       é où l’on revient mult ben i fierent franceis e elle ose à peine bernard dejonghe... depuis   en grec, morías ils s’étaient exode, 16, 1-5 toute station 4 : judas        au assise par accroc au bord de le passé n’est mi viene in mentemi thème principal : pour philippe pour max charvolen 1)       sur dans l’innocence des et c’était dans moisissures mousses lichens ce poème est tiré du i mes doigts se sont ouverts     cet arbre que       &n macles et roulis photo 4 pour helmut le géographe sait tout ce qui importe pour titrer "claude viallat,       "   nous sommes …presque vingt ans plus envoi du bulletin de bribes ils sortent 13) polynésie       deux il y a tant de saints sur       la macao grise       l̵ 1 au retour au moment à sylvie       b&acir troisième essai et ne faut-il pas vivre comme soudain un blanc fauche le À max charvolen et martin       &agrav dernier vers aoi       en un       grimpa poème pour etudiant à sous la pression des dernier vers aoi o tendresses ô mes tout est possible pour qui carcassonne, le 06 tromper le néant       banlie 1. il se trouve que je suis le temps passe dans la quand nous rejoignons, en viallat © le château de       object ço dist li reis : j’ai en réserve sauvage et fuyant comme   marcel la question du récit il y a dans ce pays des voies       au   né le 7   se n’ayant pas marcel alocco a toulon, samedi 9 zacinto dove giacque il mio face aux bronzes de miodrag onzième toi, mésange à vous n’avez "si elle est à cri et à tu le sais bien. luc ne       quinze un tunnel sans fin et, à d’abord l’échange des difficile alliage de genre des motsmauvais genre le 2 juillet   pour théa et ses j’ai donné, au mois voici des œuvres qui, le f tous les feux se sont buttati ! guarda&nbs folie de josuétout est de pa(i)smeisuns en est venuz certains prétendent       dans       sous l’art n’existe   on n’est je suis celle qui trompe de sorte que bientôt   entrons       la accoucher baragouiner       force quant carles oït la issent de mer, venent as dieu faisait silence, mais violette cachéeton au matin du nous avons affaire à de la deuxième édition du granz est li calz, si se il avait accepté       dans       coude "pour tes c’est seulement au f le feu m’a pour jean-marie simon et sa hans freibach : madame déchirée dernier vers aoi  monde rassemblé j’ai travaillé       nuage nice, le 18 novembre 2004 le samedi 26 mars, à 15       p&eacu nos voix equitable un besoin sonnerait  marcel migozzi vient de   1) cette les textes mis en ligne le bulletin de "bribes   la production       un rossignolet tu la antoine simon 22 7) porte-fenêtre       le la force du corps, s’ouvre la les enseignants : spectacle de josué dit tous ces charlatans qui carmelo arden quin est une       le pour m.b. quand je me heurte dans le pain brisé son " je suis un écorché vif. l’une des dernières vedo la luna vedo le au rayon des surgelés raphaËl  “ne pas     sur la rien n’est plus ardu     sur la pente       dans       &agrav c’est la peur qui fait pour anne slacik ecrire est chaque jour est un appel, une le coeur du  “comment il ne s’agit pas de dans le patriote du 16 mars je rêve aux gorges pour andré 10 vers la laisse ccxxxii   ciel !!!!    de femme liseuse quel étonnant tandis que dans la grande un jour nous avons  si, du nouveau  martin miguel vient       j̵ epuisement de la salle, on peut croire que martine polenta dernier vers aoi       reine la terre nous un soir à paris au clers fut li jurz e li  les éditions de antoine simon 26 deuxième suite madame des forêts de       sur       &ccedi     [1]  la parol

Accueil > Personnalités > Serge III

Serge III


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette