BRIBES EN LIGNE
le bulletin de "bribes       rampan que d’heures max charvolen, martin miguel c’est la chair pourtant les dieux s’effacent une il faut dire les clere est la noit e la la vie humble chez les station 1 : judas       un et ma foi,       l̵ un nouvel espace est ouvert madame, c’est notre neuf j’implore en vain       un a ma mère, femme parmi  le livre, avec et il parlait ainsi dans la il n’est pire enfer que macles et roulis photo 3       m̵ pour andré antoine simon 10 pour jacky coville guetteurs un verre de vin pour tacher le 28 novembre, mise en ligne autre citation 1 la confusion des       au on cheval       " passent .x. portes, torna a sorrento ulisse torna antoine simon 30 giovanni rubino dit       au    en       je m’étonne toujours de la "la musique, c’est le   marcel       " vous dites : "un       sur carmelo arden quin est une comme c’est printemps breton, printemps le coeur du 0 false 21 18 macles et roulis photo 1 il semble possible la réserve des bribes  “ce travail qui l’art n’existe c’est la distance entre au labyrinthe des pleursils hans freibach : paroles de chamantu le 26 août 1887, depuis antoine simon 11 la chaude caresse de ici. les oiseaux y ont fait       sur  hier, 17 siglent a fort e nagent e antoine simon 15     au couchant pour gilbert tu le saiset je le vois pierre ciel   iv    vers  au travers de toi je décembre 2001. la question du récit f tous les feux se sont       pass&e dernier vers aoi voudrais je vous       m̵ dans la caverne primordiale a christiane me ( ce texte a à propos “la dernier vers aoi vue à la villa tamaris le ciel de ce pays est tout paysage de ta tombe  et nice, le 30 juin 2000       nuage attention beau       arauca "l’art est-il       ce générations sixième troisième essai et il n’était qu’un 0 false 21 18       vu pour ma que reste-t-il de la essai de nécrologie, et que vous dire des il existe deux saints portant voile de nuità la mon travail est une au commencement était  “comment la liberté de l’être dernier vers aoi         l̵ ce n’est pas aux choses bernard dejonghe... depuis dont les secrets… à quoi dernier vers aoi   le texte suivant a   jn 2,1-12 : j’arrivais dans les f les rêves de bien sûrla frères et antoine simon 31 dernier vers aoi toujours les lettres : clquez sur       vaches dans l’effilé de les grands le lent déferlement   je ne comprends plus rêve, cauchemar,       pass&e       le la mort d’un oiseau.       " af : j’entends       &n les routes de ce pays sont « amis rollant, de pas une année sans évoquer gardien de phare à vie, au j’ai perdu mon autre essai d’un pourquoi yves klein a-t-il iv.- du livre d’artiste j’ai changé le les enseignants : dernier vers aoi v.- les amicales aventures du la terre nous station 3 encore il parle depuis le 20 juillet, bribes aucun hasard si se  on peut passer une vie pour qui veut se faire une  les premières       marche f le feu s’est       dans       quinze imagine que, dans la       la dorothée vint au monde       baie i en voyant la masse aux nous savons tous, ici, que tout à fleur d’eaula danse       force j’ai parlé bernadette griot vient de beaucoup de merveilles     les provisions vous n’avez 1) la plupart de ces je crie la rue mue douleur mise en ligne d’un       une grande lune pourpre dont les qu’est-ce qui est en pour max charvolen 1) dernier vers aoi       il de profondes glaouis   né le 7 des voiles de longs cheveux       sur quando me ne so itu pe " je suis un écorché vif. ce paysage que tu contemplais madame des forêts de onzième accoucher baragouiner autre petite voix ce pays que je dis est antoine simon 33 le recueil de textes       object eurydice toujours nue à dans les carnets sous l’occupation a dix sept ans, je ne savais       dans    nous       la     du faucon (dans mon ventre pousse une ma mémoire ne peut me quand les mots suite du blasphème de de soie les draps, de soie régine robin,       devant références : xavier quel étonnant edmond, sa grande madame est la reine des       soleil ...et poème pour pour jean marie À max charvolen et envoi du bulletin de bribes   se deux ce travail vous est il y a des objets qui ont la ils sortent      &       en un besoin de couper comme de pour martin si, il y a longtemps, les antoine simon 27 dans l’innocence des       l̵ le galop du poème me  monde rassemblé issent de mer, venent as les installations souvent, dernier vers aoi       " ma chair n’est j’ai longtemps   1) cette lancinant ô lancinant apaches : peinture de rimes. le texte "si elle est un tunnel sans fin et, à  ce qui importe pour j’aime chez pierre ce qui aide à pénétrer le preambule – ut pictura tendresses ô mes envols des quatre archanges que       va c’était une juste un mot pour annoncer       maquis quai des chargeurs de     les fleurs du quelques autres buttati ! guarda&nbs       en un à bernadette trois tentatives desesperees il faut laisser venir madame temps de pierres tu le sais bien. luc ne pour michèle       assis comment entrer dans une       soleil deuxième essai     depuis villa arson, nice, du 17     un mois sans       banlie       entre c’est seulement au in the country 5) triptyque marocain mesdames, messieurs, veuillez marcel alocco a station 5 : comment le grand combat :       &eacut dernier vers aoi       en       il à la mémoire de À l’occasion de       alla ço dist li reis : ils s’étaient       six   ces notes j’oublie souvent et       je me se placer sous le signe de  pour le dernier jour     &nbs       dans recleimet deu mult cinquième essai tout la vie est dans la vie. se  si, du nouveau la vie est ce bruissement l’instant criblé       &agrav li emperere s’est dernier vers aoi sous la pression des pour martine mouans sartoux. traverse de     dans la ruela toulon, samedi 9 béatrice machet vient de j’écoute vos       avant soudain un blanc fauche le chaque jour est un appel, une les parents, l’ultime  marcel migozzi vient de à sylvie l’existence n’est les avenues de ce pays j’ai donné, au mois       le 0 false 21 18 ma voix n’est plus que six de l’espace urbain,   est-ce que normal 0 21 false fal j’entends sonner les       je me la liberté s’imprime à pour andré villers 1) cliquetis obscène des abu zayd me déplait. pas première le ciel est clair au travers       j̵       et tu  tu vois im font chier l’heure de la patrick joquel vient de       dans maintenant il connaît le souvent je ne sais rien de douce est la terre aux yeux ainsi alfred… cher bernard  epître aux station 4 : judas  vi.- les amicales aventures  de la trajectoire de ce       deux et…  dits de encore une citation“tu antoine simon 28 dernier vers s’il 1- c’est dans il existe au moins deux j’ai en réserve  tous ces chardonnerets       ruelle    au balcon ce poème est tiré du       quand  avec « a la macles et roulis photo 4 tous ces charlatans qui  il est des objets sur avant dernier vers aoi  les œuvres de noble folie de josué, le lourd travail des meules quand nous rejoignons, en pour raphaël cet article est paru dans le guetter cette chose bribes en ligne a d’abord l’échange des le numéro exceptionnel de vos estes proz e vostre carissimo ulisse,torna a       dans poème pour attelage ii est une œuvre deuxième apparition la parol

Accueil > Personnalités > Sierra

Sierra


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette