BRIBES EN LIGNE
 on peut passer une vie mise en ligne d’un on peut croire que martine la poésie, à la antoine simon 5 cet univers sans       la dernier vers que mort les dessins de martine orsoni le franchissement des références : xavier pour martin   six formes de la À l’occasion de       que abu zayd me déplait. pas j’ai longtemps madame aux rumeurs quelques autres "si elle est temps où le sang se et que dire de la grâce pour julius baltazar 1 le nécrologie vous êtes       je pour michèle gazier 1 antoine simon 3 quelque chose normalement, la rubrique après la lecture de la lecture de sainte la force du corps, encore la couleur, mais cette dernier vers aoi    en jamais je n’aurais la brume. nuages pour mes enfants laure et       il f toutes mes deux ce travail vous est       ton antoine simon 30 ne faut-il pas vivre comme lancinant ô lancinant quatrième essai rares j’écoute vos je désire un aucun hasard si se ce qui fascine chez       dans archipel shopping, la et encore  dits       gentil       dans un titre : il infuse sa       avant « voici le nécessaire non         or   (à       " des quatre archanges que pour raphaël pour yves et pierre poher et       ...mai le 2 juillet le pendu c’est vrai dernier vers aoi (vois-tu, sancho, je suis dernier vers aoi     le cygne sur  “ne pas rimbaud a donc in the country sa langue se cabre devant le       va       fourr& autre citation onzième  la toile couvre les chaque jour est un appel, une au programme des actions pour ma janvier 2002 .traverse quai des chargeurs de c’était une       deux       arauca quatrième essai de au matin du que d’heures a toi le don des cris qui       la pas une année sans évoquer  c’était       &agrav la vie humble chez les       p&eacu depuis ce jour, le site il y a dans ce pays des voies le tissu d’acier il faut aller voir (la numérotation des dernier vers aoi je m’étonne toujours de la  marcel migozzi vient de la terre nous       le temps de bitume en fusion sur station 5 : comment il pleut. j’ai vu la le 26 août 1887, depuis pour michèle aueret dans l’effilé de le lent déferlement 1254 : naissance de madame, vous débusquez       six dessiner les choses banales j’aime chez pierre il n’y a pas de plus agnus dei qui tollis peccata et il parlait ainsi dans la dernier vers aoi difficile alliage de petit matin frais. je te à cri et à  dernier salut au granz fut li colps, li dux en montagnesde gardien de phare à vie, au siglent a fort e nagent e nice, le 30 juin 2000       un  dans toutes les rues  référencem  si, du nouveau d’un bout à       neige il aurait voulu être spectacle de josué dit     dans la ruela       m̵     au couchant   la baie des anges la cité de la musique voile de nuità la le glacis de la mort  pour le dernier jour attention beau temps où les coeurs monde imaginal, merci au printemps des       bien nous avancions en bas de cliquetis obscène des la liberté s’imprime à tous ces charlatans qui   le texte suivant a viallat © le château de le galop du poème me       je me   maille 1 :que dans ma gorge f le feu est venu,ardeur des       la vie est dans la vie. se 1. il se trouve que je suis     l’é       " l’impossible ainsi fut pétrarque dans       un     vers le soir       les …presque vingt ans plus je t’enfourche ma j’ai donc       bonhe       sur       marche je crie la rue mue douleur bernard dejonghe... depuis   ces sec erv vre ile j’ai donné, au mois le samedi 26 mars, à 15 il ne reste plus que le toute trace fait sens. que       baie c’est une sorte de   dits de encore une citation“tu tes chaussures au bas de introibo ad altare     un mois sans dans un coin de nice, equitable un besoin sonnerait i mes doigts se sont ouverts       deux  tu vois im font chier       un  pour jean le (À l’église f le feu s’est       soleil       qui tout est prêt en moi pour       fourr& martin miguel art et       la le 28 novembre, mise en ligne il ne s’agit pas de diaphane est le mot (ou de pa(i)smeisuns en est venuz vous avez maintenant il connaît le quatrième essai de       en  mise en ligne du texte       coude  dans le livre, le dans le pain brisé son       sur   que signifie effleurer le ciel du bout des dans l’innocence des       ( dernier vers aoi grant est la plaigne e large soudain un blanc fauche le       à percey priest lakesur les moisissures mousses lichens pour michèle juste un mot pour annoncer dernier vers aoi une il faut dire les huit c’est encore à antoine simon 21       st pour andré  les éditions de au lecteur voici le premier toulon, samedi 9 i en voyant la masse aux six de l’espace urbain, quelques textes deuxième suite les plus vieilles et la peur, présente bal kanique c’est suite du blasphème de c’est extrêmement       " la mort d’un oiseau. reprise du site avec la générations ço dist li reis :       l̵ buttati ! guarda&nbs prenez vos casseroles et noble folie de josué, rêves de josué, c’est la chair pourtant décembre 2001. dernier vers aoi pour robert f dans le sourd chatoiement       cerisi À max charvolen et macles et roulis photo 4 premier essai c’est       au       nuage c’est seulement au station 7 : as-tu vu judas se violette cachéeton macles et roulis photo 7 dernier vers aoi comme une suite de       longte       je me à sylvie pour michèle gazier 1)       pour       voyage antoine simon 16       sur le approche d’une   iv    vers dernier vers aoi       alla l’attente, le fruit journée de quand vous serez tout       soleil madame des forêts de       crabe-     du faucon     à ils sortent     chambre paien sunt morz, alquant le coquillage contre dorothée vint au monde charogne sur le seuilce qui j’ai parlé neuf j’implore en vain régine robin, je ne sais pas si madame, c’est notre antoine simon 6 les oiseaux s’ouvrent tout mon petit univers en (josué avait lentement diaphane est le livre grand format en trois       la   le 10 décembre 1- c’est dans madame est toute     après j’entends sonner les       dans pour helmut  je signerai mon À max charvolen et martin madame est une traquer    au balcon il n’est pire enfer que présentation du on dit qu’agathe vous n’avez madame déchirée "tu sais ce que c’est je suis bien dans mise en ligne le soleil n’est pas cet article est paru dans le       fleure dans le monde de cette       jardin pas facile d’ajuster le je ne saurais dire avec assez a la femme au       le a dix sept ans, je ne savais il en est des noms comme du madame, on ne la voit jamais       apr&eg pour jean gautheronle cosmos ce pour m.b. quand je me heurte nouvelles mises en villa arson, nice, du 17       force il existe au moins deux nos voix si elle est belle ? je       b&acir chairs à vif paumes le "patriote", dieu faisait silence, mais nous dirons donc       dans je dors d’un sommeil de où l’on revient  le "musée le geste de l’ancienne, mes pensées restent       la certains prétendent   on n’est  avec « a la la fonction, cet article est paru     surgi tant pis pour eux.       le libre de lever la tête  ce qui importe pour     ton       jonath rien n’est plus ardu on a cru à dans le patriote du 16 mars la parol

Accueil > Personnalités > Sierra

Sierra


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette