BRIBES EN LIGNE
bribes en ligne a le samedi 26 mars, à 15       voyage dernier vers aoi   le tissu d’acier       force 13) polynésie       le dernier vers que mort  le grand brassage des 1 la confusion des il avait accepté (josué avait lentement quand sur vos visages les dernier vers aoi marie-hélène "ces deux là se immense est le théâtre et a grant dulur tendrai puis rm : d’accord sur       magnol je ne sais pas si il en est des meurtrières. en 1958 ben ouvre à   encore une  tous ces chardonnerets       six dimanche 18 avril 2010 nous deux mille ans nous "moi, esclave" a la réserve des bribes tendresses ô mes envols       alla     depuis f les marques de la mort sur merle noir  pour À peine jetés dans le antoine simon 30   3   

les       s̵       une   se il était question non dentelle : il avait à propos des grands et ces "et bien, voilà..." dit onzième ce jour-là il lui       au neuf j’implore en vain       deux       le ce paysage que tu contemplais     [1]  chercher une sorte de on préparait sous la pression des a propos de quatre oeuvres de pour raphaël       descen voile de nuità la       journ& fin première       sur la toile de renoir, les       soleil  “comment comme ce mur blanc il ne sait rien qui ne va la mort d’un oiseau.       apr&eg ainsi alfred… je découvre avant toi       ( et la peur, présente comme c’est écoute, josué, (ô fleur de courge...       sous la gaucherie à vivre, les dernières ses mains aussi étaient de proche en proche tous     sur la pour andré villers 1)   ciel !!!! ce qui aide à pénétrer le le lourd travail des meules pierre ciel       et dernier vers s’il       ton     au couchant à propos “la rien n’est plus ardu c’est parfois un pays tout à fleur d’eaula danse    en       longte le 26 août 1887, depuis bien sûr, il y eut       qui 10 vers la laisse ccxxxii       je me vous êtes ma chair n’est autre citation"voui       vu mise en ligne d’un rêves de josué,     son jusqu’à il y a   jn 2,1-12 : deuxième essai le       montag a ma mère, femme parmi pour robert       dans les routes de ce pays sont  ce mois ci : sub pour jean-louis cantin 1.-  jésus toutes ces pages de nos     cet arbre que antoine simon 20       la  dernier salut au c’est la peur qui fait attendre. mot terrible. « voici     du faucon j’ai changé le "je me tais. pour taire.   pour adèle et gardien de phare à vie, au   d’un coté, beaucoup de merveilles giovanni rubino dit       la dans les écroulements       pass&e       au       bruyan rêve, cauchemar, dernier vers aoi le 2 juillet f j’ai voulu me pencher     rien       entre       l̵ mult est vassal carles de (ma gorge est une soudain un blanc fauche le dans l’innocence des les textes mis en ligne   le 10 décembre de pareïs li seit la je n’ai pas dit que le     le cygne sur       neige       ce bribes en ligne a trois tentatives desesperees j’ai relu daniel biga,       object pour alain borer le 26       jardin ecrire sur   marcel le temps passe si vite, toutes sortes de papiers, sur       soleil       au granz est li calz, si se dans l’effilé de polenta  née à dernier vers aoi ici, les choses les plus dix l’espace ouvert au de mes deux mains mieux valait découper ce texte m’a été recleimet deu mult quand il voit s’ouvrir,       droite il ne s’agit pas de       &n   je n’ai jamais       " vous avez       bonhe       " spectacle de josué dit il faut laisser venir madame dans le respect du cahier des il semble possible   le texte suivant a que reste-t-il de la la deuxième édition du les enseignants : paien sunt morz, alquant elle réalise des a la femme au antoine simon 10 etait-ce le souvenir douze (se fait terre se dernier vers aoi antoine simon 5 a l’aube des apaches,       apr&eg j’entends sonner les iloec endreit remeint li os dans le monde de cette a toi le don des cris qui bal kanique c’est mais non, mais non, tu pourquoi yves klein a-t-il poussées par les vagues je suis bien dans   pour olivier nous avancions en bas de fragilité humaine.   l’oeuvre vit son cet article est paru       &agrav dernier vers aoi pour andré les plus vieilles tout est possible pour qui nous lirons deux extraits de deux ce travail vous est les installations souvent, traquer  “s’ouvre 1-nous sommes dehors. quel étonnant petit matin frais. je te     une abeille de elle disposait d’une et encore  dits c’est extrêmement aux george(s) (s est la  “... parler une       le       fleur le recueil de textes dans ce pays ma mère li emperere s’est       pass&e 0 false 21 18 dernier vers aoi dernier vers aoi et c’était dans       dans     après     les provisions       m̵       j̵ madame est toute   est-ce que       sur f le feu m’a et…  dits de     le le texte qui suit est, bien au labyrinthe des pleursils   un       allong       &agrav il ne reste plus que le pour martine         &n li emperere par sa grant attelage ii est une œuvre 1257 cleimet sa culpe, si la liberté de l’être démodocos... Ça a bien un       une j’ai donné, au mois quelque temps plus tard, de glaciation entre l’instant criblé af : j’entends quatre si la mer s’est toujours les lettres : dernier vers aoi antoine simon 23  tu ne renonceras pas. « e ! malvais accoucher baragouiner "le renard connaît même si tout le problème   au milieu de travail de tissage, dans     à temps de pierres     surgi pour marcel       " ce qui fascine chez  le "musée raphaËl f le feu s’est je suis on cheval    tu sais dans les hautes herbes deuxième essai la fraîcheur et la la poésie, à la on peut croire que martine  il y a le  de même que les « 8° de et que dire de la grâce les grands bientôt, aucune amarre le bulletin de "bribes de la carcassonne, le 06     &nbs  c’était je serai toujours attentif à antoine simon 17 agnus dei qui tollis peccata       au       maquis       pav&ea       bonheu       en avec marc, nous avons au lecteur voici le premier martin miguel art et mouans sartoux. traverse de buttati ! guarda&nbs sept (forces cachées qui le 15 mai, à branches lianes ronces       ruelle   macles et roulis photo abu zayd me déplait. pas madame, c’est notre dans le patriote du 16 mars religion de josué il libre de lever la tête       vaches au seuil de l’atelier       mouett c’est la chair pourtant       parfoi reprise du site avec la grande lune pourpre dont les       le de sorte que bientôt il souffle sur les collines edmond, sa grande "l’art est-il vous n’avez se placer sous le signe de       devant je déambule et suis attention beau archipel shopping, la le ciel est clair au travers       gentil références : xavier Être tout entier la flamme nous avons affaire à de " je suis un écorché vif. des quatre archanges que pas même un nouvel espace est ouvert deuxième approche de deuxième suite       la       m̵ le ciel de ce pays est tout l’une des dernières dernier vers aoi antoine simon 27       jonath   entrons madame chrysalide fileuse je rêve aux gorges six de l’espace urbain, quando me ne so itu pe la parol

Accueil > Personnalités > Sosno

Sosno


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette