BRIBES EN LIGNE
ce qui importe pour pour max charvolen 1)       &agrav autre citation le lent déferlement accorde ton désir à ta       la on trouvera la video chaises, tables, verres,    regardant  pour de le 26 août 1887, depuis pour julius baltazar 1 le quelques textes quant carles oït la dernier vers aoi béatrice machet vient de leonardo rosa grande lune pourpre dont les giovanni rubino dit i en voyant la masse aux       assis exode, 16, 1-5 toute le recueil de textes tromper le néant   ciel !!!! bientôt, aucune amarre       reine il faut aller voir   on n’est j’ai relu daniel biga, dans les carnets carcassonne, le 06       sur antoine simon 17 présentation du une autre approche de ce texte se présente a toi le don des cris qui un tunnel sans fin et, à   est-ce que il est le jongleur de lui c’est seulement au « h&eacu que reste-t-il de la pure forme, belle muette, quatrième essai rares f les rêves de cinquième citationne lorsqu’on connaît une dernier vers aoi       le il y a tant de saints sur     pourquoi noble folie de josué,  on peut passer une vie f toutes mes d’un bout à du bibelot au babilencore une de sorte que bientôt décembre 2001.  hier, 17 je suis celle qui trompe la prédication faite il avait accepté a christiane toulon, samedi 9 1 la confusion des nous viendrons nous masser f les marques de la mort sur pour m.b. quand je me heurte quelques autres       en     les provisions madame est la reine des       dans on croit souvent que le but seul dans la rue je ris la antoine simon 13 les cuivres de la symphonie dernier vers aoi le vieux qui effleurer le ciel du bout des ma chair n’est rien n’est       sabots       baie légendes de michel comme c’est chercher une sorte de voile de nuità la dernier vers aoi   buttati ! guarda&nbs       dans de l’autre       dans bruno mendonça       sur le       un premier vers aoi dernier madame, vous débusquez préparation des des conserves ! paroles de chamantu poussées par les vagues la cité de la musique nouvelles mises en       je me je serai toujours attentif à laure et pétrarque comme dernier vers aoi granz est li calz, si se dernier vers que mort       sur de mes deux mains       apr&eg       &agrav villa arson, nice, du 17 13) polynésie ce 28 février 2002.       rampan et ma foi,       m&eacu       &agrav g. duchêne, écriture le a la femme au printemps breton, printemps   ensevelie de silence,   jn 2,1-12 : dernier vers aoi   sixième pour jacqueline moretti, antoine simon 25       " je meurs de soif       cette on cheval   que signifie j’ai longtemps f tous les feux se sont le corps encaisse comme il quando me ne so itu pe la tentation du survol, à       ma tu le sais bien. luc ne       le peinture de rimes. le texte je ne saurais dire avec assez rita est trois fois humble. et…  dits de quand nous rejoignons, en       tourne non... non... je vous assure, heureuse ruine, pensait petites proses sur terre aucun hasard si se la mort, l’ultime port, voici des œuvres qui, le     double nous serons toujours ces  pour le dernier jour    7 artistes et 1 une fois entré dans la f qu’il vienne, le feu       devant et nous n’avons rien 0 false 21 18 Éléments - edmond, sa grande les grands il en est des noms comme du         &n       la ce jour là, je pouvais       &n À peine jetés dans le dernier vers aoi macles et roulis photo 4 paien sunt morz, alquant       sous ne faut-il pas vivre comme quel étonnant et tout avait histoire de signes . dans le pain brisé son   la production abu zayd me déplait. pas       et  l’exposition  "ah ! mon doux pays, nos voix "et bien, voilà..." dit antoine simon 24     du faucon       p&eacu  “ce travail qui     le cygne sur (dans mon ventre pousse une clquez sur attention beau on dit qu’agathe elle disposait d’une       dans       fourr& in the country pas de pluie pour venir moisissures mousses lichens torna a sorrento ulisse torna  les éditions de ici. les oiseaux y ont fait       grappe la vie est ce bruissement la danse de « 8° de les dernières genre des motsmauvais genre sables mes parolesvous très saintes litanies       cerisi 1- c’est dans les installations souvent, dix l’espace ouvert au   pour adèle et       deux le temps passe si vite, non, björg, vos estes proz e vostre de tantes herbes el pre j’ai ajouté pour michèle intendo... intendo ! quand les mots et il fallait aller debout je déambule et suis thème principal : avez-vous vu       aujour (josué avait temps de pierres dans la toutefois je m’estimais je suis occupé ces bien sûr, il y eut       é dans ma gorge Ç’avait été la la pureté de la survie. nul vedo la luna vedo le dont les secrets… à quoi mes pensées restent le bulletin de "bribes     cet arbre que antoine simon 3   l’oeuvre vit son chaque automne les tant pis pour eux. attelage ii est une œuvre trois (mon souffle au matin mais jamais on ne le lourd travail des meules       &eacut neuf j’implore en vain  zones gardées de attendre. mot terrible.   se démodocos... Ça a bien un antoine simon 6 nous dirons donc dernier vers aoi       la allons fouiller ce triangle ainsi alfred… sixième pour pierre theunissen la station 1 : judas   saint paul trois reprise du site avec la vous êtes       pour       l̵ 1254 : naissance de cet univers sans troisième essai ce jour-là il lui iloec endreit remeint li os dans les horizons de boue, de tendresses ô mes envols le coeur du le numéro exceptionnel de       le j’ai donné, au mois imagine que, dans la bernadette griot vient de l’impression la plus le 2 juillet dernier vers aoi maintenant il connaît le toutes sortes de papiers, sur et ces madame, c’est notre des voix percent, racontent pour alain borer le 26 il existe deux saints portant écoute, josué, mouans sartoux. traverse de folie de josuétout est onze sous les cercles     chambre       neige       sur antoine simon 22       montag journée de       pav&ea temps où le sang se       l̵ coupé en deux quand dernier vers doel i avrat, la gaucherie à vivre, la galerie chave qui j’entends sonner les pour ma  si, du nouveau     longtemps sur juste un avec marc, nous avons la rencontre d’une dans l’innocence des vertige. une distance       jonath se placer sous le signe de       b&acir       ( la vie humble chez les un homme dans la rue se prend les lettres ou les chiffres la communication est certains soirs, quand je un jour, vous m’avez       au en introduction à samuelchapitre 16, versets 1       la pour michèle gazier 1) ici, les choses les plus   (dans le art jonction semble enfin la fonction, attendre. mot terrible. jouer sur tous les tableaux il souffle sur les collines agnus dei qui tollis peccata  un livre écrit a supposer quece monde tienne  les œuvres de les doigts d’ombre de neige       le et que dire de la grâce je rêve aux gorges le ciel est clair au travers la fraîcheur et la j’écoute vos descendre à pigalle, se vi.- les amicales aventures le glacis de la mort jusqu’à il y a  née à chaque jour est un appel, une est-ce parce que, petit, on si j’étais un lentement, josué martin miguel art et etait-ce le souvenir traquer   le 10 décembre   ces notes   (à le coquillage contre je ne sais pas si le texte qui suit est, bien nous avons affaire à de     ton langues de plomba la que d’heures dernier vers aoi clers fut li jurz e li depuis le 20 juillet, bribes clers est li jurz et li outre la poursuite de la mise pur ceste espee ai dulor e et c’était dans j’oublie souvent et la parol

Accueil > Personnalités > Tasic

Tasic


info portfolio

Miodrag Tasic, Allégresse, photo F. Fernandez Miodrag Tasic, L'encastré, photo F. Fernandez Miodrag Tasic, Le grimpeur, photo F. Fernandez Miodrag Tasic, Le noeud, Photo François Fernandez Miodrag Tasic, Le rempant, photo François Fernandez Miodrag Tasic, Le suspendu, photo François Fernandez Miodrag Tasic, Femme-poulet, photo F. Fernandez
Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette