BRIBES EN LIGNE
normal 0 21 false fal       la       st sept (forces cachées qui       la « pouvez-vous max charvolen, martin miguel la force du corps, de profondes glaouis avant dernier vers aoi         or       ...mai lentement, josué     à quando me ne so itu pe quatrième essai rares toujours les lettres :       midi l’erbe del camp, ki a la femme au macles et roulis photo 1       pourqu a christiane il avait accepté  improbable visage pendu       je       un       aujour       dans "je me tais. pour taire.       fleure l’existence n’est portrait. 1255 : à la mémoire de l’ami michel       nuage pour mes enfants laure et " je suis un écorché vif. c’est une sorte de     le il ne s’agit pas de le geste de l’ancienne, cet article est paru dans le un nouvel espace est ouvert antoine simon 30 un soir à paris au toute trace fait sens. que madame porte à       soleil ils avaient si longtemps, si vous deux, c’est joie et laure et pétrarque comme ce texte se présente préparation des pour angelo      & à bernadette de mes deux mains       b&acir introibo ad altare al matin, quant primes pert pour jean-marie simon et sa du bibelot au babilencore une lorsque martine orsoni et la peur, présente antoine simon 21 les étourneaux ! en introduction à       chaque       va   dits de f tous les feux se sont       au antoine simon 6 normalement, la rubrique travail de tissage, dans pour frédéric me cinquième citationne la mastication des il pleut. j’ai vu la première       rampan les amants se ne faut-il pas vivre comme ce qui aide à pénétrer le suite de ici, les choses les plus granz est li calz, si se       force et encore  dits quelques autres si elle est belle ? je vous avez À l’occasion de je sais, un monde se neuf j’implore en vain on trouvera la video a ma mère, femme parmi et…  dits de dernier vers aoi "et bien, voilà..." dit et je vois dans vos dans les horizons de boue, de       la antoine simon 26 temps de pierres   tout est toujours en   si vous souhaitez       &n les premières passet li jurz, si turnet a   (à bribes en ligne a difficile alliage de j’ai donc « amis rollant, de deuxième suite       enfant à sylvie       allong régine robin, voici des œuvres qui, le       &agrav dans les écroulements ainsi alfred… sa langue se cabre devant le nous serons toujours ces       cerisi pas une année sans évoquer  il est des objets sur       &eacut   marcel antoine simon 22 traquer     son     depuis madame déchirée cyclades, iii° l’illusion d’une ço dist li reis : le lent tricotage du paysage       reine etait-ce le souvenir ( ce texte a tout est prêt en moi pour frères et       un iloec endreit remeint li os printemps breton, printemps chercher une sorte de       pav&ea sauvage et fuyant comme tous feux éteints. des i en voyant la masse aux       au       l̵ af : j’entends il est le jongleur de lui abstraction voir figuration       bonhe livre grand format en trois       en    tu sais la langue est intarissable je ne peins pas avec quoi, dernier vers aoi paroles de chamantu la mort d’un oiseau. antoine simon 17       ma chair n’est descendre à pigalle, se   un vendredi       le       la  de la trajectoire de ce a la fin il ne resta que le samedi 26 mars, à 15 sequence 6   le     surgi 0 false 21 18 deuxième essai    en rien n’est plus ardu       sur 0 false 21 18 certains soirs, quand je       l̵ madame, on ne la voit jamais       juin tu le sais bien. luc ne       pass&e bernadette griot vient de dernier vers aoi raphaËl       pass&e écrirecomme on se deuxième apparition preambule – ut pictura le texte qui suit est, bien (josué avait siglent a fort e nagent e le géographe sait tout onzième  référencem       avant que d’heures la vie humble chez les napolì napolì     " seins isabelle boizard 2005 tous ces charlatans qui les dessins de martine orsoni le coeur du       " d’un bout à  un livre écrit clers est li jurz et li les dernières le tissu d’acier il n’y a pas de plus villa arson, nice, du 17 epuisement de la salle, macao grise et ma foi, voile de nuità la     chambre       la fin première antoine simon 32 mise en ligne d’un dans les carnets       l̵       " pour martin rare moment de bonheur, diaphane est le ce poème est tiré du c’était une mise en ligne les plus terribles le numéro exceptionnel de macles et roulis photo 4   pour olivier coupé le sonà on cheval   que signifie f dans le sourd chatoiement l’impression la plus temps de cendre de deuil de je n’hésiterai     un mois sans   pour le prochain       voyage inoubliables, les       sur     [1]        pour temps où les coeurs  dernières mises quelque temps plus tard, de face aux bronzes de miodrag il y a tant de saints sur       ce       object deuxième f les rêves de     hélas, zacinto dove giacque il mio f le feu s’est charogne sur le seuilce qui  “s’ouvre la communication est constellations et nous lirons deux extraits de     tout autour violette cachéeton pour lee       voyage     sur la même si dernier vers que mort station 5 : comment de tantes herbes el pre je suis bien dans  l’écriture non... non... je vous assure, tant pis pour eux. ce qui fascine chez       m&eacu le grand combat : jamais si entêtanteeurydice "ces deux là se assise par accroc au bord de au programme des actions     quand ils sortent  marcel migozzi vient de  avec « a la etudiant à l’art c’est la elle ose à peine si, il y a longtemps, les ce qui fait tableau : ce je t’ai admiré, l’art n’existe accoucher baragouiner       dans       au clquez sur aux barrières des octrois 1- c’est dans comme c’est     du faucon       object f qu’il vienne, le feu vous dites : "un 1-nous sommes dehors. (en regardant un dessin de ce n’est pas aux choses il s’appelait poème pour coupé en deux quand je n’ai pas dit que le encore la couleur, mais cette c’est la peur qui fait j’ai perdu mon la galerie chave qui les parents, l’ultime  ce qui importe pour il était question non   3   

les  dernier salut au       le karles se dort cum hume c’est vrai le ciel est clair au travers les grands   iv    vers r.m.a toi le don des cris qui dernier vers aoi errer est notre lot, madame, madame est la reine des un tunnel sans fin et, à le soleil n’est pas paysage de ta tombe  et j’oublie souvent et dentelle : il avait   j’ai souvent la mort, l’ultime port,       le       &agrav "la musique, c’est le « voici la lecture de sainte pour yves et pierre poher et générations il tente de déchiffrer,       la a la libération, les antoine simon 25 ouverture de l’espace madame dans l’ombre des dernier vers aoi À max charvolen et martin     vers le soir pour andré dans un coin de nice, à démodocos... Ça a bien un diaphane est le mot (ou 13) polynésie  les éditions de la rencontre d’une       sur       quand       le dans l’effilé de onze sous les cercles   je n’ai jamais  au travers de toi je       "       embarq tout le problème       en un spectacle de josué dit janvier 2002 .traverse le scribe ne retient je m’étonne toujours de la pour marcel pas de pluie pour venir deux ce travail vous est au commencement était dernier vers aoi le bulletin de "bribes la parol

Accueil > Personnalités > Tasic

Tasic


info portfolio

Miodrag Tasic, Allégresse, photo F. Fernandez Miodrag Tasic, L'encastré, photo F. Fernandez Miodrag Tasic, Le grimpeur, photo F. Fernandez Miodrag Tasic, Le noeud, Photo François Fernandez Miodrag Tasic, Le rempant, photo François Fernandez Miodrag Tasic, Le suspendu, photo François Fernandez Miodrag Tasic, Femme-poulet, photo F. Fernandez
Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette