BRIBES EN LIGNE
je me souviens de de profondes glaouis    seule au du fond des cours et des deuxième essai le bernadette griot vient de la liberté s’imprime à les doigts d’ombre de neige "ah ! mon doux pays,       object ce jour là, je pouvais madame est la reine des « voici       juin je rêve aux gorges le numéro exceptionnel de les dessins de martine orsoni spectacle de josué dit raphaËl 1 la confusion des l’existence n’est deux ce travail vous est temps de bitume en fusion sur  l’écriture carissimo ulisse,torna a  “comment juste un mot pour annoncer antoine simon 21 l’impression la plus de mes deux mains  ce mois ci : sub dans l’innocence des normalement, la rubrique toutes ces pages de nos on préparait outre la poursuite de la mise dernier vers aoi les grands sequence 6   le s’ouvre la       va la fraîcheur et la voudrais je vous v.- les amicales aventures du libre de lever la tête dernier vers aoi saluer d’abord les plus attendre. mot terrible. « e ! malvais j’arrivais dans les  les éditions de       la af : j’entends la mastication des         or pour jouer sur tous les tableaux la musique est le parfum de dessiner les choses banales temps de pierres dans la c’était une       ton ...et poème pour ainsi fut pétrarque dans chairs à vif paumes a la libération, les lancinant ô lancinant cyclades, iii° il ne reste plus que le       le tandis que dans la grande    au balcon le bulletin de "bribes je sais, un monde se in the country lentement, josué f tous les feux se sont halt sunt li pui e mult halt je t’ai admiré,   adagio   je ço dist li reis : quand nous rejoignons, en     dans la ruela pur ceste espee ai dulor e  le livre, avec autre petite voix au lecteur voici le premier f les feux m’ont etudiant à non... non... je vous assure, dernier vers aoi     l’é       &agrav printemps breton, printemps et encore  dits raphaël       ma ce qui fascine chez au programme des actions ne faut-il pas vivre comme granz fut li colps, li dux en madame a des odeurs sauvages seins isabelle boizard 2005 et c’était dans ici, les choses les plus etait-ce le souvenir nous viendrons nous masser         &n buttati ! guarda&nbs a dix sept ans, je ne savais la langue est intarissable       glouss tout est prêt en moi pour       un deuxième essai       st tous ces charlatans qui les plus vieilles ce poème est tiré du  pour de chercher une sorte de l’erbe del camp, ki le texte qui suit est, bien       ruelle tant pis pour eux. je désire un ce texte m’a été ce qui importe pour légendes de michel exacerbé d’air le nécessaire non je ne saurais dire avec assez il était question non journée de en ceste tere ad estet ja suite du blasphème de f les rêves de dernier vers aoi madame est toute     quand       vous avez paroles de chamantu       dans à bernadette dernier vers aoi toute une faune timide veille station 1 : judas rita est trois fois humble. vous dites : "un dernier vers aoi pour m.b. quand je me heurte     les fleurs du les amants se pour mireille et philippe de tantes herbes el pre martin miguel art et  monde rassemblé à la mémoire de merci au printemps des     nous un nouvel espace est ouvert charogne sur le seuilce qui souvent je ne sais rien de je dors d’un sommeil de le pendu comme un préliminaire la dernier vers aoi mult ben i fierent franceis e depuis ce jour, le site       allong       mouett       allong mesdames, messieurs, veuillez a grant dulur tendrai puis quatrième essai de temps où les coeurs je reviens sur des   voici donc la       la on trouvera la video macles et roulis photo 1 thème principal : ses mains aussi étaient cinq madame aux yeux toute trace fait sens. que j’ai travaillé 1) la plupart de ces "moi, esclave" a merci à la toile de " je suis un écorché vif. madame, vous débusquez clers fut li jurz e li       sur la vie humble chez les f le feu s’est  on peut passer une vie le 2 juillet suite de avant propos la peinture est deuxième       sur un tunnel sans fin et, à epuisement de la salle,   que signifie troisième essai et       &agrav quand les mots trois (mon souffle au matin langues de plomba la c’est extrêmement able comme capable de donner et te voici humanité et tout avait m1       pour martine raphaël travail de tissage, dans pas même       deux d’ eurydice ou bien de de sorte que bientôt   3   

les station 4 : judas  écoute, josué,   je n’ai jamais "mais qui lit encore le il n’y a pas de plus là, c’est le sable et       au religion de josué il       fourr&       soleil que d’heures       coude nécrologie       chaque  jésus dernier vers aoi a claude b.   comme  tu vois im font chier ce       ce "tu sais ce que c’est       & grant est la plaigne e large avez-vous vu i mes doigts se sont ouverts quatrième essai de cliquetis obscène des c’est pour moi le premier percey priest lakesur les générations petit matin frais. je te bientôt, aucune amarre pour robert le corps encaisse comme il       la pie       assis poème pour même si fin première comment entrer dans une  je signerai mon f toutes mes antoine simon 26 les étourneaux ! antoine simon 14       rampan pour andré le lent tricotage du paysage le grand combat : "le renard connaît dernier vers aoi je ne peins pas avec quoi,  hors du corps pas       dans temps de pierres il n’est pire enfer que bernard dejonghe... depuis       &agrav sixième       le g. duchêne, écriture le nice, le 30 juin 2000 il y a tant de saints sur  improbable visage pendu antoine simon 11 sixième       en un je m’étonne toujours de la pour mes enfants laure et karles se dort cum hume  les premières une autre approche de la gaucherie à vivre, il souffle sur les collines le galop du poème me pour mon épouse nicole dernier vers aoi dernier vers aoi a la femme au jamais je n’aurais “le pinceau glisse sur et  riche de mes     "       les       &agrav À l’occasion de le 26 août 1887, depuis ] heureux l’homme       une dernier vers aoi   pour andré villers 1) carmelo arden quin est une       bruyan mieux valait découper 0 false 21 18 al matin, quant primes pert       réponse de michel cher bernard       je madame déchirée     de rigoles en i.- avaler l’art par madame est une torche. elle dans les carnets clers est li jurz et li  pour le dernier jour     le pour qui veut se faire une macles et roulis photo     cet arbre que macles et roulis photo 6       au la terre a souvent tremblé antoine simon 27       sur le    si tout au long "l’art est-il mon travail est une     à un temps hors du attelage ii est une œuvre où l’on revient dentelle : il avait il y a des objets qui ont la  “ne pas       sous antoine simon 12 dans le respect du cahier des sept (forces cachées qui macles et roulis photo 3 vos estes proz e vostre       &n   un torna a sorrento ulisse torna bruno mendonça       &ccedi dernier vers aoi   voile de nuità la « 8° de j’ai ajouté   l’oeuvre vit son eurydice toujours nue à       au encore une citation“tu f le feu m’a  un livre écrit dernier vers aoi couleur qui ne masque pas       dans (josué avait le "patriote",  dernier salut au décembre 2001. 0 false 21 18 le tissu d’acier tout mon petit univers en introibo ad altare       je me comme une suite de       sur   1) cette il est le jongleur de lui (ma gorge est une comme ce mur blanc       s̵ quelques textes madame dans l’ombre des les dieux s’effacent …presque vingt ans plus des quatre archanges que la parol

Accueil > Personnalités > Thibaudin

Thibaudin


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette