BRIBES EN LIGNE
le samedi 26 mars, à 15       le station 3 encore il parle vous êtes je n’ai pas dit que le le corps encaisse comme il c’est parfois un pays lentement, josué pour mes enfants laure et quand il voit s’ouvrir, dimanche 18 avril 2010 nous       &n il ne sait rien qui ne va (de)lecta lucta   1 la confusion des  marcel migozzi vient de reflets et echosla salle "le renard connaît avez-vous vu macles et roulis photo     &nbs       les  dernier salut au il y a des objets qui ont la   ces notes       en quand vous serez tout il avait accepté  les premières toutes sortes de papiers, sur quand nous rejoignons, en f les rêves de nous savons tous, ici, que toutes ces pages de nos granz fut li colps, li dux en   saint paul trois pour maguy giraud et     l’é carles respunt : deuxième essai le la prédication faite antoine simon 29 1.- les rêves de cet article est paru madame est toute       la la réserve des bribes carissimo ulisse,torna a       avant  un livre écrit c’est extrêmement madame, c’est notre dans ce pays ma mère le 23 février 1988, il vous avez dernier vers aoi       la       &n       reine       "       descen la légende fleurie est n’ayant pas toute trace fait sens. que “le pinceau glisse sur pour le prochain basilic, (la       parfoi agnus dei qui tollis peccata à dans les hautes herbes dans un coin de nice, pour jean gautheronle cosmos que d’heures même si ...et poème pour marcel alocco a 0 false 21 18 dernier vers aoi tes chaussures au bas de ainsi alfred… le franchissement des les plus vieilles    de femme liseuse       sur la poésie, à la raphaël station 5 : comment       le antoine simon 33 j’écoute vos en introduction à outre la poursuite de la mise le tissu d’acier  hors du corps pas me elle réalise des cet article est paru dans le       &agrav pour andré soudain un blanc fauche le c’est vrai la mort d’un oiseau. et nous n’avons rien sur l’erbe verte si est gardien de phare à vie, au en ceste tere ad estet ja       bonheu   pour olivier (en regardant un dessin de       fourmi antoine simon 9 c’est pour moi le premier clquez sur sors de mon territoire. fais fragilité humaine. démodocos... Ça a bien un genre des motsmauvais genre nu(e), comme son nom bribes en ligne a pas une année sans évoquer glaciation entre passent .x. portes, a propos de quatre oeuvres de macao grise on cheval à propos “la cette machine entre mes reprise du site avec la inoubliables, les 7) porte-fenêtre alocco en patchworck © toute une faune timide veille " je suis un écorché vif. deuxième suite un trait gris sur la       vu où l’on revient       reine j’ai perdu mon comme ce mur blanc pour ma       &n …presque vingt ans plus   3   

les       dans la cité de la musique       le       "       l̵ il s’appelait     chambre le plus insupportable chez       apparu la gaucherie à vivre, dont les secrets… à quoi la tentation du survol, à   six formes de la ainsi fut pétrarque dans   1) cette "je me tais. pour taire. les parents, l’ultime c’est la chair pourtant a christiane       marche le ciel est clair au travers mon travail est une       glouss jamais si entêtanteeurydice certains prétendent troisième essai pour raphaël     au couchant ils s’étaient  tous ces chardonnerets madame est la reine des maintenant il connaît le tous ces charlatans qui attendre. mot terrible.     "       je j’ai travaillé       ce s’égarer on       six pour angelo a la libération, les    si tout au long souvent je ne sais rien de       dans       voyage chaises, tables, verres,     dans la ruela       au       ma pour michèle  zones gardées de au matin du traquer       jardin mon cher pétrarque, avant dernier vers aoi troisième essai et pour lee une fois entré dans la la deuxième édition du ce jour-là il lui montagnesde une il faut dire les je désire un  la toile couvre les dernier vers aoi pour frédéric   né le 7 douce est la terre aux yeux nous lirons deux extraits de r.m.a toi le don des cris qui autres litanies du saint nom mieux valait découper  “ne pas après la lecture de il est le jongleur de lui       pourqu       la pie les dessins de martine orsoni les cuivres de la symphonie       apr&eg chaque jour est un appel, une "nice, nouvel éloge de la je m’étonne toujours de la       allong leonardo rosa quand c’est le vent qui l’illusion d’une dernier vers aoi "la musique, c’est le chaque automne les on préparait attention beau      & antoine simon 28   pour théa et ses un tunnel sans fin et, à quando me ne so itu pe d’ eurydice ou bien de zacinto dove giacque il mio ce texte m’a été    nous       ( buttati ! guarda&nbs pour michèle gazier 1 pour pierre theunissen la  la lancinante comme c’est ce n’est pas aux choses       retour il n’est pire enfer que dernier vers aoi       dans un verre de vin pour tacher       soleil       st       sur       &ccedi 1257 cleimet sa culpe, si    7 artistes et 1 bruno mendonça l’impossible pour martine, coline et laure       b&acir ( ce texte a les petites fleurs des       rampan dernier vers aoi thème principal :       la       je me les étourneaux !       droite mult ben i fierent franceis e ce va et vient entre patrick joquel vient de       entre exode, 16, 1-5 toute pour martin       dans       enfant c’est la peur qui fait       un j’oublie souvent et très malheureux... g. duchêne, écriture le beaucoup de merveilles nous viendrons nous masser apaches : première  l’écriture tout est prêt en moi pour       pour       aux       fleure essai de nécrologie, et tout avait six de l’espace urbain, histoire de signes . vous dites : "un       la le 28 novembre, mise en ligne     quand ne pas négocier ne autre citation"voui 5) triptyque marocain carmelo arden quin est une lorsqu’on connaît une   la production       dans       entre       dans    tu sais cet univers sans les avenues de ce pays dans la caverne primordiale pour helmut avec marc, nous avons prenez vos casseroles et ainsi va le travail de qui ne faut-il pas vivre comme j’ai parlé temps où le sang se Ç’avait été la préparation des       neige   iv    vers c’est la distance entre l’une des dernières langues de plomba la deuxième apparition il n’était qu’un normal 0 21 false fal dernier vers aoi il arriva que dans les écroulements       le madame dans l’ombre des on dit qu’agathe  c’était passet li jurz, la noit est un titre : il infuse sa ce poème est tiré du au labyrinthe des pleursils sables mes parolesvous « amis rollant, de monde imaginal,       je dernier vers aoi       la  les éditions de     de rigoles en je t’enlace gargouille la chaude caresse de lancinant ô lancinant  pour de et la peur, présente 1) la plupart de ces au rayon des surgelés le geste de l’ancienne, tendresses ô mes envols       bonhe très saintes litanies antoine simon 16 trois (mon souffle au matin tandis que dans la grande       &agrav vue à la villa tamaris la force du corps,       sur le    il et que vous dire des sur la toile de renoir, les tout à fleur d’eaula danse vedo la luna vedo le       et tu       la régine robin, le 15 mai, à a la femme au f qu’il vienne, le feu dans le monde de cette       " suite du blasphème de dernier vers aoi la parol

Accueil > Personnalités > Villeglé

Villeglé


  • Jacques Villeglé et Pierre Henry dans la rue

    Clefs : Villeglé , Henry
    La cité de la musique présente une exposition d’affiches lacérées de Jacques Villeglé accompagnées d’un parcours sonore conçu par Pierre Henry, pionnier de la musique concrète, père dit-on de la Techno, (...)
Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette