BRIBES EN LIGNE
pour pierre theunissen la   un (elle entretenait bernard dejonghe... depuis       st  jésus       les nu(e), comme son nom autre citation coupé le sonà carcassonne, le 06 bientôt, aucune amarre station 5 : comment pour egidio fiorin des mots dans le respect du cahier des       midi souvent je ne sais rien de nous avons affaire à de vous avez il aurait voulu être       sur art jonction semble enfin       deux et ma foi, il existe au moins deux lancinant ô lancinant a l’aube des apaches, pour michèle gazier 1 et nous n’avons rien       sur sauvage et fuyant comme la terre nous première les grands les durand : une a propos de quatre oeuvres de 1 la confusion des les dieux s’effacent       m̵ pour jean marie   on n’est je n’ai pas dit que le pour helmut " je suis un écorché vif.       b&acir pas sur coussin d’air mais dire que le livre est une pour jacqueline moretti,   titrer "claude viallat,   l’oeuvre vit son   pour théa et ses dans les carnets au commencement était dans ma gorge dessiner les choses banales la musique est le parfum de dernier vers aoi       bien antoine simon 14 pour marcel merci au printemps des       ruelle à propos des grands il n’est pire enfer que À max charvolen et martin  dans toutes les rues franchement, pensait le chef, des quatre archanges que       bonheu raphaël les plus vieilles ce qui fait tableau : ce je n’hésiterai c’est la peur qui fait       assis ils s’étaient dernier vers aoi viallat © le château de max charvolen, martin miguel       force ce paysage que tu contemplais madame, on ne la voit jamais et c’était dans nous avancions en bas de       rampan deuxième suite madame des forêts de       sous "ah ! mon doux pays,   saint paul trois       neige tendresse du mondesi peu de       gentil il semble possible       jardin       fleur autre essai d’un sept (forces cachées qui immense est le théâtre et dont les secrets… à quoi dans le patriote du 16 mars bribes en ligne a       l̵ la liberté de l’être macles et roulis photo 6 normal 0 21 false fal ouverture d’une nous lirons deux extraits de le 28 novembre, mise en ligne sur l’erbe verte si est       " le tissu d’acier  pour de le corps encaisse comme il cliquetis obscène des d’un bout à 1 au retour au moment station 1 : judas villa arson, nice, du 17 l’existence n’est f le feu s’est    tu sais pour andré     vers le soir       je me ecrire sur poème pour tromper le néant temps de pierres j’ai donné, au mois le 19 novembre 2013, à la béatrice machet vient de dernier vers aoi ma mémoire ne peut me 1254 : naissance de le glacis de la mort (josué avait lentement     l’é il faut laisser venir madame  pour le dernier jour temps de cendre de deuil de et encore  dits il tente de déchiffrer, antoine simon 16 antoine simon 15 on croit souvent que le but 1- c’est dans seul dans la rue je ris la quand c’est le vent qui références : xavier je suis occupé ces macles et roulis photo 1 raphaËl samuelchapitre 16, versets 1 À la loupe, il observa       jamais si entêtanteeurydice       fourr& vous n’avez       allong       au f dans le sourd chatoiement inoubliables, les "ces deux là se très malheureux... où l’on revient le 23 février 1988, il allons fouiller ce triangle dimanche 18 avril 2010 nous dernier vers aoi religion de josué il dernier vers aoi pour mireille et philippe     [1]  le texte qui suit est, bien Ç’avait été la  les trois ensembles le lent tricotage du paysage       en "l’art est-il       dans   en grec, morías antoine simon 3 marché ou souk ou dans ce périlleux la cité de la musique pas facile d’ajuster le rêves de josué, pour jean gautheronle cosmos   je ne comprends plus un trait gris sur la le 2 juillet certains prétendent     oued coulant saluer d’abord les plus ce qui aide à pénétrer le     rien le 26 août 1887, depuis le coquillage contre "pour tes les oiseaux s’ouvrent écrirecomme on se cette machine entre mes effleurer le ciel du bout des       le la vie est dans la vie. se la vie humble chez les tandis que dans la grande     " ( ce texte a je suis bien dans si j’étais un c’est pour moi le premier la mort, l’ultime port,       ( toutes ces pages de nos quando me ne so itu pe "tu sais ce que c’est dernier vers aoi  avec « a la de soie les draps, de soie tout en travaillant sur les envoi du bulletin de bribes violette cachéeton « h&eacu       la agnus dei qui tollis peccata la pureté de la survie. nul f le feu m’a légendes de michel             &agrav voudrais je vous antoine simon 33       au et ces       pav&ea je déambule et suis présentation du beaucoup de merveilles et  riche de mes j’ai travaillé vedo la luna vedo le       à (josué avait sous l’occupation reflets et echosla salle       dans en introduction à   anatomie du m et quatrième essai rares clere est la noit e la la rencontre d’une ouverture de l’espace tous feux éteints. des       su       le       &n temps où les coeurs nous savons tous, ici, que       object troisième essai la force du corps, sors de mon territoire. fais       au       baie temps où le sang se le géographe sait tout    courant       le le ciel de ce pays est tout   maille 1 :que     tout autour clers fut li jurz e li janvier 2002 .traverse la galerie chave qui c’est le grand sur la toile de renoir, les morz est rollant, deus en ad pour toulon, samedi 9 la fraîcheur et la       reine antoine simon 24 dans les carnets quand les mots s’ouvre la rita est trois fois humble.   tout est toujours en cinq madame aux yeux "et bien, voilà..." dit sous la pression des "le renard connaît       &agrav dernier vers que mort     le       va quand les eaux et les terres cinquième essai tout de pareïs li seit la quelques autres si elle est belle ? je       dans ce texte se présente pour le prochain basilic, (la       pass&e il avait accepté soudain un blanc fauche le  “s’ouvre rare moment de bonheur, a la femme au des voix percent, racontent       la même si elle ose à peine accorde ton désir à ta     chambre       nuage vertige. une distance portrait. 1255 : karles se dort cum hume       arauca 0 false 21 18   pour adèle et merle noir  pour quatre si la mer s’est  tous ces chardonnerets sequence 6   le siglent a fort e nagent e j’ai en réserve       dans les rêves de la 0 false 21 18 a toi le don des cris qui       le antoine simon 21 torna a sorrento ulisse torna les petites fleurs des attelage ii est une œuvre le grand combat : à bernadette après la lecture de est-ce parce que, petit, on au rayon des surgelés maintenant il connaît le la prédication faite  l’exposition  al matin, quant primes pert là, c’est le sable et       ton dans le pain brisé son       sur       six vous êtes quant carles oït la face aux bronzes de miodrag       parfoi       pav&ea     quand   (dans le dans l’innocence des     m2 &nbs a dix sept ans, je ne savais paroles de chamantu nécrologie premier essai c’est on cheval mult ben i fierent franceis e il s’appelait l’appel tonitruant du la chaude caresse de dernier vers aoi       ce avez-vous vu zacinto dove giacque il mio       dans pour andrée    en quand sur vos visages les antoine simon 29       m̵ nos voix iv.- du livre d’artiste i mes doigts se sont ouverts macles et roulis photo 7 je suis celle qui trompe une errance de « e ! malvais décembre 2001. ce 28 février 2002. fontelucco, 6 juillet 2000 j’ai changé le la langue est intarissable derniers vers sun destre la parol

Accueil > Personnalités > Villeglé

Villeglé


  • Jacques Villeglé et Pierre Henry dans la rue

    Clefs : Villeglé , Henry
    La cité de la musique présente une exposition d’affiches lacérées de Jacques Villeglé accompagnées d’un parcours sonore conçu par Pierre Henry, pionnier de la musique concrète, père dit-on de la Techno, (...)
Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette