BRIBES EN LIGNE
 “s’ouvre       nuage « e ! malvais violette cachéeton hans freibach : etudiant à le bulletin de "bribes moi cocon moi momie fuseau fin première j’oublie souvent et cyclades, iii°     pourquoi macao grise equitable un besoin sonnerait ne faut-il pas vivre comme pour jean-marie simon et sa       l̵ il y a tant de saints sur toutes ces pages de nos je suis s’ouvre la       grappe présentation du la légende fleurie est je ne saurais dire avec assez c’est ici, me marché ou souk ou effleurer le ciel du bout des recleimet deu mult décembre 2001. approche d’une in the country  jésus il est le jongleur de lui la liberté de l’être napolì napolì douce est la terre aux yeux alocco en patchworck © en ceste tere ad estet ja tous feux éteints. des l’appel tonitruant du souvent je ne sais rien de       sabots       la macles et roulis photo 6       m̵ antoine simon 21       deux troisième essai quelques textes la réserve des bribes pour andrée la lecture de sainte sequence 6   le       enfant granz est li calz, si se en 1958 ben ouvre à   est-ce que la liberté s’imprime à chaises, tables, verres,       fourr&       &eacut carles li reis en ad prise sa les parents, l’ultime station 7 : as-tu vu judas se lu le choeur des femmes de onzième la bouche pure souffrance clers est li jurz et li       ton       ( "si elle est quand sur vos visages les       l̵       " carcassonne, le 06 abu zayd me déplait. pas rare moment de bonheur, entr’els nen at ne pui on peut croire que martine aux barrières des octrois       journ& qu’est-ce qui est en       bien À max charvolen et dans les rêves de la une errance de  c’était   marcel moisissures mousses lichens   adagio   je       au       la sept (forces cachées qui  marcel migozzi vient de merci à la toile de macles et roulis photo 7 les textes mis en ligne     sur la il avait accepté  un livre écrit rêve, cauchemar, pour michèle aueret la vie humble chez les franchement, pensait le chef, tu le sais bien. luc ne je rêve aux gorges       ce Être tout entier la flamme cet univers sans a la libération, les et si tu dois apprendre à 1254 : naissance de macles et roulis photo  dernier salut au   que signifie         &n       bonheu dans l’innocence des quand les mots samuelchapitre 16, versets 1       entre       m&eacu le nécessaire non ...et poème pour j’ai relu daniel biga, le lent déferlement deuxième les routes de ce pays sont le géographe sait tout deuxième essai vertige. une distance « amis rollant, de       ...mai pour alain borer le 26 mais non, mais non, tu la gaucherie à vivre, 0 false 21 18       je me le ciel est clair au travers carissimo ulisse,torna a       la mise en ligne vous êtes agnus dei qui tollis peccata antoine simon 31 paroles de chamantu de pa(i)smeisuns en est venuz       sur le du fond des cours et des antoine simon 26 des quatre archanges que pour gilbert       je dernier vers aoi si tu es étudiant en toi, mésange à temps où le sang se       sur pour michèle gazier 1)    seule au antoine simon 33 (en regardant un dessin de dernier vers aoi ensevelie de silence, dans ce périlleux       quinze la pureté de la survie. nul la fraîcheur et la       magnol  tu vois im font chier   maille 1 :que si j’étais un       quand À perte de vue, la houle des six de l’espace urbain,       vu 1 la confusion des j’ai longtemps outre la poursuite de la mise le 2 juillet et que vous dire des i mes doigts se sont ouverts   anatomie du m et les plus vieilles     chant de       longte  il y a le premier vers aoi dernier       il pas de pluie pour venir c’est une sorte de les amants se la question du récit sixième arbre épanoui au ciel des voiles de longs cheveux  si, du nouveau journée de madame est une       retour montagnesde la mastication des les installations souvent,     oued coulant si j’avais de son sur l’erbe verte si est à cri et à  les trois ensembles ainsi fut pétrarque dans pas une année sans évoquer accoucher baragouiner dernier vers s’il       dans je découvre avant toi ma voix n’est plus que antoine simon 19       midi avant propos la peinture est  dans le livre, le   pour le prochain deuxième approche de il tente de déchiffrer,       &n  il est des objets sur les étourneaux ! f le feu s’est dernier vers aoi       &       avant exode, 16, 1-5 toute rm : nous sommes en madame, c’est notre ecrire sur l’impression la plus livre grand format en trois       &n       baie quand les eaux et les terres       object     chambre "et bien, voilà..." dit ce 28 février 2002. i.- avaler l’art par et tout avait guetter cette chose josué avait un rythme dans les écroulements non, björg, dernier vers aoi       six vous n’avez       maquis premier essai c’est autres litanies du saint nom apaches : pas sur coussin d’air mais lorsque martine orsoni lancinant ô lancinant beaucoup de merveilles raphaël antoine simon 12       au je t’enfourche ma titrer "claude viallat,       au madame dans l’ombre des il n’est pire enfer que de sorte que bientôt il n’était qu’un l’instant criblé la bouche pleine de bulles       "     &nbs des conserves ! je m’étonne toujours de la    de femme liseuse fragilité humaine. ecrire les couleurs du monde       &agrav       je j’ai perdu mon       alla madame porte à troisième essai et dernier vers aoi cinq madame aux yeux « 8° de       embarq       fleure l’éclair me dure, depuis le 20 juillet, bribes soudain un blanc fauche le nous dirons donc 10 vers la laisse ccxxxii giovanni rubino dit coupé en deux quand errer est notre lot, madame, deux mille ans nous dernier vers aoi il ne sait rien qui ne va j’aime chez pierre la chaude caresse de 1257 cleimet sa culpe, si  les éditions de       le       p&eacu dernier vers aoi c’est vrai rita est trois fois humble.       grimpa difficile alliage de le travail de bernard passent .x. portes, cet article est paru dans le noble folie de josué, les doigts d’ombre de neige heureuse ruine, pensait pour pierre theunissen la clere est la noit e la réponse de michel       sur ce va et vient entre trois tentatives desesperees (vois-tu, sancho, je suis     depuis l’erbe del camp, ki nos voix essai de nécrologie,       banlie jouer sur tous les tableaux en introduction à frères et dernier vers aoi       &agrav   ces notes a dix sept ans, je ne savais  improbable visage pendu branches lianes ronces dernier vers aoi tant pis pour eux. dernier vers doel i avrat,       sur tes chaussures au bas de ils s’étaient pour philippe il souffle sur les collines à bernadette temps de pierres dans la le passé n’est la danse de je ne peins pas avec quoi, et il fallait aller debout antoine simon 7       sur je déambule et suis deuxième apparition de antoine simon 20       une sculpter l’air : station 5 : comment laure et pétrarque comme autre citation"voui tromper le néant j’ai travaillé rimbaud a donc     surgi il pleut. j’ai vu la l’illusion d’une et il parlait ainsi dans la     de rigoles en dernier vers aoi       &n c’est la chair pourtant       longte c’est la distance entre et combien       un    courant ne pas négocier ne       preambule – ut pictura chairs à vif paumes carissimo ulisse,torna a attendre. mot terrible. le recueil de textes       en a toi le don des cris qui charogne sur le seuilce qui ce jour-là il lui les cuivres de la symphonie la cité de la musique dans ma gorge la parol

Accueil > Personnalités > Villeglé

Villeglé


  • Jacques Villeglé et Pierre Henry dans la rue

    Clefs : Villeglé , Henry
    La cité de la musique présente une exposition d’affiches lacérées de Jacques Villeglé accompagnées d’un parcours sonore conçu par Pierre Henry, pionnier de la musique concrète, père dit-on de la Techno, (...)
Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette