BRIBES EN LIGNE
glaciation entre les textes mis en ligne (ma gorge est une marcel alocco a l’illusion d’une mult est vassal carles de À max charvolen et martin       m&eacu (ô fleur de courge... ce poème est tiré du j’oublie souvent et outre la poursuite de la mise  de la trajectoire de ce la vie humble chez les (de)lecta lucta   l’appel tonitruant du À peine jetés dans le les premières 1 la confusion des       la madame des forêts de  “ce travail qui clere est la noit e la la bouche pure souffrance       aujour antoine simon 17 viallat © le château de madame, c’est notre je me souviens de bruno mendonça au matin du ouverture d’une  “s’ouvre ce paysage que tu contemplais   est-ce que       j̵  les trois ensembles rare moment de bonheur, la littérature de intendo... intendo ! et je vois dans vos pour nicolas lavarenne ma   (à ( ce texte a       au       object écrirecomme on se dernier vers aoi a christiane   3   

les le glacis de la mort dernier vers aoi et nous n’avons rien diaphane est le mot (ou iv.- du livre d’artiste pour michèle aueret merci à la toile de       " des voix percent, racontent l’éclair me dure, que d’heures pour alain borer le 26   la baie des anges       rampan toute trace fait sens. que       voyage deuxième approche de au rayon des surgelés dans l’innocence des       sur antoine simon 3  au travers de toi je art jonction semble enfin À la loupe, il observa  tu ne renonceras pas. la vie est ce bruissement cinquième essai tout   en grec, morías       sur lu le choeur des femmes de dernier vers s’il pour michèle j’ai perdu mon       su chaque automne les encore une citation“tu paroles de chamantu antoine simon 32 depuis ce jour, le site         or (elle entretenait sur la toile de renoir, les dernier vers aoi       les   se dessiner les choses banales       deux  dans le livre, le une autre approche de libre de lever la tête       le sous la pression des macao grise dans l’innocence des chaises, tables, verres,       assis  un livre écrit aux george(s) (s est la dont les secrets… à quoi voudrais je vous     dans la ruela       à antoine simon 30       b&acir       pour dernier vers doel i avrat, percey priest lakesur les       en et c’était dans       maintenant il connaît le       l̵ l’art c’est la accoucher baragouiner       embarq à propos “la buttati ! guarda&nbs   pour le prochain de pa(i)smeisuns en est venuz le numéro exceptionnel de   on n’est la brume. nuages  c’était quand les mots       sabots le 23 février 1988, il la légende fleurie est je sais, un monde se etait-ce le souvenir a la femme au c’est extrêmement troisième essai et un soir à paris au j’entends sonner les archipel shopping, la    regardant temps où le sang se trois tentatives desesperees le franchissement des constellations et à la mémoire de   je ne comprends plus       le si grant dol ai que ne station 4 : judas  a propos de quatre oeuvres de       dans attelage ii est une œuvre a dix sept ans, je ne savais       faisant la       le se reprendre. creuser son « 8° de les dessins de martine orsoni  l’écriture pour on a cru à       juin     depuis     ton autre citation le bulletin de "bribes   maille 1 :que f le feu s’est heureuse ruine, pensait  ce mois ci : sub       le  les premières chairs à vif paumes difficile alliage de cyclades, iii° clers fut li jurz e li peinture de rimes. le texte       au madame déchirée cliquetis obscène des       entre je ne peins pas avec quoi, (la numérotation des villa arson, nice, du 17 douce est la terre aux yeux bien sûrla       jonath ma mémoire ne peut me nu(e), comme son nom le geste de l’ancienne, les plus vieilles il souffle sur les collines pour robert       il sculpter l’air : (josué avait lentement petites proses sur terre       sur pour jean marie travail de tissage, dans toujours les lettres :    si tout au long le galop du poème me   adagio   je  pour de giovanni rubino dit i en voyant la masse aux  les œuvres de l’une des dernières dernier vers aoi 10 vers la laisse ccxxxii v.- les amicales aventures du       la   ces sec erv vre ile 1. il se trouve que je suis bribes en ligne a       l̵ ici, les choses les plus avec marc, nous avons       la       voyage rêve, cauchemar, elle ose à peine nécrologie       sur   encore une       chaque dernier vers aoi abu zayd me déplait. pas de l’autre dans les carnets s’ouvre la il avait accepté la force du corps,       au il y a dans ce pays des voies approche d’une dernier vers aoi  avec « a la quai des chargeurs de       " effleurer le ciel du bout des     extraire que reste-t-il de la  pour le dernier jour le 15 mai, à la communication est printemps breton, printemps très malheureux... mes pensées restent       entre si j’avais de son     chambre l’erbe del camp, ki antoine simon 31 la terre a souvent tremblé du bibelot au babilencore une le travail de bernard pour mes enfants laure et en cet anniversaire, ce qui la danse de   né le 7       les dernier vers aoi  dernier salut au   iv    vers envoi du bulletin de bribes À perte de vue, la houle des seul dans la rue je ris la c’était une clers est li jurz et li       deux dans les rêves de la     [1]  le coquillage contre fragilité humaine.  “... parler une       &n tout en travaillant sur les madame a des odeurs sauvages il était question non ce qu’un paysage peut dans un coin de nice, sainte marie, le grand combat : je ne saurais dire avec assez apaches : « voici la question du récit pour anne slacik ecrire est qu’est-ce qui est en vous avez       sur le m1             arauca d’ eurydice ou bien de j’ai relu daniel biga,     son dernier vers aoi   dits de "et bien, voilà..." dit il faut laisser venir madame al matin, quant primes pert tout le problème il en est des noms comme du   tout est toujours en       je autre citation"voui halt sunt li pui e mult halt il existe au moins deux comment entrer dans une face aux bronzes de miodrag       les première       force reflets et echosla salle dernier vers aoi 0 false 21 18       la il semble possible     le cygne sur samuelchapitre 16, versets 1  il y a le quelques autres « e ! malvais i mes doigts se sont ouverts grande lune pourpre dont les sixième dans l’effilé de       au les dieux s’effacent       le   que signifie quatre si la mer s’est dernier vers aoi       dans g. duchêne, écriture le       je me l’évidence les avenues de ce pays le 26 août 1887, depuis bal kanique c’est       au  au mois de mars, 1166       alla       neige temps où les coeurs       au certains prétendent dentelle : il avait dernier vers aoi frères et normalement, la rubrique cher bernard       p&eacu station 1 : judas pure forme, belle muette,       sur d’un côté antoine simon 15 antoine simon 21 vous êtes       dans la vie est dans la vie. se un homme dans la rue se prend j’écoute vos       bonhe madame porte à le ciel est clair au travers raphaël   la production inoubliables, les dans le monde de cette antoine simon 9 ne pas négocier ne madame, vous débusquez dernier vers aoi f qu’il vienne, le feu au commencement était       en       ton preambule – ut pictura sa langue se cabre devant le       bien la parol

Accueil > Personnalités > Villers

Villers


  • Poésie et photographie

    Clefs : Butor , Villers , photographie
    pour André Villers 1) Les correspondances Dès qu’un photographe se manifeste comme un grand artiste, on peut employer à son propos le vocabulaire de la critique littéraire, et en particulier de (...)
Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette