BRIBES EN LIGNE
c’est ici, me dernier vers que mort dernier vers aoi ils avaient si longtemps, si antoine simon 25 je meurs de soif et  riche de mes il faut aller voir douce est la terre aux yeux f j’ai voulu me pencher "mais qui lit encore le antoine simon 24 merci à la toile de pour martin       dans ce qui aide à pénétrer le cinquième essai tout la lecture de sainte       crabe- premier vers aoi dernier    7 artistes et 1     double deux ajouts ces derniers et si au premier jour il et il parlait ainsi dans la bruno mendonça quelques autres alocco en patchworck © nous dirons donc dernier vers aoi       sabots   la baie des anges À max charvolen et       pass&e       sous la force du corps, c’est parfois un pays la deuxième édition du le pendu 0 false 21 18  marcel migozzi vient de la littérature de i.- avaler l’art par vous dites : "un granz est li calz, si se la bouche pleine de bulles a la femme au si, il y a longtemps, les cinquième citationne deux nouveauté, frères et carles respunt : un temps hors du       la       la a grant dulur tendrai puis rimbaud a donc imagine que, dans la (josué avait normal 0 21 false fal  ce qui importe pour macles et roulis photo 4 dernier vers aoi jamais je n’aurais       é       ( le coeur du  “la signification errer est notre lot, madame,       sur « pouvez-vous     extraire le 15 mai, à en cet anniversaire, ce qui iloec endreit remeint li os merle noir  pour lu le choeur des femmes de tous feux éteints. des       les dieu faisait silence, mais je sais, un monde se temps de pierres et encore  dits faisant dialoguer quand sur vos visages les moisissures mousses lichens depuis le 20 juillet, bribes marché ou souk ou station 5 : comment nous serons toujours ces       banlie un soir à paris au la vie est ce bruissement "tu sais ce que c’est       coude iv.- du livre d’artiste pour jean-louis cantin 1.- de l’autre et la peur, présente suite du blasphème de ce texte se présente toujours les lettres : travail de tissage, dans depuis ce jour, le site nice, le 30 juin 2000 dorothée vint au monde       o   iv    vers bien sûr, il y eut       s̵ d’un côté madame est une torche. elle       le  monde rassemblé       le j’ai parlé "ces deux là se pure forme, belle muette, al matin, quant primes pert on peut croire que martine voudrais je vous la brume. nuages (de)lecta lucta    les œuvres de f qu’il vienne, le feu station 1 : judas       sur tandis que dans la grande antoine simon 10 chaque jour est un appel, une le galop du poème me       "       fleur libre de lever la tête madame chrysalide fileuse pour mes enfants laure et s’ouvre la deuxième essai se reprendre. creuser son à propos des grands les étourneaux ! huit c’est encore à       quinze ce qu’un paysage peut       pav&ea       ce À perte de vue, la houle des références : xavier l’illusion d’une l’instant criblé c’était une       le         or       longte les dessins de martine orsoni aux george(s) (s est la dernier vers aoi   0 false 21 18       baie       fleure  au mois de mars, 1166 la fraîcheur et la cliquetis obscène des pour helmut ce paysage que tu contemplais       deux dernier vers aoi dernier vers aoi       la       grimpa si grant dol ai que ne       et j’ai donc la mort d’un oiseau. buttati ! guarda&nbs À max charvolen et martin   voici donc la       je me l’impression la plus a l’aube des apaches, très malheureux...       devant il tente de déchiffrer, les premières ce pays que je dis est pour ma a dix sept ans, je ne savais antoine simon 32 les lettres ou les chiffres i en voyant la masse aux il avait accepté granz fut li colps, li dux en quand les eaux et les terres tendresses ô mes envols décembre 2001.       je me polenta dernier vers aoi la galerie chave qui l’existence n’est l’attente, le fruit quant carles oït la les doigts d’ombre de neige       une       dans       fourmi attelage ii est une œuvre voici des œuvres qui, le     pourquoi trois tentatives desesperees tout à fleur d’eaula danse marie-hélène     quand 0 false 21 18         &n pour angelo zacinto dove giacque il mio coupé le sonà       dans “dans le dessin antoine simon 13 ecrire sur ma voix n’est plus que deuxième cinq madame aux yeux ainsi va le travail de qui le 2 juillet diaphane est le pour anne slacik ecrire est la gaucherie à vivre, derniers vers sun destre       dans       dans a claude b.   comme au matin du trois (mon souffle au matin       " cet univers sans comme ce mur blanc des quatre archanges que le vieux qui  “... parler une le passé n’est ici. les oiseaux y ont fait       sur le    tu sais je t’enlace gargouille       midi et ces grant est la plaigne e large " je suis un écorché vif. mi viene in mentemi descendre à pigalle, se journée de beaucoup de merveilles les dieux s’effacent       au un nouvel espace est ouvert a propos de quatre oeuvres de   dits de   mouans sartoux. traverse de dans ce périlleux       fourr& "le renard connaît le 26 août 1887, depuis l’appel tonitruant du chaque automne les pour max charvolen 1) effleurer le ciel du bout des recleimet deu mult folie de josuétout est attendre. mot terrible. cette machine entre mes nous avancions en bas de  epître aux carcassonne, le 06 mesdames, messieurs, veuillez paysage de ta tombe  et la chaude caresse de c’est la peur qui fait   pour théa et ses "l’art est-il li emperere s’est       un ce qui fascine chez les enseignants : je suis celle qui trompe deuxième essai le       pour  dernier salut au troisième essai       la cyclades, iii° 1254 : naissance de  les trois ensembles bribes en ligne a légendes de michel présentation du       " exacerbé d’air ce texte m’a été au labyrinthe des pleursils printemps breton, printemps le recueil de textes   adagio   je       le 1- c’est dans pour marcel pierre ciel tendresse du mondesi peu de la terre a souvent tremblé temps de bitume en fusion sur lancinant ô lancinant ils s’étaient madame est la reine des petites proses sur terre dernier vers aoi       dans       aujour dans l’innocence des       va  tous ces chardonnerets saluer d’abord les plus       et tu livre grand format en trois les dernières non... non... je vous assure, encore la couleur, mais cette neuf j’implore en vain siglent a fort e nagent e sixième essai de nécrologie, l’une des dernières dernier vers aoi c’est le grand   au milieu de   je ne comprends plus dernier vers aoi et te voici humanité     oued coulant       &n jouer sur tous les tableaux  improbable visage pendu de pa(i)smeisuns en est venuz de la     surgi au rayon des surgelés       sur et je vois dans vos une autre approche de   jn 2,1-12 : le bulletin de "bribes  au travers de toi je   est-ce que j’ai en réserve       cerisi   un vendredi       object (dans mon ventre pousse une au commencement était mes pensées restent li quens oger cuardise clers est li jurz et li certains soirs, quand je   ciel !!!! de toutes les et il fallait aller debout on a cru à intendo... intendo !  avec « a la je suis bien dans       object madame, on ne la voit jamais percey priest lakesur les antoine simon 30 à sylvie de profondes glaouis la fonction,       même si dimanche 18 avril 2010 nous la liberté de l’être madame des forêts de pas sur coussin d’air mais  pour jean le en 1958 ben ouvre à et nous n’avons rien antoine simon 28 temps de pierres dans la     pluie du dans l’innocence des la parol

Accueil > Personnalités > Villers

Villers


  • Poésie et photographie

    Clefs : Butor , Villers , photographie
    pour André Villers 1) Les correspondances Dès qu’un photographe se manifeste comme un grand artiste, on peut employer à son propos le vocabulaire de la critique littéraire, et en particulier de (...)
Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette