BRIBES EN LIGNE
Ç’avait été la temps où le sang se   entrons quatrième essai rares ainsi fut pétrarque dans antoine simon 20 le plus insupportable chez premier vers aoi dernier juste un pas une année sans évoquer un temps hors du ce qui fait tableau : ce À l’occasion de le lourd travail des meules pur ceste espee ai dulor e li emperere par sa grant la mastication des rêve, cauchemar,       &n rm : nous sommes en     du faucon   nous sommes antoine simon 27 ce pays que je dis est il en est des meurtrières.  l’exposition  nous dirons donc à sylvie 1257 cleimet sa culpe, si passet li jurz, si turnet a       la pie autre petite voix pour egidio fiorin des mots       ce dernier vers aoi       &agrav je meurs de soif   (dans le ce monde est semé pour jean-louis cantin 1.- dernier vers que mort  pour de     " après la lecture de il existe deux saints portant       enfant attention beau tout est prêt en moi pour un trait gris sur la nice, le 8 octobre station 5 : comment mille fardeaux, mille   ces sec erv vre ile     &nbs les dernières antoine simon 33       l̵ quand les mots       le   se  au mois de mars, 1166 coupé en deux quand       ruelle un homme dans la rue se prend bal kanique c’est cher bernard et si tu dois apprendre à ne faut-il pas vivre comme a toi le don des cris qui antoine simon 28 poème pour vous avez     [1]  napolì napolì les durand : une       grimpa r.m.a toi le don des cris qui macles et roulis photo 3 la force du corps, siglent a fort e nagent e preambule – ut pictura et c’était dans       cette comme un préliminaire la c’est la peur qui fait 1.- les rêves de pour michèle gazier 1) nos voix       voyage béatrice machet vient de       st deux ce travail vous est raphaël al matin, quant primes pert       il paien sunt morz, alquant       fourmi si elle est belle ? je       ton bribes en ligne a le "patriote", dernier vers s’il il était question non       longte (josué avait dans les carnets a propos de quatre oeuvres de soudain un blanc fauche le       pav&ea l’heure de la  si, du nouveau très saintes litanies le 15 mai, à       le   au milieu de edmond, sa grande je reviens sur des mult est vassal carles de guetter cette chose     faisant la 10 vers la laisse ccxxxii       la voudrais je vous les textes mis en ligne 1- c’est dans si j’étais un tendresse du mondesi peu de mes pensées restent pour julius baltazar 1 le granz fut li colps, li dux en dernier vers aoi j’ai relu daniel biga, ecrire sur f le feu m’a pluies et bruines, huit c’est encore à le bulletin de "bribes       droite l’homme est reflets et echosla salle pour lee       " constellations et la mort, l’ultime port, le corps encaisse comme il deux mille ans nous merci au printemps des pour     &nbs f les feux m’ont mi viene in mentemi       glouss ce jour là, je pouvais a l’aube des apaches, j’ai perdu mon       la madame, on ne la voit jamais a grant dulur tendrai puis jusqu’à il y a       dans nous serons toujours ces nécrologie         or dernier vers aoi       bonhe deuxième essai le tissu d’acier un verre de vin pour tacher on cheval dernier vers aoi chaises, tables, verres,       quinze ce paysage que tu contemplais pour daniel farioli poussant 7) porte-fenêtre imagine que, dans la dans un coin de nice, le travail de bernard antoine simon 13 depuis le 20 juillet, bribes jamais si entêtanteeurydice l’illusion d’une  tu vois im font chier sables mes parolesvous ….omme virginia par la passent .x. portes, madame, vous débusquez f j’ai voulu me pencher   six formes de la af : j’entends dernier vers aoi gardien de phare à vie, au  le livre, avec 1) la plupart de ces lu le choeur des femmes de       l̵ macles et roulis photo 4 carissimo ulisse,torna a ainsi alfred… avant propos la peinture est       b&acir       l̵    il le lent déferlement       sabots ...et poème pour le ciel est clair au travers les enseignants : jamais je n’aurais epuisement de la salle, ecrire les couleurs du monde légendes de michel le temps passe dans la pour michèle aueret  dans le livre, le « amis rollant, de mon travail est une     à je m’étonne toujours de la ço dist li reis : autres litanies du saint nom dernier vers aoi       tourne       su agnus dei qui tollis peccata  les éditions de       fleure nous avons affaire à de     le au rayon des surgelés et…  dits de l’ami michel comment entrer dans une dans le pain brisé son à la bonne   né le 7 ensevelie de silence,       six traquer tous ces charlatans qui a christiane sur la toile de renoir, les dans l’innocence des       le le nécessaire non arbre épanoui au ciel "le renard connaît  l’écriture "et bien, voilà..." dit       la dans la caverne primordiale rien n’est vous deux, c’est joie et       le   un vendredi pas facile d’ajuster le antoine simon 26 nous avancions en bas de viallat © le château de       deux a supposer quece monde tienne un soir à paris au la fraîcheur et la frères et  dans toutes les rues de prime abord, il       &ccedi temps de pierres dans la “dans le dessin  de même que les à propos des grands la mort d’un oiseau.       voyage  “la signification le temps passe si vite, karles se dort cum hume antoine simon 21 dans les rêves de la    nous si, il y a longtemps, les tes chaussures au bas de "pour tes pour andré cyclades, iii° certains soirs, quand je et que vous dire des il arriva que       fourr& derniers     de rigoles en je suis apaches : le coquillage contre avez-vous vu des voiles de longs cheveux mult ben i fierent franceis e 1254 : naissance de   tout est toujours en  la toile couvre les et si au premier jour il diaphane est le       rampan les étourneaux !       soleil ma chair n’est       quand la liberté s’imprime à pour m.b. quand je me heurte de proche en proche tous attendre. mot terrible. d’ eurydice ou bien de il avait accepté   en grec, morías quelques autres m1       dernier vers aoi pour andré villers 1)   iv    vers       s̵ passet li jurz, la noit est    tu sais     rien en 1958 ben ouvre à     nous       aujour     l’é merci à la toile de je sais, un monde se     les provisions voici des œuvres qui, le la prédication faite dans le pays dont je vous clers est li jurz et li mesdames, messieurs, veuillez descendre à pigalle, se le proche et le lointain autre citation encore une citation“tu glaciation entre   ces notes merle noir  pour   anatomie du m et (ma gorge est une douze (se fait terre se le coeur du j’ai ajouté l’une des dernières   pour théa et ses g. duchêne, écriture le la rencontre d’une pas sur coussin d’air mais les avenues de ce pays dernier vers aoi pour jean-marie simon et sa la communication est alocco en patchworck © « voici       dans       les je ne peins pas avec quoi, il y a dans ce pays des voies  hier, 17 s’ouvre la pour raphaël     longtemps sur cinquième citationne que reste-t-il de la voile de nuità la l’art c’est la       descen station 7 : as-tu vu judas se 0 false 21 18 recleimet deu mult je me souviens de bribes en ligne a       dans dernier vers aoi (elle entretenait branches lianes ronces quand il voit s’ouvrir, première attendre. mot terrible. présentation du ( ce texte a 0 false 21 18       un et encore  dits mouans sartoux. traverse de     sur la   saint paul trois pas de pluie pour venir  au travers de toi je       &eacut       sur la parol

Accueil > Écoutez voir

Écoutez voir

Dernier ajout : 12 mai 2016.



Ecoutez voir


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette