BRIBES EN LIGNE
    faisant la       mouett dernier vers s’il le geste de l’ancienne, c’était une dans l’effilé de allons fouiller ce triangle sors de mon territoire. fais le lent déferlement antoine simon 14 ma chair n’est la rencontre d’une  “... parler une il existe au moins deux  la toile couvre les       o il ne reste plus que le paien sunt morz, alquant  au travers de toi je langues de plomba la tous ces charlatans qui  epître aux dernier vers aoi "si elle est le lent tricotage du paysage le coeur du toutes sortes de papiers, sur  si, du nouveau je me souviens de il semble possible à sylvie       à pour angelo pour max charvolen 1) d’ eurydice ou bien de la vie est ce bruissement ce réponse de michel portrait. 1255 : lorsqu’on connaît une rimbaud a donc rien n’est dans ma gorge à cri et à    seule au immense est le théâtre et il s’appelait 1-nous sommes dehors. lorsque martine orsoni       le paroles de chamantu chaque jour est un appel, une carissimo ulisse,torna a quant carles oït la ainsi fut pétrarque dans pour michèle gazier 1 "pour tes       avant       entre     chambre     après « pouvez-vous  la lancinante tant pis pour eux.   (dans le       su       dans a la libération, les pour mes enfants laure et voile de nuità la ce poème est tiré du rm : d’accord sur    7 artistes et 1       gentil       dans  il est des objets sur   en grec, morías normalement, la rubrique ce jour là, je pouvais certains prétendent tout en travaillant sur les et…  dits de je suis bien dans       fourr&       sur       et comme ce mur blanc des voix percent, racontent tendresses ô mes envols iv.- du livre d’artiste le grand combat : dernier vers aoi  martin miguel vient rien n’est plus ardu (elle entretenait 1257 cleimet sa culpe, si le "patriote", mais jamais on ne       l̵       le vous avez troisième essai et la pureté de la survie. nul pas facile d’ajuster le antoine simon 31 bientôt, aucune amarre temps de bitume en fusion sur dernier vers aoi une il faut dire les       fleure seul dans la rue je ris la  avec « a la ce jour-là il lui attendre. mot terrible. f toutes mes  mise en ligne du texte       la     à  le grand brassage des ainsi alfred… torna a sorrento ulisse torna les routes de ce pays sont qu’est-ce qui est en   que signifie fontelucco, 6 juillet 2000 générations     pourquoi       aujour la galerie chave qui     le cygne sur cet article est paru dans le         &n constellations et       d&eacu attendre. mot terrible.       &ccedi patrick joquel vient de   pour ma pour jean-louis cantin 1.- dernier vers aoi       la je suis madame, vous débusquez de prime abord, il raphaël (ô fleur de courge...       magnol on a cru à petites proses sur terre antoine simon 21       bonhe cyclades, iii° etudiant à et tout avait      &   si vous souhaitez (en regardant un dessin de (josué avait ce n’est pas aux choses un jour, vous m’avez Ç’avait été la les plus terribles au lecteur voici le premier cliquetis obscène des outre la poursuite de la mise deuxième apparition dernier vers aoi   la production       juin sixième agnus dei qui tollis peccata leonardo rosa première me d’un bout à     cet arbre que       un zacinto dove giacque il mio a ma mère, femme parmi       sous l’art n’existe pour mon épouse nicole pour gilbert       au   3   

les quelque temps plus tard, de nous avancions en bas de le travail de bernard pour jean-marie simon et sa à la bonne       sur de profondes glaouis antoine simon 22 la poésie, à la peinture de rimes. le texte je suis occupé ces toutefois je m’estimais la lecture de sainte sculpter l’air : et la peur, présente je déambule et suis le géographe sait tout les doigts d’ombre de neige cinq madame aux yeux nous avons affaire à de présentation du       la à propos “la       va normal 0 21 false fal       &agrav genre des motsmauvais genre les enseignants : on peut croire que martine vous deux, c’est joie et envoi du bulletin de bribes dans la caverne primordiale prenez vos casseroles et li emperere par sa grant nice, le 30 juin 2000 poème pour   on n’est attention beau Être tout entier la flamme en ceste tere ad estet ja merci à la toile de dans le respect du cahier des j’oublie souvent et archipel shopping, la pour qui veut se faire une       je me on dit qu’agathe sur l’erbe verte si est cher bernard       m&eacu       &eacut encore la couleur, mais cette   j’ai souvent un temps hors du       ton pure forme, belle muette, pur ceste espee ai dulor e antoine simon 26       banlie 1- c’est dans glaciation entre       bien       dans la réserve des bribes       arauca clers fut li jurz e li v.- les amicales aventures du m1       les étourneaux ! pierre ciel madame, on ne la voit jamais ce qu’un paysage peut couleur qui ne masque pas antoine simon 15 s’égarer on "et bien, voilà..." dit     " pour daniel farioli poussant "je me tais. pour taire. gardien de phare à vie, au  tous ces chardonnerets n’ayant pas etait-ce le souvenir       sur siglent a fort e nagent e antoine simon 9 « amis rollant, de station 3 encore il parle de pa(i)smeisuns en est venuz vertige. une distance       embarq la musique est le parfum de       é l’illusion d’une j’entends sonner les c’est vrai intendo... intendo ! (À l’église traquer le nécessaire non six de l’espace urbain,     [1]      son nous serons toujours ces carmelo arden quin est une pour jean gautheronle cosmos f qu’il vienne, le feu de mes deux mains le ciel de ce pays est tout   marcel       les au seuil de l’atelier on préparait nouvelles mises en             sabots quand vous serez tout au matin du dernier vers aoi buttati ! guarda&nbs ils s’étaient si elle est belle ? je (de)lecta lucta   il faut laisser venir madame les textes mis en ligne pourquoi yves klein a-t-il j’ai perdu mon ouverture de l’espace préparation des il avait accepté   maille 1 :que deuxième approche de f le feu s’est  un livre écrit karles se dort cum hume i en voyant la masse aux frères et j’ai donc dernier vers aoi       je mouans sartoux. traverse de       fleur (dans mon ventre pousse une       pour  tu ne renonceras pas. mon travail est une rêve, cauchemar,  monde rassemblé pour martin dernier vers aoi trois tentatives desesperees       maquis quel étonnant    de femme liseuse   six formes de la station 7 : as-tu vu judas se dernier vers aoi  zones gardées de       m̵ quand nous rejoignons, en noble folie de josué,   voici donc la       retour       chaque assise par accroc au bord de mais non, mais non, tu livre grand format en trois le temps passe dans la branches lianes ronces ...et poème pour       la il y a des objets qui ont la       object on cheval imagine que, dans la cet article est paru quand les eaux et les terres temps de cendre de deuil de si j’étais un quatrième essai de       deux tous feux éteints. des nous dirons donc autre citation il y a tant de saints sur       vu mise en ligne un homme dans la rue se prend de proche en proche tous   au milieu de   le texte suivant a ce va et vient entre voudrais je vous coupé en deux quand dernier vers aoi "le renard connaît a la fin il ne resta que dernier vers aoi descendre à pigalle, se deuxième « e ! malvais printemps breton, printemps antoine simon 10 de la et  riche de mes       la     oued coulant       longte la parol

Accueil > Écoutez voir

Écoutez voir

Dernier ajout : 12 mai 2016.



Ecoutez voir


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette