BRIBES EN LIGNE
dernier vers aoi je désire un bien sûr, il y eut mise en ligne dernier vers que mort f les feux m’ont     faisant la l’illusion d’une la liberté s’imprime à attelage ii est une œuvre macles et roulis photo 3 diaphane est le       fleur un soir à paris au des conserves ! "mais qui lit encore le       juin dans le monde de cette antoine simon 25 ici, les choses les plus tout en travaillant sur les       &ccedi       la pie pour max charvolen 1) je me souviens de dernier vers aoi       &agrav à la bonne  pour le dernier jour folie de josuétout est nous serons toujours ces quand les mots   né le 7  le "musée l’évidence       jonath toutes ces pages de nos la galerie chave qui au labyrinthe des pleursils temps où le sang se       ton  la toile couvre les       magnol titrer "claude viallat,       su diaphane est le mot (ou Éléments - f qu’il vienne, le feu au seuil de l’atelier avec marc, nous avons cet article est paru dans le clers est li jurz et li à cri et à quatrième essai de je ne peins pas avec quoi, n’ayant pas coupé le sonà       sur deuxième essai pour maguy giraud et quand vous serez tout       au       " il faut laisser venir madame pour michèle gazier 1) encore la couleur, mais cette ce texte m’a été   entrons il existe deux saints portant  “comment       j̵ pour gilbert madame est toute dernier vers aoi macles et roulis photo 4 essai de nécrologie, giovanni rubino dit je suis celle qui trompe       apparu       enfant pour yves et pierre poher et chaises, tables, verres,       st que reste-t-il de la       la       je me première faisant dialoguer  ce mois ci : sub       je me       sur lorsque martine orsoni le géographe sait tout       "       le je sais, un monde se chaque automne les se placer sous le signe de ce va et vient entre pour alain borer le 26       fleure   ces notes       le approche d’une madame aux rumeurs       vu clere est la noit e la la prédication faite comment entrer dans une  hier, 17 le 23 février 1988, il c’est la distance entre c’est vrai ce qui fait tableau : ce soudain un blanc fauche le pour raphaël pour mireille et philippe antoine simon 24 cher bernard   encore une on croit souvent que le but o tendresses ô mes macles et roulis photo    seule au   pour le prochain pas une année sans évoquer c’est ici, me le tissu d’acier samuelchapitre 16, versets 1 réponse de michel       cerisi de pa(i)smeisuns en est venuz libre de lever la tête autres litanies du saint nom station 3 encore il parle       &agrav       force pour michèle gazier 1 "pour tes aucun hasard si se dernier vers aoi       rampan       bonhe couleur qui ne masque pas errer est notre lot, madame, allons fouiller ce triangle macles et roulis photo 6 ce qui importe pour prenez vos casseroles et j’arrivais dans les dernier vers aoi     double   est-ce que si, il y a longtemps, les seins isabelle boizard 2005 1) notre-dame au mur violet a la fin il ne resta que       dans la mort d’un oiseau. et la peur, présente raphaËl "la musique, c’est le  “... parler une dix l’espace ouvert au bernadette griot vient de cet article est paru mouans sartoux. traverse de       deux a grant dulur tendrai puis morz est rollant, deus en ad torna a sorrento ulisse torna li quens oger cuardise       alla accorde ton désir à ta       assis       object arbre épanoui au ciel  de la trajectoire de ce fin première paysage de ta tombe  et a l’aube des apaches, issent de mer, venent as antoine simon 5 tout est possible pour qui  née à seul dans la rue je ris la les cuivres de la symphonie bientôt, aucune amarre   en grec, morías sables mes parolesvous toute trace fait sens. que       que epuisement de la salle, vue à la villa tamaris ( ce texte a le ciel de ce pays est tout depuis le 20 juillet, bribes viallat © le château de   que signifie monde imaginal, (ô fleur de courge... sept (forces cachées qui    tu sais j’ai parlé exode, 16, 1-5 toute dentelle : il avait mes pensées restent       va Ç’avait été la j’écoute vos si j’avais de son tandis que dans la grande vous avez j’aime chez pierre f toutes mes     &nbs nous avancions en bas de dernier vers aoi la cité de la musique dans ma gorge       pour ce n’est pas aux choses       pourqu outre la poursuite de la mise je n’ai pas dit que le dimanche 18 avril 2010 nous antoine simon 9 le 2 juillet     "   ces sec erv vre ile  si, du nouveau merci à la toile de marcel alocco a et encore  dits pour michèle  un livre écrit il aurait voulu être       entre la deuxième édition du    si tout au long       ce antoine simon 16     hélas, alocco en patchworck © des quatre archanges que je t’enfourche ma       je pour le prochain basilic, (la       dans "tu sais ce que c’est non, björg, quelques autres descendre à pigalle, se antoine simon 29       apr&eg     cet arbre que dont les secrets… à quoi  monde rassemblé sa langue se cabre devant le jamais je n’aurais       journ&       la f tous les feux se sont et il parlait ainsi dans la f le feu s’est traquer les petites fleurs des sauvage et fuyant comme (dans mon ventre pousse une (josué avait lentement       fourr&       la agnus dei qui tollis peccata mille fardeaux, mille le galop du poème me madame chrysalide fileuse preambule – ut pictura  tu vois im font chier mieux valait découper se reprendre. creuser son       nuage pour martin "si elle est dorothée vint au monde   je n’ai jamais « voici pour mon épouse nicole       la "ah ! mon doux pays, ses mains aussi étaient ils sortent suite de voile de nuità la ce 28 février 2002. temps de pierres dans la « amis rollant, de je ne sais pas si ne pas négocier ne elle disposait d’une j’ai changé le violette cachéeton elle réalise des pure forme, belle muette,       la même si 0 false 21 18 r.m.a toi le don des cris qui suite du blasphème de normalement, la rubrique 1- c’est dans dernier vers aoi sors de mon territoire. fais bien sûrla       p&eacu 7) porte-fenêtre       vaches vous n’avez " je suis un écorché vif. rien n’est       au dernier vers s’il au lecteur voici le premier de proche en proche tous il n’y a pas de plus l’art c’est la la fonction, lancinant ô lancinant       le troisième essai et macao grise       le recleimet deu mult       jardin in the country ma voix n’est plus que cette machine entre mes le geste de l’ancienne, poussées par les vagues   tout est toujours en des voix percent, racontent al matin, quant primes pert la fraîcheur et la À peine jetés dans le   marcel       descen dessiner les choses banales ce qu’un paysage peut le temps passe dans la       ( le scribe ne retient dans ce pays ma mère la musique est le parfum de la réserve des bribes normal 0 21 false fal       ...mai ma mémoire ne peut me madame est une g. duchêne, écriture le j’ai longtemps pluies et bruines, dans l’innocence des  improbable visage pendu       il vos estes proz e vostre l’homme est   j’ai souvent madame porte à il semble possible pierre ciel pur ceste espee ai dulor e l’attente, le fruit immense est le théâtre et mult est vassal carles de       la quatre si la mer s’est dernier vers aoi charogne sur le seuilce qui dernier vers aoi  tu ne renonceras pas. nous dirons donc sixième       sur le un jour, vous m’avez lentement, josué autre essai d’un tout à fleur d’eaula danse frères et ce jour-là il lui     un mois sans       je   l’oeuvre vit son voudrais je vous la parol

Accueil > Écoutez voir

Écoutez voir

Dernier ajout : 12 mai 2016.



Ecoutez voir


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette