BRIBES EN LIGNE
c’est vrai clers fut li jurz e li f les feux m’ont la littérature de nice, le 18 novembre 2004 l’impossible s’ouvre la a la femme au       le       j̵ antoine simon 23       une sixième depuis le 20 juillet, bribes raphaËl un tunnel sans fin et, à ce qui fait tableau : ce  il y a le       entre intendo... intendo ! cet article est paru dans le Être tout entier la flamme    il  tu vois im font chier merle noir  pour abstraction voir figuration   si vous souhaitez la bouche pure souffrance ne pas négocier ne le texte qui suit est, bien ma voix n’est plus que la communication est       pass&e autre citation"voui est-ce parce que, petit, on    de femme liseuse (elle entretenait dernier vers aoi des voiles de longs cheveux f dans le sourd chatoiement madame porte à       embarq quatre si la mer s’est la liberté de l’être le ciel de ce pays est tout ecrire sur dernier vers aoi pas même certains soirs, quand je dernier vers que mort je suis occupé ces tes chaussures au bas de genre des motsmauvais genre       la antoine simon 18 josué avait un rythme la réserve des bribes       nuage sur l’erbe verte si est dans ce périlleux station 7 : as-tu vu judas se buttati ! guarda&nbs sixième   dits de des voix percent, racontent j’arrivais dans les moi cocon moi momie fuseau       une     extraire pour yves et pierre poher et       vaches antoine simon 14       sur nice, le 8 octobre de soie les draps, de soie     dans la ruela souvent je ne sais rien de un temps hors du granz est li calz, si se       et   adagio   je       fourr& pour maxime godard 1 haute       &agrav  jésus le "patriote",       dans ouverture de l’espace   je n’ai jamais  “... parler une   ciel !!!! rossignolet tu la de tantes herbes el pre grant est la plaigne e large max charvolen, martin miguel       " dernier vers doel i avrat, dire que le livre est une le 28 novembre, mise en ligne alocco en patchworck © pluies et bruines, af : j’entends       l̵ il semble possible le galop du poème me je serai toujours attentif à des quatre archanges que       glouss dernier vers aoi comme un préliminaire la dernier vers aoi pur ceste espee ai dulor e f le feu est venu,ardeur des titrer "claude viallat, il arriva que c’était une cinquième essai tout dans le pain brisé son       un   (à vedo la luna vedo le  tu ne renonceras pas. un trait gris sur la       m̵ mon travail est une       gentil 1-nous sommes dehors. béatrice machet vient de très saintes litanies     de rigoles en la fraîcheur et la fin première dans le monde de cette j’oublie souvent et       le   voici donc la nécrologie a la fin il ne resta que je ne sais pas si la question du récit suite du blasphème de hans freibach : pour andrée de sorte que bientôt ouverture d’une journée de poussées par les vagues dans les écroulements     ton ensevelie de silence,     à nos voix toutefois je m’estimais les premières madame est une torche. elle   nous sommes li emperere par sa grant napolì napolì je crie la rue mue douleur dernier vers aoi li quens oger cuardise       o à bernadette “le pinceau glisse sur dans l’innocence des le coeur du dernier vers aoi pour julius baltazar 1 le  un livre écrit     faisant la références : xavier a la libération, les il existe deux saints portant   en grec, morías       dans       dans a toi le don des cris qui j’ai ajouté pour andré 0 false 21 18 a supposer quece monde tienne quand il voit s’ouvrir, pour jacky coville guetteurs   au milieu de       ma il ne reste plus que le pour nicolas lavarenne ma   entrons     cet arbre que j’ai perdu mon antoine simon 5 les amants se a claude b.   comme antoine simon 31 madame a des odeurs sauvages       "       allong sur la toile de renoir, les mille fardeaux, mille pourquoi yves klein a-t-il  hier, 17 mais non, mais non, tu 1257 cleimet sa culpe, si       m&eacu       le une fois entré dans la  de même que les       sous     double dans les rêves de la la vie est ce bruissement difficile alliage de       b&acir en cet anniversaire, ce qui       vu maintenant il connaît le premier essai c’est   maille 1 :que antoine simon 25 la lecture de sainte il avait accepté toulon, samedi 9 je sais, un monde se pour jacqueline moretti,     &nbs autre citation l’illusion d’une entr’els nen at ne pui la mastication des tous feux éteints. des       &n non, björg, sculpter l’air : dieu faisait silence, mais dernier vers aoi       la  dernier salut au       dans (josué avait lentement       crabe- dernier vers aoi       quinze       le polenta même si il était question non soudain un blanc fauche le diaphane est le et que vous dire des pour pierre theunissen la r.m.a toi le don des cris qui pour martine       descen       qui         &n on préparait   3   

les rêve, cauchemar, macles et roulis photo 4 rien n’est plus ardu " je suis un écorché vif. introibo ad altare lorsqu’on connaît une sables mes parolesvous mon cher pétrarque, en ceste tere ad estet ja de toutes les clquez sur siglent a fort e nagent e tout en travaillant sur les       fleur       la livre grand format en trois à propos des grands À la loupe, il observa l’homme est    7 artistes et 1 antoine simon 17 tendresse du mondesi peu de on dit qu’agathe dernier vers aoi   antoine simon 26    courant       le écrirecomme on se deuxième apparition a ma mère, femme parmi …presque vingt ans plus d’un côté à sylvie vue à la villa tamaris antoine simon 2  monde rassemblé       longte la langue est intarissable deuxième approche de g. duchêne, écriture le   marcel       l̵ ecrire les couleurs du monde dernier vers aoi  ce mois ci : sub jamais si entêtanteeurydice mais jamais on ne       la       la pie       marche j’ai en réserve       jonath tu le saiset je le vois       bruyan temps où le sang se       magnol temps de pierres dans la je t’enlace gargouille "tu sais ce que c’est eurydice toujours nue à       dans dernier vers aoi       fleure les parents, l’ultime pour philippe   la baie des anges l’erbe del camp, ki       la le franchissement des ce texte m’a été       le       droite paysage de ta tombe  et deux mille ans nous       le   pour olivier c’est seulement au sous l’occupation  la toile couvre les la force du corps, carles respunt :       &eacut il faut laisser venir madame il n’y a pas de plus sous la pression des une il faut dire les écoute, josué, inoubliables, les     tout autour derniers       rampan 1254 : naissance de le passé n’est pour andré pas facile d’ajuster le 1. il se trouve que je suis ne faut-il pas vivre comme petites proses sur terre macles et roulis photo 7       ( et il fallait aller debout « amis rollant, de torna a sorrento ulisse torna elle ose à peine troisième essai quai des chargeurs de marie-hélène le lourd travail des meules martin miguel art et le 26 août 1887, depuis       &agrav onzième face aux bronzes de miodrag les avenues de ce pays langues de plomba la bientôt, aucune amarre quelques autres  dans le livre, le       dans       l̵ pour m.b. quand je me heurte  l’exposition   on peut passer une vie si j’avais de son immense est le théâtre et   tout est toujours en comment entrer dans une pierre ciel dernier vers aoi sainte marie, 7) porte-fenêtre chaque jour est un appel, une     les fleurs du       sur dans ce pays ma mère       dans pour egidio fiorin des mots en 1958 ben ouvre à ço dist li reis : la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES EN CHANTIER

LES BRIBES EN CHANTIER

Dernier ajout : 1er juin 2009.

Les 3 derniers textes : CXLIII , La réserve des Bribes , CCLXVI .

Les 3 textes les plus lus : CLXXX , CCXIII , CCVI .

Les Bribes 133 à 291 sont en cours de rédaction. Elles se présentent dans trois formats : des oeuvres croisées (avec Max Charvolen, chaque bribe étant manuscrite sur des dessins numériques) ; dans une version papier (aux éditions de l’Amourier) ; et sur ce site, qui constitue le chantier principal.

 


Authentifiez vous pour accéder aux zones réservées

[forum vous inscrire] [ mot de passe oublié ?]

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Clefs
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette