BRIBES EN LIGNE
ce monde est semé sauvage et fuyant comme   au milieu de dernier vers aoi ils sortent la terre a souvent tremblé un homme dans la rue se prend 0 false 21 18 quelque temps plus tard, de de toutes les l’illusion d’une  epître aux       sur le     l’é       grimpa marcel alocco a et encore  dits sculpter l’air :       la À perte de vue, la houle des ma voix n’est plus que madame est toute antoine simon 33    tu sais       le quelque chose lu le choeur des femmes de les étourneaux ! madame est une nice, le 30 juin 2000 le franchissement des     au couchant       pav&ea  tu ne renonceras pas.       allong       nuage antoine simon 30  il y a le nu(e), comme son nom       glouss     à  l’exposition  il avait accepté pour nicolas lavarenne ma (ô fleur de courge... la terre nous       cerisi       coude j’ai donné, au mois nos voix difficile alliage de 1. il se trouve que je suis poussées par les vagues af : j’entends vous avez pour marcel je serai toujours attentif à "la musique, c’est le paroles de chamantu bernadette griot vient de de la   est-ce que       dans guetter cette chose comme un préliminaire la pour robert dans l’innocence des le passé n’est       " constellations et ouverture d’une pluies et bruines,       pav&ea   jn 2,1-12 : exacerbé d’air       et toute une faune timide veille ce texte m’a été       mouett       un epuisement de la salle, j’ai travaillé       p&eacu pour mon épouse nicole       entre       assis pour martin dans les écroulements il souffle sur les collines ce va et vient entre régine robin,       ma très malheureux...  le "musée  c’était en introduction à       sabots mon cher pétrarque, dernier vers aoi et il fallait aller debout le samedi 26 mars, à 15 on trouvera la video 7) porte-fenêtre f les rêves de des quatre archanges que douce est la terre aux yeux trois tentatives desesperees arbre épanoui au ciel josué avait un rythme       tourne il y a dans ce pays des voies les cuivres de la symphonie la fraîcheur et la f tous les feux se sont       sur le aux george(s) (s est la et que vous dire des dans ce périlleux il aurait voulu être       au et ma foi,       le d’ eurydice ou bien de       les de mes deux mains dernier vers aoi le grand combat : antoine simon 24 en ceste tere ad estet ja       au chaque jour est un appel, une     pourquoi       enfant     chant de la fonction, au lecteur voici le premier pour philippe       jardin troisième essai et clers est li jurz et li envoi du bulletin de bribes derniers vers sun destre gardien de phare à vie, au vos estes proz e vostre al matin, quant primes pert       les     son viallat © le château de ce pays que je dis est il y a des objets qui ont la si grant dol ai que ne si j’étais un bien sûr, il y eut   que signifie les premières       fourr& f les feux m’ont la mastication des li emperere par sa grant c’est une sorte de   d’un coté,       sur     &nbs       la je déambule et suis dernier vers aoi ses mains aussi étaient certains soirs, quand je   1) cette dimanche 18 avril 2010 nous approche d’une le 23 février 1988, il n’ayant pas au rayon des surgelés antoine simon 23       allong que reste-t-il de la les routes de ce pays sont abstraction voir figuration       d&eacu la mort d’un oiseau.  “s’ouvre paien sunt morz, alquant carmelo arden quin est une depuis ce jour, le site       la "si elle est       la       le j’ai perdu mon petites proses sur terre la force du corps, polenta dorothée vint au monde apaches : pour alain borer le 26 "ces deux là se       en   l’oeuvre vit son       chaises, tables, verres, macles et roulis photo 7 pour andré villers 1) la musique est le parfum de       en un la vie humble chez les nous avons affaire à de le proche et le lointain       reine après la lecture de la liberté s’imprime à sous l’occupation       descen juste un station 5 : comment dans les carnets juste un mot pour annoncer une autre approche de   pour olivier       sur dans l’innocence des 1257 cleimet sa culpe, si quelques textes le lourd travail des meules pour michèle gazier 1       l̵  hors du corps pas tu le saiset je le vois l’ami michel quando me ne so itu pe écrirecomme on se maintenant il connaît le carissimo ulisse,torna a       la napolì napolì quatrième essai de que d’heures  on peut passer une vie tout est prêt en moi pour    courant quatrième essai de chercher une sorte de dernier vers aoi       le       sur ( ce texte a ecrire sur       retour       les j’écoute vos madame a des odeurs sauvages   la baie des anges antoine simon 2 mouans sartoux. traverse de introibo ad altare dernier vers aoi   je sais, un monde se antoine simon 18 jamais si entêtanteeurydice lorsqu’on connaît une me derniers       bonheu lorsque martine orsoni les lettres ou les chiffres o tendresses ô mes ce paysage que tu contemplais à la mémoire de l’une des dernières     les fleurs du voudrais je vous       quinze       deux     le beaucoup de merveilles f le feu s’est m1       ] heureux l’homme pour jean marie si elle est belle ? je non, björg, c’est seulement au       aujour quai des chargeurs de v.- les amicales aventures du sa langue se cabre devant le pierre ciel à bernadette cet article est paru dans le il ne s’agit pas de on dit qu’agathe       quand quand sur vos visages les pour maxime godard 1 haute (en regardant un dessin de archipel shopping, la temps de pierres dans la je découvre avant toi descendre à pigalle, se souvent je ne sais rien de       force 1254 : naissance de  le grand brassage des reflets et echosla salle six de l’espace urbain, 5) triptyque marocain  référencem à propos des grands "l’art est-il       voyage le 28 novembre, mise en ligne toi, mésange à ce qui fascine chez non... non... je vous assure, folie de josuétout est il en est des meurtrières. dernier vers s’il cette machine entre mes  ce qui importe pour "je me tais. pour taire. si tu es étudiant en pour le prochain basilic, (la tes chaussures au bas de dans les rêves de la  de même que les le ciel de ce pays est tout   en grec, morías   nous sommes antoine simon 16 trois (mon souffle au matin       &ccedi deux nouveauté, les textes mis en ligne 0 false 21 18 voile de nuità la pour helmut tendresses ô mes envols    en     oued coulant couleur qui ne masque pas décembre 2001. pour jean-louis cantin 1.- histoire de signes . À max charvolen et À la loupe, il observa     rien et c’était dans il y a tant de saints sur dernier vers aoi       magnol bribes en ligne a d’un côté l’instant criblé dans un coin de nice, deux mille ans nous     sur la   pour théa et ses       bien marie-hélène       crabe- macles et roulis photo 3 aucun hasard si se   ciel !!!! mult ben i fierent franceis e       baie antoine simon 9 antoine simon 14 pure forme, belle muette, autres litanies du saint nom passent .x. portes, tromper le néant on préparait       un lentement, josué f le feu m’a dernier vers aoi   marcel réponse de michel       sur religion de josué il rêves de josué, vedo la luna vedo le       s̵ sequence 6   le       sur macles et roulis photo 4 un temps hors du les durand : une le 15 mai, à dont les secrets… à quoi antoine simon 6 pour julius baltazar 1 le       sous la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES EN CHANTIER

LES BRIBES EN CHANTIER

Dernier ajout : 1er juin 2009.

Les 3 derniers textes : CXLIII , La réserve des Bribes , CCLXVI .

Les 3 textes les plus lus : CXCV , CCLXIII , Bribe CCXLV .

Les Bribes 133 à 291 sont en cours de rédaction. Elles se présentent dans trois formats : des oeuvres croisées (avec Max Charvolen, chaque bribe étant manuscrite sur des dessins numériques) ; dans une version papier (aux éditions de l’Amourier) ; et sur ce site, qui constitue le chantier principal.

 


Authentifiez vous pour accéder aux zones réservées

[forum vous inscrire] [ mot de passe oublié ?]

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Clefs
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette