BRIBES EN LIGNE
sur la toile de renoir, les a christiane je suis bien dans     nous       dans       fleure       le j’aime chez pierre etait-ce le souvenir     une abeille de les plus terribles tendresse du mondesi peu de       va antoine simon 20       marche ici, les choses les plus c’est le grand madame aux rumeurs       &eacut ce un titre : il infuse sa   on n’est  de même que les  marcel migozzi vient de allons fouiller ce triangle         or       je cyclades, iii° je sais, un monde se il n’y a pas de plus     surgi la littérature de a la libération, les marie-hélène       une       entre   si vous souhaitez la réserve des bribes "ah ! mon doux pays, lancinant ô lancinant le franchissement des       d&eacu  ce mois ci : sub le lent déferlement ne pas négocier ne   le 10 décembre quant carles oït la   né le 7 f qu’il vienne, le feu “le pinceau glisse sur "l’art est-il coupé en deux quand tout à fleur d’eaula danse de sorte que bientôt coupé le sonà mais non, mais non, tu réponse de michel dernier vers aoi bientôt, aucune amarre un tunnel sans fin et, à   3   

les pour max charvolen 1) dans le respect du cahier des "nice, nouvel éloge de la       m&eacu       dans       le       allong dernier vers aoi « amis rollant, de la vie humble chez les et c’était dans non, björg,  hier, 17 le proche et le lointain 1257 cleimet sa culpe, si quel ennui, mortel pour madame est une torche. elle antoine simon 2 dernier vers aoi   epuisement de la salle, ce 28 février 2002.       devant dont les secrets… à quoi  si, du nouveau la fraîcheur et la les dernières leonardo rosa a l’aube des apaches, quatrième essai de       au eurydice toujours nue à       montag aux george(s) (s est la pour qui veut se faire une       m̵ passet li jurz, si turnet a dernier vers aoi sables mes parolesvous "mais qui lit encore le la liberté s’imprime à dans la caverne primordiale pour maxime godard 1 haute le coeur du    il       le dernier vers aoi    au balcon dans le pays dont je vous siglent a fort e nagent e       le       aujour dorothée vint au monde l’art n’existe  pour jean le dernier vers aoi beaucoup de merveilles dans l’innocence des j’ai travaillé a propos de quatre oeuvres de le travail de bernard       il de prime abord, il     [1]  il n’était qu’un mieux valait découper raphaël "ces deux là se carles respunt :     dans la ruela   pour olivier i mes doigts se sont ouverts vous êtes temps de pierres dans la maintenant il connaît le une autre approche de mise en ligne d’un       ...mai temps de pierres       au station 3 encore il parle la tentation du survol, à       pav&ea quelque temps plus tard, de soudain un blanc fauche le halt sunt li pui e mult halt vous dites : "un       assis la bouche pleine de bulles nu(e), comme son nom ma chair n’est       pass&e clers est li jurz et li je ne peins pas avec quoi, clers fut li jurz e li dernier vers aoi nos voix légendes de michel     pourquoi in the country onzième       tourne sous la pression des des voix percent, racontent       o saluer d’abord les plus  “ne pas à propos “la nous savons tous, ici, que et si au premier jour il dans les carnets la rencontre d’une      & ce qui importe pour les installations souvent, bribes en ligne a de proche en proche tous "si elle est antoine simon 28       les station 4 : judas  outre la poursuite de la mise à bernadette huit c’est encore à       " introibo ad altare d’abord l’échange des rossignolet tu la       le       &n  la lancinante a ma mère, femme parmi karles se dort cum hume depuis le 20 juillet, bribes on croit souvent que le but dernier vers aoi jamais je n’aurais générations         &n dieu faisait silence, mais le tissu d’acier a la femme au six de l’espace urbain,   j’ai souvent mes pensées restent ses mains aussi étaient nous viendrons nous masser la lecture de sainte et voici maintenant quelques   1) cette       bien  l’écriture le 15 mai, à giovanni rubino dit   pour adèle et       maquis petites proses sur terre madame, vous débusquez 0 false 21 18 l’existence n’est et te voici humanité la légende fleurie est travail de tissage, dans onze sous les cercles  dans toutes les rues f le feu m’a le plus insupportable chez seins isabelle boizard 2005 ajout de fichiers sons dans le passé n’est toi, mésange à       au       p&eacu       les dans le train premier quelques autres f le feu s’est dernier vers aoi         (dans le deuxième antoine simon 11 (josué avait lentement r.m.a toi le don des cris qui (de)lecta lucta   a toi le don des cris qui se placer sous le signe de       bonhe       à troisième essai et (elle entretenait merci au printemps des macles et roulis photo 6 quelque chose pour yves et pierre poher et dix l’espace ouvert au       le fontelucco, 6 juillet 2000    en j’arrivais dans les carcassonne, le 06       ( si grant dol ai que ne temps où le sang se       dans la terre nous     &nbs vous deux, c’est joie et ils s’étaient clquez sur c’est la peur qui fait a grant dulur tendrai puis       parfoi écrirecomme on se il avait accepté Éléments -       la       &agrav certains soirs, quand je f j’ai voulu me pencher il s’appelait quelques textes pour martin ici. les oiseaux y ont fait moisissures mousses lichens  la toile couvre les rm : d’accord sur     m2 &nbs macles et roulis photo aucun hasard si se et que dire de la grâce     quand 0 false 21 18 heureuse ruine, pensait       cette pure forme, belle muette, antoine simon 6 janvier 2002 .traverse       au       &n     tout autour trois tentatives desesperees       un  les trois ensembles pour michèle aueret les amants se vedo la luna vedo le dans l’effilé de       en un elle ose à peine     depuis à sylvie pas de pluie pour venir pour jacqueline moretti,       sabots pour anne slacik ecrire est     du faucon       vaches sous l’occupation       quand pour michèle gazier 1) ensevelie de silence, sur l’erbe verte si est glaciation entre able comme capable de donner immense est le théâtre et     après polenta vos estes proz e vostre  zones gardées de       au juste un mot pour annoncer à la bonne tendresses ô mes envols       l̵ 5) triptyque marocain tout est prêt en moi pour       la pas facile d’ajuster le lentement, josué encore une citation“tu quai des chargeurs de pierre ciel   au milieu de 1. il se trouve que je suis sixième il ne sait rien qui ne va l’attente, le fruit carmelo arden quin est une       longte douze (se fait terre se laure et pétrarque comme tu le saiset je le vois si, il y a longtemps, les ma voix n’est plus que c’est vrai pas une année sans évoquer le recueil de textes       le antoine simon 9    de femme liseuse  c’était du fond des cours et des démodocos... Ça a bien un attendre. mot terrible.       que le 26 août 1887, depuis dernier vers aoi j’ai longtemps nous avons affaire à de la route de la soie, à pied, tous feux éteints. des j’oublie souvent et prenez vos casseroles et mougins. décembre la question du récit tout en travaillant sur les mesdames, messieurs, veuillez fragilité humaine. bien sûr, il y eut       ton       gentil dernier vers aoi une errance de et je vois dans vos la terre a souvent tremblé pluies et bruines, antoine simon 17 après la lecture de  les premières madame des forêts de   je n’ai jamais   dits de       jonath la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES PUBLIÉES > RÉVERSIONS

RÉVERSIONS

Dernier ajout : 6 décembre 2008.

Les 3 derniers textes : LXVI , LXV , LXIV .

Les 3 textes les plus lus : LXV , XLVI , LXVI .

Volume 2. Bribes 34 à 66. Rédaction : 1978. Publication : 1999 (© édtions de l’Amourier, tous droits réservés). Les illustrations de la version papier sont de Jean Jacques Laurent.


XXXIV , XXXV , XXXVI , XXXVII , XXXVIII , XXXIX , XL , XLI , XLII , XLIII , XLIV , XLV , XLVI , XLVII , XLVIII , XLIX , L , LI , LII , LII , LIII , LIV , LV , LVI , LVI , LVII , LVIII , LIX , LX , LXI , LXII , LXIII , LXIV , LXV , LXVI
Clefs
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette