BRIBES EN LIGNE
apaches : dans le train premier je t’enlace gargouille les parents, l’ultime       que "je me tais. pour taire.     rien rêve, cauchemar,   d’un coté, très saintes litanies juste un mot pour annoncer nous avons affaire à de il en est des meurtrières.       deux     le antoine simon 18       je la mort, l’ultime port, pour angelo les avenues de ce pays encore une citation“tu cyclades, iii° (josué avait couleur qui ne masque pas   se       la "l’art est-il     " je m’étonne toujours de la j’ai donc dans les carnets       vu dernier vers aoi antoine simon 14 ce jour là, je pouvais     vers le soir il faut laisser venir madame tu le saiset je le vois       dans f tous les feux se sont  “ne pas il n’y a pas de plus le bulletin de "bribes preambule – ut pictura dernier vers aoi deuxième approche de la musique est le parfum de        improbable visage pendu  monde rassemblé station 3 encore il parle depuis le 20 juillet, bribes antoine simon 10 dans un coin de nice, troisième essai dernier vers aoi       dans écrirecomme on se       alla c’est la distance entre ma mémoire ne peut me je suis bien dans un tunnel sans fin et, à   est-ce que  dernières mises l’impossible macles et roulis photo 6 une il faut dire les c’est pour moi le premier art jonction semble enfin       les     tout autour vos estes proz e vostre intendo... intendo ! raphaël il y a des objets qui ont la       maquis paysage de ta tombe  et se placer sous le signe de       l̵ si grant dol ai que ne références : xavier     sur la pente  un livre écrit       droite pas sur coussin d’air mais       qui   (dans le pierre ciel vous avez   iv    vers la poésie, à la madame porte à neuf j’implore en vain     après         &n allons fouiller ce triangle halt sunt li pui e mult halt       o       la cette machine entre mes les oiseaux s’ouvrent autre petite voix   la production epuisement de la salle,     les provisions antoine simon 19 polenta pour ma a propos de quatre oeuvres de que reste-t-il de la   pour raphaël le ciel de ce pays est tout les routes de ce pays sont       p&eacu  hier, 17 le passé n’est in the country noble folie de josué, comme ce mur blanc dans les carnets onzième toi, mésange à deux ajouts ces derniers "moi, esclave" a dernier vers aoi saluer d’abord les plus tout à fleur d’eaula danse antoine simon 30   pour le prochain il ne reste plus que le pour alain borer le 26 ecrire sur pas même pour maxime godard 1 haute       assis d’un côté 1-nous sommes dehors. petit matin frais. je te macles et roulis photo 1 me je meurs de soif       l̵ bel équilibre et sa spectacle de josué dit  il est des objets sur (josué avait lentement merle noir  pour       juin "ces deux là se mouans sartoux. traverse de       sur le pour martine, coline et laure si elle est belle ? je dernier vers aoi       et un temps hors du la légende fleurie est   pour olivier       vu bribes en ligne a dernier vers aoi   encore une dernier vers aoi titrer "claude viallat,       rampan       (   je ne comprends plus …presque vingt ans plus hans freibach : imagine que, dans la et que dire de la grâce les dessins de martine orsoni suite de est-ce parce que, petit, on À peine jetés dans le       midi  epître aux       bonhe nice, le 30 juin 2000 journée de bernard dejonghe... depuis   ces notes    au balcon très malheureux... pour michèle aueret  on peut passer une vie a la femme au   j’ai souvent sur la toile de renoir, les   adagio   je pas de pluie pour venir la fonction,       embarq un jour nous avons je serai toujours attentif à       au "le renard connaît  l’écriture chaque automne les pur ceste espee ai dulor e guetter cette chose le pendu       je me     sur la tu le sais bien. luc ne 13) polynésie autre essai d’un macles et roulis photo comment entrer dans une       allong 1254 : naissance de douce est la terre aux yeux     de rigoles en       gentil         or la rencontre d’une des quatre archanges que sainte marie, ce qu’un paysage peut 1. il se trouve que je suis ma voix n’est plus que 1257 cleimet sa culpe, si portrait. 1255 :     [1]  antoine simon 20 le 2 juillet       aujour violette cachéeton un titre : il infuse sa antoine simon 29 démodocos... Ça a bien un       au dernier vers aoi dernier vers doel i avrat,       journ& de profondes glaouis  dans toutes les rues   le texte suivant a paien sunt morz, alquant chaises, tables, verres, f les feux m’ont quando me ne so itu pe au programme des actions grande lune pourpre dont les       &n   pour adèle et les durand : une rare moment de bonheur, "si elle est station 1 : judas c’est la chair pourtant iloec endreit remeint li os 10 vers la laisse ccxxxii dans ce périlleux 0 false 21 18 juste un attendre. mot terrible.     chambre n’ayant pas la lecture de sainte  hors du corps pas les textes mis en ligne et si au premier jour il pure forme, belle muette, vous deux, c’est joie et       retour mise en ligne d’un       sur le je t’ai admiré, un trait gris sur la dans le monde de cette antoine simon 17       le « 8° de f dans le sourd chatoiement     &nbs les petites fleurs des marché ou souk ou       voyage       jonath  les trois ensembles josué avait un rythme       quelque chose sauvage et fuyant comme À l’occasion de le coquillage contre sa langue se cabre devant le pour egidio fiorin des mots le ciel est clair au travers       un     le cygne sur traquer antoine simon 16 il ne s’agit pas de able comme capable de donner  pour le dernier jour inoubliables, les aux george(s) (s est la dernier vers aoi le grand combat : rm : d’accord sur pour andré douze (se fait terre se cinquième essai tout si tu es étudiant en ainsi va le travail de qui       longte 5) triptyque marocain   si vous souhaitez exacerbé d’air À max charvolen et temps de pierres carles li reis en ad prise sa la chaude caresse de ce texte m’a été macles et roulis photo 4 nous avancions en bas de       je       le je n’ai pas dit que le vous avez régine robin,     longtemps sur quelques textes quelque temps plus tard, de dans les rêves de la deuxième essai je désire un Ç’avait été la       neige folie de josuétout est ne faut-il pas vivre comme   1) cette deux mille ans nous ce qui fascine chez siglent a fort e nagent e l’impression la plus bribes en ligne a madame déchirée tout est prêt en moi pour ce texte se présente on a cru à giovanni rubino dit dentelle : il avait dernier vers aoi on dit qu’agathe les grands pour max charvolen 1) un soir à paris au le samedi 26 mars, à 15 difficile alliage de     oued coulant antoine simon 13 la question du récit percey priest lakesur les   la baie des anges depuis ce jour, le site  tu vois im font chier monde imaginal,   maille 1 :que chaque jour est un appel, une à bernadette onze sous les cercles       glouss pour helmut et ma foi, les amants se trois (mon souffle au matin ...et poème pour la deuxième édition du quel ennui, mortel pour  ce mois ci : sub mon travail est une les enseignants : viallat © le château de       &ccedi madame est la reine des la danse de à cri et à sables mes parolesvous "nice, nouvel éloge de la clere est la noit e la       au peinture de rimes. le texte nouvelles mises en (elle entretenait  née à carissimo ulisse,torna a passet li jurz, la noit est la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES PUBLIÉES > RÉVERSIONS

RÉVERSIONS

Dernier ajout : 6 décembre 2008.

Les 3 derniers textes : LXVI , LXV , LXIV .

Les 3 textes les plus lus : LIV , XXXVI , LII .

Volume 2. Bribes 34 à 66. Rédaction : 1978. Publication : 1999 (© édtions de l’Amourier, tous droits réservés). Les illustrations de la version papier sont de Jean Jacques Laurent.


XXXIV , XXXV , XXXVI , XXXVII , XXXVIII , XXXIX , XL , XLI , XLII , XLIII , XLIV , XLV , XLVI , XLVII , XLVIII , XLIX , L , LI , LII , LII , LIII , LIV , LV , LVI , LVI , LVII , LVIII , LIX , LX , LXI , LXII , LXIII , LXIV , LXV , LXVI
Clefs
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette