BRIBES EN LIGNE
  (dans le les amants se       au o tendresses ô mes f j’ai voulu me pencher prenez vos casseroles et nouvelles mises en macles et roulis photo 3       nuage       et tu m1       station 7 : as-tu vu judas se ço dist li reis :       à     ton mi viene in mentemi deuxième essai le deux ajouts ces derniers on a cru à     dans la ruela iv.- du livre d’artiste depuis le 20 juillet, bribes première pour michèle gazier 1 maintenant il connaît le à la vie est dans la vie. se sauvage et fuyant comme pour raphaël À max charvolen et       l̵ petit matin frais. je te ainsi alfred…  dernier salut au       la  les premières j’ai ajouté coupé le sonà les textes mis en ligne approche d’une   je ne comprends plus       une deuxième apparition de quatrième essai rares il faut laisser venir madame sur la toile de renoir, les est-ce parce que, petit, on comme un préliminaire la au seuil de l’atelier il n’est pire enfer que pas sur coussin d’air mais clers est li jurz et li bientôt, aucune amarre rimbaud a donc où l’on revient quel étonnant     sur la pente toulon, samedi 9 madame est la reine des       entre       et       m̵ nous dirons donc nous lirons deux extraits de archipel shopping, la epuisement de la salle, quatrième essai de       maquis réponse de michel temps de pierres dans la       ( dernier vers aoi de proche en proche tous "tu sais ce que c’est ecrire les couleurs du monde que reste-t-il de la     extraire le vieux qui je suis Éléments - able comme capable de donner comme ce mur blanc l’une des dernières imagine que, dans la quant carles oït la nous avancions en bas de au lecteur voici le premier a christiane tout en vérifiant       au       dans moi cocon moi momie fuseau   iv    vers se placer sous le signe de       six le lent tricotage du paysage faisant dialoguer dans l’innocence des un jour nous avons       le ses mains aussi étaient coupé en deux quand le géographe sait tout essai de nécrologie, au matin du     une abeille de laure et pétrarque comme a propos de quatre oeuvres de la poésie, à la    nous vedo la luna vedo le et la peur, présente il ne sait rien qui ne va en 1958 ben ouvre à raphaël     [1]  nos voix 0 false 21 18 en introduction à pour le prochain basilic, (la la liberté de l’être je sais, un monde se "le renard connaît chaque automne les avec marc, nous avons ma voix n’est plus que   1) cette les plus vieilles chaises, tables, verres,   au milieu de tout à fleur d’eaula danse       object "mais qui lit encore le 1254 : naissance de dans l’effilé de des quatre archanges que ce qui importe pour pour andré les doigts d’ombre de neige pour qui veut se faire une dentelle : il avait exacerbé d’air glaciation entre rossignolet tu la     vers le soir comme c’est (dans mon ventre pousse une toutefois je m’estimais neuf j’implore en vain ne pas négocier ne on trouvera la video       aux vous dites : "un pour mon épouse nicole pour jacky coville guetteurs carcassonne, le 06 antoine simon 15 pour martine avant dernier vers aoi l’éclair me dure, "ah ! mon doux pays, deuxième essai       bruyan dernier vers aoi   tromper le néant       apr&eg clers fut li jurz e li comment entrer dans une       les j’ai perdu mon   tout est toujours en après la lecture de 0 false 21 18   pour théa et ses   le coeur du me ma chair n’est le galop du poème me deuxième approche de et c’était dans au programme des actions la vie humble chez les deux mille ans nous  les éditions de pour jean marie    de femme liseuse (elle entretenait la littérature de 1 au retour au moment lorsque martine orsoni d’un bout à attention beau     sur la j’aime chez pierre a toi le don des cris qui   en grec, morías       avant       apparu patrick joquel vient de je reviens sur des le "patriote", 5) triptyque marocain station 4 : judas        chaque       sur   entrons       la leonardo rosa quand sur vos visages les dernier vers aoi dernier vers aoi écoute, josué, dernier vers aoi "je me tais. pour taire. a ma mère, femme parmi suite de "si elle est       sur       "  “comment     après si elle est belle ? je je ne saurais dire avec assez  au mois de mars, 1166 vos estes proz e vostre les installations souvent, karles se dort cum hume dans le pain brisé son  la lancinante pour m.b. quand je me heurte madame dans l’ombre des madame, c’est notre sequence 6   le attendre. mot terrible. “le pinceau glisse sur lorsqu’on connaît une       en un autre essai d’un     &nbs   encore une 1) notre-dame au mur violet station 5 : comment on croit souvent que le but       midi tout mon petit univers en l’existence n’est un nouvel espace est ouvert       voyage sous l’occupation       dans 1. il se trouve que je suis trois (mon souffle au matin polenta antoine simon 30 soudain un blanc fauche le ce texte se présente références : xavier       l̵ la chaude caresse de       je me et voici maintenant quelques la mastication des       le numéro exceptionnel de les durand : une À l’occasion de     rien  tu ne renonceras pas. livre grand format en trois écrirecomme on se dans l’innocence des un temps hors du l’art c’est la je suis bien dans pour maxime godard 1 haute il était question non     le cygne sur edmond, sa grande       sabots josué avait un rythme   jn 2,1-12 : dernier vers aoi frères et 1- c’est dans franchement, pensait le chef, bruno mendonça légendes de michel la langue est intarissable agnus dei qui tollis peccata les premières de pareïs li seit la       &n tes chaussures au bas de     au couchant une autre approche de les plus terribles nu(e), comme son nom autre citation"voui li quens oger cuardise onzième j’ai relu daniel biga,       tourne s’ouvre la et encore  dits 7) porte-fenêtre et…  dits de vi.- les amicales aventures rita est trois fois humble. attendre. mot terrible. premier essai c’est antoine simon 20 temps où les coeurs antoine simon 10       object chaque jour est un appel, une « 8° de si, il y a longtemps, les macles et roulis photo 7 pour   est-ce que Être tout entier la flamme dernier vers aoi des conserves ! effleurer le ciel du bout des c’est pour moi le premier les parents, l’ultime       neige       m&eacu       ...mai pour daniel farioli poussant       journ& (la numérotation des à cri et à dernier vers aoi   pour lee lu le choeur des femmes de  les trois ensembles seins isabelle boizard 2005  tu vois im font chier mieux valait découper jouer sur tous les tableaux       force  “la signification (josué avait       le le ciel de ce pays est tout       vu    tu sais a la libération, les       le pour jean-marie simon et sa il en est des noms comme du       les trois tentatives desesperees       sur le il ne s’agit pas de   pour adèle et je ne peins pas avec quoi,     surgi  c’était sixième carles respunt : v.- les amicales aventures du f les marques de la mort sur madame chrysalide fileuse dessiner les choses banales a la fin il ne resta que je t’enfourche ma si j’étais un pour angelo reprise du site avec la dans les écroulements on dit qu’agathe   d’un coté, le 26 août 1887, depuis bernard dejonghe... depuis la vie est ce bruissement granz fut li colps, li dux en il est le jongleur de lui la bouche pleine de bulles dire que le livre est une       la  si, du nouveau       bien de la   ciel !!!! les dernières cher bernard la mort d’un oiseau. poussées par les vagues rm : d’accord sur     chant de   l’oeuvre vit son tendresses ô mes envols la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES PUBLIÉES > EFFRACTIONS

EFFRACTIONS

Dernier ajout : 8 décembre 2008.

Les 3 derniers textes : XCIX , XCVIII , XCVII .

Les 3 textes les plus lus : LXXI , LXXXV , LXXII .

Volume 3. Bribes 67 à 99. Rédaction : 1979. Publication : 2003 (© édtions de l’Amourier, tous droits réservés). Les illustrations de la version papier sont de François Goalec.


Clefs
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette