BRIBES EN LIGNE
avec marc, nous avons pour mes enfants laure et antoine simon 15 des voix percent, racontent       la les lettres ou les chiffres  “... parler une pour qui veut se faire une       le       au       "       maquis seul dans la rue je ris la deuxième suite le géographe sait tout dernier vers aoi À la loupe, il observa le galop du poème me       le m1         six formes de la à cri et à pas une année sans évoquer mon cher pétrarque, cet article est paru dans le au rayon des surgelés       " deuxième essai cyclades, iii°   3   

les les oiseaux s’ouvrent   on n’est ecrire sur dieu faisait silence, mais tu le sais bien. luc ne  avec « a la jouer sur tous les tableaux attention beau             entre abstraction voir figuration morz est rollant, deus en ad  martin miguel vient bernard dejonghe... depuis dernier vers aoi (À l’église       fleur       les dernier vers aoi antoine simon 33 il y a tant de saints sur la fraîcheur et la vedo la luna vedo le le passé n’est pour ma c’est ici, me on trouvera la video À l’occasion de sauvage et fuyant comme envoi du bulletin de bribes       au  dans toutes les rues il existe au moins deux ce n’est pas aux choses     le cygne sur en cet anniversaire, ce qui nous dirons donc le coquillage contre descendre à pigalle, se la cité de la musique       &agrav station 4 : judas   tous ces chardonnerets       l̵ les petites fleurs des       nuage   tout est toujours en       deux antoine simon 6 pour andré villers 1) un jour, vous m’avez le 26 août 1887, depuis     pluie du       dans       dans je n’ai pas dit que le la danse de (en regardant un dessin de de proche en proche tous       pav&ea   entrons madame a des odeurs sauvages dans les carnets a la fin il ne resta que et il parlait ainsi dans la si j’avais de son    nous le plus insupportable chez       reine se reprendre. creuser son       reine       neige pluies et bruines, 1 au retour au moment nous savons tous, ici, que quelques textes       au abu zayd me déplait. pas   saint paul trois bernadette griot vient de       apr&eg la vie humble chez les laure et pétrarque comme     rien merle noir  pour charogne sur le seuilce qui       la "si elle est antoine simon 21 troisième essai et si j’étais un un temps hors du depuis le 20 juillet, bribes paroles de chamantu avez-vous vu       devant dans le pain brisé son epuisement de la salle, j’ai relu daniel biga, pour michèle gazier 1) bribes en ligne a l’erbe del camp, ki       &agrav    regardant  il y a le antoine simon 30       baie  dernier salut au raphaËl       montag       j̵       au ils avaient si longtemps, si dans l’effilé de jamais si entêtanteeurydice rimbaud a donc constellations et       fourr& antoine simon 5 pour anne slacik ecrire est dernier vers aoi certains soirs, quand je de prime abord, il à sylvie f j’ai voulu me pencher       je madame est une dernier vers aoi normal 0 21 false fal f toutes mes au seuil de l’atelier on dit qu’agathe       vaches franchement, pensait le chef,       ton noble folie de josué, " je suis un écorché vif.       sur ki mult est las, il se dort li emperere s’est reprise du site avec la       pour je t’enlace gargouille vous avez       &n j’ai travaillé le ciel est clair au travers madame des forêts de 1254 : naissance de écoute, josué, pour m.b. quand je me heurte 0 false 21 18       il tandis que dans la grande       alla       au il avait accepté  de même que les       allong etait-ce le souvenir nous avons affaire à de douze (se fait terre se dernier vers aoi je m’étonne toujours de la "pour tes pourquoi yves klein a-t-il       object normalement, la rubrique       le  le grand brassage des la question du récit je n’hésiterai fontelucco, 6 juillet 2000 six de l’espace urbain, au matin du dernier vers aoi pour egidio fiorin des mots  l’écriture l’une des dernières ainsi alfred… a grant dulur tendrai puis       " la mort d’un oiseau. antoine simon 19   anatomie du m et   (dans le à  les éditions de l’existence n’est les durand : une edmond, sa grande f le feu m’a       aux comme ce mur blanc aucun hasard si se   un dernier vers aoi lorsque martine orsoni et ces       la le ciel de ce pays est tout c’est seulement au       p&eacu dans ce pays ma mère       le c’est le grand le lent tricotage du paysage   je ne comprends plus       apparu       rampan       l̵       gentil carmelo arden quin est une       " mouans sartoux. traverse de dernier vers aoi onze sous les cercles passet li jurz, si turnet a 1. il se trouve que je suis in the country introibo ad altare et te voici humanité raphaël macles et roulis photo 1 le 23 février 1988, il la terre nous   pour théa et ses sequence 6   le quand c’est le vent qui       jardin pour helmut temps de pierres macles et roulis photo 6 antoine simon 29  le "musée attendre. mot terrible. pur ceste espee ai dulor e (ô fleur de courge... quand les eaux et les terres le vieux qui ço dist li reis : pour julius baltazar 1 le une fois entré dans la granz est li calz, si se tout en travaillant sur les       &agrav antoine simon 23 madame est une torche. elle temps de bitume en fusion sur (la numérotation des d’abord l’échange des zacinto dove giacque il mio diaphane est le quelque chose leonardo rosa  les œuvres de ] heureux l’homme cher bernard bientôt, aucune amarre f tous les feux se sont le glacis de la mort       en ce qui aide à pénétrer le les grands   je n’ai jamais       sabots f dans le sourd chatoiement la gaucherie à vivre, dimanche 18 avril 2010 nous       sur le tissu d’acier les avenues de ce pays vous deux, c’est joie et       &n     double passent .x. portes, il ne sait rien qui ne va       soleil non... non... je vous assure, s’ouvre la “dans le dessin « 8° de dont les secrets… à quoi "ah ! mon doux pays, « amis rollant, de jamais je n’aurais  c’était écrirecomme on se les dessins de martine orsoni       pass&e napolì napolì quatre si la mer s’est que reste-t-il de la la littérature de spectacle de josué dit polenta lu le choeur des femmes de       neige les plus vieilles ….omme virginia par la       quand l’ami michel on croit souvent que le but       l̵ un titre : il infuse sa ne faut-il pas vivre comme de pareïs li seit la       à de soie les draps, de soie l’éclair me dure, petit matin frais. je te difficile alliage de ainsi va le travail de qui ce texte m’a été quand il voit s’ouvrir, avant propos la peinture est clere est la noit e la       au       &n antoine simon 24 quatrième essai de j’aime chez pierre quel étonnant c’est la peur qui fait pour jean-marie simon et sa       soleil "nice, nouvel éloge de la   adagio   je  pour de       fleure où l’on revient c’est parfois un pays ma voix n’est plus que montagnesde troisième essai c’est vrai    seule au "le renard connaît violette cachéeton c’était une 1) la plupart de ces   marcel       fourr&       voyage     l’é deuxième apparition pas même à la bonne  zones gardées de       et temps de pierres dans la heureuse ruine, pensait pour andré   la production tes chaussures au bas de de sorte que bientôt   ces sec erv vre ile quand sur vos visages les       le encore une citation“tu À perte de vue, la houle des       grappe la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES PUBLIÉES > EFFRACTIONS

EFFRACTIONS

Dernier ajout : 8 décembre 2008.

Les 3 derniers textes : XCIX , XCVIII , XCVII .

Les 3 textes les plus lus : LXXII , LXXXVII , XCIX .

Volume 3. Bribes 67 à 99. Rédaction : 1979. Publication : 2003 (© édtions de l’Amourier, tous droits réservés). Les illustrations de la version papier sont de François Goalec.


Clefs
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette