BRIBES EN LIGNE
lu le choeur des femmes de  les premières la vie est ce bruissement à la bonne ce 28 février 2002. allons fouiller ce triangle de prime abord, il    courant       au dans ce pays ma mère quand les eaux et les terres laure et pétrarque comme     chambre nous savons tous, ici, que       pass&e       dans pour maxime godard 1 haute rossignolet tu la thème principal : je serai toujours attentif à la tentation du survol, à pour andrée le bulletin de "bribes       au merci au printemps des tout en travaillant sur les (vois-tu, sancho, je suis folie de josuétout est clere est la noit e la à cri et à religion de josué il les parents, l’ultime troisième essai et       embarq ce va et vient entre et la peur, présente la mort, l’ultime port, le grand combat : le 15 mai, à les installations souvent, ce 0 false 21 18       l̵     le dernier vers aoi l’art n’existe     une abeille de ce texte m’a été au commencement était le géographe sait tout il ne sait rien qui ne va       une       nuage quando me ne so itu pe je découvre avant toi et il parlait ainsi dans la       jardin  au travers de toi je l’existence n’est       sous dieu faisait silence, mais       le       " chaises, tables, verres,     sur la pente la question du récit cet univers sans  jésus préparation des       sur le       voyage f les feux m’ont m1       pour max charvolen 1) fragilité humaine. (elle entretenait sous la pression des onzième pour angelo  le grand brassage des même si antoine simon 32       s̵       la une autre approche de madame déchirée et si tu dois apprendre à  dernier salut au       le  tu ne renonceras pas. difficile alliage de la communication est « amis rollant, de       &agrav quand il voit s’ouvrir, lorsqu’on connaît une dernier vers aoi dans l’effilé de     sur la       aux ecrire sur   ces notes j’écoute vos je suis occupé ces       marche       au macles et roulis photo 3 à propos des grands       ( ecrire les couleurs du monde dernier vers aoi tout mon petit univers en pour ma dernier vers s’il chaque jour est un appel, une       en un dernier vers aoi tous feux éteints. des pour andré villers 1) À la loupe, il observa station 3 encore il parle passet li jurz, la noit est la chaude caresse de halt sunt li pui e mult halt antoine simon 13 sa langue se cabre devant le dernier vers aoi       &ccedi       il la terre a souvent tremblé me     les provisions rêves de josué, le coquillage contre   ces sec erv vre ile dernier vers aoi premier essai c’est  il y a le chercher une sorte de torna a sorrento ulisse torna trois (mon souffle au matin un jour nous avons comment entrer dans une agnus dei qui tollis peccata alocco en patchworck © toutes sortes de papiers, sur f qu’il vienne, le feu Ç’avait été la granz fut li colps, li dux en etudiant à paien sunt morz, alquant   la baie des anges la légende fleurie est       dans ainsi va le travail de qui "la musique, c’est le  “comment   six formes de la la galerie chave qui pour egidio fiorin des mots je rêve aux gorges encore une citation“tu dans l’innocence des au rayon des surgelés  monde rassemblé les plus terribles du fond des cours et des       les       nuage       fourmi antoine simon 22 suite de   ciel !!!! nice, le 30 juin 2000 de pareïs li seit la je m’étonne toujours de la   marcel le glacis de la mort       &n a christiane antoine simon 27 la lecture de sainte réponse de michel     nous montagnesde ainsi alfred…       voyage tes chaussures au bas de je déambule et suis a toi le don des cris qui     [1]   la toile couvre les antoine simon 9 et…  dits de il s’appelait 5) triptyque marocain voile de nuità la 1254 : naissance de À peine jetés dans le   d’un coté, quand vous serez tout on peut croire que martine vous n’avez merci à marc alpozzo  l’exposition  (ô fleur de courge... antoine simon 16 granz est li calz, si se deuxième approche de il arriva que   le 10 décembre       sur villa arson, nice, du 17       la antoine simon 17       pass&e       au       ton là, c’est le sable et dernier vers aoi le pendu madame, on ne la voit jamais de mes deux mains vertige. une distance morz est rollant, deus en ad À perte de vue, la houle des et je vois dans vos       à pour michèle aueret nos voix écrirecomme on se régine robin, le 2 juillet d’ eurydice ou bien de   pour olivier le samedi 26 mars, à 15 antoine simon 24       "       avant clers fut li jurz e li       longte       "   on n’est toute une faune timide veille dernier vers aoi les cuivres de la symphonie pour le prochain basilic, (la       l̵       sur l’ami michel       dans des voix percent, racontent       sur able comme capable de donner           un mois sans et voici maintenant quelques huit c’est encore à       je me sur la toile de renoir, les     du faucon     rien j’ai en réserve archipel shopping, la    nous a l’aube des apaches, constellations et en cet anniversaire, ce qui les étourneaux ! douze (se fait terre se couleur qui ne masque pas       p&eacu  “s’ouvre       je equitable un besoin sonnerait bien sûrla    au balcon preambule – ut pictura dernier vers aoi inoubliables, les dans le pain brisé son légendes de michel ço dist li reis : pour andré je n’ai pas dit que le polenta ses mains aussi étaient que d’heures générations il y a tant de saints sur       la       deux fin première quel ennui, mortel pour       le cet article est paru dans le et nous n’avons rien       st la fraîcheur et la deuxième apparition de  un livre écrit il n’y a pas de plus j’entends sonner les ne faut-il pas vivre comme il existe deux saints portant cette machine entre mes certains soirs, quand je troisième essai 0 false 21 18      & quelque chose nice, le 8 octobre il souffle sur les collines j’ai relu daniel biga,       o antoine simon 14       mouett antoine simon 11 mon cher pétrarque,   un  “la signification 13) polynésie le tissu d’acier       midi si elle est belle ? je       j̵       apparu pour nicolas lavarenne ma la danse de ce qui fait tableau : ce je t’enlace gargouille vous deux, c’est joie et   le texte suivant a j’ai longtemps dernier vers que mort toujours les lettres : c’est la distance entre       grappe et ma foi, (ma gorge est une ici. les oiseaux y ont fait a claude b.   comme deuxième essai le       assis il y a dans ce pays des voies et que vous dire des dix l’espace ouvert au dernier vers aoi il aurait voulu être je t’ai admiré, “le pinceau glisse sur portrait. 1255 : mieux valait découper    seule au les lettres ou les chiffres un trait gris sur la à sylvie dans le monde de cette le passé n’est     depuis j’oublie souvent et le temps passe dans la comme ce mur blanc ce pays que je dis est   au milieu de deux ce travail vous est       " « e ! malvais siglent a fort e nagent e j’ai travaillé dernier vers aoi "ces deux là se « pouvez-vous raphaël mise en ligne d’un nous viendrons nous masser l’une des dernières ( ce texte a il ne s’agit pas de     pourquoi sur l’erbe verte si est c’est le grand       apr&eg il faut aller voir       m&eacu on cheval intendo... intendo ! « h&eacu       les vous avez madame, c’est notre la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES PUBLIÉES > EXPANSIONS

EXPANSIONS

Dernier ajout : 13 décembre 2008.

Les 3 derniers textes : CXXXII , CXXXI , CXXX .

Les 3 textes les plus lus : CXXVIII , CXX , CXXX .

Volume 4. Bribes 100 à 132. Rédaction : 1978-1980 avec des variantes de 1995-2000. Publication en 2005 (© édtions de l’Amourier, tous droits réservés). Les illustrations de la version papier sont tirées de photograhies de DJs de Marc Monticelli.


C , CI , CII , CIII , CIV , CV , CVI , CVII , CVIII , CIX , CX , CXI , CXII , CXIII , CXIV , CXV , CXVI , CXVII , CXVIII , CXIX , CXX , CXXI , CXXII , CXXIII , CXXIV , CXXV , CXXVI , CXXVII , CXXVIII , CXXIX , CXXX , CXXXI , CXXXII
Clefs
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette