BRIBES EN LIGNE
      juin la vie est dans la vie. se pour michèle gazier 1 la légende fleurie est       les madame, on ne la voit jamais dans un coin de nice, si grant dol ai que ne est-ce parce que, petit, on sauvage et fuyant comme dont les secrets… à quoi l’art n’existe       l̵ il faut laisser venir madame    7 artistes et 1 c’est extrêmement pour nicolas lavarenne ma agnus dei qui tollis peccata  “ce travail qui f toutes mes cet article est paru "si elle est ils s’étaient de pareïs li seit la et voici maintenant quelques     les provisions       quinze       le ne pas négocier ne       tourne pure forme, belle muette, nous dirons donc       fourr& deuxième apparition de de la       une huit c’est encore à arbre épanoui au ciel tous ces charlatans qui    il il y a dans ce pays des voies je suis o tendresses ô mes il semble possible à la mémoire de elle disposait d’une       coude de proche en proche tous écrirecomme on se ce n’est pas aux choses je découvre avant toi quant carles oït la station 3 encore il parle Ç’avait été la « amis rollant, de sixième madame est la reine des d’ eurydice ou bien de       voyage on a cru à    nous pour helmut       et tu sur la toile de renoir, les pour andré de prime abord, il       m̵ les étourneaux !       "       parfoi l’homme est spectacle de josué dit dernier vers aoi       en d’un bout à si, il y a longtemps, les f dans le sourd chatoiement apaches :   je ne comprends plus       voyage dernier vers aoi antoine simon 28     rien comme ce mur blanc       soleil bien sûr, il y eut des quatre archanges que la mort d’un oiseau. le glacis de la mort À peine jetés dans le dernier vers aoi       bien       sur le       quand       grimpa je n’hésiterai quand nous rejoignons, en       ...mai ma chair n’est       jonath et si tu dois apprendre à (ô fleur de courge... à       l̵ béatrice machet vient de les petites fleurs des la littérature de antoine simon 26 c’était une le bulletin de "bribes temps de pierres dans la     sur la pente  je signerai mon attelage ii est une œuvre  on peut passer une vie le lent déferlement       su aux george(s) (s est la réponse de michel il ne sait rien qui ne va       pass&e     au couchant il était question non les parents, l’ultime       ma   d’un coté, franchement, pensait le chef, dernier vers aoi exacerbé d’air pour jean gautheronle cosmos       sur quelque temps plus tard, de in the country epuisement de la salle, a supposer quece monde tienne       la   le 10 décembre essai de nécrologie, max charvolen, martin miguel effleurer le ciel du bout des sors de mon territoire. fais "l’art est-il fragilité humaine. le 15 mai, à "pour tes À max charvolen et antoine simon 7 préparation des tendresse du mondesi peu de à sylvie       embarq  monde rassemblé derniers de tantes herbes el pre     vers le soir j’ai donc       devant dans les écroulements karles se dort cum hume quando me ne so itu pe vue à la villa tamaris       je me s’égarer on       "  avec « a la dernier vers aoi antoine simon 21 difficile alliage de l’existence n’est       les       le la question du récit marie-hélène       le       le dans le respect du cahier des giovanni rubino dit les installations souvent, sur l’erbe verte si est seul dans la rue je ris la attendre. mot terrible.   pour olivier (en regardant un dessin de en 1958 ben ouvre à c’est la peur qui fait dans la caverne primordiale   3   

les un homme dans la rue se prend autre essai d’un samuelchapitre 16, versets 1  mise en ligne du texte   entrons dernier vers aoi histoire de signes .    en       descen quatre si la mer s’est f les rêves de tout en travaillant sur les pour martine, coline et laure     de rigoles en et que vous dire des    courant dernier vers aoi même si les oiseaux s’ouvrent     &nbs dernier vers aoi ce jour là, je pouvais (dans mon ventre pousse une si j’étais un     extraire       baie diaphane est le la chaude caresse de la tentation du survol, à dernier vers aoi si j’avais de son rimbaud a donc dans l’innocence des antoine simon 3 pour max charvolen 1) un titre : il infuse sa       au       un j’oublie souvent et bien sûrla le 2 juillet trois (mon souffle au matin et combien       d&eacu et la peur, présente écoute, josué,  pour de  hier, 17 de soie les draps, de soie je suis celle qui trompe  “comment   encore une       sur deuxième apparition tout en vérifiant de pa(i)smeisuns en est venuz le coeur du au lecteur voici le premier madame porte à le pendu pour julius baltazar 1 le a grant dulur tendrai puis cinquième citationne « voici rm : nous sommes en " je suis un écorché vif. le corps encaisse comme il l’attente, le fruit voudrais je vous i.- avaler l’art par       m&eacu 1) la plupart de ces le proche et le lointain "tu sais ce que c’est coupé en deux quand elle réalise des f le feu s’est       &ccedi les lettres ou les chiffres antoine simon 29 ce texte m’a été       banlie marché ou souk ou     nous pour qui veut se faire une       au lu le choeur des femmes de au commencement était le 26 août 1887, depuis       sur         &n   pour adèle et ce monde est semé       bonhe pas de pluie pour venir       " viallat © le château de cinq madame aux yeux le samedi 26 mars, à 15 les dieux s’effacent       fourmi encore la couleur, mais cette  c’était       au « 8° de j’ai travaillé bernadette griot vient de antoine simon 31 non, björg,       nuage       fourr&       retour douce est la terre aux yeux       il   ces notes fin première deux ce travail vous est antoine simon 9 tandis que dans la grande à propos des grands   maille 1 :que pas facile d’ajuster le soudain un blanc fauche le il pleut. j’ai vu la   marcel À max charvolen et martin je ne saurais dire avec assez encore une citation“tu le grand combat : pour temps de cendre de deuil de       apparu si elle est belle ? je       sous dernier vers aoi faisant dialoguer cette machine entre mes s’ouvre la références : xavier je t’enfourche ma       ruelle pour maxime godard 1 haute tendresses ô mes envols titrer "claude viallat, les avenues de ce pays de mes deux mains     m2 &nbs la langue est intarissable je m’étonne toujours de la       aux suite du blasphème de     ton il n’y a pas de plus le recueil de textes     après       sur c’est parfois un pays dernier vers aoi sous l’occupation   né le 7 comme c’est deux nouveauté,         or       au hans freibach :       la exode, 16, 1-5 toute les dernières (josué avait   tout est toujours en       pourqu depuis le 20 juillet, bribes dernier vers que mort ainsi va le travail de qui monde imaginal, antoine simon 19       b&acir dernier vers aoi mult est vassal carles de du bibelot au babilencore une       sur le       &       gentil merci à marc alpozzo       &n douze (se fait terre se dans les carnets les amants se ce paysage que tu contemplais       montag tout le problème tout à fleur d’eaula danse i mes doigts se sont ouverts a la femme au pour michèle aueret quand les eaux et les terres dans le pain brisé son ils sortent       maquis du fond des cours et des  pour le dernier jour juste un juste un mot pour annoncer mi viene in mentemi la parol

Accueil > Aide à la navigation

Aide à la navigation

Dernier ajout : 6 mars 2009.

Les 3 derniers textes : S’ABONNER AU BULLETIN D’INFORMATION .

Les 3 textes les plus lus : S’ABONNER AU BULLETIN D’INFORMATION .


  • S’ABONNER AU BULLETIN D’INFORMATION

    Si vous souhaitez être régulièrement informé des nouveautés publiées dans ’Bribes en ligne", vous pouvez vous inscrire sur la liste de diffusion en cliquant sur le lien suivant, ou en le collant (...)

info portfolio

Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette