BRIBES EN LIGNE
      l̵ neuf j’implore en vain derniers vers sun destre les plus terribles de la madame chrysalide fileuse normalement, la rubrique constellations et il s’appelait d’abord l’échange des       neige cher bernard dans le patriote du 16 mars pour max charvolen 1)       au je déambule et suis n’ayant pas       journ& ecrire les couleurs du monde aux george(s) (s est la la terre a souvent tremblé       le (josué avait en introduction à       deux branches lianes ronces pour jean-louis cantin 1.- dernier vers aoi martin miguel art et       " tout en vérifiant À max charvolen et   un le "patriote", madame aux rumeurs le samedi 26 mars, à 15 o tendresses ô mes autre petite voix   (à quel ennui, mortel pour       au quatrième essai de glaciation entre dans le train premier essai de nécrologie, pour maxime godard 1 haute  la toile couvre les voici des œuvres qui, le    nous Éléments - très malheureux...       grimpa  “... parler une à je m’étonne toujours de la madame est une torche. elle   je n’ai jamais granz est li calz, si se  un livre écrit je ne peins pas avec quoi, comme un préliminaire la j’oublie souvent et 1- c’est dans si tu es étudiant en mille fardeaux, mille ils sortent nous savons tous, ici, que dans le pays dont je vous l’impression la plus dans les rêves de la huit c’est encore à comme c’est       j̵ travail de tissage, dans …presque vingt ans plus a la libération, les c’est seulement au (dans mon ventre pousse une elle réalise des douze (se fait terre se si, il y a longtemps, les que reste-t-il de la ainsi alfred… rossignolet tu la       retour macles et roulis photo 3 la liberté s’imprime à les lettres ou les chiffres       &ccedi a supposer quece monde tienne on peut croire que martine ce paysage que tu contemplais quatrième essai de dernier vers aoi       le   anatomie du m et à la bonne a christiane (ô fleur de courge... se placer sous le signe de j’ai changé le livre grand format en trois il arriva que il y a dans ce pays des voies quand les eaux et les terres madame est la reine des quant carles oït la toujours les lettres :       dans station 4 : judas  1.- les rêves de À perte de vue, la houle des abu zayd me déplait. pas j’ai parlé descendre à pigalle, se là, c’est le sable et 1-nous sommes dehors.       la dimanche 18 avril 2010 nous  on peut passer une vie des quatre archanges que macles et roulis photo 4       arauca sept (forces cachées qui non, björg, noble folie de josué,     pourquoi merci à marc alpozzo     à onze sous les cercles       dans pur ceste espee ai dulor e du bibelot au babilencore une agnus dei qui tollis peccata vous avez en 1958 ben ouvre à af : j’entends dernier vers aoi autres litanies du saint nom       va pour yves et pierre poher et       pav&ea       " pour mes enfants laure et f dans le sourd chatoiement lorsqu’on connaît une       le     le l’homme est passet li jurz, la noit est dernier vers aoi ainsi va le travail de qui       sur ] heureux l’homme vedo la luna vedo le ….omme virginia par la histoire de signes .       force ce qu’un paysage peut       l̵       pav&ea je suis       p&eacu c’était une dernier vers aoi madame déchirée le plus insupportable chez nous serons toujours ces dans le pain brisé son ma voix n’est plus que premier essai c’est 0 false 21 18 dans un coin de nice, la communication est ce 28 février 2002. c’est extrêmement franchement, pensait le chef, temps de cendre de deuil de quelque chose outre la poursuite de la mise  de même que les fragilité humaine.  “s’ouvre quand c’est le vent qui diaphane est le mot (ou   entrons la légende fleurie est six de l’espace urbain, toi, mésange à le glacis de la mort  née à l’impossible la galerie chave qui (la numérotation des dernier vers aoi le galop du poème me f les marques de la mort sur ne faut-il pas vivre comme   six formes de la 1) la plupart de ces pluies et bruines, la fonction, macao grise la mort d’un oiseau. un soir à paris au (de)lecta lucta   rm : d’accord sur       le       avant comme une suite de diaphane est le de proche en proche tous pour andré la cité de la musique raphaËl dernier vers aoi quelque temps plus tard, de où l’on revient   pour théa et ses « e ! malvais les doigts d’ombre de neige à la mémoire de       la il n’est pire enfer que 0 false 21 18 dans les écroulements un tunnel sans fin et, à madame, c’est notre il y a tant de saints sur     extraire guetter cette chose reprise du site avec la deux ajouts ces derniers vous dites : "un la chaude caresse de       fourmi antoine simon 25 faisant dialoguer       en un       sur tu le saiset je le vois   le 10 décembre un jour, vous m’avez     après l’attente, le fruit des voiles de longs cheveux pour helmut sequence 6   le accoucher baragouiner le lent déferlement       cette in the country       il       montag si j’avais de son pour m.b. quand je me heurte       rampan jamais je n’aurais       une   adagio   je       apparu percey priest lakesur les ici, les choses les plus       nuage je ne saurais dire avec assez       pourqu de sorte que bientôt     [1]    que signifie       apr&eg pour alain borer le 26 pour andré villers 1) dernier vers aoi bribes en ligne a   saint paul trois quel étonnant immense est le théâtre et tromper le néant de profondes glaouis tu le sais bien. luc ne madame a des odeurs sauvages "pour tes cinq madame aux yeux hans freibach :    de femme liseuse couleur qui ne masque pas  monde rassemblé  la lancinante torna a sorrento ulisse torna dernier vers doel i avrat, (ma gorge est une       il et il fallait aller debout li quens oger cuardise à propos des grands     faisant la envoi du bulletin de bribes       m̵ antoine simon 23       devant pour anne slacik ecrire est antoine simon 30       le tous feux éteints. des ce texte se présente jamais si entêtanteeurydice (elle entretenait je sais, un monde se  le grand brassage des "si elle est non... non... je vous assure, dans la caverne primordiale pour lee       marche antoine simon 16 antoine simon 26  avec « a la je t’enfourche ma       fleur a ma mère, femme parmi pour michèle gazier 1 avant propos la peinture est un temps hors du  les trois ensembles poème pour la prédication faite a la femme au genre des motsmauvais genre fin première il souffle sur les collines i.- avaler l’art par et nous n’avons rien attention beau bernard dejonghe... depuis       & préparation des m1       si j’étais un générations mon cher pétrarque, prenez vos casseroles et dernier vers aoi pour gilbert titrer "claude viallat,       allong pour andré on cheval f j’ai voulu me pencher cet univers sans laure et pétrarque comme pour jean marie       la archipel shopping, la       midi a toi le don des cris qui       la  le "musée       "       longte l’illusion d’une  tu ne renonceras pas. sur la toile de renoir, les 1254 : naissance de cet article est paru dans le il ne sait rien qui ne va     nous trois tentatives desesperees 1 la confusion des     m2 &nbs       la bal kanique c’est pour martine       entre merci au printemps des       &eacut pour marcel g. duchêne, écriture le c’est une sorte de en cet anniversaire, ce qui il y a des objets qui ont la ...et poème pour       deux allons fouiller ce triangle  les éditions de dernier vers aoi de prime abord, il pour andrée la terre nous bien sûrla d’un côté       object le recueil de textes peinture de rimes. le texte si elle est belle ? je la parol

Accueil > Aide à la navigation

Aide à la navigation

Dernier ajout : 6 mars 2009.

Les 3 derniers textes : S’ABONNER AU BULLETIN D’INFORMATION .

Les 3 textes les plus lus : S’ABONNER AU BULLETIN D’INFORMATION .


  • S’ABONNER AU BULLETIN D’INFORMATION

    Si vous souhaitez être régulièrement informé des nouveautés publiées dans ’Bribes en ligne", vous pouvez vous inscrire sur la liste de diffusion en cliquant sur le lien suivant, ou en le collant (...)

info portfolio

Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette