BRIBES EN LIGNE
carles respunt : tout en travaillant sur les il souffle sur les collines af : j’entends art jonction semble enfin         or       la prenez vos casseroles et ce paysage que tu contemplais les parents, l’ultime à propos des grands carcassonne, le 06       &agrav   tout est toujours en petites proses sur terre ils sortent je découvre avant toi le proche et le lointain il est le jongleur de lui carmelo arden quin est une autre essai d’un archipel shopping, la madame, c’est notre   1) cette       un    en       la a la libération, les gardien de phare à vie, au ( ce texte a là, c’est le sable et a l’aube des apaches, je dors d’un sommeil de le temps passe si vite,  la lancinante les dernières       voyage l’attente, le fruit f dans le sourd chatoiement       le grant est la plaigne e large nous avons affaire à de avant propos la peinture est que d’heures peinture de rimes. le texte si j’avais de son dimanche 18 avril 2010 nous ainsi fut pétrarque dans mesdames, messieurs, veuillez rêve, cauchemar, monde imaginal, on peut croire que martine sur l’erbe verte si est au rayon des surgelés pour jean gautheronle cosmos       "       juin       voyage attelage ii est une œuvre jusqu’à il y a    7 artistes et 1       soleil faisant dialoguer issent de mer, venent as temps de pierres dans la certains soirs, quand je       la       il ne reste plus que le deuxième apparition de       dans onzième jamais si entêtanteeurydice       au   l’oeuvre vit son zacinto dove giacque il mio antoine simon 31 "tu sais ce que c’est les étourneaux ! voile de nuità la quel ennui, mortel pour vous êtes je t’enfourche ma quand vous serez tout leonardo rosa  dernières mises   saint paul trois les cuivres de la symphonie attendre. mot terrible. percey priest lakesur les et ma foi, envoi du bulletin de bribes pour martine, coline et laure laure et pétrarque comme a claude b.   comme mise en ligne d’un  pour jean le  pour de l’évidence    de femme liseuse il pleut. j’ai vu la       dans antoine simon 10 deuxième mon travail est une je rêve aux gorges       vu (elle entretenait f le feu s’est le pendu raphaël r.m.a toi le don des cris qui  de même que les       montag elle disposait d’une (josué avait lentement accoucher baragouiner madame, on ne la voit jamais l’appel tonitruant du au programme des actions       l̵   en grec, morías lancinant ô lancinant seins isabelle boizard 2005 ce va et vient entre i.- avaler l’art par le "patriote", iloec endreit remeint li os deuxième apparition ouverture d’une tous ces charlatans qui nice, le 18 novembre 2004 pour anne slacik ecrire est un jour, vous m’avez sixième la rencontre d’une “dans le dessin       &agrav       ton dont les secrets… à quoi  née à a la fin il ne resta que       dans dans le patriote du 16 mars       pav&ea       "       un "et bien, voilà..." dit je suis occupé ces la musique est le parfum de diaphane est le mot (ou l’illusion d’une       l̵ nous serons toujours ces les textes mis en ligne elle réalise des madame dans l’ombre des       ( (À l’église    nous dernier vers aoi passet li jurz, la noit est libre de lever la tête la fraîcheur et la dernier vers aoi générations sors de mon territoire. fais premier vers aoi dernier       parfoi abu zayd me déplait. pas le galop du poème me chairs à vif paumes nice, le 30 juin 2000 le géographe sait tout madame chrysalide fileuse j’entends sonner les on trouvera la video antoine simon 22 le geste de l’ancienne, dernier vers aoi vous deux, c’est joie et le vieux qui antoine simon 17 dans le pays dont je vous la réserve des bribes il faut aller voir       va       sur antoine simon 15 quatrième essai de nice, le 8 octobre       sur j’aime chez pierre marie-hélène ma voix n’est plus que  au mois de mars, 1166 dernier vers aoi antoine simon 11    il karles se dort cum hume une fois entré dans la bribes en ligne a écoute, josué,       quand       enfant À peine jetés dans le       bonhe carles li reis en ad prise sa merci au printemps des       au le scribe ne retient     &nbs la danse de   six formes de la au commencement était       bruyan je n’ai pas dit que le       arauca le texte qui suit est, bien "je me tais. pour taire. de pareïs li seit la et il parlait ainsi dans la     les fleurs du d’abord l’échange des traquer o tendresses ô mes et la peur, présente mougins. décembre pour jean-marie simon et sa max charvolen, martin miguel   voici donc la   la baie des anges À max charvolen et       a dix sept ans, je ne savais     pourquoi guetter cette chose macles et roulis photo       fleur le nécessaire non f les rêves de mise en ligne pour martin       pour chaises, tables, verres, abstraction voir figuration pour andré cet article est paru dans le il en est des meurtrières. l’heure de la       le paroles de chamantu dentelle : il avait  au travers de toi je pour andré villers 1)    courant dernier vers s’il nous avancions en bas de apaches :       l̵ li quens oger cuardise       grimpa je t’enlace gargouille dernier vers aoi inoubliables, les       ...mai       longte quelque chose vertige. une distance si, il y a longtemps, les l’impossible si j’étais un ce 28 février 2002. moi cocon moi momie fuseau   j’ai souvent accorde ton désir à ta li emperere s’est dernier vers aoi       le et te voici humanité d’ eurydice ou bien de ouverture de l’espace pour philippe deuxième approche de f les feux m’ont 1. il se trouve que je suis antoine simon 33 la chaude caresse de un tunnel sans fin et, à madame des forêts de  les éditions de     nous je sais, un monde se iv.- du livre d’artiste etudiant à poussées par les vagues sauvage et fuyant comme tout le problème dernier vers aoi    un livre écrit  si, du nouveau les plus vieilles josué avait un rythme equitable un besoin sonnerait toi, mésange à       grappe quelques autres tendresses ô mes envols antoine simon 2       dans le ciel est clair au travers dernier vers aoi reprise du site avec la   le texte suivant a bientôt, aucune amarre madame est une ce qui importe pour pour andrée je serai toujours attentif à     m2 &nbs janvier 2002 .traverse les dessins de martine orsoni 1 au retour au moment et il fallait aller debout  on peut passer une vie  tu vois im font chier je ne peins pas avec quoi,   ces notes des conserves !       baie       b&acir  “ce travail qui dernier vers aoi       l̵ pour daniel farioli poussant temps où les coeurs le grand combat : jamais je n’aurais derniers vers sun destre  avec « a la aux barrières des octrois rm : d’accord sur  “s’ouvre montagnesde a la femme au pour angelo dans la caverne primordiale bernadette griot vient de j’arrivais dans les j’ai perdu mon en introduction à pour helmut j’ai longtemps mouans sartoux. traverse de       six lentement, josué  c’était  “... parler une   que signifie le lourd travail des meules références : xavier nécrologie f le feu est venu,ardeur des cinq madame aux yeux il arriva que branches lianes ronces décembre 2001. granz est li calz, si se la vie humble chez les arbre épanoui au ciel       deux l’erbe del camp, ki nous viendrons nous masser À l’occasion de vous avez       dans    au balcon on croit souvent que le but la liberté de l’être ce qui fascine chez pas une année sans évoquer madame aux rumeurs 1254 : naissance de "le renard connaît    si tout au long       jardin       les       je et si tu dois apprendre à béatrice machet vient de je suis bien dans autre citation"voui on préparait je m’étonne toujours de la la parol

Accueil > Aide à la navigation

Aide à la navigation

Dernier ajout : 6 mars 2009.

Les 3 derniers textes : S’ABONNER AU BULLETIN D’INFORMATION .

Les 3 textes les plus lus : S’ABONNER AU BULLETIN D’INFORMATION .


  • S’ABONNER AU BULLETIN D’INFORMATION

    Si vous souhaitez être régulièrement informé des nouveautés publiées dans ’Bribes en ligne", vous pouvez vous inscrire sur la liste de diffusion en cliquant sur le lien suivant, ou en le collant (...)

info portfolio

Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette