BRIBES EN LIGNE
j’écoute vos outre la poursuite de la mise quelques textes       dans pour lee vous êtes       je un temps hors du trois (mon souffle au matin le vieux qui "pour tes le franchissement des dernier vers aoi (vois-tu, sancho, je suis poème pour envoi du bulletin de bribes       en  de même que les quai des chargeurs de sables mes parolesvous antoine simon 7 références : xavier rare moment de bonheur, grant est la plaigne e large la brume. nuages       les   nous sommes antoine simon 11 tendresse du mondesi peu de dernier vers aoi   pour le prochain   est-ce que       st pour julius baltazar 1 le sur la toile de renoir, les j’ai changé le  la toile couvre les chercher une sorte de sa langue se cabre devant le les textes mis en ligne  c’était il ne sait rien qui ne va chaises, tables, verres,  pour de     depuis siglent a fort e nagent e     son peinture de rimes. le texte que d’heures       au la pureté de la survie. nul on trouvera la video aucun hasard si se quand c’est le vent qui       coude comme un préliminaire la       sur le   anatomie du m et   un vendredi alocco en patchworck © dernier vers que mort pour martine madame, c’est notre lorsque martine orsoni des voix percent, racontent       va   je ne comprends plus  le livre, avec ce qui importe pour  au travers de toi je   pour olivier et c’était dans "je me tais. pour taire.   encore une  l’écriture pour yves et pierre poher et je me souviens de carles li reis en ad prise sa     extraire le 19 novembre 2013, à la     après ma chair n’est       entre abu zayd me déplait. pas le geste de l’ancienne, buttati ! guarda&nbs j’ai relu daniel biga, sous l’occupation pour maguy giraud et pour m.b. quand je me heurte à propos des grands un jour, vous m’avez dans les rêves de la       je me       m̵     "  née à mult est vassal carles de       le       assis       sur arbre épanoui au ciel il est le jongleur de lui au programme des actions 5) triptyque marocain même si Éléments -       reine seins isabelle boizard 2005 dans le respect du cahier des j’oublie souvent et antoine simon 10 grande lune pourpre dont les f qu’il vienne, le feu   jn 2,1-12 :  le grand brassage des là, c’est le sable et je suis celle qui trompe nous avons affaire à de  les premières       la       nuage la lecture de sainte ce paysage que tu contemplais  monde rassemblé   si vous souhaitez f les feux m’ont madame est la reine des le lent tricotage du paysage clere est la noit e la cinq madame aux yeux la liberté s’imprime à madame, on ne la voit jamais un nouvel espace est ouvert antoine simon 3   un non... non... je vous assure, station 5 : comment elle ose à peine constellations et       dans       sur le il n’est pire enfer que         or que reste-t-il de la pour alain borer le 26 mougins. décembre  ce mois ci : sub nice, le 8 octobre ce n’est pas aux choses       rampan     m2 &nbs pur ceste espee ai dulor e       les le "patriote", 0 false 21 18  de la trajectoire de ce f toutes mes     du faucon  avec « a la ...et poème pour l’évidence       jonath le soleil n’est pas à bernadette  dernier salut au       s̵ le coeur du dernier vers aoi monde imaginal, À max charvolen et du fond des cours et des mouans sartoux. traverse de toute une faune timide veille les petites fleurs des j’aime chez pierre f le feu s’est pour michèle       ton       arauca deuxième approche de f les marques de la mort sur en ceste tere ad estet ja pour maxime godard 1 haute  “... parler une dernier vers aoi (en regardant un dessin de mon travail est une   pour théa et ses  “ne pas rêve, cauchemar, Ç’avait été la je crie la rue mue douleur la poésie, à la les oiseaux s’ouvrent exode, 16, 1-5 toute antoine simon 18 autres litanies du saint nom je serai toujours attentif à       vu si, il y a longtemps, les af : j’entends au rayon des surgelés prenez vos casseroles et au matin du       su on dit qu’agathe quando me ne so itu pe       montag halt sunt li pui e mult halt 1254 : naissance de de pareïs li seit la chaque automne les et si tu dois apprendre à     de rigoles en  tu vois im font chier le nécessaire non 10 vers la laisse ccxxxii quant carles oït la mais jamais on ne macles et roulis photo 4 l’attente, le fruit intendo... intendo ! antoine simon 21 dernier vers aoi       longte toujours les lettres : dans ma gorge  mise en ligne du texte jouer sur tous les tableaux les durand : une allons fouiller ce triangle equitable un besoin sonnerait ki mult est las, il se dort tout en vérifiant       maquis 13) polynésie dans ce pays ma mère dans ce périlleux       neige l’art n’existe     une abeille de clers fut li jurz e li pas sur coussin d’air mais ….omme virginia par la dire que le livre est une j’arrivais dans les       pour sors de mon territoire. fais       le       l̵ branches lianes ronces j’ai parlé     hélas,   saint paul trois quand vous serez tout       sur elle disposait d’une       un f le feu s’est       embarq       l̵ li emperere par sa grant « voici il n’y a pas de plus       le c’est ici, me À la loupe, il observa normal 0 21 false fal     faisant la       &eacut       cette       la dernier vers aoi  il y a le antoine simon 5 quelque chose très saintes litanies les routes de ce pays sont temps où le sang se    nous       ce légendes de michel religion de josué il macles et roulis photo 1 dimanche 18 avril 2010 nous       &n la cité de la musique antoine simon 31 dernier vers aoi attendre. mot terrible. le recueil de textes je désire un       journ& (dans mon ventre pousse une cette machine entre mes spectacle de josué dit d’un bout à si grant dol ai que ne     le cygne sur j’ai ajouté       la  improbable visage pendu et nous n’avons rien   en grec, morías noble folie de josué, (la numérotation des rm : d’accord sur un titre : il infuse sa  le "musée   maille 1 :que petites proses sur terre franchement, pensait le chef, la mort, l’ultime port, (À l’église deuxième suite je n’ai pas dit que le je t’enfourche ma l’illusion d’une    si tout au long pas même c’est la distance entre       le deuxième essai le si tu es étudiant en tout mon petit univers en cinquième essai tout marie-hélène lentement, josué       le d’abord l’échange des bruno mendonça livre grand format en trois    regardant torna a sorrento ulisse torna vous dites : "un       il     cet arbre que le géographe sait tout   iv    vers depuis le 20 juillet, bribes       baie pas de pluie pour venir   (dans le il faut aller voir       la si j’étais un granz fut li colps, li dux en en introduction à je suis occupé ces elle réalise des pour andrée à sylvie "ah ! mon doux pays, a supposer quece monde tienne dernier vers aoi (josué avait lentement       en un s’ouvre la rita est trois fois humble. pour qui veut se faire une de l’autre béatrice machet vient de deux ajouts ces derniers antoine simon 24 pour max charvolen 1)       je a l’aube des apaches, pour marcel     nous comment entrer dans une dans les carnets carmelo arden quin est une macles et roulis photo 6 janvier 2002 .traverse je ne saurais dire avec assez       retour merci à la toile de 7) porte-fenêtre douce est la terre aux yeux percey priest lakesur les       parfoi tendresses ô mes envols pour raphaël     &nbs vous n’avez ma voix n’est plus que ecrire sur de proche en proche tous morz est rollant, deus en ad la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES PUBLIÉES > CHRONOGRAPHIE

CHRONOGRAPHIE

Dernier ajout : 6 décembre 2008.

Les 3 derniers textes : Chronographie .

Les 3 textes les plus lus : Chronographie .

Bribe 133. Première version réalisée à l’occasion de l’exposition "Les murs palimpsestes" (Galerie Lieu 5, Nice, 1984, "Les écritures dans la peinture Hors les murs", Charvolen, Maccaferri, Miguel, Monticelli). Rédaction : 1984-1986. Publication : 1990. Pas d’illustration. Tirage de tête : Henri Maccheroni. Oeuvres croisées réalisées à trois exemplaire avec Gérard Duchêne d’une part et Marcel Alocco d’autre part (1991). Des interventions sur un exemplaire par Martin Miguel d’une part et Max Charvolen d’autre part (1991). Oeuvres croisées avec Martin Miguel sur une série de 12 exemplaires (2008).


Clefs
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette