BRIBES EN LIGNE
"le renard connaît tout en vérifiant je t’ai admiré,     &nbs       au fin première à propos des grands  dans toutes les rues       aujour  pour de dans l’effilé de antoine simon 27 encore une citation“tu sous l’occupation réponse de michel       une       sur toutes sortes de papiers, sur quand il voit s’ouvrir, bel équilibre et sa bientôt, aucune amarre dernier vers aoi   le texte suivant a cet article est paru dans le il y a tant de saints sur à propos “la 1 au retour au moment a la femme au "moi, esclave" a antoine simon 19 buttati ! guarda&nbs c’est la peur qui fait clers est li jurz et li de mes deux mains pour frédéric pour martin   au milieu de   le 10 décembre pour max charvolen 1) introibo ad altare la chaude caresse de       fourr& apaches : le galop du poème me       l̵ c’est seulement au ensevelie de silence, je me souviens de       l̵ madame, c’est notre pour le prochain basilic, (la dernier vers aoi   langues de plomba la pour mireille et philippe je n’ai pas dit que le antoine simon 6 tout le problème       " "mais qui lit encore le la pureté de la survie. nul livre grand format en trois       en       devant ils avaient si longtemps, si       coude comme c’est j’ai ajouté des conserves ! voici des œuvres qui, le  “ce travail qui li emperere par sa grant le lent déferlement dernier vers aoi j’ai parlé laure et pétrarque comme lu le choeur des femmes de  née à     extraire antoine simon 24 au seuil de l’atelier rm : nous sommes en       je depuis ce jour, le site je suis celle qui trompe  “la signification     [1]  il aurait voulu être dans le patriote du 16 mars dernier vers aoi a ma mère, femme parmi (elle entretenait       o villa arson, nice, du 17 dont les secrets… à quoi antoine simon 29 o tendresses ô mes       pass&e   la baie des anges si j’avais de son  la lancinante une autre approche de 1) notre-dame au mur violet  hors du corps pas agnus dei qui tollis peccata   nous sommes il tente de déchiffrer, …presque vingt ans plus lorsque martine orsoni antoine simon 26       le avant propos la peinture est À peine jetés dans le dernier vers aoi non... non... je vous assure, madame chrysalide fileuse deuxième essai le le travail de bernard tu le saiset je le vois clers fut li jurz e li franchement, pensait le chef, dans le pain brisé son les plus vieilles ici, les choses les plus       sur quelque temps plus tard, de elle réalise des pour jean-marie simon et sa  le "musée ...et poème pour aux barrières des octrois deux nouveauté,       le archipel shopping, la       grappe il en est des meurtrières. ce qui aide à pénétrer le il avait accepté       apparu antoine simon 7 antoine simon 16    tu sais ma mémoire ne peut me me le lent tricotage du paysage a propos d’une le samedi 26 mars, à 15 voudrais je vous dernier vers aoi l’art c’est la un tunnel sans fin et, à accoucher baragouiner dans les carnets monde imaginal, le temps passe dans la ] heureux l’homme 0 false 21 18  référencem a propos de quatre oeuvres de       le       fourr&    nous alocco en patchworck ©       un trois (mon souffle au matin pour jacqueline moretti, le 26 août 1887, depuis   encore une chairs à vif paumes s’ouvre la       ton démodocos... Ça a bien un journée de 1257 cleimet sa culpe, si madame déchirée la fraîcheur et la les routes de ce pays sont madame est une onze sous les cercles a toi le don des cris qui autres litanies du saint nom dernier vers aoi la mort d’un oiseau.       longte À la loupe, il observa antoine simon 30 nous savons tous, ici, que       sur rm : d’accord sur mise en ligne d’un il faut laisser venir madame  la toile couvre les ses mains aussi étaient immense est le théâtre et f les feux m’ont   en grec, morías f le feu est venu,ardeur des       l̵  martin miguel vient thème principal : sous la pression des       baie quatrième essai de ce poème est tiré du ne pas négocier ne granz est li calz, si se       au reprise du site avec la dernier vers aoi sables mes parolesvous       la mougins. décembre si grant dol ai que ne dernier vers aoi le glacis de la mort violette cachéeton la cité de la musique le "patriote",   ciel !!!! quand les mots ecrire sur couleur qui ne masque pas       au “le pinceau glisse sur en ceste tere ad estet ja nice, le 30 juin 2000 antoine simon 33 noble folie de josué,       au carissimo ulisse,torna a carles li reis en ad prise sa deuxième approche de       longte dernier vers aoi quand les eaux et les terres les amants se       et tu pas facile d’ajuster le     les provisions cinq madame aux yeux antoine simon 9 leonardo rosa       six et voici maintenant quelques  monde rassemblé       en madame, on ne la voit jamais       parfoi outre la poursuite de la mise il existe au moins deux     double macles et roulis photo chercher une sorte de genre des motsmauvais genre il était question non in the country       midi       &agrav écrirecomme on se (josué avait lentement aucun hasard si se  l’écriture l’erbe del camp, ki pour robert grande lune pourpre dont les polenta temps de bitume en fusion sur       allong       l̵ au commencement était   ces notes à cri et à bribes en ligne a dans ma gorge j’entends sonner les carmelo arden quin est une nous serons toujours ces essai de nécrologie, toute une faune timide veille percey priest lakesur les béatrice machet vient de chaque jour est un appel, une       nuage mesdames, messieurs, veuillez cyclades, iii° toulon, samedi 9       nuage « h&eacu quand nous rejoignons, en   un vendredi les dieux s’effacent pas de pluie pour venir la musique est le parfum de       jonath de sorte que bientôt     rien pour jean gautheronle cosmos     faisant la c’est extrêmement sept (forces cachées qui la fraîcheur et la     oued coulant quatrième essai de de l’autre       ruelle iv.- du livre d’artiste dernier vers aoi les dernières la bouche pleine de bulles josué avait un rythme antoine simon 14 dernier vers aoi religion de josué il   la production glaciation entre le proche et le lointain autre citation madame aux rumeurs    il       gentil     surgi sur la toile de renoir, les merci à la toile de une il faut dire les a dix sept ans, je ne savais c’était une  je signerai mon quatrième essai rares       dans il souffle sur les collines les dessins de martine orsoni tous ces charlatans qui j’arrivais dans les     à rimbaud a donc cette machine entre mes       pourqu se placer sous le signe de       fleure le grand combat : les doigts d’ombre de neige raphaËl       pour       le j’ai en réserve art jonction semble enfin tout en travaillant sur les dernier vers s’il ce qui fascine chez le ciel est clair au travers je reviens sur des ne faut-il pas vivre comme halt sunt li pui e mult halt  jésus       &agrav dernier vers aoi « 8° de les lettres ou les chiffres imagine que, dans la il arriva que la question du récit f les marques de la mort sur     le cygne sur depuis le 20 juillet, bribes       dans pour egidio fiorin des mots se reprendre. creuser son station 3 encore il parle       crabe- dans le pays dont je vous ainsi alfred…  improbable visage pendu   pour adèle et tout à fleur d’eaula danse       au   pour olivier descendre à pigalle, se au labyrinthe des pleursils i en voyant la masse aux nos voix c’est ici, me et c’était dans   né le 7       glouss       chaque    seule au     les fleurs du (ô fleur de courge... au matin du marie-hélène dieu faisait silence, mais saluer d’abord les plus au programme des actions       ( la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES EN CHANTIER > VOLUME VII

VOLUME VII

Dernier ajout : 11 janvier 2009.

Les 3 derniers textes : CCXXXI , CCXXX , CCXXIX .

Les 3 textes les plus lus : CCXXI , CCXVIII , CCVII .


Clefs
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette