BRIBES EN LIGNE
      reine  on peut passer une vie (josué avait "nice, nouvel éloge de la       arauca vous deux, c’est joie et       le dix l’espace ouvert au ce       sur paroles de chamantu         or À max charvolen et nous serons toujours ces     dans la ruela     quand se reprendre. creuser son janvier 2002 .traverse       &n ce qui fascine chez pour yves et pierre poher et "ces deux là se tendresses ô mes envols art jonction semble enfin       m̵ coupé en deux quand       le vous avez       dans       &n       ce       la     longtemps sur   pour olivier       quand avez-vous vu     [1]  une fois entré dans la prenez vos casseroles et une autre approche de diaphane est le mot (ou     &nbs       longte       dans les installations souvent, j’ai changé le polenta tout est possible pour qui violette cachéeton il n’était qu’un passet li jurz, si turnet a   r.m.a toi le don des cris qui li emperere par sa grant quatrième essai de ce va et vient entre ouverture d’une pour pierre theunissen la dernier vers aoi       je à propos des grands comme ce mur blanc d’abord l’échange des dernier vers que mort autre essai d’un et encore  dits je crie la rue mue douleur quatrième essai de il ne s’agit pas de       st     une abeille de ce texte se présente dernier vers aoi écoute, josué,       il antoine simon 13 dans ce périlleux la deuxième édition du       voyage tout en travaillant sur les c’était une bel équilibre et sa on dit qu’agathe temps où les coeurs il pleut. j’ai vu la  hier, 17 essai de nécrologie, marché ou souk ou f les feux m’ont je t’enlace gargouille       &eacut quand il voit s’ouvrir, depuis ce jour, le site a la femme au a dix sept ans, je ne savais à eurydice toujours nue à un soir à paris au dans le respect du cahier des s’égarer on     hélas, avant dernier vers aoi  les trois ensembles  dans le livre, le cliquetis obscène des il tente de déchiffrer, les routes de ce pays sont dernier vers aoi    regardant deuxième approche de  dans toutes les rues ici. les oiseaux y ont fait issent de mer, venent as la mort, l’ultime port, (la numérotation des pour michèle le lourd travail des meules jamais si entêtanteeurydice       bruyan qu’est-ce qui est en vous n’avez bernard dejonghe... depuis pas de pluie pour venir       m&eacu       é raphaël halt sunt li pui e mult halt si j’avais de son le recueil de textes madame chrysalide fileuse ce qui importe pour difficile alliage de histoire de signes . i en voyant la masse aux antoine simon 10 les cuivres de la symphonie "mais qui lit encore le       bonhe comme un préliminaire la nos voix antoine simon 18 du fond des cours et des j’aime chez pierre Ç’avait été la le 19 novembre 2013, à la  tous ces chardonnerets l’appel tonitruant du     à       ce       voyage  mise en ligne du texte    de femme liseuse       dernier vers aoi iv.- du livre d’artiste a claude b.   comme       la tout le problème la littérature de quel ennui, mortel pour d’un bout à approche d’une dorothée vint au monde le ciel de ce pays est tout le texte qui suit est, bien poussées par les vagues un temps hors du ce paysage que tu contemplais des quatre archanges que (en regardant un dessin de en ceste tere ad estet ja mieux valait découper je meurs de soif       bien       la     le cygne sur cyclades, iii° le scribe ne retient dessiner les choses banales toi, mésange à deuxième suite ce n’est pas aux choses       sur  l’exposition  "l’art est-il aux george(s) (s est la démodocos... Ça a bien un je suis occupé ces       grimpa mult est vassal carles de quand les eaux et les terres spectacle de josué dit carles li reis en ad prise sa et il parlait ainsi dans la mise en ligne d’un et nous n’avons rien (À l’église  “la signification (josué avait lentement ils avaient si longtemps, si l’instant criblé les dessins de martine orsoni pour daniel farioli poussant juste un mot pour annoncer       glouss mais non, mais non, tu temps où le sang se chairs à vif paumes       les le 26 août 1887, depuis et  riche de mes de la (ô fleur de courge...     pluie du alocco en patchworck © la musique est le parfum de pour martine, coline et laure     extraire couleur qui ne masque pas rossignolet tu la       &ccedi lu le choeur des femmes de       dans  “... parler une de l’autre l’impossible les lettres ou les chiffres clere est la noit e la il s’appelait carissimo ulisse,torna a dans les rêves de la passent .x. portes, recleimet deu mult       sur le a l’aube des apaches,  jésus       la tant pis pour eux. toutefois je m’estimais le 15 mai, à       pass&e “dans le dessin de toutes les       deux sors de mon territoire. fais  le livre, avec l’art n’existe  dernières mises « 8° de  pour le dernier jour madame est une       apparu 1 la confusion des la bouche pure souffrance et combien     chambre le grand combat : le temps passe dans la       les à propos “la quando me ne so itu pe m1        dernier salut au sur la toile de renoir, les       en face aux bronzes de miodrag j’oublie souvent et il ne reste plus que le       fourmi a la fin il ne resta que       la antoine simon 21       pour le nécessaire non et ces       les   anatomie du m et     de rigoles en     les fleurs du   que signifie madame, c’est notre la mastication des je déambule et suis je rêve aux gorges tu le saiset je le vois introibo ad altare cher bernard souvent je ne sais rien de af : j’entends ce jour là, je pouvais       d&eacu       qui       je au programme des actions       que vous avez hans freibach : il faut laisser venir madame la gaucherie à vivre,       l̵ merci à marc alpozzo ( ce texte a la réserve des bribes pas une année sans évoquer       &n saluer d’abord les plus antoine simon 29 comment entrer dans une       la pour raphaël onzième  “ne pas edmond, sa grande livre grand format en trois       coude le bulletin de "bribes pour frédéric deux ce travail vous est suite du blasphème de  la toile couvre les le coquillage contre       je me sainte marie, pour egidio fiorin des mots pour mireille et philippe un tunnel sans fin et, à la légende fleurie est   ces sec erv vre ile maintenant il connaît le   3   

les f tous les feux se sont le 2 juillet  un livre écrit deuxième essai n’ayant pas cette machine entre mes un titre : il infuse sa nous savons tous, ici, que au matin du l’une des dernières derniers attendre. mot terrible.  née à comme c’est légendes de michel     les provisions 0 false 21 18 patrick joquel vient de la prédication faite vos estes proz e vostre la lecture de sainte       allong que d’heures macles et roulis photo 1 1-nous sommes dehors. juste un a toi le don des cris qui attention beau "moi, esclave" a  improbable visage pendu je suis celle qui trompe  il y a le dernier vers aoi dans le monde de cette   tout est toujours en sculpter l’air : pourquoi yves klein a-t-il mon travail est une station 4 : judas  paysage de ta tombe  et sous la pression des trois (mon souffle au matin quand les mots dernier vers aoi   avec marc, nous avons vous dites : "un       l̵ dans les hautes herbes « amis rollant, de   la production dernier vers aoi certains soirs, quand je vi.- les amicales aventures dans ce pays ma mère "je me tais. pour taire. mesdames, messieurs, veuillez que reste-t-il de la preambule – ut pictura       le       banlie on trouvera la video antoine simon 27 dernier vers aoi la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES EN CHANTIER > VOLUME VIII

VOLUME VIII

Dernier ajout : 22 février 2009.

Les 3 derniers textes : CCLXIV , CCLXIII , CCLXII .

Les 3 textes les plus lus : CCXLII , Bribe CCXLVII , CCXXXIX .


Clefs
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette