BRIBES EN LIGNE
rien n’est       chaque       la ne faut-il pas vivre comme       voyage       à l’instant criblé face aux bronzes de miodrag  tu vois im font chier c’est un peu comme si, dans la caverne primordiale ce qui importe pour toutefois je m’estimais "si elle est branches lianes ronces raphaël     pourquoi autre citation     extraire       longte bribes en ligne a antoine simon 24 chairs à vif paumes le géographe sait tout       il       nuage le coquillage contre  zones gardées de pour andrée mi viene in mentemi 1) la plupart de ces       quinze c’est le grand   se pour jacky coville guetteurs nous avons affaire à de af : j’entends ma mémoire ne peut me 0 false 21 18 des conserves ! dernier vers que mort il y a dans ce pays des voies non, björg, ce va et vient entre attention beau   d’un coté, "et bien, voilà..." dit  “comment je suis celle qui trompe temps de pierres dans la non... non... je vous assure, portrait. 1255 : quand sur vos visages les si j’avais de son l’existence n’est     &nbs   la production de l’autre ici. les oiseaux y ont fait en 1958 ben ouvre à rien n’est plus ardu       &agrav  tu ne renonceras pas. les avenues de ce pays juste un mot pour annoncer  dernier salut au         or la question du récit j’ai donné, au mois station 3 encore il parle   ces sec erv vre ile elle ose à peine             b&acir dans un coin de nice,       mouett la gaucherie à vivre, titrer "claude viallat, iloec endreit remeint li os dans l’innocence des r.m.a toi le don des cris qui pour egidio fiorin des mots tout est possible pour qui bientôt, aucune amarre cet article est paru pour michèle aueret on peut croire que martine c’est vrai     m2 &nbs       va equitable un besoin sonnerait le lent déferlement le recueil de textes noble folie de josué,     &nbs j’oublie souvent et mult ben i fierent franceis e     au couchant dernier vers aoi art jonction semble enfin josué avait un rythme du bibelot au babilencore une       le vos estes proz e vostre li emperere s’est       apr&eg et il fallait aller debout       bonhe pour helmut dessiner les choses banales vi.- les amicales aventures la prédication faite un nouvel espace est ouvert là, c’est le sable et il existe au moins deux station 4 : judas        pav&ea jamais je n’aurais dernier vers aoi les plus terribles raphaËl glaciation entre si grant dol ai que ne a grant dulur tendrai puis petit matin frais. je te ce poème est tiré du       le antoine simon 28       dans           une abeille de au labyrinthe des pleursils dans ma gorge       fourr& assise par accroc au bord de mougins. décembre la mort d’un oiseau. attendre. mot terrible. autre citation"voui     du faucon laure et pétrarque comme la vie humble chez les (dans mon ventre pousse une       sur       au les lettres ou les chiffres       allong je me souviens de avant propos la peinture est siglent a fort e nagent e       je       bonheu lu le choeur des femmes de ajout de fichiers sons dans     longtemps sur pour gilbert ils sortent   anatomie du m et vous dites : "un paroles de chamantu pour michèle gazier 1       sur       la     l’é nouvelles mises en vedo la luna vedo le c’est la peur qui fait karles se dort cum hume si tu es étudiant en       assis       o de pareïs li seit la       é « pouvez-vous le galop du poème me une errance de références : xavier chaque automne les spectacle de josué dit comme ce mur blanc       au f qu’il vienne, le feu pour max charvolen 1)       la   en grec, morías chaises, tables, verres, madame est une torche. elle dix l’espace ouvert au villa arson, nice, du 17 rm : nous sommes en 10 vers la laisse ccxxxii l’une des dernières       dans       crabe- 1. il se trouve que je suis le pendu (la numérotation des       il       ( pour mes enfants laure et j’ai perdu mon dernier vers aoi       ton nous serons toujours ces arbre épanoui au ciel       " tout en travaillant sur les journée de légendes de michel à propos “la antoine simon 16  “ne pas cinquième essai tout ainsi alfred… able comme capable de donner antoine simon 13       coude tous feux éteints. des un besoin de couper comme de       en je désire un avez-vous vu pour anne slacik ecrire est dans le monde de cette pour pierre theunissen la dieu faisait silence, mais de sorte que bientôt raphaël       &ccedi introibo ad altare bruno mendonça pour daniel farioli poussant je n’hésiterai rare moment de bonheur, livre grand format en trois       neige depuis ce jour, le site une fois entré dans la les routes de ce pays sont je dors d’un sommeil de pour le prochain basilic, (la un temps hors du qu’est-ce qui est en ouverture d’une il y a tant de saints sur antoine simon 2       s̵ madame, c’est notre derniers vers sun destre       rampan grant est la plaigne e large       entre pour jacqueline moretti,  le livre, avec martin miguel art et ouverture de l’espace macles et roulis photo 1  il y a le elle disposait d’une janvier 2002 .traverse bel équilibre et sa À max charvolen et martin « voici (ma gorge est une antoine simon 30 le corps encaisse comme il trois (mon souffle au matin coupé le sonà  référencem premier essai c’est dernier vers aoi       j̵ 7) porte-fenêtre madame chrysalide fileuse c’est parfois un pays j’écoute vos  pour jean le derniers Éléments - il aurait voulu être dernier vers aoi huit c’est encore à quand les mots       une "nice, nouvel éloge de la je t’enlace gargouille quelque chose  avec « a la pas une année sans évoquer essai de nécrologie, macao grise al matin, quant primes pert le ciel est clair au travers       magnol pour martine, coline et laure ( ce texte a le temps passe dans la dans les horizons de boue, de   nous sommes   j’ai souvent clers est li jurz et li cher bernard o tendresses ô mes dans les hautes herbes       &eacut  si, du nouveau pour       au       la dernier vers aoi il est le jongleur de lui la musique est le parfum de       ce       ...mai dernier vers aoi       force (en regardant un dessin de l’attente, le fruit l’illusion d’une pour maguy giraud et       sous l’impression la plus   pour olivier dernier vers aoi il en est des noms comme du       le il existe deux saints portant pour martin       &agrav  les premières  improbable visage pendu dernier vers aoi ce paysage que tu contemplais il tente de déchiffrer,       au la terre a souvent tremblé "le renard connaît       dans nu(e), comme son nom       je   aux barrières des octrois (josué avait       descen       l̵ antoine simon 19 le travail de bernard dernier vers aoi a dix sept ans, je ne savais       journ& pour andré au commencement était toi, mésange à       la temps de pierres leonardo rosa napolì napolì       retour       dans madame dans l’ombre des charogne sur le seuilce qui comme une suite de clere est la noit e la ço dist li reis : la lecture de sainte poussées par les vagues rossignolet tu la et  riche de mes au lecteur voici le premier  marcel migozzi vient de dernier vers aoi       dans il faut laisser venir madame  “la signification montagnesde       m̵       voyage je n’ai pas dit que le je ne sais pas si pour alain borer le 26 marie-hélène       pass&e pour qui veut se faire une    nous nice, le 18 novembre 2004       maquis ne pas négocier ne antoine simon 9 ce pays que je dis est madame a des odeurs sauvages la parol

Accueil > Écoutez voir > Du son > Lectures

Lectures

Dernier ajout : 7 juin 2010.


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette