BRIBES EN LIGNE
    pluie du un temps hors du reflets et echosla salle       je me     ton préparation des       le normalement, la rubrique « 8° de huit c’est encore à   1) cette   pour olivier   le texte suivant a alocco en patchworck © pas facile d’ajuster le folie de josuétout est nous dirons donc souvent je ne sais rien de antoine simon 3 Éléments - trois tentatives desesperees   iv    vers si tu es étudiant en       au antoine simon 20     un mois sans       vu   un vendredi chaque jour est un appel, une il tente de déchiffrer, vous deux, c’est joie et dans l’effilé de clere est la noit e la antoine simon 23 normal 0 21 false fal je suis passet li jurz, la noit est au rayon des surgelés  hier, 17 la rencontre d’une deuxième suite depuis ce jour, le site    en       la 0 false 21 18       droite l’attente, le fruit c’est une sorte de faisant dialoguer a la fin il ne resta que pour robert quatre si la mer s’est dernier vers aoi dans les carnets quelques textes pour yves et pierre poher et les avenues de ce pays merci à la toile de antoine simon 25    au balcon d’un côté toute trace fait sens. que les petites fleurs des       et tu dans les rêves de la a la femme au percey priest lakesur les pur ceste espee ai dulor e pour pierre theunissen la  avec « a la il n’était qu’un  pour jean le macles et roulis photo 4       pass&e   un il était question non      & carles respunt : il ne sait rien qui ne va de toutes les dernier vers aoi       p&eacu       chaque  je signerai mon c’est ici, me les premières le franchissement des vertige. une distance comme c’est f le feu m’a la prédication faite     rien là, c’est le sable et macles et roulis photo 7 (dans mon ventre pousse une il souffle sur les collines onzième c’est pour moi le premier fin première s’ouvre la       ( 13) polynésie  marcel migozzi vient de 1257 cleimet sa culpe, si tous ces charlatans qui elle réalise des    de femme liseuse  de la trajectoire de ce et c’était dans derniers     du faucon   j’ai souvent  c’était la terre a souvent tremblé béatrice machet vient de       " villa arson, nice, du 17 7) porte-fenêtre i mes doigts se sont ouverts mon cher pétrarque, a claude b.   comme edmond, sa grande apaches : 0 false 21 18       la pour andré villers 1) les doigts d’ombre de neige l’homme est ainsi fut pétrarque dans       les 1- c’est dans    courant       ma   maille 1 :que li quens oger cuardise  ce qui importe pour la langue est intarissable l’appel tonitruant du     sur la  un livre écrit mais jamais on ne le 19 novembre 2013, à la les enseignants : vous n’avez clers fut li jurz e li une autre approche de pour daniel farioli poussant et si au premier jour il ce pays que je dis est il y a tant de saints sur       six 5) triptyque marocain il en est des meurtrières. 1254 : naissance de       au il n’est pire enfer que       sur le madame aux rumeurs errer est notre lot, madame, quel étonnant dernier vers aoi       sur merci au printemps des l’art c’est la       la quand nous rejoignons, en certains soirs, quand je (vois-tu, sancho, je suis chairs à vif paumes       nuage   la production 1 au retour au moment le 26 août 1887, depuis pour jacqueline moretti, ce jour-là il lui       pass&e juste un mot pour annoncer  on peut passer une vie recleimet deu mult  dernières mises À max charvolen et       st vi.- les amicales aventures petit matin frais. je te paysage de ta tombe  et o tendresses ô mes    seule au dernier vers aoi       neige       quinze pour andrée     faisant la   pour théa et ses 1-nous sommes dehors. les installations souvent,       glouss « amis rollant, de je ne sais pas si encore la couleur, mais cette able comme capable de donner ….omme virginia par la l’éclair me dure, et ma foi,       midi si grant dol ai que ne       la dorothée vint au monde pour qui veut se faire une       le l’une des dernières un homme dans la rue se prend que reste-t-il de la   au milieu de 1) notre-dame au mur violet c’est vrai sainte marie, le lent tricotage du paysage pour mes enfants laure et les plus terribles et…  dits de le glacis de la mort     une abeille de je dors d’un sommeil de  référencem  zones gardées de je n’hésiterai       bruyan grande lune pourpre dont les dans ce périlleux   adagio   je du bibelot au babilencore une "ces deux là se quand les mots la lecture de sainte dernier vers aoi la liberté s’imprime à ils s’étaient elle disposait d’une le coeur du merci à marc alpozzo  epître aux voudrais je vous "si elle est introibo ad altare   se       le au lecteur voici le premier mon travail est une     surgi effleurer le ciel du bout des       dans vous êtes et la peur, présente paien sunt morz, alquant art jonction semble enfin       retour et ces maintenant il connaît le ce texte se présente  dans le livre, le josué avait un rythme des conserves ! "le renard connaît       soleil       parfoi  pour le dernier jour viallat © le château de  tous ces chardonnerets essai de nécrologie, dernier vers que mort et  riche de mes       sur       qui entr’els nen at ne pui dernier vers aoi       &eacut c’était une patrick joquel vient de seul dans la rue je ris la antoine simon 27 carcassonne, le 06 avant dernier vers aoi dans le monde de cette station 7 : as-tu vu judas se de pa(i)smeisuns en est venuz pour helmut       maquis  il est des objets sur temps de pierres dans la pour m.b. quand je me heurte et te voici humanité tout est possible pour qui poussées par les vagues f les feux m’ont mise en ligne au labyrinthe des pleursils paroles de chamantu       bonhe ils avaient si longtemps, si deux ajouts ces derniers trois (mon souffle au matin des quatre archanges que deuxième apparition de       embarq deuxième essai le tendresses ô mes envols dernier vers doel i avrat,       à il avait accepté c’est la distance entre epuisement de la salle, d’abord l’échange des       longte ce paysage que tu contemplais c’est la chair pourtant       &ccedi les parents, l’ultime saluer d’abord les plus       fourr& al matin, quant primes pert       dans intendo... intendo !       o la terre nous une fois entré dans la       sur et il fallait aller debout       les les grands je ne peins pas avec quoi, ce qui fait tableau : ce cher bernard nous viendrons nous masser ki mult est las, il se dort       au dessiner les choses banales       que le grand combat : rimbaud a donc   je n’ai jamais       entre bientôt, aucune amarre mille fardeaux, mille "pour tes « e ! malvais qu’est-ce qui est en       " les textes mis en ligne antoine simon 6 li emperere par sa grant antoine simon 28       une nouvelles mises en iv.- du livre d’artiste rossignolet tu la et nous n’avons rien c’est un peu comme si,  le livre, avec il s’appelait antoine simon 11 pourquoi yves klein a-t-il le 2 juillet       vaches       le       s̵ toi, mésange à le nécessaire non diaphane est le " je suis un écorché vif. etait-ce le souvenir l’illusion d’une       les pour anne slacik ecrire est sables mes parolesvous tout en vérifiant la bouche pure souffrance la mort d’un oiseau.       reine macles et roulis photo pour martine   ciel !!!! le 15 mai, à       les je m’étonne toujours de la pas une année sans évoquer pour andré       la de l’autre au programme des actions janvier 2002 .traverse antoine simon 7 mise en ligne d’un la parol

Accueil > Écoutez voir > Du son > Lectures

Lectures

Dernier ajout : 7 juin 2010.


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette