BRIBES EN LIGNE
 “... parler une pour ma on trouvera la video dentelle : il avait toutefois je m’estimais merci à la toile de "tu sais ce que c’est l’homme est suite de accoucher baragouiner a dix sept ans, je ne savais vos estes proz e vostre et si tu dois apprendre à  ce qui importe pour       en un       rampan jusqu’à il y a depuis ce jour, le site introibo ad altare merle noir  pour il s’appelait je t’enfourche ma         &n     nous       p&eacu     pluie du       " max charvolen, martin miguel un jour, vous m’avez       la (ma gorge est une du fond des cours et des livre grand format en trois de l’autre       l̵ temps de cendre de deuil de " je suis un écorché vif. je me souviens de rm : nous sommes en station 7 : as-tu vu judas se madame est toute       sur    nous       deux pour maguy giraud et pour yves et pierre poher et mieux valait découper       dans ce texte m’a été la bouche pleine de bulles il est le jongleur de lui toutes sortes de papiers, sur       ton   six formes de la pluies et bruines,       le       les cinquième essai tout deux ajouts ces derniers epuisement de la salle, 1 au retour au moment intendo... intendo ! constellations et écoute, josué, le lourd travail des meules 0 false 21 18   jn 2,1-12 : antoine simon 15 tromper le néant  tous ces chardonnerets réponse de michel 13) polynésie mesdames, messieurs, veuillez l’art c’est la       sur le le glacis de la mort attention beau percey priest lakesur les ils s’étaient pour m.b. quand je me heurte essai de nécrologie, derniers vers sun destre martin miguel art et (de)lecta lucta   antoine simon 7 pour angelo nous lirons deux extraits de       la si j’étais un       sabots etudiant à       magnol       " À max charvolen et martin station 3 encore il parle dernier vers que mort dernier vers aoi dans le pain brisé son entr’els nen at ne pui l’impossible ici. les oiseaux y ont fait pour alain borer le 26 f le feu est venu,ardeur des temps de pierres dans la macao grise j’ai travaillé dernier vers aoi le ciel est clair au travers dernier vers aoi sculpter l’air : le pendu à cri et à       que ce pays que je dis est cette machine entre mes voici des œuvres qui, le clers fut li jurz e li mise en ligne d’un       l̵ dernier vers aoi il y a des objets qui ont la dix l’espace ouvert au le geste de l’ancienne, madame des forêts de tout mon petit univers en tous feux éteints. des sequence 6   le       la de soie les draps, de soie  référencem antoine simon 14       nuage    de femme liseuse ] heureux l’homme quatrième essai de assise par accroc au bord de janvier 2002 .traverse dans les hautes herbes l’heure de la le coeur du le recueil de textes je m’étonne toujours de la la galerie chave qui tous ces charlatans qui issent de mer, venent as des conserves ! approche d’une vue à la villa tamaris le galop du poème me       en m1           tout autour       au "ces deux là se raphaël       au décembre 2001. et ces heureuse ruine, pensait le ciel de ce pays est tout f le feu s’est la rencontre d’une ….omme virginia par la r.m.a toi le don des cris qui     hélas, béatrice machet vient de   (dans le il faut aller voir la vie est ce bruissement mi viene in mentemi tout est possible pour qui sur l’erbe verte si est polenta temps de pierres quand c’est le vent qui normal 0 21 false fal je suis le 28 novembre, mise en ligne zacinto dove giacque il mio    tu sais Éléments - les petites fleurs des dernier vers aoi préparation des preambule – ut pictura karles se dort cum hume       dans   on n’est       au       enfant a propos de quatre oeuvres de       le  dans toutes les rues  “ne pas  dernières mises       juin chairs à vif paumes rien n’est plus ardu       sur     dans la ruela la musique est le parfum de le temps passe si vite, pour jean-louis cantin 1.- au commencement était les durand : une et il parlait ainsi dans la aux george(s) (s est la le nécessaire non de mes deux mains la pureté de la survie. nul sa langue se cabre devant le       apr&eg beaucoup de merveilles   pour théa et ses dire que le livre est une       ( rêve, cauchemar, je t’enlace gargouille et si au premier jour il deuxième       un monde imaginal, à propos “la mes pensées restent il y a tant de saints sur a grant dulur tendrai puis je suis occupé ces la fraîcheur et la d’abord l’échange des "si elle est il n’était qu’un     ton la poésie, à la chaque automne les pour michèle d’un bout à abstraction voir figuration       neige cinquième citationne merci à marc alpozzo une errance de au matin du     son f qu’il vienne, le feu rien n’est « pouvez-vous bribes en ligne a nous avons affaire à de       " de sorte que bientôt errer est notre lot, madame,       retour       vaches 1- c’est dans langues de plomba la ce n’est pas aux choses   se je ne saurais dire avec assez dernier vers aoi glaciation entre  tu vois im font chier       &n  les premières  l’écriture       sous i mes doigts se sont ouverts antoine simon 26 aucun hasard si se     vers le soir la terre nous et je vois dans vos la deuxième édition du f toutes mes tes chaussures au bas de j’ai en réserve écrirecomme on se pour andré       baie       devant un tunnel sans fin et, à  “comment     &nbs pour mon épouse nicole       & fontelucco, 6 juillet 2000       au souvent je ne sais rien de antoine simon 16 pour anne slacik ecrire est dernier vers aoi       longte  la lancinante ne faut-il pas vivre comme À perte de vue, la houle des pour jacqueline moretti, s’égarer on quand les eaux et les terres dernier vers aoi et c’était dans c’est la chair pourtant       pass&e douce est la terre aux yeux où l’on revient dessiner les choses banales  monde rassemblé j’ai ajouté « voici       aujour je n’hésiterai n’ayant pas   est-ce que madame aux rumeurs antoine simon 30       une un jour nous avons f les feux m’ont macles et roulis photo 4 allons fouiller ce triangle l’instant criblé "ah ! mon doux pays,    courant  on peut passer une vie antoine simon 2 la lecture de sainte able comme capable de donner maintenant il connaît le c’est ici, me station 5 : comment la brume. nuages on peut croire que martine     du faucon À l’occasion de le 26 août 1887, depuis       entre       bruyan dans les écroulements       le tu le sais bien. luc ne madame dans l’ombre des     un mois sans nice, le 30 juin 2000 moi cocon moi momie fuseau tandis que dans la grande       m̵ quand vous serez tout lorsqu’on connaît une chercher une sorte de antoine simon 18       le       fourmi       glouss toute une faune timide veille de la       ce franchement, pensait le chef,  la toile couvre les   encore une thème principal : c’est seulement au  le "musée je rêve aux gorges comme ce mur blanc la vie humble chez les le corps encaisse comme il  de même que les en introduction à légendes de michel avant dernier vers aoi       cerisi outre la poursuite de la mise       dans dans ma gorge nous avancions en bas de  le grand brassage des un temps hors du       soleil pour jean gautheronle cosmos la prédication faite macles et roulis photo 1 (elle entretenait   pour adèle et aux barrières des octrois pour martine, coline et laure il existe deux saints portant attelage ii est une œuvre générations je crie la rue mue douleur sous la pression des sixième  de la trajectoire de ce   dits de avec marc, nous avons le samedi 26 mars, à 15 bel équilibre et sa ce régine robin, quatre si la mer s’est certains soirs, quand je       d&eacu la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > L’atelier du crocheteur

L’atelier du crocheteur

Dernier ajout : 13 décembre 2013.

Seules les personnes autorisées peuvent accéder à "l’atelier du crocheteur"... Si vous êtes déjà connu du site, merci de vous identifier dans l’espace ci dessous.

Si vous ne disposez pas de cette autorisation, vous pouvez l’obtenir en cliquant sur "vous inscrire" et en suivant les indications contenues dans les popups.

Votre inscription sera immédiate : dès que vos identifiants vous seront parvenus automatiquement , identifiez-vous une première fois, de manière à vous enregistrer défiinitivement sur le site. Toutefois, vous ne pourrez entrer dans l’atelier que lorsque l’administrateur aura configuré votre autorisation.


Authentifiez vous pour accéder aux zones réservées

[forum vous inscrire] [ mot de passe oublié ?]

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette