BRIBES EN LIGNE
      deux       dans   pour olivier     nous    nous mi viene in mentemi sainte marie,     de rigoles en f dans le sourd chatoiement présentation du dessiner les choses banales dernier vers aoi al matin, quant primes pert la mort, l’ultime port, petites proses sur terre neuf j’implore en vain les dieux s’effacent    il première (elle entretenait pour maguy giraud et glaciation entre les petites fleurs des       je me       p&eacu toi, mésange à f j’ai voulu me pencher antoine simon 14       sur le mise en ligne il faut laisser venir madame essai de nécrologie,  le livre, avec mieux valait découper madame est une la bouche pure souffrance suite du blasphème de f le feu s’est jamais si entêtanteeurydice       " polenta       ...mai le temps passe dans la "tu sais ce que c’est     vers le soir vue à la villa tamaris trois (mon souffle au matin c’est la distance entre macles et roulis photo la cité de la musique à cri et à       dans       la tes chaussures au bas de       au temps de cendre de deuil de       sur mougins. décembre ….omme virginia par la  “s’ouvre       dernier vers aoi toute trace fait sens. que     les provisions       ( le 19 novembre 2013, à la j’ai ajouté n’ayant pas dernier vers aoi inoubliables, les antoine simon 28  epître aux ce paysage que tu contemplais dans les horizons de boue, de       st les grands la littérature de       sabots la langue est intarissable antoine simon 31       dans         or il tente de déchiffrer, le vieux qui c’est la chair pourtant  improbable visage pendu       magnol ce jour là, je pouvais       entre pour andrée de prime abord, il les routes de ce pays sont       sur       je suite de v.- les amicales aventures du marie-hélène pour qui veut se faire une 1.- les rêves de       sur       la pie madame a des odeurs sauvages       entre dernier vers aoi       ( je rêve aux gorges à la mémoire de  il y a le       le napolì napolì     m2 &nbs   six formes de la on préparait pour angelo nouvelles mises en issent de mer, venent as       aux j’écoute vos la chaude caresse de je t’enlace gargouille       l̵ de profondes glaouis à propos “la pour michèle gazier 1) a claude b.   comme   né le 7 dans ma gorge je t’enfourche ma Être tout entier la flamme au programme des actions nice, le 30 juin 2000 pour anne slacik ecrire est si grant dol ai que ne la terre a souvent tremblé       l̵ la tentation du survol, à il semble possible je suis bien dans derniers le pendu chaque automne les une il faut dire les huit c’est encore à le travail de bernard       ce c’était une cyclades, iii°       m̵ rien n’est je serai toujours attentif à  le "musée granz fut li colps, li dux en       coude mult est vassal carles de le 15 mai, à non, björg, à dernier vers aoi dernier vers aoi tendresse du mondesi peu de à bernadette immense est le théâtre et ce pays que je dis est heureuse ruine, pensait vous dites : "un recleimet deu mult   un c’est ici, me       sur outre la poursuite de la mise dans le pays dont je vous madame dans l’ombre des on dit qu’agathe un trait gris sur la le 2 juillet s’ouvre la une fois entré dans la     &nbs "nice, nouvel éloge de la patrick joquel vient de face aux bronzes de miodrag histoire de signes . antoine simon 3 saluer d’abord les plus clquez sur ne pas négocier ne 1257 cleimet sa culpe, si qu’est-ce qui est en       chaque les dernières je n’ai pas dit que le     faisant la dernier vers aoi tout en travaillant sur les madame aux rumeurs    tu sais tout est prêt en moi pour le lent déferlement rimbaud a donc quatrième essai de ce qu’un paysage peut dernier vers aoi titrer "claude viallat, ma mémoire ne peut me le nécessaire non au seuil de l’atelier villa arson, nice, du 17  le grand brassage des le 23 février 1988, il       arauca ouverture de l’espace avec marc, nous avons rare moment de bonheur, ce monde est semé "ces deux là se       descen madame est toute le samedi 26 mars, à 15 et voici maintenant quelques chaises, tables, verres, madame est une torche. elle langues de plomba la pas une année sans évoquer pour robert sors de mon territoire. fais il existe deux saints portant et si tu dois apprendre à quatrième essai rares f qu’il vienne, le feu       vaches rm : d’accord sur intendo... intendo ! sur la toile de renoir, les tout mon petit univers en coupé le sonà pour andré madame des forêts de montagnesde il y a tant de saints sur il n’y a pas de plus frères et pour andré d’ eurydice ou bien de “le pinceau glisse sur       la       au       ton       vu  hier, 17 f tous les feux se sont ce qui fait tableau : ce les doigts d’ombre de neige générations a propos d’une traquer carissimo ulisse,torna a       midi "si elle est       " je suis celle qui trompe       la pour jean-louis cantin 1.-       l̵ sculpter l’air : dernier vers aoi "le renard connaît   entrons morz est rollant, deus en ad bal kanique c’est antoine simon 23 troisième essai et écoute, josué, charogne sur le seuilce qui dans les hautes herbes la lecture de sainte 1 la confusion des un besoin de couper comme de       un "pour tes a la libération, les  au travers de toi je les enseignants : « pouvez-vous dernier vers aoi pour martine, coline et laure l’ami michel       et tu même si dernier vers aoi le lent tricotage du paysage « voici       les thème principal : le galop du poème me et nous n’avons rien sequence 6   le merci à marc alpozzo béatrice machet vient de dernier vers doel i avrat,     chambre merci à la toile de la fraîcheur et la il n’était qu’un de sorte que bientôt pour daniel farioli poussant deuxième suite a la femme au  c’était la route de la soie, à pied, 1254 : naissance de coupé en deux quand au matin du       &agrav       pass&e guetter cette chose printemps breton, printemps après la lecture de sous l’occupation encore une citation“tu edmond, sa grande dernier vers aoi d’un bout à       jardin       " josué avait un rythme "ah ! mon doux pays,  monde rassemblé       & iloec endreit remeint li os la poésie, à la de soie les draps, de soie légendes de michel       voyage quatrième essai de l’art c’est la antoine simon 19     longtemps sur   nous sommes j’entends sonner les l’heure de la carcassonne, le 06 dans ce périlleux pour pierre theunissen la de tantes herbes el pre les oiseaux s’ouvrent vous avez avez-vous vu       six   en grec, morías la gaucherie à vivre, en cet anniversaire, ce qui les dessins de martine orsoni depuis le 20 juillet, bribes ce texte se présente cinquième essai tout dernier vers aoi À max charvolen et  les trois ensembles       ruelle (en regardant un dessin de les plus terribles ma voix n’est plus que faisant dialoguer     à pas de pluie pour venir quand sur vos visages les chairs à vif paumes quand nous rejoignons, en le glacis de la mort       parfoi pour egidio fiorin des mots     &nbs antoine simon 20 il ne reste plus que le       soleil tous feux éteints. des       neige descendre à pigalle, se il aurait voulu être effleurer le ciel du bout des de pa(i)smeisuns en est venuz deuxième       je me premier essai c’est   ces notes       la noble folie de josué, il ne sait rien qui ne va vedo la luna vedo le la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > L’atelier du crocheteur > Oeuvres croisées

Oeuvres croisées

Dernier ajout : 13 décembre 2013.


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette