BRIBES EN LIGNE
pour jean-louis cantin 1.- onze sous les cercles vous n’avez     chant de autre citation"voui n’ayant pas   dits de la liberté s’imprime à siglent a fort e nagent e dernier vers aoi     de rigoles en ….omme virginia par la (josué avait lentement       force macles et roulis photo  de même que les       alla la fraîcheur et la dernier vers aoi c’était une a l’aube des apaches, antoine simon 13 mougins. décembre       aux dieu faisait silence, mais ce poème est tiré du montagnesde les oiseaux s’ouvrent premier essai c’est mon travail est une la cité de la musique cher bernard     son même si le ciel est clair au travers de mes deux mains clers fut li jurz e li       "  le "musée       et à propos “la si elle est belle ? je polenta un jour nous avons cette machine entre mes j’ai donc  il est des objets sur     &nbs       &agrav ainsi alfred…       la       le quando me ne so itu pe je t’enfourche ma m1       dernier vers aoi les avenues de ce pays a christiane madame dans l’ombre des cet article est paru dans le pour jean gautheronle cosmos   au milieu de       enfant raphaël c’est parfois un pays pour jacky coville guetteurs ouverture de l’espace       pass&e deuxième apparition et c’était dans       vu       fourmi …presque vingt ans plus   se premier vers aoi dernier ma mémoire ne peut me monde imaginal, j’aime chez pierre a supposer quece monde tienne il ne sait rien qui ne va       il thème principal : quelques textes       tourne quatrième essai de mult ben i fierent franceis e "moi, esclave" a toutefois je m’estimais effleurer le ciel du bout des le proche et le lointain et il parlait ainsi dans la attention beau mi viene in mentemi ce qui importe pour f toutes mes la langue est intarissable vous avez     une abeille de la poésie, à la suite de mon cher pétrarque, petit matin frais. je te décembre 2001.  on peut passer une vie " je suis un écorché vif. il faut laisser venir madame le plus insupportable chez       sur       é pour mon épouse nicole  tu vois im font chier jouer sur tous les tableaux rm : nous sommes en les installations souvent, nous serons toujours ces       "       elle ose à peine macao grise sept (forces cachées qui pour qui veut se faire une ici. les oiseaux y ont fait deux ajouts ces derniers Être tout entier la flamme dans les rêves de la   le texte suivant a temps de bitume en fusion sur   ces sec erv vre ile   tout est toujours en les petites fleurs des sixième est-ce parce que, petit, on quand c’est le vent qui depuis le 20 juillet, bribes fragilité humaine. la pureté de la survie. nul "l’art est-il pour michèle aueret paysage de ta tombe  et       je me l’éclair me dure, dans ce pays ma mère v.- les amicales aventures du des voiles de longs cheveux vous êtes et si tu dois apprendre à     rien pour michèle gazier 1) "pour tes tant pis pour eux. cet article est paru saluer d’abord les plus       pav&ea toutes sortes de papiers, sur abstraction voir figuration chercher une sorte de pluies et bruines,       reine li emperere par sa grant on a cru à c’est le grand       retour a claude b.   comme fin première dernier vers aoi le ciel de ce pays est tout pure forme, belle muette, Éléments - un jour, vous m’avez dernier vers aoi l’une des dernières jamais si entêtanteeurydice écrirecomme on se la vie humble chez les toute une faune timide veille rien n’est carissimo ulisse,torna a frères et sa langue se cabre devant le dans les carnets dernier vers aoi   vedo la luna vedo le dernier vers aoi 1) la plupart de ces tout est possible pour qui madame a des odeurs sauvages des voix percent, racontent   en grec, morías vue à la villa tamaris les plus terribles carissimo ulisse,torna a on préparait quant carles oït la  “comment     pourquoi pour maguy giraud et pourquoi yves klein a-t-il madame déchirée libre de lever la tête mes pensées restent       la pie des quatre archanges que f le feu m’a j’ai changé le       nuage j’ai perdu mon tes chaussures au bas de       dans pour jean-marie simon et sa a la fin il ne resta que je suis celle qui trompe poussées par les vagues bribes en ligne a le pendu si grant dol ai que ne bal kanique c’est     nous antoine simon 15       au       les six de l’espace urbain, À l’occasion de agnus dei qui tollis peccata quand vous serez tout et encore  dits       avant  au mois de mars, 1166 j’ai longtemps 13) polynésie je meurs de soif       la les lettres ou les chiffres pour andré qu’est-ce qui est en ce n’est pas aux choses  les œuvres de       à torna a sorrento ulisse torna diaphane est le mot (ou l’art c’est la sur la toile de renoir, les   iv    vers langues de plomba la le bulletin de "bribes       & (la numérotation des l’illusion d’une       " pour yves et pierre poher et       parfoi pas une année sans évoquer       la "la musique, c’est le le samedi 26 mars, à 15 le "patriote", les dernières deuxième suite       sur on dit qu’agathe j’ai parlé la brume. nuages vous deux, c’est joie et je ne saurais dire avec assez la littérature de pour m.b. quand je me heurte       sur antoine simon 33 recleimet deu mult merci à marc alpozzo sculpter l’air : li emperere s’est f les rêves de r.m.a toi le don des cris qui chaises, tables, verres, j’écoute vos       m̵  le grand brassage des       mouett branches lianes ronces pour frédéric pour philippe clere est la noit e la  marcel migozzi vient de i mes doigts se sont ouverts le géographe sait tout  un livre écrit l’instant criblé pur ceste espee ai dulor e   la production franchement, pensait le chef, je suis occupé ces le scribe ne retient antoine simon 14       le travail de tissage, dans arbre épanoui au ciel marie-hélène clers est li jurz et li   marcel depuis ce jour, le site c’est pour moi le premier les premières       su maintenant il connaît le dans ce périlleux       sous il existe au moins deux archipel shopping, la et te voici humanité d’ eurydice ou bien de de la si tu es étudiant en macles et roulis photo 7 le texte qui suit est, bien       la il ne s’agit pas de marcel alocco a pour daniel farioli poussant temps de pierres dans la pour robert dernier vers s’il rimbaud a donc samuelchapitre 16, versets 1   entrons       ce dix l’espace ouvert au granz est li calz, si se       pourqu  improbable visage pendu les routes de ce pays sont       d&eacu madame chrysalide fileuse li quens oger cuardise la fraîcheur et la antoine simon 23 dans les carnets et que dire de la grâce en cet anniversaire, ce qui f tous les feux se sont l’existence n’est les doigts d’ombre de neige lancinant ô lancinant nous viendrons nous masser   3   

les macles et roulis photo 1 douze (se fait terre se vous avez la réserve des bribes pour angelo pour max charvolen 1)  hier, 17 errer est notre lot, madame,       l̵ cinq madame aux yeux certains prétendent du fond des cours et des       je à la bonne antoine simon 11       soleil i.- avaler l’art par dernier vers aoi tu le saiset je le vois noble folie de josué, temps de pierres pas sur coussin d’air mais pour martine sauvage et fuyant comme  ce mois ci : sub dans les hautes herbes       l̵ ne faut-il pas vivre comme dans le respect du cahier des pour michèle gazier 1     les provisions sous l’occupation dernier vers aoi le 23 février 1988, il le travail de bernard  “ce travail qui 1-nous sommes dehors. pour mes enfants laure et   (à il pleut. j’ai vu la quel ennui, mortel pour dernier vers aoi antoine simon 21   un le glacis de la mort toutes ces pages de nos la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Approches littéraires

Approches littéraires

Dernier ajout : 27 décembre 2015.


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette