BRIBES EN LIGNE
difficile alliage de quel étonnant       &ccedi diaphane est le mot (ou     son les enseignants : douce est la terre aux yeux dernier vers aoi le géographe sait tout certains soirs, quand je très malheureux... cyclades, iii° pour jean gautheronle cosmos     sur la cette machine entre mes   ces notes passent .x. portes, « amis rollant, de le tissu d’acier il est le jongleur de lui      &     cet arbre que       apr&eg i en voyant la masse aux       ( station 4 : judas  moi cocon moi momie fuseau       un       é     les provisions nice, le 30 juin 2000 une fois entré dans la "le renard connaît  les éditions de       descen pour philippe       quinze a ma mère, femme parmi marie-hélène la cité de la musique j’écoute vos       je a la fin il ne resta que ce monde est semé décembre 2001. si j’avais de son juste un mot pour annoncer 1. il se trouve que je suis « voici je t’ai admiré, les oiseaux s’ouvrent dieu faisait silence, mais    seule au le 28 novembre, mise en ligne dernier vers aoi comme une suite de   un vendredi l’impression la plus dernier vers aoi    7 artistes et 1 dernier vers doel i avrat,       m̵   saint paul trois antoine simon 13     du faucon des voix percent, racontent suite du blasphème de il tente de déchiffrer, de proche en proche tous m1             cette       montag       &eacut "ces deux là se glaciation entre       la       l̵ de soie les draps, de soie       le bel équilibre et sa  jésus je meurs de soif       la l’instant criblé antoine simon 24 merci au printemps des dernier vers aoi       journ&       un dernier vers aoi   dans ma gorge les étourneaux ! pour yves et pierre poher et il n’était qu’un langues de plomba la jouer sur tous les tableaux  pour le dernier jour alocco en patchworck ©       &agrav me (de)lecta lucta         pav&ea de sorte que bientôt pas même    tu sais ce madame est une torche. elle références : xavier printemps breton, printemps       et tu "l’art est-il f les marques de la mort sur vous n’avez "la musique, c’est le qu’est-ce qui est en depuis ce jour, le site la fonction, écoute, josué, dans l’effilé de dessiner les choses banales  tu ne renonceras pas. pour gilbert il avait accepté siglent a fort e nagent e       dans le corps encaisse comme il avant dernier vers aoi mise en ligne d’un la terre a souvent tremblé le passé n’est marcel alocco a       sur il était question non pourquoi yves klein a-t-il clere est la noit e la pour raphaël       le       sur carissimo ulisse,torna a la tentation du survol, à comment entrer dans une   maille 1 :que paroles de chamantu   en grec, morías je rêve aux gorges       allong et que dire de la grâce temps où les coeurs un temps hors du dernier vers aoi         " li emperere s’est des voiles de longs cheveux       pass&e edmond, sa grande ce paysage que tu contemplais au rayon des surgelés    de femme liseuse les routes de ce pays sont “le pinceau glisse sur antoine simon 7  née à       vaches la réserve des bribes est-ce parce que, petit, on       sur un homme dans la rue se prend le recueil de textes       au       le       ruelle et c’était dans       sur rien n’est ainsi fut pétrarque dans peinture de rimes. le texte franchement, pensait le chef,       que       l̵ se placer sous le signe de dernier vers aoi    courant ce qu’un paysage peut introibo ad altare  le livre, avec dernier vers aoi lorsque martine orsoni le temps passe dans la sainte marie, deuxième approche de il faut laisser venir madame     rien       ...mai pour m.b. quand je me heurte histoire de signes . la liberté s’imprime à titrer "claude viallat, quel ennui, mortel pour À max charvolen et  monde rassemblé jamais je n’aurais       voyage le glacis de la mort       dans et tout avait de pa(i)smeisuns en est venuz antoine simon 19 (ô fleur de courge... je crie la rue mue douleur au labyrinthe des pleursils le lourd travail des meules   le texte suivant a la vie est ce bruissement       les rita est trois fois humble.       les aux barrières des octrois toi, mésange à     pourquoi à bernadette c’est seulement au sur la toile de renoir, les dans l’innocence des j’ai ajouté       p&eacu       le  la lancinante pour mes enfants laure et le scribe ne retient nous viendrons nous masser dernier vers aoi une errance de       magnol ecrire sur ki mult est las, il se dort   le 10 décembre pour angelo la fraîcheur et la   tout est toujours en dernier vers aoi la terre nous ce n’est pas aux choses       dans sables mes parolesvous dernier vers aoi les durand : une       d&eacu   d’un coté, la bouche pure souffrance   né le 7 j’ai en réserve antoine simon 14 face aux bronzes de miodrag religion de josué il dans le pain brisé son   se     une abeille de si elle est belle ? je on trouvera la video       le assise par accroc au bord de bruno mendonça   1) cette dans la caverne primordiale À peine jetés dans le cinq madame aux yeux on croit souvent que le but je désire un       force  c’était approche d’une       au       fourr& karles se dort cum hume       &n antoine simon 12 j’oublie souvent et paysage de ta tombe  et un verre de vin pour tacher       &agrav elle réalise des il arriva que cet article est paru   marcel et nous n’avons rien je reviens sur des   nous sommes quatrième essai de ne pas négocier ne janvier 2002 .traverse l’ami michel arbre épanoui au ciel       la portrait. 1255 :       sur un jour, vous m’avez la littérature de     nous       assis mult est vassal carles de antoine simon 18 le "patriote",       &n     après six de l’espace urbain,     surgi af : j’entends a christiane dans ce pays ma mère pour robert a grant dulur tendrai puis macao grise le plus insupportable chez à cri et à "si elle est dernier vers aoi       object antoine simon 3       m̵ dans un coin de nice, démodocos... Ça a bien un martin miguel art et f j’ai voulu me pencher abstraction voir figuration       coude macles et roulis photo 1 fin première eurydice toujours nue à in the country bientôt, aucune amarre sixième       en un hans freibach : 13) polynésie bal kanique c’est       alla   (à madame porte à la chaude caresse de sa langue se cabre devant le même si       le et…  dits de ço dist li reis : montagnesde la gaucherie à vivre, pour ma antoine simon 16 quelques textes temps de bitume en fusion sur     hélas, entr’els nen at ne pui f les rêves de des quatre archanges que       pourqu 0 false 21 18       grimpa au programme des actions cher bernard       dans       jardin traquer pour anne slacik ecrire est ce jour là, je pouvais le 2 juillet pierre ciel je n’hésiterai       le lancinant ô lancinant       et vertige. une distance le 26 août 1887, depuis attelage ii est une œuvre toute une faune timide veille etait-ce le souvenir tous feux éteints. des temps où le sang se       la       au vedo la luna vedo le branches lianes ronces (josué avait       entre       pass&e li quens oger cuardise pur ceste espee ai dulor e autre citation       sous pour martin réponse de michel rm : nous sommes en temps de cendre de deuil de mes pensées restent l’impossible le geste de l’ancienne, pour maxime godard 1 haute et ma foi, la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Approches littéraires

Approches littéraires

Dernier ajout : 27 décembre 2015.


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette