BRIBES EN LIGNE
dernier vers que mort nous avons affaire à de mi viene in mentemi       vu madame porte à madame est une quai des chargeurs de station 4 : judas        rampan madame dans l’ombre des normalement, la rubrique   (à ma voix n’est plus que  dans toutes les rues ce paysage que tu contemplais printemps breton, printemps « e ! malvais pour jacqueline moretti, elle réalise des beaucoup de merveilles livre grand format en trois       sur macles et roulis photo "l’art est-il ce monde est semé       &agrav       pav&ea (elle entretenait d’abord l’échange des et que dire de la grâce       dans       j̵ À max charvolen et       ...mai légendes de michel 1 au retour au moment toute trace fait sens. que madame, on ne la voit jamais       ( onzième il s’appelait       allong le 26 août 1887, depuis pour andrée   se l’art c’est la art jonction semble enfin réponse de michel toujours les lettres :  tu ne renonceras pas. etait-ce le souvenir  il y a le   dits de ne pas négocier ne la terre a souvent tremblé dans les carnets     au couchant madame est une torche. elle il y a tant de saints sur polenta a la femme au après la lecture de là, c’est le sable et       qui Être tout entier la flamme   entrons de pa(i)smeisuns en est venuz journée de c’est seulement au  les trois ensembles       cette "si elle est       coude charogne sur le seuilce qui sequence 6   le       pourqu tout le problème « 8° de       le la bouche pleine de bulles antoine simon 2     après lancinant ô lancinant able comme capable de donner       en du bibelot au babilencore une leonardo rosa une autre approche de edmond, sa grande le grand combat :       et tu ce qui fascine chez       s̵ le numéro exceptionnel de dont les secrets… à quoi 1- c’est dans et si au premier jour il     hélas, douce est la terre aux yeux et que vous dire des  dans le livre, le faisant dialoguer       longte deux ce travail vous est       il heureuse ruine, pensait pur ceste espee ai dulor e au lecteur voici le premier "et bien, voilà..." dit abu zayd me déplait. pas cher bernard antoine simon 9     l’é   jn 2,1-12 : dans le patriote du 16 mars ce jour-là il lui dans l’effilé de raphaël nous savons tous, ici, que la mort, l’ultime port,       m̵ outre la poursuite de la mise dorothée vint au monde (en regardant un dessin de si elle est belle ? je       entre merci à marc alpozzo       l̵ dans ce périlleux la légende fleurie est dernier vers aoi       é À perte de vue, la houle des n’ayant pas le coeur du ce montagnesde le plus insupportable chez la fonction,     pourquoi  de la trajectoire de ce neuf j’implore en vain       dans le geste de l’ancienne, il est le jongleur de lui   maille 1 :que si, il y a longtemps, les elle disposait d’une pour philippe quand les eaux et les terres très saintes litanies tendresse du mondesi peu de un besoin de couper comme de dernier vers aoi       &eacut       &n    regardant a la libération, les carissimo ulisse,torna a     cet arbre que   saint paul trois       le ils s’étaient prenez vos casseroles et pour robert décembre 2001.  “comment buttati ! guarda&nbs quand il voit s’ouvrir, nous viendrons nous masser avant propos la peinture est ce va et vient entre langues de plomba la   la production deuxième suite    au balcon écoute, josué, mougins. décembre inoubliables, les      & vous avez m1       a la fin il ne resta que religion de josué il       montag en 1958 ben ouvre à j’oublie souvent et s’ouvre la et encore  dits les cuivres de la symphonie toute une faune timide veille       une la force du corps, janvier 2002 .traverse nice, le 30 juin 2000 (dans mon ventre pousse une martin miguel art et vedo la luna vedo le       " c’est extrêmement coupé en deux quand nous serons toujours ces troisième essai et dernier vers aoi dernier vers aoi ne faut-il pas vivre comme       fleure       la mon travail est une nécrologie cinq madame aux yeux       fourr& antoine simon 20 et il fallait aller debout on dit qu’agathe la rencontre d’une paien sunt morz, alquant  référencem       dans       deux il n’est pire enfer que       l̵ il n’était qu’un dernier vers aoi on préparait       le pour jean marie   pour le prochain a dix sept ans, je ne savais dernier vers aoi pour jacky coville guetteurs macles et roulis photo 7 petites proses sur terre       l̵ dans l’innocence des in the country al matin, quant primes pert quel ennui, mortel pour des conserves ! j’ai longtemps ainsi va le travail de qui       c’était une le "patriote",  “s’ouvre spectacle de josué dit pour andré c’est un peu comme si, libre de lever la tête  les éditions de dernier vers aoi madame, c’est notre chaque jour est un appel, une de proche en proche tous       bonheu au commencement était il aurait voulu être à cri et à       arauca       bruyan o tendresses ô mes i.- avaler l’art par       un quand nous rejoignons, en le texte qui suit est, bien     vers le soir c’est la peur qui fait j’ai parlé de l’autre le lent tricotage du paysage mais jamais on ne       le  la toile couvre les quand c’est le vent qui       l̵ a propos de quatre oeuvres de et si tu dois apprendre à les doigts d’ombre de neige ecrire sur histoire de signes .  au travers de toi je       object li emperere par sa grant carles respunt :       crabe-       les       le sainte marie, difficile alliage de       l̵ la chaude caresse de    nous et ces       deux et il parlait ainsi dans la le tissu d’acier chairs à vif paumes       les peinture de rimes. le texte       apr&eg sauvage et fuyant comme et voici maintenant quelques bien sûrla   que signifie bien sûr, il y eut préparation des si tu es étudiant en très malheureux...   en grec, morías   le 10 décembre assise par accroc au bord de que reste-t-il de la ce n’est pas aux choses  avec « a la au labyrinthe des pleursils troisième essai agnus dei qui tollis peccata un homme dans la rue se prend la danse de 1. il se trouve que je suis « voici allons fouiller ce triangle (vois-tu, sancho, je suis a christiane on peut croire que martine ce qui importe pour l’ami michel       je me       jonath antoine simon 21 dernier vers aoi pour jean-louis cantin 1.- ils avaient si longtemps, si 1 la confusion des preambule – ut pictura je n’hésiterai ce qui fait tableau : ce cinquième citationne f j’ai voulu me pencher       &ccedi au rayon des surgelés carles li reis en ad prise sa iloec endreit remeint li os "mais qui lit encore le (la numérotation des     &nbs       il  pour le dernier jour j’ai relu daniel biga, l’homme est       marche macles et roulis photo 4 la réserve des bribes       alla comme une suite de       carcassonne, le 06 le nécessaire non couleur qui ne masque pas la bouche pure souffrance le temps passe si vite, il ne s’agit pas de marché ou souk ou percey priest lakesur les f les marques de la mort sur c’est une sorte de je n’ai pas dit que le de toutes les  dernier salut au temps où le sang se en ceste tere ad estet ja       et       pour       m&eacu antoine simon 26  ce mois ci : sub tu le sais bien. luc ne       neige cet article est paru antoine simon 6 le recueil de textes     son       aujour     longtemps sur cyclades, iii° c’est parfois un pays ma mémoire ne peut me c’est la chair pourtant       à       voyage pierre ciel       dans   un madame chrysalide fileuse la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Oeuvres croisées

Oeuvres croisées

Dernier ajout : 14 décembre 2015.


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette